Docteur Mops

La Course des Étoiles prend le départ. Vous êtes paré commandant ?

La Course des Étoiles prend le départ. Vous êtes paré commandant ?

Mmmmm ! Ça sent l'été et la fin du monde à plein nez.

Question été, il suffit d'écouter le bruit du ventilateur et de jeter un œil sur le calendrier avec la dame les petits chats trop mignons et pour le reste, pas besoin de celui des Mayas car c'est cette course d'engins spatiaux qui nous donne un signe fort.

Comment ? Vous n'étiez pas au courant ? Pourtant le grand oracle du Pouic nous avait prévenu que la "Course des Étoiles" était prévu pour mai (fait ce qu'il te plait) et nous sommes déjà presque en juin (... T'auras du boudin ???*).

Default


"La Course des Étoiles" pour vous remettre la chose en tête est un jeu d'Andreas Pelikan, illustré par Naïade et qui vient d'être publié chez Le Scorpion Masqué tabernak !

Je ne vous referais pas d'explication de texte car pour tout savoir ou presque sur le principe du jeu il vous suffira ▶ de cliquer ici pour lire un article détaillé et réjouissant.

Tout ce qu'il vous faut savoir désormais c'est que c'est un petit jeu de cartes rapide et simple d'accès avec un principe Poulidor que j'affectionne particulièrement : Être le premier n'est pas toujours facile car la place est convoitée.
Voilà une dure réalité de la compétition souvent présente dans le monde ludique. Mais ne pas être premier et tenter la deuxième place est diablement plus vicieux.

On retrouvait ce principe dans ce bon vieux "Le lièvre et la Tortue" même dans ce vénérable ancêtre, il fallait juste éviter d'être trop en tête avant la fin de partie.

Aujourd'hui on retrouve ce principe de course avec de la subtilité dedans (certains pourraient dire de la perversion) dans quelques jeux. Optimiser c'est bien, trop optimiser c'est le mal !
Serait-ce une leçon de vie ?
Afin d'éviter de trop optimiser, je crois que je vais vous laisser à votre propre appréciation.
J'ai une planète accueillante à trouver.

Une Tric Trac TV pour goûter la chose ? C'est en cliquant là

"La Course des Étoiles"
Un jeu de Andreas Pelikan
Illustré Kawaï par Naïade
Publié chez Le Scorpion Masqué
Pour 2 à 5 rescapés aliens dès 7 ans
Tout public
Disponible depuis peu dans les 16€ galactiques

* Exemple d'humour complètement sous optimisé

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
Le Tentacule
Le Tentacule

Oui mais dans le cas présent, l'humour "complétement sous optimisé" donne un résultat optimal (en ce qui me concerne en tout cas). Incroyable, la théorie rejoint l'application !

Cordialement,

Le "Purple" Tentacule