Jeux Viens à Vous

Jeux Viens à Vous Maxime Savariaud

Jeux Viens  à Vous Maxime Savariaud

Cela fait 1 an et 1 jour que j'ai commencé la publication des entretiens Jeux Viens à Vous

Sans faire de grandes emphases, ces entretiens ne sont pas destinés qu'aux grands noms du monde ludique, certes les Croc, Mathilde, Cathala et autres consorts vous ont attiré et j'en suis pleinement  heureux mais pour cette date j'ai décidé de vous proposer l'entretien d'un homme que vous ne connaissez pas. 

 

J'ai rencontré Maxime lors du festival de Ludi'Langres dont il est l'un des principaux organisateurs. 

Maxime n'est pas un professionnel du jeu, d'ailleurs il ne souhaite absolument pas l'être. 
C'est un passionné du jeu de société et également président de Res Ludum, association organisant le Festival. 

 

Avec Maxime, j'ai rencontré une belle personne, quelqu'un de simple, d'accueillant, de sympathique et  même de touchant quand il me raconte une anecdote de l'année dernière. 

Nous parlons de Res Ludum et de son histoire, du festival Ludi'Langres avec toutes activités présentes, des personnalités du monde ludique comme Antoine Bauza qu'il définit d'une manière originale, ainsi  que des gens qui  composent le festival et de leurs envies futures pour les prochaines éditions. 
 

 

1) Maxime bonjour, aurais tu la gentillesse de te présenter ?

Je suis Maxime Savariaud, 28  ans, technicien territorial et président de l'association Res Ludum, qui est une association de jeux regroupant une trentaine de membres, et nous avons pour but d'échanger avec des professionnels et les familles autour d'une thématique, d'une mécanique ou d'un jeu .

 

2) C'est la seconde année de Ludi'Langres, c'est le cas également pour Res Ludum ?

Non, Res Ludum a été créée en 2009 par Mathias l'ancien président (et 2 autres membres), et nous avons déjà fait d'autres festivals. C'est le 4ème que nous réalisons, les deux premières années nous avions réalisé un festival s'appelant Fort en jeu qui se déroulait au fort de la pointe du diamant, un fort militaire de la première guerre mondiale, où nous avions adapté les lieux afin d'offrir un cadre assez atypique mais également de proposer des animations diverses autour du jeu de société.

 

3) Pourquoi t'es tu investi dans Res Ludum ?

La réponse est très simple ! J'ai réalisé mes études à Nancy, où j'ai connu la feinte de l'ours, et quand je suis revenu à Langres, étant fan de jeux depuis toujours j'ai de suite cherché un endroit où jouer, et le café jeux de Thomas (Thomas Claude propriétaire Des Chats Perchés) a de suite été une évidence. C'est ici que j'y ai rencontré l'association !
 

Les joueurs aiment bien jouer, mais s'investir dans une association, de faire jouer les autres c'est un autre état d'esprit, qu'est ce qui te plaît là-dedans ?

C'est surtout de travailler avec les petits. De nos jours, on est beaucoup dans le numérique, dans du visuel voire l'audiovisuelle, je n'aimerai pas organiser un festival de jeu vidéo par exemple, même si l'univers du jeu « video » est très riche et en pleine expansion.., Expliquer un jeu de société c'est selon moi beaucoup plus intéressant que d'expliquer un jeu vidéo. C'est également un excellent moyen d'échanger avec une génération plus jeune et plus variée. Échange et partage.
 

Tu joues depuis quand ?

Depuis que j'ai l'âge de jouer...5 ans je dirais... Au début c'était les petits chevaux, le nain jaune... (s'arrête) Oui ben faut bien commencer par quelque chose ! (Rires) On est tous passer par là ! Puis le lycée avec Jungle speed... et enfin la fac avec tous les jeux de stratégie et de gestion...

 

4034f577fcf9b361a863774d6e5efa170a0a.jpe

 

4) La majorité des gens qui vont venir ce week-end ne seront pas des gros joueurs, c'est des familles par exemple. Qu'est ce que tu voudrais leur dire pour venir à Ludi'Langres? Il s'y passe quoi ?

