Jeux Viens à Vous

Jeux Viens à Vous Yahndrev 2ème partie

Jeux Viens à Vous Yahndrev 2ème partie

La semaine dernière, je vous présentai la première partie de l'entretien avec Yahndrev

Voici la seconde partie, un peu plus tôt que d'habitude afin que vous puissiez profitez des quelques jours avant Noel.

Aujourd'hui nous évoquons le marché ludique, la science fiction, et du parcours du combattant pour lui et son épouse de devenir un jour parents

 

9)  Avec 1 000 nouveautés par an, penses-tu qu’une certaine répétition s’est mise en marche chez certains éditeurs ?
As-tu parfois l’impression d’expliquer en tant que ludothécaire les mêmes jeux ou au contraire vois-tu plutôt les réelles nouvelles créations telles Time Stories par exemple?
Comment analyses-tu cela ? Et que prévois-tu pour le monde du jeu dans les prochaines années ? 

Une répétition ? Si tu entends par là des titres trop proches mécaniquement, non. Je n’ai pas cette impression, du moins dans le catalogue d’un seul éditeur. Au contraire, je suis toujours assez bluffé en voyant que les nouveautés arrivent encore bien souvent à me surprendre par leur originalité. Bien sûr il y a des courants. Le Monoppoly a créé un genre de jeux de circuit gestion, Magic des jeux à cartes actives, Catane à lancé une série de jeu stratégiques à plateaux modulables, Carcassonne des jeux de placements et majorités, Smallworld des jeux de développement tactiques par répartition, 7 Wonders des jeux de draft à objectifs,  Dominion des dizaines de jeux de deckbuilding, Roll Trough The Ages une série de jeux de dés stratégiques, etc… En ce moment j’ai l’impression qu’on est sur un courant lancé par Claustrophobia et Zombicide avec un retour de la figurine mais avec des mécaniques de jeu plus moderne, moins lié au hasard. Un autre courant de retour des jeux de civilisations longs semble aussi dans l’air du temps.

Je constate moins de doublons qu’on pourrait le croire et il me semble qu’aujourd’hui les nouvelles créations s’affranchissent mieux de leurs ainés tout en s’appuyant sur certaines de leurs mécaniques que les centaines de versions du Monopoly qu’on a pu voir il y a quelques dizaines d’années. Si j’explique les mêmes jeux en ludothèque, c’est surtout parce que c’est vraiment le cas. Les précurseurs d’un genre sont souvent les plus intéressants à présenter et représenter ^^ En tant qu’expliquant, on fait parfois des erreurs en mélangeant quelques règles de jeu proches, mais dans l’ensemble je ne trouve pas qu’il y ait trop de redites véritablement inutiles dans la production ludique. Cependant, c’est peut-être dans le genre jeu de gestion/placement d’ouvriers qu’on voit le moins d’innovations vraiment originales. Ce ressenti est surement donc plus spécifique au gros joueur spécialisé dans ce genre. Comme j’aime tous les genres, je suis donc moins enclin à trouver trop de redites.

On a effectivement étés gâtés ces derniers temps avec Time Stories et Pandemic Legacy qui amènent vraiment du nouveau tout en s’appuyant sur des principes préexistants. Il me semble que le jeu de rôle comme inspiration revient en force et que l’application des modes « campagne » en jeux de société est très intéressant. On va surement voir d’autres parutions s’en inspirant.

Alors évidemment, acquérir tous les jeux d’un seul courant n’est pas très intéressant, mais dans chacun d’eux les joueurs peuvent trouver le titre qui leur correspondra le plus. C’est là que le packaging, les illustrations et le thème font souvent la vraie différence. Personnellement, trois types de jeux m’intéressent plus particulièrement : ceux qui inventent un genre, ceux qui en synthétisent le meilleur et ceux qui en font une version simple pour y initier. Les jeux qui se contentent d’une accumulation de mécaniques diverses sans cohésion et sans « écrémage » pour le rendre le plus fluide possible me semblent bien moins intéressants.

