Carcassonne réinvente la roue

Par 20.100

Publié le 15 juil. 2009 • Lecture 1 min. •  9423 vues

Carcassonne réinvente la roue

Comme chaque année depuis 2001, Hans im Glück s'apprête à sortir un nouveau jeu estampillé "Carcassonne". Cette fois, les Allemands proposent un travail de commande. Eh oui, "Das Schicksalsrad" qui est déjà disponible est vendu exclusivement par Amazon Allemagne. Et lié à un roman qu'il a demandé à Hans im Glück de faire écrire pour l'occasion. Le tout étant vendu exclusivement sur le site du vendeur en ligne.

"Das Schicksalsrad", c'est "Carcassonne" avec des événements en plus. Les tuiles sont pour ainsi dire les mêmes. Il faut y regarder de plus près pour voir un petit logo spécifique. Et parfois, sur 19 tuiles du jeu apparaît un petit chiffre, entre 1 et 3. Chiffre qui permet de faire avancer un mignon petit cochon sur une roue. La nouveauté est là, les germanophones l'auront déjà deviné puisque Das Schicksalsrad se traduit par roue du destin ou roue de la fortune pour les fans de Magic et de Christian Morin.

La roue est composée de six cases sur lesquelles se déplacent le petit porcin rose. Quatre de ces cases vont permettre à tous les joueurs de marquer des points en fonction des meeples placés sur le plateau. La Fortune offre des points au seul joueur qui amène le porc dessus. Et la Peste oblige tous les joueurs à reprendre un meeple en main.

En plus, les joueurs peuvent aussi poser un meeple directement sur la roue de façon à marquer des points lorsque le cochon passe par là.

"Das Schicksalsrad" est donc un stand-alone de Carcassonne, une super extension en quelque sorte. Il fonctionne parfaitement seul mais peut aussi se mixer avec "Carcassonne" et toutes les extensions existantes. D'où le petit logo spécifique histoire de trier facilement les tuiles une fois la partie terminée.

Il semble qu'une versin anglaise devrait petre proposée par Rio Grande à l'automne.

"Carcassonne" a reçu le Spiel des Jahres en 2001. En 2002 est sorti "Die Jäger und Sammler", le "Carcassonne vert", en 2003 "Die Burg", en 2004 "La Cité", en 2005 "The Discovery", la version "Big Box" en 2006 et voyage en 2007, et en 2008 "Mayflower". Sans compter la version "enfants" sortie cette année. "Das Schicksalsrad" est donc le huitième jeu de Carcassonne. Le premier qui soit compatible avec le jeu d'origine.


> L'annonce chez hans im Glück

> Les règles du jeu en allemand

> Le "bundle" chez Amazon.de


"Das Schicksalsrad"
un jeu de Klaus-Jürgen Wrede
pour 2 à 5 joueurs
édité par Hans im Glück
disponible courant juillet


20.100

Commentaires (3)

Default
Sparrow
Sparrow

Oooh une extension de Carcassonne... Je vois au nombre de commentaires que ça déchaine les passions.

Perso je suis passé à autre chose ^^

Lobo
Lobo

Ouai.. encore un Carcassonne à rajouter à la collec, si il sort en anglais (et qui sera sorti une fois toutes les années bisextiles.. mais ça, c'est un autre problème).

Lobo, compulsif

Budnic
Budnic

N'oublions surtout pas non plus la Catapulte... il serait dommage de ne pas se la rappeler... tellement dans l'esprit du jeu... ^_^