On a découpé en plusieurs espaces: -L'espace famille avec des jeux adaptés aux plus jeunes enfants -L'espace ambiance avec des jeux de rapidité, jeux d'apéros... -Enfin l'espace expert avec des gros jeux de gestion Notre principale vocation ici à Ludi'Langres c'est ce mélange intergénérationel. Que des gens qui ne seraient même pas joueurs, regardent, et se laissent attraper par le jeu. Des jeux d'ambiance comme Tokyo train par exemple. C'est ce que nous avons réussi l'année dernière avec des gens plutôt en retrait qui ne souhaitaient pas participer et qui ont fini par jouer, puis à les faire jouer à de plus gros jeux comme 7 wonders par exemple, L'objectif premier c'est le mélange des générations, que les gens jouent tous ensemble.

 

5) Ludi'Langres est un jeune festival, qu'est ce qui te semble bon et que te semble t-il à améliorer ?

Tout d'abord Res Ludum est très implanté dans le contexte local. Nous voulions donc faire se déplacer des gens de la région qui ne jouaient pas forcément. Nous nous sommes donc associés à l'éducation nationale et au réseau canopé pour proposer un contenu aux classes, et qui dit enfants dit parents...

Notre vraie réussite l'année dernière a été de faire se déplacer des personnes qui ne seraient jamais venus à un festival de jeux. Réaliser un échange avec les familles c'était vraiment notre objectif et nous l'avons réussi Les enfants ont réussi à motiver leurs parents à revenir dans le week-end et ça c'était chouette !
Notre idée est de continuer dans cette dynamique, de proposer un contenu pour les familles mais également pour les joueurs avérés.


Tu as des pistes pour cela ?

Comme tu le disais, c'est un festival tout jeune. Notre but par exemple est de développer des pôles à thème Cette année par exemple, Captain Sonar, avec une mini salle close pour le jeu. Nos grosses révélations ont été Captain Sonar et Kingdomino, nous les avons donc mis en avant afin de partager notre plaisir. Nous voudrions à terme également travailler avec les classes de manière non pas ponctuelle mais de manière régulière, en proposant des activités durant les temps périscolaires par exemple.

9d119e06d07fa0e7ef2b1637d45c20a99b1c.jpe
 

Quand on parle de festival, on parle également d'éditeurs, Iello sera présent ce week-end, Olympie également.
Que voudrais-tu dire aux autres éditeurs pour les futures années ?

Faut mettre une photo ! (me montrant la vue magnifique devant laquelle nous sommes lors de l'entretien).
On savait dès le départ qu'on faisait face à une grosse problématique, faire se déplacer les éditeurs. Iello, nous avait envoyé bon nombre de jeux l'année dernière et cette année, et il nous envoie un animateur. C'est un bon signe pour l'avenir.

Pour des gros éditeurs comme Backrock ou Eden qui ont été invité, c'est leur dire qu'un festival comme Ludi'Langres qui est dans un coin un peu plus reculé attire au moins autant de personnes si ce n'est plus car c'est un événement qui n'est pas courant pour la population locale.


J'ai effectivement été surpris par le nombre de visiteurs, 1600 entrées, pour la première édition pour une ville comme Langres qui n'est pas une grande ville

Oui, y a du monde, et on le sentait depuis un moment que les gens voulaient ce festival, y a une dynamique autour du jeu dans la région. Si on veut un grand festival, on sait qu'il faut au moins une heure de route . Chaumont, Langres, Saint dizier, Dijon, les gens sont proches pour venir passer un bon week-end Langres mérite son festival du jeu!


Donc ils sont les bienvenus ?

Ahhh oui ! Ils sont les bienvenus ! Si troisième édition il y a, ce qui est déjà une certitude, les éditeurs seront conviés et je les invite à venir encore plus nombreux

 

6) Président, c'est un rôle particulier dans une association, est ce que tu pourrais nous en parler un peu ?