Difficile d’anticiper le futur. Je ne suis pas médium (sauf souvent à Mysterium). Peut-être que l’intégration d’applications smartphones dans les jeux va s’accentuer comme dans Alchimistes. Un rêve pour les éditeurs qui ont envie de savoir qui joue à leurs jeux, combien de temps et avec qui. Mais je pense que les jeux avec leur matériel classique ont encore de bons jours devant eux. Le côté intimiste de la pratique doit perdurer.

L’explosion des auto-éditeurs va surement se calmer car la production exponentielle dépasse déjà, à mon avis, l’expansion de la population de joueurs. Les portefeuilles et les étagères des passionnés ne sont pas extensibles à l’infini. On commence à voir de plus en plus les marchés de l’occasion exploser, parfois sur des titres qui ont seulement quelques mois. Je suppose que cette frénésie va prendre fin, et qu’elle ne se fera pas sans conséquence pour les petits éditeurs n’ayant pas de jeu phare s’inscrivant dans la longévité.

 

a33a9314f2837b0d69be74c3827a6fee4fe2.jpe

 


De la même façon, les kickstarters, dont on commence déjà à voir les limites, ne valoriseront bientôt que des éditeurs établis qui ont les moyens pour des campagnes publicitaires. Les joueurs vont peut-être se lasser d’attendre des années un jeu qu’ils ont acquis sur une promesse onirique, rarement tenue lorsque la boite arrive enfin. Je crois que l’autoédition va peu à peu disparaitre, conséquence naturelle de la professionnalisation des savoir-faire. Les éditeurs ayant acquis une célébrité par le participatif vont se raréfier. Ça a été le cas dans d’autres domaines, comme la musique par exemple, et le jeu à peu de chance de faire exception. Les plus gros mangent les petits. Le jeu entre dans l’industrie mondialisée du loisir et il y a de moins en moins de place pour l’amateurisme.

Pour faire face à cette boulimie de nouveauté tout en établissant des titres dans la durée, les éditeurs semblent déjà explorer quelques pistes avec les jeux à extensions sur chaque partie, comme les Legacy ; les jeux évolutifs à scénarios comme Time Stories ou Sherlock Holmes ou les jeux à séries comme le projet sur lequel travaille actuellement Ludonaute.

Le retro-gaming avec la réédition d’anciens titres phares avec amélioration de règles ou thématiques revisitées, me parait aussi dans l’air du temps. Je croise de plus en plus de joueurs qui cherchent à écrémer leur ludothèque en ne gardant que les jeux essentiels et d’autres qui effectuent un petit retour aux essentiels. Actuellement, on constate de plus en plus lorsqu’une question est posée sur les réseaux sociaux que chaque joueur à un titre à conseiller différent. Il me semble que ce manque d’unanimité sur des titres commence à poser problème. L’explosion des sorties fait qu’aucun joueur ne peut tout essayer et qu’on a de plus en plus de mal à parler des mêmes titres entre passionnés. Pour qu’une communauté puisse échanger, il lui faut des références communes. Je crois qu’un retour des jeux stratégiques profonds à courbe d’apprentissage est possible. Mais c’est peut-être un vœu car ce sont les titres que je préfère par rapport aux jeux opportunistes à multi-scoring ou tout le monde finit à 2 points d’écart au bout d’une à deux heure de jeu, quoi qu’il fasse. ^^ 

L’avenir nous le dira et je fais confiance aux auteurs pour continuer à nous surprendre et nous faire rêver.    

 

10) Tu parlais au début de l’entretien de tentative de procréation avec ton épouse, souhaiterais-tu évoquer ce souci de nombreux couples, et expliquer le parcours du combattant que cela représente, ainsi que les difficultés et tristesses que cela peut engendrer dans un couple ?
Si tu ne souhaites pas évoquer le sujet, je comprendrais car c’est une réelle question délicate.

J’hésite à répondre car c’est effectivement un sujet douloureux et que je n’ai pas envie de me faire plaindre. C’est la vie et on a pas toujours ce qu’on désire. On vit avec.

