Docteur Mops

Ascension des Âmes Déchaînées; un jeu de fin du monde

Ascension des Âmes Déchaînées; un jeu de fin du monde

C'est un des prochains jeux annoncés chez Marabunta, la branche gamers canal historique de l'éditeur Asmodee.

"Ascension des Âmes Déchaînées" (tout un poème) est la francisation du jeu "Ascension : Chronicle of the Godslayer" publié en 2010 chez Gary Games aux USA.

Le jeu s'inspire de la magnifique porte ouverte par Donald X. Vaccarino et son "Dominion" sorti quelques années plus tôt et surfe avec une certaine habileté sur la vague des deckbuildings.

Vous avez dit quoi comme mot ?

Deckbuilding ? Où comment vous allez vous-même composer votre propre paquet de cartes pendant la partie.

Les grands intérêts du deckbuilding est de limiter le fameux hasard de la pioche en redonnant au joueur un peu plus de maîtrise dans un jeu de cartes. L'autre, et il n'est pas moindre c'est de sentir une véritable évolution dans le jeu au fur et à mesure que la partie avance. Vous allez "acheter" de nouvelles cartes qui vont progressivement venir enrichir votre jeu et qui permettront un jeu de plus en plus puissant et orienté vers la stratégie que vous aurez choisi.

Default


"Ascension des Âmes Déchaînées" se déroule dans un monde effrayant sous acide comme le laisse entendre les illustrations hallucinées de Eric Sabee qui donnent un ton tout à fait particulier au jeu et qui a heureusement été conservé dans la version Marabunta. Ce choix graphique fort sera diversement apprécié d'autant que les qualité d'illustrations sont assez variées malgré la même provenance.
Eric Sabee c'est un peu la rencontre incongrue entre Vincent Van Gogh et le Shogghot apprivoisé de John Blanche. Il vit et travaille en Rhode Island. Je ne sais pas si on peut y voir un début d'explication...

Si vous connaissez déjà "Dominion" ou "ThunderStone" vous savez que vous allez devoir vous constituer un paquet de cartes optimisé pendant la partie.
Vous commencez avec seulement 10 cartes standards qui seront bien suffisantes pour un début.

Default


Au milieu du plateau de jeu, une série de cartes seront disponibles. Certaines peuvent être achetées moyennant des points de Runes. Ces Runes proviennent des Héros ou des Artefacts que vous avez préalablement joués.

Il faudra gérer vos achats de cartes (qui viendront dans votre défausse pour être piochées plus tard) et vos combats qui eux se résolvent avec des points de Force.

Les Héros ne restent en jeu que pendant votre tour, les Artefacts restent en jeu tant qu'ils ne sont pas détruits.

Mais pourquoi tant de haine ?

A quoi donc sert d'attaquer les méchants vilains qui apparaissent dans le jeu ?
Une fois que vous avez défait un vilain moche en surpassant sa Résistance avec vos points de Force vous gagnerez la récompense associée. Cette récompense est généralement constituée de points d'Honneur.

Ce sont ces points d'Honneur qui vous accorderont la victoire en fin de partie si vous en possédez plus que vos adversaires.
En plus des récompenses accordées par les méchants, les cartes que vous possédez dans votre paquet en fin de partie vous en accorderont également.

Default


Des cartes Événements feront aussi leur apparition dans le jeu. Elles ne restent pas au milieu du plateau (on ne peut pas les acheter ou les combattre). Dès qu'une carte Événement apparait, elle prend place dans la zone réservée et son texte indique quelles modifications de règles sont alors en vigueur. Une seule carte de ce type est effective à la fois.

Du deckbuilding light

Le jeu tourne très rapidement et les règles sont aisément assimilées. Pour approfondir le jeu, il ne vous restera plus qu'à trouver les bonnes associations de cartes pour des effets optimisés (combos). Et ceci, à condition que vos adversaires vous laisse faire car la course est rude.

Default


Le jeu est proposé avec une variante permettant de jouer à 4 en équipe de deux contre deux. Dans cette version, vous pouvez même acheter des cartes pour votre partenaire pour un surcout de une Rune.

Une autre variante vous permettra de jouer en solitaire. Un joueur virtuel nommé Némésis recevra chaque tour les deux cartes à droite de la ligne de cartes. Celles-ci indiqueront ses gains d'honneur pour le tour.