Y a certainement de la reconnaissance mais il y a des désavantages... Y a beaucoup de désavantages ! (Rires) Le président c'est un peu la face public de ce type d'événement alors effectivement il y a cette mise en valeur et les échanges avec nos partenaires, mairie etc... Pour les désavantages, c'est l'aspect gestion, bénévoles, subventions... Mais nous sommes une petite association, avec un noyau dur présent depuis le début, donc l'association tourne quasiment toute seule Je laisse par exemple énormément d'autonomie à mes chefs de pôle et je sais que ça fonctionne sans soucis.

 

7) Tu aurais une anecdote marrante ou non de la première édition de Ludi'Langres qui t'aurais marqué ?

Oui, c'est certainement cela qui m'a continué à poursuivre le festival... C'est... je risque d'avoir les larmes ! Je te le dis tout de suite !

Une mère de famille ne parlant pas français est venue avec ses 3 enfants, et tente de nous faire comprendre qu'elle souhaiterait qu'on lui propose un jeu pour elle et ses enfants. Ca été un gros « jeu » pour le coup de leur trouver quelque chose. Je leur ai proposé Halli galli car c'est très simple à expliquer. Et au lieu de rester quelques minutes ils sont restés tout l'après midi à jouer.
Avant de repartir, ils sont venus nous remercier... (Je sens une très forte émotion dans la voix de Maxime)
Ca fait plaisir !

Le lendemain, ils étaient à nouveau présents pour jouer, sachant qu'ils ne comprenaient rien et qu'il était difficile d'expliquer des règles classiques... ça m'a vraiment touché !


Tu penses qu'ils vont revenir ?

J'espère ! J'aimerais bien les revoir !


Ils étaient de quelle origine ?

Maghrébine je pense. Il faut savoir qu'y a une forte communauté étrangère à Langres, et que les élèves de ces familles sont souvent en difficulté scolaire du fait de la barrière de la langue, et le jeu n'a pas de barrière ! Et pourtant je partais pas gagnant sur ce coup là!

 

ddf6e4f25e58c2ebe653d06a814a7e259b5a.jpe


8) Cela arrive d'avoir des difficultés avec des joueurs...soit ils ne comprennent pas le jeu, soit tu sens que tu vas subir des critiques durant toute l'explication ?

Oui, on pourrait considérer qu'expliquer un jeu est un métier a proprement parlé, c'est une méthodologie, c'est quelque chose de complexe au final. Avec une banque de plus 500 jeux, si tu ne maîtrises pas et que certains joueurs oui, tu vas te faire bâcher durant toute l'explication et c'est pas cool. Moi j'aime bien l'explication par l'exemple, un tour de jeu et c'est parti en général.


9) Tu es agent territorial, tu parles de ta passion à tes collègues ?

Oh Oui ! (Rires)
Un peu moins ces derniers temps car il y a eu pas mal de remaniement dans nos services mais on se réunit au moins une fois par mois Ils ne sont pas gros jeux, donc c'est plus jeux d'ambiance


10) Nous n'avons pas encore parlé des salles du haut à Ludi'Langres, tu peux nous en parler ?

On a la chance que la Salle Jean Favre soit sur 2 niveaux, au rez de chaussée, un grand open space où c'est l'univers banque à jeux, et à l'étage l'espace un peu plus feutré, là où on a privilégié les plus gros jeux.
Nous avons les jeux de figurines, avec démonstration de peinture, scénario d'apprentissage ou histoire complète, c'est géré par l'association Halphas Nous avons de la découverte de jeu rôle, géré par la guide des songes et enfin un espace jeu de cartes (Magic, Yu-gi-oh...) avec de l'initiation et des tournois.
Il y a des jeux traditionnels en bois à l'entrée...un espace enfant, espace lecture... L'espace jeux du monde, l'espace auteurs, les prototypes sont également les bienvenus !

 

8724fb3711d2feadbd553e30c66595fc4b53.jpe


J'ai oublié d'emmener le mien !

Ah ben voilà ! (Rires)
C'est vrai que c'est un espace important également pour nous en tant que bénévole car on découvre au lieu d'expliquer


Un jeu vidéo également par un créateur local, c'est la première année que vous faites cela ?

