Chakado
Chakado
Il y a peu est enfin sorti Le Projet, premier jeu du studio Unexpected Games.
Et j'avais envie d'en parler un peu, parce que c'est à la fois pour moi une relative déception, et un jeu qui mérite qu'on s'y attarde.

Monsieur François de Tric-Trac s'est déjà fendu d'un petit article ici.

Tric Trac

C'était un jeu super attendu pour moi parce que Corey Konieczka est un de mes designers préférés.
Je trouve qu'il n'a pas son pareil pour créer des jeux très complexes avec beaucoup d'intrications, mais qui font avant tout vivre une expérience de folie en raccord total avec le thème du jeu. Personnellement, quand je joue à Battlestar Galactica, aux Contrées de l'Horreur ou à Star Wars Bordure Extérieure, je m'y crois à fond et j'incarne un personnage. Surtout, Star Wars Rebellion est un véritable chef-d'oeuvre de mécaniques collées les unes aux autres (programmation, guessing, combats aux dés, conquête de territoires) pour créer un jeu incroyablement cohérent qui offre des sensations peu communes, entre jeu de rôle et wargame, et qui crée des parties mémorables à chaque fois.

Bref, quand j'ai appris que cet artisan remarquable et atypique avait reçu les clés de son propre studio pour innover en paix et créer des jeux "unexpected", j'ai failli m'évanouir de bonheur et je me suis rongé les ongles jusqu'au coude en attendant le truc bizarre qui allait sortir de ce studio.

Et ben... Le Projet, donc.
OK, j'avais certainement des attentes beaucoup trop élevées, mais il faut bien reconnaître qu'on est loin de la révolution, ou même du "unexpected". C'est un jeu que l'on pourrait rapprocher de beaucoup d'autres. Et qui plus est, un jeu résolument familial.

Tric Trac
Le jeu fait son malin avec son côté "méta", puisque l'on joue des enfants qui jouent à un jeu de société. Mise en abîme, tadaaaaa. Mouais. Le coup du "jeu dans le jeu" avait déjà été fait en 2016 avec Hit z Road et ce n'était déjà pas ultra fameux (et ça a sûrement été refait depuis, même si là tout de suite je n'ai pas d'exemple en tête).

Donc, on incarne des enfants qui trouvent un jeu de société un peu vintage appelé La Clef.
Le Projet va consister à faire plusieurs parties de La Clef, les unes à la suite des autres, et au fur et à mesure on découvre des petits secrets cachés dans le jeu par le précédent propriétaire. Les parties vont devenir de plus en plus compliquées, du matériel va s'ajouter, toi-même tu sais si tu as déjà fait un legacy dans ta vie.
(Attention, ce n'est pas un jeu Legacy au sens destructif, enfin presque pas).

À la lecture des règles de La Clef, on est assez perplexe et on se dit : "c'est tout ?" Et en fait, à la pratique... ben, c'est tout simple mais plutôt très malin. La Clef est un petit jeu qui reprend le principe de Keltis mais en mode coopératif. Et chacun sait très bien que Keltis est le "greatest game ever designed" (ce n'est pas moi qui le dit, c'est le Dr Knizia).
Attention, on n'est pas du tout dans un jeu d'escape ou d'énigmes logiques, on est bien dans un coop mécanique qui demande une vraie concertation et coordination entre les joueurs. Le but du jeu est de se déplacer sur une map pour récolter des indices (sous forme de glyphe), qui vont nous permettre de décoder un message. Mais le coeur du jeu est bien dans l'optimisation des actions pour récupérer ces indices, et non pas sur le déchiffrage en lui-même (qui n'est qu'un sorte de cerise sur le gâteau).

Tric Trac
La grille de décodage avec ses petits volets rabattables, le clou de la partie


Entre chaque partie de La Clef, on lira une page de BD qui nous narre les aventures des enfants qui jouent à La Clef et découvrent ses secrets petit à petit. Cette BD est la vraie bonne idée de Le Projet : beaucoup moins rébarbatif à lire qu'un gros paragraphe de texte, plus facile à partager autour de la table pour que tout le monde se sente impliqué. Avec en prime une aventure style Goonies assez sympa à suivre.