Mais par solidarité avec les autres qui vivent les mêmes difficultés que nous, il est aussi important d’en parler sans complexe. Comme effectivement de nombreux couples, nous sommes en échec pour un projet d’enfant. Cela fait maintenant 8 ans que nous avons commencé les démarches d’aide à la procréation avec le parcours médicament assisté habituel des inséminations artificielles, fécondations in-vitro, puis enfin, don d’ovocytes.

Les traitements fonctionnent de mieux en mieux pour la plupart des cas de stérilité, et les témoignages que l’on voit habituellement dans les nombreux reportages sur le sujet font croire, bien à tort, que tous les problèmes de ce type sont désormais réglables. Malheureusement, la réalité est qu’entre 5 et 30% de réussite implique logiquement que 70 à 95 % des essais soient des échecs. Les joueurs connaissent suffisamment bien les probabilités pour savoir qu’on peut parfaitement lancer 20 fois un dé et obtenir toujours des 1 ou des 2 quand on a pas de chance. Nous faisons malheureusement partie avec ma compagne de ces personnes pour qui les nombreux essais se soldent systématiquement par des échecs.

Ce ne sont effectivement pas des parcours évidents et chaque essai raté est un nouveau stress qui se cumule avec la baisse des chances en fonction de notre vieillissement. Les fausses couches à répétitions font des blessures qui ne se guérissent pas et les rapports de couples sont difficiles lorsque l’avenir se voit sans enfants ou encore dans une nouvelle clinique pour essayer encore un nouveau traitement. En attendant le prochain rendez-vous, l’heure tourne et nous sommes à l’âge où tous nos proches ont déjà de grands enfants. Nous nous sommes rencontrés assez tard avec ma compagne et entamer une procédure d’adoption, un autre parcours du combattant long et usant, nous parait au-dessus de nos forces, déjà dangereusement entamées par ce très long calvaire médical.

Le pire est finalement d’entendre systématiquement les « encouragements » des proches et moins proches qui connaissent toujours soi-disant quelqu’un qui a fini par en avoir « naturellement » très tard. Les : « Il suffit de ne pas y penser et de se détendre pour que ça marche! » ou « Et pourquoi vous n’adoptez pas ? » finissent par nous sortir par les yeux. On aimerait parfois les y voir. Subir des mois de traitement, patienter des heures dans les couloirs d’hôpitaux, stresser des semaines pour savoir si les embryons à implanter prendront, subir les implantations, patienter des jours en espérant qu’ils se nicheront, attendre avec fébrilité les résultats des test puis subir les échecs de nidation, ou pire, les fausses couches après des semaines de début de grossesse, et ça plus de 2 fois par ans pendant plusieurs années. Je ne souhaite ça à personne. La perspective de concevoir un enfant en se masturbant dans une cabine d’hopital sans toucher sa femme est presque amusante par rapport aux traitements lourds de conséquences que subit ma compagne.

On préfèrerait donc nettement que ceux qui ont la chance d’en avoir eu naturellement sans même y penser s’abstiennent de nous donner leurs conseils… « de merde » (désolé, mais je ne trouve pas mieux) sans rien savoir de ce qu’on peut vivre dans ces parcours. On y pense et se documente sur le sujet tous les jours. Alors, doutez-vous bien qu’on a tout envisagé en parfaite connaissance de cause et que notre bagage scientifique sur le problème commence à valoir celui même des médecins qu’on voit quasiment chaque semaine. Merci de votre compassion, mais… merci de vous taire. En toute amitié ! ;)  Et idem pour l’adoption, autre parcours très difficile, à la fois psychologiquement, administrativement et financièrement. Et aussi terriblement long et aux résultats aléatoires, ne nous leurrons pas.