Oui, c'est un concours de circonstances, car nous avons eu la chance d'avoir en avant première la découverte de ce jeu aux Chats Perchés, notre café jeu partenaire, et on a accroché. Pour être franc j'étais pas preneur à la base de l'aspect jeu vidéo mais là c'est quelqu'un d'ici,qui a fait quelque chose, récompensé au FLIP en plus...


Pour l'avoir essayé, c'est un jeu très sympa ! Avec un côté d'ailleurs jeu de société dans sa logique je trouve...

Oui, une sorte de labyrinthe en jeu de plateforme, mais qui bouge !


Si ça plaît, vous recommencerez ?

On avait commencé à anticiper la question l'année dernière car il y a beaucoup de points communs entre les 2, donc oui un échange entre les 2 univers serait un objectif pour les futures années. Faut pas rester fermé ça serait dommage. Plus on propose de choses à la population, qui reste avec notre objectif et dans les limites de notre charte, mieux c'est .

 

6e053cd6aa3d23c896af925c64a3906249a8.jpe

 

11) Vous avez d'autres partenaires, Le Coffre à jouer, un projet sympa qui est domicilié à côté de Langres.

Oui leur projet m'a tout de suite plu ! Ma première question a été «  Ca n'existe pas déjà ?? » Eh non ! On est plusieurs à être inscrits, surtout depuis qu'il y a des box gros joueurs ! C'est très bien pour nous qu'Antoine et Hugo soient présents car ils présentent un contenu tout à fait adapté aux plus jeunes avec leur box pour la famille Moi j'adore le concept, j'ouvre et je ne sais pas ce que c'est ! Comme un petit enfant qui ouvre son cadeau à Noël ! (Rires) Il se passe plein de choses à Langres. Oui, on pourrait dire que c'est la succursale des bonnes idées du jeu de société !

 

12) Y a un café jeu également, Les Chats Perchés, qui viennent de déménager. J'étais surpris avant de rencontrer Thomas, qu'il puisse y avoir un café jeu à Langres !

Je connaissais le principe l'ayant vu dans d'autres villes comme Nancy, mais quand on m'a dit qu'un café jeu s'installait à Langres, je me suis dit : Il est fou ce mec ! Il est fou ! (Rires) Mais non ! Ca marche car le jeu transgresse toutes les générations. On va avoir des personnes âgées qui vont venir bêtement pour demander un tarot, ils vont être déçus ,mais Thomas à l'avantage de proposer des choses qui vont les accrocher ! Pareil pour les plus jeunes. Et nous, Res Ludum, c'est notre QG ! (Rires)

Vous pouvez vous installer et jouer au jeu que vous venez d'acheter, autour d'une boisson locale donc oui c'est un bon concept.

 

13) Est ce que tu voudrais bien nous parler de 2 personnes du monde ludique, de Langres ou d'ailleurs, l'une pour son côté professionnel et l'autre pour son côté humain ?

Une professionnelle ça serait Véronique Claude, bénévole au festival mais professionnelle du jeu également, elle dispense des cours à l'académie du jeu à Paris, elle fait pas mal d'interventions avec les écoles, avec des auteurs, elle organise des conférences... C'est une personne qui est dans le sens professionnel et humain relativement incroyable, elle arrive à dispenser que ce soit à d'autres professionnels ou à des novices son amour du jeu.
On sent que le jeu c'est sa vie . Elle est partout, on n'a même pas besoin de la solliciter, ce week-end, elle organise 2 conférences sur la boîte à jouer.

Pour expliquer rapidement, c'est un concept qui est de poser dans une cour de recrée une boîte avec des objets de récupération, les enfants sont confrontés à cette boîte plus ou moins en autonomie et vont imaginer, créer des jeux... ca donne des résultats assez incroyables. Du coup Véronique Claude c'est la personne que je mettrais dans les 2 catégories : Professionnelle et humaine !

 

5f6b9de7717598658ca627e635d8969e8126.jpe

 

14) On passe une soirée ensemble, et on ne se connaît pas. Peux-tu me proposer 3 jeux dans le but d'apprendre à se connaître ou est-ce que tu préfères faire un canular téléphonique à Thomas, un verre de Saint-Véran à la main ?

