Monsieur Guillaume

Nom d'un renard : Renard Steal et Chicken Run !

Nom d'un renard : Renard Steal et Chicken Run !

Bigre de bon sang de bois, voilà ce que c'est que de prendre du retard... l'annonce de la sélection d'un jeu pour l'As d'Or est tombée (juste là, sous le roi de bronze) et il n'y a pas eu d'article autour d'un des jeux... oh remarquez bien que, dans le déversement continuel de nouveauté, il n'est pas rare qu'un jeu, parfois même bon, passe rapidement du statut de "nouveauté" à celui d' "ancienneté" (si, si, regardez comment certains regardent un jeu sorti il y a 6 mois).

Servi par un matériel qui fait son petit effet, Nom d'un renard est sorti, un peu comme ça, prouf, chez Game Factory. C'est Atalia qui nous l'a apporté puisqu'il le distribue sur notre territoire. La règle est multilingue, dont le français. Voici la petite histoire d'un renard futé qui vole l'oeuf d'or du poulailler. Heureusement, 2 à 4 joueurs à partir de 5 ans vont prendre le rôle de poulets... enfin de poules enquêteuses. Ils sillonneront Poulaille-ville afin de récupérer des indices pour confondre le coupable. Un jeu du Department of Recreation (Marisa Pena, Shanon Lyon, Colt Tipton-Johnson) illustré par Melaine Grandgirard

Tric Trac

T'as d'beaux oeufs, tu sais !

Alors que les chapeaux "Holmes-iens" des joueurs sont au centre du plateau quadrillé, les 12 plaquettes d'indices, chacune représentant un élément présent sur certains suspects et pas sur d'autres (chapeau, lunette, fleur...), sont distribuées aux endroits adéquats du plateau, à une distance certaine des poulettes. Les 16 renards et renardes, sous forme de cartes Suspect sont autour de ce plateau et 2 d'entre eux sont face visible. Chacune et chacun porte trois éléments sur les 12 possibles... et chaque élément est présent sur 4 suspects. Donc toutes les combinaisons ne sont pas là, mais ça, les jeunes joueurs s'en fichent un peu.

Tric TracUne des 16 cartes Voleur est placée sans la regarder dans le scanner à renard, l'élément intrigant et "wahoo" du jeu.  A partir de là, chaque joueur, à son tour, devra décider de son action parmi deux et lancer jusqu'à trois fois les trois dés pour la réussir. Pour chaque échec en fin de tour, la figurine du renard progresse de trois cases sur la route vers sa tanière et il faut le coincer avant qu'il ne s'échappe.

 

LeTric Trac premier choix possible d'action est de démasquer les suspects, comprendre, mettre face visible une carte du même nom autour du plateau. Il faut, pour se faire, obtenir trois yeux sur les dés (à raison de 3 faces "oeil" sur 6) avec deux relances possibles. Retourner des suspects permet de les confronter aux indices déjà trouvés afin de les innocenter... ou de trouver le coupable, but du jeu. Attention, il n'y aura qu'une seule accusation... et si elle est mauvaise, pfuit, plus d'renard, il a filé... au trou et c'est gagné pour lui.

Il faudra donc aussi chercher des indices, comprendre, se déplacer sur le plateau pour atteindre les plaquettes d'indices en obtenant des "papattes" sur tous les dés. Deux faces montrent une seule patte et une face en montre deux (étonnamment, ce ne sont pas des pattes de poules, d'ailleurs, bien que c'eut été plus thématique). S'il y a des pattes sur tous les dés, le joueur les somment puis déplace son chapeau d'autant de cases.

 

Tric TracPas de point vert sous le trou... Ok, notre suspect n'a donc pas de haut-de-forme !

 

Lorsqu'il arrive sur un indice, il peut alors le placer sur le scanner et ouvrir la trappe. Petit moment un peu magique... Si cette dernière révèle, sous le petit trou de l'indice, un point vert, c'est que le coupable porte cet indice, sinon, c'est qu'il ne l'a pas. Et hop, on enlève des suspects et on repart dans l'enquête.

 

Tric Trac

 

CotCotCodet, mon cher Watson

Au départ, il y a un petit "mouvement de recul" lorsqu'on propose un jeu avec du "roll & move", vous savez, lorsqu'il faut lancer les dés pour savoir de combien nous avançons. Pourtant, dans Nom d'un renard, il s'agit plutôt de tenter sa chance avant de lancer les dés... pour voir et enquêter !

