Winzenschtark!

Railroad Ink : le solitaire à plusieurs

Railroad Ink : le solitaire à plusieurs

Ah, le plaisir des grands voyages ! Regarder, au fil du trajet, le paysage se dessiner, se tracer et emplir nos yeux et notre espace. Et si la route elle-même se dessinait au fur et à mesure ? Et si le trajet comme les étendues vastes et sauvages, se dévirginisaient d'un coup de crayon et de dé ?

 

Faire une virée à plus ou moins deux

Principale nouveauté d'Essen des italiens de chez Horrible Games, Railroad Ink est un petit jeu de roll'n'write signé de Lorenzo Silva et Hjalmar Hach. Les deux comparses avaient détournés, l'an passé, la mécanique du mahjong pour en accentuer la poésie constructrice à travers le lyrique Dragon Castle. Présentées en deux exemplaires différents pour ravir tous les goûts et couleurs (et ce pas uniquement d'un point de vue esthétique mais bien aussi de sensations ludiques - nous le détaillons plus bas, où je vous invite à courir si vous êtes très pressé), les petites boîtes de Railroad Ink viennent s'ajouter aux mécaniques étonnantes de Horrible Games.Tric TracSuccombant à l'explosion toute récente du genre ludique roll'n'write, la patte exotique d'Horrible Games s'appose ici de deux manières (trois si l'on considère l'exotisme de voir ici Cool Mini Or Not, en co-édition sur un jeu qui les change bien de leurs KS et figurines habituels). De l'une, sur la proposition de renouvellements de défis par l'intermédiaire de multiples extensions incluses, de l'autre par la sensation prononcée de solitaire à plusieurs. A contrario de précédentes parutions de roll'n'write misant sur une certaine interactivité (prise de dés dans une pool commune, course envers certains objectifs), Railroad Ink s'assume clairement comme un jeu où chaque joueur prend ses décisions dans son coin, fonction du tirage du tour.Tric TracPerte de plaisir pour certains qui préféreront se taquiner et s'empêcher de tracer des routes en rond, avantage pour d'autres qui apprécieront de ne presque jamais avoir à attendre les adversaires, de pouvoir jouer seul le long d'un trajet ferroviaire, ou encore de prendre réjouissance à comparer les résultats et choix finaux issus de mêmes contraintes casse-têtes. Le tout est servi par un trait doux et enfantin de Marta Tranquilli, qui appelle à la légèreté de l'évasion, que ce soit à travers le panorama des campagnes de bord de mer bleuté, ou celui des arides régions volcanexotiques.

 

Roule puis écris

Comme tout bon roll'n'write, les règles de Railroad Ink reposent sur un principe tout simple : en début de tour, on lance les dés, puis tout le monde, sur sa fiche personnelle, trace des trucs et coche des machins en fonction des résultats obtenus.

Dans Railroad Ink, les dés vont représenter des tronçons de route ou de chemin de fer, tantôt tout droits, tantôt en virages. Ceux-ci seront à reporter sur votre paravent veleda rien qu'à vous, afin de prolonger les voies déjà bâties. Oui car l'on ne construit pas, comme ça, pouf, un bout de rail au milieu de la pampa, sans queue ni tête, dans l'espoir qu'il y ait un jour des gares aux deux bouts ! Non mais ho ! On dessine le tout avec une intelligence cérébrale qui permettra de composer des réseaux de transports. Réseaux, le mot est important, car le scoring vous poussera à favoriser le tracé d'un seul gros réseau plutôt que de multiples petits.Tric TracPour vous aider dans cette entreprise de transports pas communs, vous aurez aussi à votre disposition des résultats connecteurs route-voie ferrée, afin de pouvoir, hop, passer de l'un à l'autre, ainsi qu'une série de 3 jokers super-ponts multimodaux à dépenser dans la partie quand et comme bon vous semble.Tric TracA la fin du 7ème tour de jeu, on score alors des points grandissants en fonction du nombre de sorties atteintes pour chaque réseau, ainsi que pour ses plus longues route et voie de chemin de fer, son exploitation de la zone centrale, puis l'on retire des points pour les bêtises un peu sottes comme une route menant dans le vide d'une falaise creuse un peu haute.

 

Six faces qu'épatent

De quoi déjà se donner des petits défis casse-tête à résoudre, ou le plus important n'est pas toujours le résultat des dés, mais plutôt ce que vous en faites (et comment un plan génial devient un horrible piège 5 tours plus tard). Le veleda permet tout un système de prise de notes et cochage à chaque tour, effaçable entre deux rounds, histoire de ne jamais être perdu, ou de ne point risquer le coup de botte taille 47 malheureux dans le pied de table qui modifie le résultat de dés que l'on n'avait pas encore utilisé.Tric TracChaque boîte permet donc de jouer tout seul à 1 ou tout seul à 6, voir même tout seul à 12 quand on utilise deux boîtes. ce qui me fait dire que je ne vous ai pas encore explicité ce point. J'en profite pour souhaiter la bienvenue à ceux qui ont directement sauté la partie centrale pour venir trouver ici la réponse. Vous pourrez donc ensuite aller en partie 2 puis finir la partie 1 avant de conclure la partie 3.Tric TracChaque boîte de Railroad Ink contient deux extensions, pour varier un peu plus loin les plaisirs et la séduisante prise de tête du jeu. Chaque extension apporte deux nouveaux dés et leurs règles, contraintes de pose, et scoring particuliers. La boîte bleue Deep Blue Edition, favorisera les joueurs appréciateurs d'un certain contrôle, avec une extension rivière (un nouveau type de voie à intégrer au circuit) et une extension lac (étendue prenant une place plus ou moins importante sur le plateau, non punitive, et potentielle alliée d'un réseau géant en partie marin). La boîte rouge, Blazing Red Edition, attirera plutôt les aficionado du chaos, avec son extension volcan en éruption (étendue dangereuse grandissant sur le plateau, et capable de démolir vos routes) et chute de météorites (coupant aussi les routes, mais créant des zones d'exploitation de ressources spatiales).Tric TracRailroad Ink devrait nous arriver en francophonois avant la Noël, par l'entremise tentaculaire et jouissive d'Asmodée (rangez vos étudiantes japonaises). Railroad Ink réjouira les amateurs de plaisirs solitaires à six faces, de petits dessins de voyage, de panoramas qui servent à rien mais c'est trop cool quand même et que sans c'est moins bien, d'extensions cérébrales incluses, et d'aléatoire contrôlé.Tric Trac

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (8)

Default
drizzt2511
drizzt2511
roll'n'wright ou roll'n write ?
Winzenschtark!
Winzenschtark!
Ah oui, en effet.
Kmylle06
Kmylle06
Mais du coup, jouer à un jeu de train dans un train, n'est-ce pas là ce qu'on appelle une mise en abîme ?
Winzenschtark!
Winzenschtark!
Oui, et en plus, ça provoque des crises de sommeil (voir facebook au retour d'Essen ^^)
Kmylle06
Kmylle06
C'est vrai que vous auriez pu être une pub pour des couches ultra absorbantes ^^
LudiKev
LudiKev
Ca a laissé des traces...de bave ;-)
LudiKev
LudiKev
Pour ceux et celles qui ne veulent pas aller sur FaceBook...la preuve est là aussi:
https://www.trictrac.net/actus/labus-dessen
Oh, c'est pas beau la délation ;-)
Mais ça à le mérite d'avoir attiré mon attention sur le jeu ;-)
Winzenschtark!
Winzenschtark!
Un jeu qui implique tellement le joueur qu'il le vide de toute énergie ! Haha !