20.100

Sushi Bar est servi en boutique

Sushi Bar est servi en boutique

Souvenez-vous. Un nouveau très bon petit jeu de Reiner Knizia qui sort chez Zoch pendant l'été. Tellement bon que Gigamic, le distributeur, a envie de franciser le titre, qui tirait dans la catégorie "imprononçable sans avoir fait allemand première langue". Hop, un concours sur Tric Trac. Et zou, Sushizock im Gockelwok[/b]" s'est transformé en "Sushi Bar"

Et là, Oh miracle!, le jeu est en boutique, tout beau, tout frais dans sa nouvelle boîte rouge.

"Sushi Bar" rappellera forcément des souvenirs à ceux qui connaissent déjà "Pickomino" du même Reiner Knizia. Même illustratrice en la personne de Doris Matthäus, même type de matériel et même mécanique ou presque. Mais en plus subtil, plus rapide aussi.

Le jeu se joue avec des tuiles Sushi et Arêtes disposées en deux rangées devant tous les joueurs. Les sushis sont des points positifs en fin de partie, les arêtes des négatifs. Le truc c'est qu'il faut au moins autant de sushis que d'arêtes en fin de partie et il est donc indispensable de se servir dans les deux rangées. A chacun d'essayer de récupérer les plus beaux sushis tout en laissant les plus grosses arêtes à ses petits camarades.

A son tour, un joueur va tenter de récupérer des tuiles, soit dans la "pioche" commune soit en les prenant chez les autres joueurs. Et ceci sera déterminé par trois jets de cinq dés. A chaque jet, le joueur doit en conserver au moins un et peut relancer les autres pour obtenir une combinaison plus intéressante. Sur ces dés, apparaissent deux faces Sushi, deux Arêtes, une baguette bleue et une baguette rouge. Les premières permettent de récupérer des tuiles dans la pioche commune et les dernières de se servir chez les autres joueurs. Une fois les jets effectués, le joueur est obligé de prendre une tuile en fonction de ses résultats. Deux sushis et trois arêtes ? Il doit alors prendre la deuxième tuile des points positifs ou la troisième des négatifs. Sans pouvoir en choisir d'autre. Il faut donc bien estimer ce qu'on va récupérer.

La partie prend fin dès que la dernière portion (sushi ou arête) est prise au centre de la table. Chaque joueur rapproche alors ses piles "sushis" et "arêtes", et supprime toutes les tuiles "Sushis" qui dépassent la pile "arrête". Il additionne ensuite les points de la pile "Sushis" et soustrait les points de la pile "arêtes" et celui qui a le plus de point l'emporte. C'est pourquoi il faut prendre des deux types de tuiles puisqu'un joueur qui aurait réussi à ne récupérer que d'appétissant sushis ne marquerait finalement aucun point...


La règle en français chez l'éditeur : cliquez là !

"Sushi Bar"
un jeu de Reiner Knizia
pour 3 à 5 joueurs
à partir de 5 ans
chez Gigamic
prix conseillé : 13€
Disponible dans toutes les bonnes boutiques

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (1)

Default
Sparrow
Sparrow

Hé hé c'est vrai qu'il est marrant ce petit jeu knizien ! Bon on y arrive très bien avec le titre allemand, mais ne critiquons pas la progression du français dans l'univers ludique...surtout dans ce cas là ^^