Bref. Nous préparons un nouvel essai à l’étranger en mettant de l’argent de côté tout en faisant appel à des spécialistes (hors de prix) pour essayer de mettre toutes les chances de notre côté. Ce sera certainement notre ultime tentative. Alors « être zen » pour que ça marche : on ne voit pas bien comment faire actuellement. La lobotomie peut-être ? ^^ 

Si vous voulez aider les gens dans notre cas, renseignez-vous sur les dons, et plus particulièrement celui d’ovocytes. De milliers de couples sont en attente d’un tel don en France et ceux-ci étant trop rares, les couples doivent souvent trouver une donneuse dans leurs proches pour espérer recevoir en échange un ovocyte donné par une autre, ou au moins remonter dans la longue liste d’attente. C’est une démarche pas simple pour les femmes qui acceptent de le faire et qui n’est malheureusement pas beaucoup relayé par les campagnes de sensibilisation. Il y a aussi beaucoup de progrès à faire dans notre pays pour la prise en charge de ces personnes qui donnent de leur temps et de leur capital pour permettre à des couples inconnus de connaitre la joie d’être enfin parents.

Sur ce, parlons d’autre chose. ^^

 

353ea0aba109e5b501b50745a7714bae26ae.jpe

En arrière plan, la solution pour trouver le jeu qui vous convient

 

11) Eh bien parlons d’une soirée ensemble, mais nous ne nous connaissons pas ou très peu, je te propose de jouer à 3 jeux dans le but d’apprendre à se connaitre, lesquels me proposes tu et pourquoi ?
Ou bien préfères-tu faire des canulars téléphoniques à Mr Phal, un verre de Saint Veran à la main ?

 

La réponse, exclusivement sur

 http://manuvotreserviteur.wixsite.com/jeuxviensavous/yahndrev-2eme-partie

 

 

3e48ba91098032166f95d327870a5130bd23.jpe

Quand Yahndrev t'envoie une photo de son chat mais que tu ne sais plus pourquoi... et que lui non plus d'ailleurs! 

 

12) En regardant la liste des jeux de Jeux viens à vous, quel jeu manque-t-il forcément à cette liste selon toi? 
http://manuvotreserviteur.wixsite.com/jeuxviensavous/jeux-

Puerto Rico est le premier qui me vient à l’esprit. Un précurseur incontournable du jeu de gestion et rarement égalé dans l’originalité de ses tours d’actions et de ses stratégies.
 

Mais comme je pense que tes jeux se destinent plus à l’animation, Diamant, de Bruno Faidutti et Alan R.Moon, me parait au final un meilleur choix. Un des meilleurs jeux pour réunir tout type de public de 7 à 77 ans avec des règles simples mais une partie de bluff, de prise de risque et de « double guessing » pas si simpliste que ça. Jouable jusqu’à huit joueurs avec des tours simultanés, c’est un des titres que j’aurais le plus fait jouer dans mes animations et qui vient juste d’être enfin magnifiquement réédité. Incontournable !  

 

13) Souhaiterais-tu nous parler d’un auteur ou d’une œuvre (Littérature, musique, jeu, cinéma…), importante à tes yeux que tu souhaiterais nous faire découvrir ou redécouvrir ?

Il y en a beaucoup. Dans les derniers romans qui m’ont particulièrement marqués, je conseille cependant l’auteur Iain M. Banks et son cycle SF de la « Culture ». Une douzaine de livres font partie de cet univers futuriste. Si ces romans se déroulent tous dans cette civilisation intergalactique, ils ne se suivent pas et peuvent être lus indépendamment. Le premier que j’ai lu s’appelle « L’Homme des Jeux » et vous comprendrez que c’est son titre qui m’a attiré. Il raconte comment un joueur professionnel se retrouve envoyé pour une mission diplomatique participer à un tournoi ludique dans une autre civilisation spatiale où un jeu de stratégie complexe détermine toute la société.  

Chaque roman du cycle aborde des thématiques différentes toutes inscrite dans cette civilisation futuriste qui propose une vraie alternative aux classiques « empires » et « républiques » intergalactiques. Chez Banks, les robots et l’automatisation ont supprimé le travail et les humains passent leur temps en loisirs dans une société anarchiste où chacun fait quasiment ce qu’il veut, gentiment cadré par les robots conscients qui dirigent véritablement l’évolution de cette « Culture ». La plupart des romans suivent des humains faisant partie de « Circonstances Spéciales », un genre de services secrets chargés de missions que la Culture ne peut résoudre par la diplomatie.  