Y aura forcément les 2, car le jeu forcément c'est ce qui permet de rassembler mais il y a également tous les « extras ». Si c'est moi qui choisit, y aura forcément au moins un jeu de stratégie, alors 7 wonders parce que déjà ça se joue à 7, y en a pas des masses !


Antoine Bauza l'a crée dans ce but d'ailleurs, pour jouer avec ses 6 potes le week end.

Si je dois choisir 2 autres jeux...j'adore Imagine ! Imagine que ce soit avec mes parents, mes grands-parents...et je trouve qu'on peut bien définir la personnalité de la personne dans sa manière de jouer. On va pouvoir imaginer avec des amis d'amis si ça va « matcher » ou pas, avec les références ciné, musique... Le 3ème, je partirai sur Tokyo train ,c'est une de mes dernières révélations !

 

15) Tu parlais de références, pourrais-tu nous parler d'une œuvre ou d'un auteur que ce soit en musique, cinéma, peinture, jeux... ?

Ca serait Retour vers le futur ! Les 3 même ! Sans hésitation !

 

16) Je vais te proposer des noms du monde ludique, et je voudrais que tu les définisses chacun en un mot !
 

Bruno Cathala 

Visionnaire car avec lui on est jamais déçu. Sur ces jeux sortis ces dernières années, y a aucun jeu que je mettrais dans la catégorie « jeux de seconde zone »

Antoine Bauza 

Graphisme C'est assez bizarre mais je pense au graphisme de ses jeux quand je pense à lui... C'est ce qui m'a le plus marqué...j'aime graphiquement tous ses jeux.. Alors c'est pas lui je sais, mais à chaque fois qu'il intervient sur un jeu, c'est ce que je vois en premier, c'est une paire, une association. J'aime que ce soit beau, et avec lui c'est toujours beau !

Tapimoket

Ah ! Alors c'est un coup de cœur ! Je l'ai découvert l'année dernière quand il est venu avec « Même po peur » et son jeu m'avait bluffé. Ce qui le définirait c'est Surprenant, c'est une personnalité atypique Très sympa Oui très sympa, ce qui marche encore mieux !

Emilie Thomas

Pareil, une belle découverte. Je dirais Joyeuse ! L'année dernière, durant les 3 jours où elle était présente, je l'ai toujours vu sourire et prendre du plaisir ! Elle va sortir son second jeu... Oui c'est une bonne nouvelle !

Thomas des Chats Perchés

Une personne atypique également. C'est un peu notre Professionnel. C'est un peu également notre papa, c'est lui qui apporte le plus contenu en terme de jeux, mais il est également bon conseil. Oui donc c'est notre papa, déjà car c'est le plus vieux ! (Rires) Il est pas si vieux que ça ! Si c'est un papa, moi je suis un grand père ! (Rires)

Véronique

Si Thomas est le papa, Véronique est la maman ! (Véronique étant la maman de Thomas)
Je dirais pas maman, car c'est encore au dessus. C'est difficile en un mot... elle est un peu le lien, le ciment du festival. D'abord c'est une professionnelle, même si on aime le jeu, on reste des amateurs, et ça permet d'apporter du solide, une référence. Le ciment du festival .


Tu disais être amateur, c'est quelque chose qui t'as tenté de devenir professionnel du jeu ou ça perdrait une certaine magie?

Oui, ça perdrait une certaine magie, je me trompe certainement mais j'ai l'impression que lorsqu'on passe la barrière, on perd la saveur de jouer à un jeu. C'est une frontière en tout cas que je ne passerai pas, c'est sûr.

 

cde8cedd2b3e85483629bef3b531d52be700.jpe

Croc

Je le connais que de nom, j'étais adepte de jeu de rôle mais j'ai décroché, je ne peux plus faire des cessions de 4 heures comme à 15ans

Naiade

C'est un peu de la magie ce qu'il fait avec ses dessins ! C'est visuellement beau, c'est adapté au jeu...ouais c'est de la Magie !