 

Tric Trac... regardez-moi dans le blanc des oeufs... hummm, vous êtes suspects ! 

 

Et de tenter sa chance dans un sens ou dans un autre, en fonction de ce que les joueurs ressentent par rapport à la situation sur le plateau : avoir trop d'indices et peu de suspect n'amène pas, à moins d'un coup de chance, vers la victoire ; de même que courir après la découverte des suspects, pour ensuite dépendre des indices découverts. Souvent, les parties sont assez tendues dans le sens où les statistiques étant ce qu'elles sont, et vu le nombre de lancés de dés qu'il y aura dans une partie, un équilibre plutôt bien balancé s'établit. Quelques parties exceptionnelles se perdent ou se gagnent très vite mais ça reste l'exception.

Tric Trac

Et même comme ça, pour les jeunes joueurs, prendre plaisir à simplement manipuler le scanner "magique" qui sait si le suspect a tel ou tel indice, pour ensuite vérifier dans la liste et innocenter tel ou tel suspect est très souvent largement suffisant pour avoir envie d'en relancer une partie. Le scanner est tout "bête" mais c'est si malin pour soutenir la mise en scène, il fallait y penser!  On ne fait que lancer des dés mais les jeunes joueurs ont l'impression de mener l'enquête... Bref, on comprend très bien sa sélection pour l'As d'Or du FIJ.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (8)

Default
babaaast
babaaast
Ma pitchounette de 4 ans 1/2 l'adore (et son grand frère de 8 ans est content d'y participer aussi) : mon père Noël webludique nous l'a offert cette année et c'est un franc succès.
Je ne voyais pas comment faire un "Qui l'a vu ?" sans électronique et accessible aux plus petits : ils l'ont fait et avec brio. Bravo !
Sébdel 62
Sébdel 62
Bonjour
Je l'ai offert à la filleule de 3 ans et demi en amenant les règles au fur et à mesure et en les adaptant afin de lui faciliter la tâche, elle a adoré! Et nous aussi!! Au point même lors d'une partie de ne pas savoir jusqu'à la dernière carte qui était vraiment le coupable !! Sincèrement, ce jeu est extra et effectivement, le scanner magique l'est vraiment pour les enfants.... il l'a même été pour nous durant 2 minutes au début car on ne savait pas comment ça fonctionnait. ... 😊😊
Très content qu'il soit sélectionné au FIJ. Je pense qu'il a toutes ses chances!! Et j'espère même qu'il va gagner!!
Zemeckis
Zemeckis
Bonjour,
juste quelques questions. Désolé si la réponse est évidente ou que je suis passé à coté en lisant l'article.
- les joueurs enquètent chacun de leur coté ou ils coopérent ? Qui gagne, celui qui trouve le renard en premier ou tout le monde ?
- est-ce un joueur qui joue le renard, ou ça se fait tout seul ?
- est-il possible de jouer seul ? (je vois qu'il est indiqué de 2 à 4 joueurs)
- je suis d'accord avec M. Guillaume, pourquoi ne pas avoir mis des pattes de poulet sur les dés ?

En tout cas, le jeu a l'air génial. Je lui souhaite de remporter l'as d'or enfants.
Monsieur Guillaume
Pas de soucis, ça montre qu'à vouloir être évocateur, on en devient sibyllin :D
- Les joueurs jouent en coopération... soit on gagne ensemble, soit on perd ensemble...
- le renard avance seul lorsqu'on "échoue" aux dés, c'est le méchant des coopératifs !
- Il est possible, comme tous coopératifs, de jouer seul, bien sûr, mais ce n'est pas marqué en tant que tel...

:)
Zemeckis
Zemeckis
merci. Je vais me laisser tenter pour ma fille de 5 ans, je pense que ça lui plaira !
Atalia-jeux
Atalia-jeux
La boîte qu'on vous a laissé à l'officine est en effet une version multilingue pour le marché Allemand, principalement, d'où le nom Verfuxt en grand, mais le jeux en France est uniquement en français et s'appele uniquement Nom d'un renard. Soutitre : la poulice mène l'enquête.
JudasNanas
JudasNanas
Excellent ce sous-titre ! Et si l'on souhaite collaborer avec la poulice, on les joint à ce numéro : 4 4 4 7 1 9 !
kavelone
kavelone
j'ai adoré ma partie dans vos locaux. un jeu enfant génial!