Depuis j’ai dévoré l’intégralité du cycle et je suis frappé par la vision extrêmement juste de l’auteur qui anticipe parfaitement, selon moi, un futur assez crédible de l’humanité. On voit déjà aujourd’hui que se profile effectivement un avenir où le travail disparait peu à peu. L’augmentation des temps de loisirs qui bénéficie déjà à notre passe-temps ludique est amenée à s’étendre encore et la culture sera effectivement tout ce qui restera à faire. Une bonne partie des métiers actuels sont déjà purement artificiels et inutiles. On ne pourra pas tous devenirs commerciaux pour vendre toujours plus au voisin des objets inutiles. Les machines étant bien meilleures en sciences, il ne nous restera plus grand-chose que l’art, le sport et donc la culture en général pour occuper nos vies qui s’allongeront considérablement avec les progrès de la médecine.

Enfin, voilà. De l’anticipation de très grande qualité et un niveau littéraire exceptionnel chez cet auteur trop peu connu et qui nous a malheureusement quittés en 2013. J’encourage donc à le découvrir pour les questions qu’il aborde et qui font réfléchir à nos avenirs. 

 

 

J’espère qu’on se rappellera de moi comme d’un type bien. 

 

 

14) Le jour où tu devras quitter le monde du jeu, d’une manière ou d’une autre, que souhaiterais-tu que l’on retienne de toi?

J’espère qu’on se rappellera de moi comme d’un type bien. ^^

Plus sérieusement, j’aimerais que mes vidéorègles restent disponibles le plus longtemps possible. C’est aussi pourquoi j’ai choisi de ne pas y paraitre : Pour les rendre assez intemporelles pour qu’on puisse peut-être les regarder dans vingt ans sans qu’on puisse les considérer comme trop dépassées. J’espère que cette façon en retrait et assez neutre de mettre les jeux en avant (et donc le travail essentiel de leurs auteurs) deviendra un classique du genre et ainsi continuer à inspirer les nouvelles générations de transmetteurs de règles.

J’aimerais aussi qu’une partie des futurs passionnés et auteurs se rappellent qu’ils auront découvert une partie de l’univers du jeu de société grâce aux premières vidéorègles qu’ils auront vues.

Je souhaiterais enfin qu’on considère un jour que mon travail de vulgarisation aura contribué à l’émergence de la culture ludique francophone et qu’il encouragera les joueurs à toujours partager leur passion avec le plus grand nombre par une attitude ouverte plutôt que renfermée sur la communauté spécialisée. J’espère aussi contribuer à la mise en avant de la maitrise de l’explication orale comme quelque chose d’un peu plus important qu’une simple formalité dont il faut vite se débarrasser avant de jouer.

Que le mot vidéorègle finisse un jour par entrer dans le dictionnaire serait ma meilleure épitaphe. Même si je ne suis pas cité nommément ^^

 

afb25c110d3c46473f8cc8ef1c5afa422b02.jpe

Un homme bien

 

15) Malheureusement, c’est déjà la fin de cet entretien, Yahndrev, en prenant en compte, ta vie professionnelle et personnelle, es-tu heureux ?

Hum… Très difficile de répondre à cette question. J’aimerais pouvoir dire oui, mais je suis trop introspectif et exigeant de nature pour pouvoir affirmer que je suis quelqu’un d’« heureux », du moins en général. Si les mondes parallèles offerts par la littérature, la bd, la science et, bien sûr, les jeux me fascinent depuis toujours c’est surement parce que la vraie vie n’a jamais été très simple à appréhender pour moi. Comme la plupart des gens, je suppose, j’ai heureusement des petits moments de bonheur tous les jours, que ce soit dans l’exercice de mon métier, que j’adore, ou dans ma vie personnelle. Je suis heureusement curieux de tout et j’aime apprendre des choses nouvelles, ce qui est toujours une grande source de plaisir.

Mais dans l’ensemble, il me semble avoir encore beaucoup de chemin à faire pour être parfaitement zen face aux tracas du quotidien et pleinement satisfait de ce que je vis ou fais en général. Je suis un éternel insatisfait et suis certainement un peu trop exigeant avec moi-même, et donc aussi avec les autres. Mais il me semble que se remettre perpétuellement en question permet de progresser mieux qu’en s’auto-congratulant.