Yannick Robert

Par demande de Tric trac, pour des raisons judiciaires, la réponse uniquement sur Jeux Viens à Vous
 

 

17) Le jour où tu quitteras le monde du jeu, d'une manière ou d'une autre, qu'est ce que tu voudrais qu'on retienne de toi ?

De moi, pas grand chose en fait, parce que je participe à cet univers mais je ne pense pas avoir d'impact dans ce même univers. J'ai pas de volonté à laisser une marque que ce soit dans l'association ou dans un événement comme celui-ci. On est des intervenants, on essaye de proposer un contenu qui soit adapté à chacun, si c'est un autre tant mieux ! Tant qu'on arrive à continuer de faire ce que l'on fait là !


Ca me fait penser à l'anecdote que tu me racontais tout à l'heure. Il y a eu des élections il y a pas très longtemps, avec les résultats qu'on connait. Sans parler de tes avis politiques, ça représente quoi le jeu pour toi par rapport à ces résultats ? Il faut dépasser des frontières que certains veulent mettre ?

Si on se base sur l'aspect politique, effectivement il y en a beaucoup qui pense que les frontières sont une bonne chose. Si on se base sur le jeu, on voit qu'il n'y a pas de frontière. Avec les jeux du monde, des jeux que l'on pratiquait déjà il y a des centaines d'années, on voit que c'est des jeux trans-générationnels , sans barrière de la langue.

L'anecdote qu'on a eu l'année passée est un bon exemple. Je voyage pas mal, et que ce soit en France ou à l'étranger, j'ai eu l'occasion d'aller dans les pays de l'Est, en Italie, en Allemagne, on emmène toujours des petits jeux, on aime se poser dans un lieu public et jouer, les gens viennent nous voir, et nous posent des questions. Parfois dans une langue que tu connais pas...mais c'est des temps d'échange, même s'ils ne jouent pas c'est des temps d'échange. On voit que le jeu n'a pas de frontière. Certains de nos politiques feraient bien de prendre l'exemple d'ailleurs ! Je suis sur que l'on pourrait leur apprendre des choses ! (Rires)
 

Ah tiens je repense au canular téléphonique pour Thomas, alors ça serait quoi ?

Si j'en fais un, ça serait vraiment méchant, pour qu'il y croit ! Mais c'est méchant ! Je pense que je me ferais passer pour une boîte d'édition qui serait potentiellement intéresser par l'édition de son jeu, mais en transformant pas mal de ces règles, en prenant l'exemple avec Goblin' squad, peut être que les gobelins devraient porter des tutus...mais en tout ça serait LA condition pour qu'il se fasse éditer !

 

3be4685a00b00b782c740a6f9edd27f9374a.jpe


Et il accepterait selon toi ?

On pourrait lui proposer une somme ou un pourcentage assez juteux pour que ça passe ! (Rires)

Mais non je pense qu'il a assez de confiance en soi et de respect envers lui même pour ne pas mettre de tutu à ses gobelins !

Ca pourrait être assez marrant d'ailleurs...

Oui ! Une armée de gobelins en tutu ça peut être sympa !

 

18) Maxime es-tu heureux ?

Oui je pense ! Bon là je suis encore sous le stress avec le festival, c'est encore un peu dur, mais je pense que je serais très heureux quand ça sera fini et qu'on aura les retours des gens qui sont intervenus, des gens qui ont participé, de nos partenaires.... Dimanche à 19h, quand on aura tout bouclé, là je serais heureux !


Sinon, il faut dire qu'on est très bien accueilli à Langres.

Ca fait partie du jeu, l'accueil ! Ludi'Langres restera notre fer de lance, on continuera à faire ce qu'on à fait sur ces 2 éditions, en espérant un contenu encore plus important avec de nouvelles choses...
 

Je te remercie grandement Maxime pour ta disponibilité et ta gentillesse
Merci à toi !