À suivre ?

On imagine très bien que ce type de jeu appelle des extensions et ce n'est pas mon sixième sens qui me le dit mais les extensions déjà parues en VO. La version française reprendra celles-ci graduellement et la première est dores et déjà annoncée : "Ascension des Héros Immortels" contiendra 183 nouvelles cartes et un nouveau type de gemmes - les Âmes. Mais de cela nous reparlerons en temps utiles.

Bientôt une explication et une partie en bonne et due forme avec monsieur Croc sur la Tric Trac TV.

Vous savez tout ou presque

Le site de Eric Sabee : ▶ Cliquez ici

"Ascension des Âmes Déchaînées"
Un jeu de Brian Kibler, Justin Gary & Robert Dougherty
Illustré par Eric Sabee (bzzz)
Publié chez Marabunta
Pour 1 à 4 joueurs luttant contre le mal dès 14 ans
Public averti
Durée estimée moyenne de jeu : 30 min
Disponible pour la fin de l'année dans les 35€

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (25)

Default
labelle rouge

Du coup, je me suis refait une partie solo hier (le vrai jeu pas la version Ipad) et c'est vraiment très bon. C'est beaucoup plus léger qu'un Thunderstone mais c'est aussi très différent : la donne centrale change très vite et il faut s'adapter. Les Event de cette version change les règles à la volée pour toute la table et les Trophées permettent des choses intéressantes en terme de combos. Par contre, le jeu est trop facile en solo : j'ai pas super bien joué et j'ai perdu uniquement à 1 point ! J'aurai joué de cette façon à Thunderstone, je me serai pris littéralement une volée au points.

mickeyludique

le problème comme toujours sur ibidule sait que c'est en anglais. :(

Koban
Koban

si vous voulez jouer sur Ibidule je suis votre homme. pseudo Koban87

Nrx
Nrx

Tout comme Monsieur cedha2000 ci-dessus, je recommande chaudement à tous les possesseurs d'iBidule qui hésiteraient d'essayer la version numérique : ça vous donnera une très bonne idée de ce qu'est le jeu (et normalement, vous donnera forcément envie d'acheter la version "qu'on-touche-avec-ses-doigts-que-c'est-mieux-que-juste-numérique"). Très bon choix de Croc et Marabunta !

Note : essayez sur iBidule tablette, car sur le ch'tit écran d'un téléphone c'est chaud si vous ne connaissez pas déjà les cartes :S.

Harry Cover
Harry Cover

@Vilou attention j'ai l'impression tu confonds avec les Jeu de Cartes à Collectionner et les JCE.

Ascension tu achètes ta boite et puis c'est tout, c'est un jeu complet et il n'y a rien a acheter ne suite ni a collectionner

Vilou
Vilou

Asmodee à prêté une boite à une asso qui organisait une soirée Halloween près de chez moi mais je n'ai pas eu le temps de tester. Le jeu m'a l'air prenant même si le Deck building, pécuniairement parlant, c'est pas pour moi ^^

Chwizz
Chwizz

D'ailleurs, pour ceux qui veulent tester avant la sortie, il y a 19 boites en circulation, et la liste des démonstrations est publiée ici :

http://fr.marabunta-games.com/?p=592

rataté
rataté

Possesseur du premier cycle (base+extension) en anglais, je me rejouis la traduction en français de ce second cycle et me jette dessus :-) Un jeu très sympa et rapide, avec amha juste le défaut de devoir lire pas mal les cartes au milieu du jeu pour les premières parties.

Mais sinon, que du bon

labelle rouge

Oui ce jeu est bon. Achété à sa sortie et j'ai fait dans un premier temps pas mal de parties solos. C'est très dynamique et étant un gros joueur de Thunderstone (ancienne mouture), un jeu qui n'a toujours pas d'application video digne de ce nom, je trouve ascension très différent. Pas du tout le meme ressenti en jeu. Je suis, moi aussi, super fan des graph. En même temps tout ce qui se rapproche de près ou de loin des illustration 80ese me plaît donc...

goreto
goreto

Qu'est ce que ca peut m' enerver de toujours comparer n'importe quel autres deckbuilding a dominion qui bien souvent non rien a voir mais alors rien du tout avec ce dernier a part le fait d'appeller ca du deckbuilding, surtout pour bien souvent éssayer de démontrer que dominion lui est ou sera superieur.