Je crois cependant qu’un de mes plus grand plaisir est de rendre les autres heureux. Guider et conseiller dans le monde ludique est donc pour moi source de grand bonheur.

Voilà ! Dommage que cet entretien épistolaire se termine. J’ai beaucoup apprécié de répondre à tes questions. C’est bien souvent en parlant qu’on peut faire un mini bilan et réfléchir à ce qu’on pense vraiment. J’espère ne pas avoir dit trop de bêtises. Je parle assez peu de moi en général mais lorsque je le fais, je suis un peu trop souvent sans filtre.
Merci en tous cas Emmanuel pour ce long « entretien » et bonne suite dans tes prochaines interviews !   

 

Merci  à toi Yahndrev pour ta gentillesse et ta sincérité

 

Pas d'entretien la semaine prochaine afin de vous laisser digérer vos chocolats,  je reviens en  2017 avec une jeune auteure au taup' de sa forme! 

 

Pour ceux qui souhaiteraient soutenir mes entretiens, voici ma page tipee : 
https://www.tipeee.com/jeux-viens-a-vous

 

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les précédents entretiens, mes animations ou soutenir ma page facebook  : http://www.facebook.com/jeuxviensavous/

Yves Hisrchfeld : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-yves-hirschfeld
Benoit Forget : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-benoit-forget
Bruno Faidutti 1ère partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-bruno-faidutti-1ere-partie
Bruno Faidutti 2ème partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-bruno-faidutti-2eme-partie
Naiade : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-xavier-alias-naiade
François Haffner 1ère partie : http:// http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-francois-haffner-1-ere-partie
François Haffner 2ème partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-francois-haffner-2eme-partie
Pierô Lalune : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-piero-la-lune
Timothée Leroy : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-timothee-leroy
Mathilde Spriet : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-mathilde-spriet
Sébastien Pauchon : http:// http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-sebastien-pauchon
Tom Vuarchex : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-tom-vuarchex-par-mireille-dumas
Vincent Dutrait 1ère partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-vincent-dutrait
Vincent Dutrait 2ème partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-vincent-dutrait-2eme-partie
Christophe Boelinger 1 ère partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-christophe-boelinger-1ere-partie
Christophe Boelinger 2ème partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-christophe-boelinger-2eme-partie
Régis Bonnessée : http:// http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-regis-bonnessee
Roberto Fraga 1ère partie : https://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-roberto-fraga-1-ere-partie
Roberto Fraga 2ème partie : http://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-roberto-fraga-2-eme-partie
Cyril Demaedg : https://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-cyril-demaedg
Bruno Cathala 1 ère partie :  https://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-bruno-cathala-1ere-partie
Cyril Blondel : https://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-cyril-blondel
Bruno Cathala 2ème partie : https://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-bruno-cathala-2eme-partie
Yahndrev 1ère partie : https://www.trictrac.net/actus/jeux-viens-a-vous-yahndrev

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (24)