 

Pour ceux qui souhaiteraient soutenir mes entretiens, voici ma page tipeee,  même un petit geste fait plaisir et vous pourrez contribuer à d'autres interviews réalisés sur des festivals (Cannes, Paris est ludique, Essen...) : 

Ma page Tipeee

Merci à mes Tipeeeurs de me soutenir  : Arnaud Urbon, Bruno Faidutti, Emilie Thomas, Nicolas Soubies ,Virgile De Rais  et dorénavant... Pierre Rosenthal! 

 

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les précédents entretiens, mes animations ou suivre ma page facebook  : 

http://www.facebook.com/jeuxviensavous/


Yves Hirschfeld
Benoit Forget
Bruno Faidutti 1ère partie
Bruno Faidutti 2ème partie
Naiade
François Haffner 1ère partie
François Haffner 2ème partie
Pierô Lalune
Timothée Leroy
Mathilde Spriet
Sébastien Pauchon
Tom Vuarchex
Vincent Dutrait 1ère partie
Vincent Dutrait 2ème partie
Christophe Boelinger 1 ère partie 
Christophe Boelinger 2ème partie
Régis Bonnessée
Roberto Fraga 1ère partie
Roberto Fraga 2ème partie
Cyril Demaedg
Bruno Cathala 1 ère partie
Cyril Blondel
Bruno Cathala 2ème partie
Yahndrev 1ère partie
Yahndrev 2ème partie
Emilie Thomas
Sebastien Dujardin
Florian Corroyer
Alexandre Droit
Docteur Mops 1ère partie
Docteur Mops 2ème partie
Arnaud Urbon

Croc
Martin Vidberg
Florent Toscano
Guillaume Chifoumi
Nicolas Soubies
Juan Rodriguez 1ère partie
Juan Rodriguez 2ème partie

Bony
Yannick Robert
Docteur Philippe Proux
Franck Dion 1ère partie
Franck Dion 2ème partie
Franck Dion 3ème partie
Yoann Laurent
Carine Hinder et Jerôme Pélissier
Dominique Ehrhard
Christian Martinez

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (9)

Default
Lapinesco
Lapinesco
Merci pour l'interview riche !
Jeux Viens à Vous
Merci à toi de l'avoir lu :)
Kane
Kane
L'interview de ce personnage - et sa publication très évidemment - est complètement justifié : le jeu comme vecteur d'apprentissage (et quel que soit l'âge) et de sociabilisation n'est plus à prouver. Et les initiatives de cet humble jeune homme (comme beaucoup d'autres d'ailleurs) ne sont à mon sens pas assez mis en lumière...

Et bravo pour cet entretien somme toute sans prétention, mais qui prouve que le jeu est une composante de vie qui s'étend de plus en plus ! il n'y à qu'à voir dans les les festivals ! de 7 à 77 ans, toutes catégories sociales confondues, toutes convictions personnelles mélangées ! on joue ! merde ! on joue ! on gagne, on perd...on refait le match avec une parfaite mauvaise foi (obligatoire), mais dans la bonne humeur toujours !

On vis quoi.

Merci pour cet article ! bah si.
Jeux Viens à Vous
C'est le but que de faire connaître ce type de bénévoles, pas assez mis en valeur à mon sens.

Merci à vous! :)
Nocx
Nocx
Au début, je me suis demandé pourquoi interviewer le gagnant de l'eurovision 2017 ??? :) :) :)
Puis j'ai vite compris qu'il ne s'agissait pas de la même personne.
Du coup j'ai continué à lire parce que ce personnage est intéressant.
J’espère que ses projets se réaliseront et que tout continuera bien pour lui.
Initier les jeunes en le proposant pour les TAP est une très bonne idée.
Bonne continuation à lui et merci à vous pour ce reportage !
Jeux Viens à Vous
Je ne connaissais pas le chanteur!
Merci pour lui, et merci à vous de l'avoir lu :)
JustGat
JustGat
C'est bien, ça change clairement de tous les pros et c'est vachement d'avoir le point de vue de quelqu'un qui est en dehors de ce cercle, avec sa vision des choses, et sa passion fait plaisir à voir.

Une fois n'est pas coutume, merci du partage ;)
Jeux Viens à Vous
Une fois n'est pas coutume, Merci à vous! :)