Si je devais rapprocher Le Projet d'un jeu existant, ce serait clairement Zombie Kidz Evolution ou Zombie Teenz.
Dans le sens où on a un coeur de jeu coopératif très simple, qui permet des parties rapides (environ 30 min), auquel on va ajouter des couches et des couches au fur et à mesure qu'on joue. Et le côté addictif vient du fait qu'on a très envie de découvrir quelles surprises se cachent à la mission suivante (ce n'est pas sous forme d'enveloppes comme à Zombie Kidz, mais ça revient au même).

Tric Trac

Et voilà donc ce que Le Projet n'est pas :

 - un "gros" jeu. Corey Koniezcka, pour une fois, fait une incursion dans le domaine du jeu résolument familial.
 - un jeu d'énigmes. Le coeur du jeu est un coopératif mécanique, très bien fichu, mais on n'est pas dans du jeu narratif ou d'escape. Quelques énigmes de décodage parsèment la progression çà et là, mais il s'agit surtout de décorum (les énigmes arrivent entre les parties de La Clef, pendant la lecture du BD, et elles sont optionnelles à la progression).
 - une révolution. Il n'y a rien dans Le Projet qui ne soit jamais vu auparavant. On sera peut-être subjugué si on n'a jamais fait de jeu legacy, mais pour quiconque a déjà fait ce genre de jeu en campagne, il n'y a rien d'extrêmement surprenant.

Ce sont les trois points ci-dessus qui font que Le Projet a été une relative déception pour moi, car c'était peut-être ce à quoi je m'attendais.
Cependant, Le Projet peut-être un excellent jeu si on le prend pour ce qu'il est, à savoir : un jeu coopératif familial, à jouer en campagne avec vos grands enfants / préados (on est un niveau au-dessus de Zombie Kidz quand même), qui permet de les initier en douceur à la cryptographie via une suite de parties rapides et addictives.
Et c'est déjà pas mal du tout.

 
Proute
Proute
Dommage, il me faisait vraiment de l'œil, mais pour y jouer entre adultes. Je vais continuer à suivre les retours des joueurs, pour voir.

Merci beaucoup pour ton post vraiment détaillé et intéressant. Pas toujours évident, en plus, quand il s'agit d'un jeu sur lequel il faut garder une part de mystère.
MacNamara
MacNamara
Merci pour ce retour, et ce que tu en conclus me convient parfaitement (coop familial évolutif). Des jeux d'énigmes, on en a déjà à saturation. Et les gros jeux sortent plus difficilement.
Hop, dans ma to do list du FIJ si le festival est maintenu et qu'il est disponible.
Chakado
Chakado
Proute dit :Dommage, il me faisait vraiment de l'œil, mais pour y jouer entre adultes. Je vais continuer à suivre les retours des joueurs, pour voir.

Merci beaucoup pour ton post vraiment détaillé et intéressant. Pas toujours évident, en plus, quand il s'agit d'un jeu sur lequel il faut garder une part de mystère.

Merci beaucoup !
Effectivement, la communication autour de ce jeu a été assez mystérieuse, c'est pour ça que j'ai voulu faire ce post pour que les gens ne se trompent pas. Ça peut être un excellent jeu si on sait quoi en attendre et qui est la cible. Typiquement, je ne le conseillerais pas pour jouer purement entre adultes (même si ça resterait OK bien sûr). La meilleure manière d'en profiter reste à mon avis d'y jouer avec ses ados et de vivre les découvertes avec eux.

Merci pour ce retour, et ce que tu en conclus me convient parfaitement (coop familial évolutif). 
Hop, dans ma to do list du FIJ si le festival est maintenu et qu'il est disponible.

Cool, quelqu'un qui est dans la cible ! 
D'après les dernières rumeurs, le FIJ est bien parti pour se maintenir. Tu viendras me faire un petit coucou !
jmguiche
jmguiche
J’étais emballé, je suis dubitatif…

Vous avez d’autres exemples de jeux qui n’ont de sens que joués avec des ados ? Parce que j’aimerai savoir si ce jeu n’est pas pour moi ou si je suis un vieil ado attardé. 
Sysyphus - Pommard
Sysyphus - Pommard
Merci pour le retour détaillé ! Clair et droit au but !
Femto
Femto
Merci pour le retour, me tâtais à le prendre mais je vais attendre un peu...on verra. 
gr_eg
gr_eg
La chaîne Youtube Kaelawen et les Meeples a fait une partie du jeu.
Ça peut vous donner une idée de comment fonctionne le jeu.