Default
fanchjoss
fanchjoss
ancien joueur de jeux de plateau (Bloodbowl, Okinawa, Battletech, Le Roi Arthur, etc.), j'ai redécouvert depuis peu par le biais d'un ami les jeux de société, j'ai découvert Yahndrev et ses vidéorègles qui m'ont donné tellement envie que je possède depuis quelques mois plus d'une 20aine de nouveaux jeux (et j'en ai encore au moins une 20aine dans ma liste de souhait). Ce mec m'a rendu addict !!! merci ;-)
Jeux Viens à Vous
Il faut le dire aux éditeurs! ;-)
Gorkk
Gorkk
Vraiment intéressant, excellente entrevue! Je viens de lire les 2 parties, et je n'avais jamais réalisé le travail que demande ces vidéorègles. Mais bravo, il faut vraiment être passionné pour s'investir à ce point. Mais je comprends mieux pourquoi ces explications sont si claires et précises. il y a une rigueur derrière, un soucis du travail bien fait, et un désir de transmettre une passion, de faire découvrir le monde du jeu. Ces vidéorègles sont devenues des incontournables pour moi, pour savoir si un jeu m'intéresse, mais aussi pour apprendre un nouveau jeu proposé par un ami. Pas besoin de se taper des pages, une écoute et on est prêt pour une partie! J'aime bien aussi les TTTV, surtout pour connaître les auteurs, illustrateurs, éditeurs dans une ambiance décontractée. Mais les explications ne sont pas aussi bien structurées que celles de Yahndrev, pas aussi claires et plusieurs points de règles n'y sont pas. Je dois quand même lire les règles d'un nouveau jeu. Je ne connaissait pas le métier de ludothécaire car ça n'existe pas de ce côté de l'Atlantique. Mais je trouve les usagers de la ludothèque où travaille Yahndrev bien chanceux de pouvoir bénéficier de son expertise.
Merci aussi pour cette franchise, cette transparence dans les propos plus personnels autant pour cette mise à pied que pour cette expérience de procréation assistée. Ayant des proches qui sont passés par ce processus, je sais que ce parcours en est un d'espoir et de déceptions, et que plus le temps passe, moins il y a d'espoir. Et c'est sans compter les deuils à faire lors des fausses couches, qui sont bien réels et souvent sous-estimés par l'entourage. Merci pour ce partage.
On a découvert un Yahndrev bien humain, passionné, et maintenant avec un visage. Pourrons-nous maintenant mettre un vrai nom sur ce visage?
yahndrev
yahndrev
Merci. Après, mon vrai nom n'a pas plus d'importance que celui de Hergé, Johnny Halliday , Molière ou Daft Punk. Je pense sincèrement qu'un pseudo vaut un patronyme ^^
Jeux Viens à Vous
Toi aussi t'as un prénom composé comme Jean-Philippe, Jean Baptiste, Guy-Manuel et t'as honte, hein avoue?! ^^
manue1245
manue1245
J'adore ces interviews, j'adore Yahndrev. Sa sincérité sur tous les plans m'a touchée, il me semble que la légende de la dernière photo doit s'approcher de la vérité. Merci à tous les deux.
Jeux Viens à Vous
Merci infiniment à vous, encore un mot qui me touche . :-)
Ce sera certainement le cas pour Yahndrev également
Giludo
Giludo
J'ai toujours loué la qualité des présentations vidéo de Yahndrev, qui, à mon avis, sont les meilleures que l'on puisse trouver à la fois sur le plan pédagogique et méthodique. Elles sont d'une clarté totale, sans bla-bla inutile, bien séquencées, on comprend tout au fur et à mesure.
Il m'arrive même d'en regarder certaines, les plus complexes, plusieurs fois, tellement le récit ludique est intéressant.
Et puis, je suis heureux d'avoir pu enfin mettre un visage sur son nom, dussé-je faire une entaille à sa modestie naturelle. Si Yahndrev n'existait pas, il faudrait l'inventer...
Spadge
Spadge
Merci pour cette interview très complète. Bonne continuation à Yahndrev et bonnes fêtes de fin d'année !
Jeux Viens à Vous
Merci à vous!
tof256
tof256
Un type bien. Un site sublime. Un acteur parfait dans le monde du jeu de société. N'en jetez plus la coupe est pleine! Merci à tous.
Max Riock
Max Riock
Superbe, comme d'habitude, merci !!
Jeux Viens à Vous
Merci infiniment!
gSigh
gSigh
Bravo et Merci !
Toujours bravo pour la qualité humaniste de ces entretiens
et Merci à yahndrev pour la sincérité de ses propos.
Je ne connaissais pas videorègles plus que ça, bien que déjà entendu parler.
Cet entretien m'a donné envie de m'y attarder :)
Jeux Viens à Vous
Merci à vous pour vos gentils mots.
Je suis heureux si j'ai pu permettre de le faire découvrir :)
yahndrev
yahndrev
Merci les gens! Vous êtes aussi des types bien et c'est un plaisir de bosser pour vous ;)
DONON
DONON
Je vous suis depuis des années ! Un sacré personnage du monde du jeu ! bravo à vous.