Jeux Viens à Vous

Jeux Viens à Vous Franck Dion 3 ème partie

Jeux Viens à Vous Franck Dion 3 ème partie

Voici la 3 ème et dernière partie de mon entretien avec Franck Dion, où il nous explique sa manière de travailler avec ces différents collaborateurs : Animateurs, producteurs, dont Didier Brunner qui a produit notament Kirikou et les triplettes de Belleville, Pierre Caillet l'homme qui apporte la musique à ses images, de son projet de long métrage mais également de ses goûts artistiques et ludiques....

 


21) Parlons maintenant de votre façon de travailler en équipe Commençons par les animateurs, comment gères-tu ta relation avec les animateurs ? Pour avoir diriger des comédiens, j'ai l'impression de la façon dont tu en parles que cela soit un peu similaire, cela semble demander évidement de l'exigence mais également beaucoup de tendresse pour ces personnes qui vont exprimer des sentiments et une histoire pour toi, le metteur en scène du projet.

T'as pas tort oui.
Moi le parallèle entre les comédiens et les animateurs me convient tout à fait.
Je considère que les animateurs sont des comédiens. J'adore les comédiens, sans doute parce que j'ai été moi-même comédien, que j'ai beaucoup d'amis comédiens.

Les comédiens font peur à beaucoup de gens, à commencer par certains metteur en scène. Moi j'ai pas peur des comédiens. Même s'ils leur arrivent d'être chiants , c'est un métier tellement fragile, on joue tellement sur ses fragilités quand on joue la comédie que c'est normal d'être chiant, d'être un peu difficilement gérable parfois, ça c'est des choses que je pardonne largement.

Les animateurs n'ont pas les états d'âme des comédiens, mais avant toute chose, ce sont comme les comédiens des créateurs ! C'est pas seulement quelqu'un qui va faire bouger une poupée ou un dessin, c'est quelqu'un qui va insuffler dans le personnage une part de lui-même, une part de sa sensibilité, de la personne qu'il est et donc par conséquent, un bon animateur n'animera jamais comme un autre animateur et ça c'est super intéressant !

Quand on fait la distribution des rôles, ce sont les animateurs qui choisissent leur personnage ou les séquences.
C'est marrant car à force de travailler avec les mêmes animateurs, leurs choix ne m'étonne même plus, je vois ce qui va les intéresser, moins les intéresser, et en plus ils se complètent très bien.
Donc je les dirige comme on dirige des comédiens, je tiens énormément à l'intégrité de mes personnages, mais si je fais appelle à des animateurs c'est aussi pour qu'ils insufflent quelque chose de personnelle dans leur travail. Y a un moment où je leur remets le bébé.
Je ne suis pas derrière leur dos, ça c'est infernal !

 Après évidement y a des retours, mais ça fait partie de la direction d'acteurs. Voilà ce que c'est que de travailler avec les coméd...euh les comédiens, Lapsus ! (Rires)
Avec les animateurs ! Sachant qu'il m'arrive de leur mimer des trucs, certaines positions etc...

 

67865a29db89979ac41623a548e9986f5bd6.jpe

 

22) Passons aux producteurs, tu as parlé de problèmes avec certains producteurs, peux-tu raconter ce qui s'est passé et comment un producteur peut entraver ou nuire à ta façon de fonctionner ?

Alors le seul producteur que j'ai eu, c'était Didier Brunner.
C'est moi qui produit mes films, j'en ai produit 3. Mon premier film c'était avec Didier Brunner. Par contre Didier s'était associé avec des co-producteurs.
C'est en fait avec eux que j'ai eu des soucis. Avec Didier ça c'est très bien passé, mais la société de Didier n'était...n'est toujours pas spécialisée dans le court métrage, ils ont du en faire 3 ou 4, les longs métrages il a du dépasser les 10, les séries également...
Il s'en était remis à un co-producteur qui devait nous fournir l'appareil photo, le studio, faire le choix de l'équipe … car moi je connaissais vraiment personne . Alors le producteur n'a pas eu la volonté d'entraver le projet mais les moyens mis à disposition étaient vraiment ...chiches !
Un appareil photo déficient...un studio qui était en fait un garage aménagé en studio mais avec une hauteur sous plafond... ridicule...qui m'a obligé à revoir mes décors à la baisse Ce garage en question refoulait des odeurs de merde, c'était infernal !
J'ai même vu un geyser de merde un jour où les mecs sont venus débouchés les  chiottes!
Un geyser de merde au milieu de mes précieux objets...c'était cauchemardesque !

Quand il a s'agit de refaire un film, j'ai décidé que plus jamais on ne choisirait mon équipe et mes prestataires à ma place, je veux tout maîtriser, quitte à avoir plus de travail, et c'est plus de travail, d'ailleurs, mais au moins si ça merde je peux m'en prendre qu'a moi même, et c'est comme ça que j'aime travailler, en plus la production m'intéresse.

 

cd93b5e861c1de09a6de3476094d29420f13.jpe

L'équipe de Papy 3D
 

Le cinéma faut que ce soit mégalo sinon c'est juste chiant et on s'ennuie .

 

23) On va parler de Didier Brunner , quelles qualités a t-il que d'autres n'ont pas ? Est-ce avant tout une histoire d'entente humaine ou seulement professionnelle ?

L'entente est avant toute chose personnelle, car ça fait une éternité qu'on a pas travaillé ensemble. C'est devenu un ami que j'aime beaucoup, je pense que c'est réciproque.
J'aimerai qu'il participe au long métrage que je suis entrain d'écrire, et lui est partant, on va retravailler ensemble.

Sa grande qualité c'est qu'il est enthousiasme, et il est capable de miser sur quelqu'un qui sort de nulle part. C'était mon cas, là où 15 producteurs diraient « Faites un film et revenez plus tard » , quand vous faites votre premier film c'est pas simple.
Quand il est convaincu du talent de quelqu'un, même s'il est seul, il va jusqu'au bout, et ça c'est extrêmement valorisant et précieux.
Et puis c'est quelqu'un qui est très ambitieux. C'est quelque chose que j'aime beaucoup. Il va y aller complètement, quitte à être complètement mégalo, mais ça j'aime beaucoup, de toute façon le cinéma faut que ce soit mégalo sinon c'est juste chiant et on s'ennuie .
On travaille pas à la poste quoi ! (Rires)

Bon il a ses défauts de ses qualités mais c'est quelqu'un d'extrêmement attachant et a qui je dois une fière chandelle. Au dernier festival d'Annecy, on lui a rendu hommage avec tous les réalisateurs qu'il a fait travailler, c'était vachement émouvant.
C'est quelqu'un qu'on aime et qu'on déteste en même temps, il est excessif, il est chiant, mais c'est quelqu'un de profondément attendrissant ...attachant.

 

J'allais te demander ses défauts mais tu as dit excessif et chiant

Oui chiant ça lui correspond bien !

 

f8d490cc10a9f107a625d80ba5e7cc2a8f19.jpe

Didier Brunner

 

24) Parlons de Pierre Caillet, l'homme qui apporte la musique à tes images. Une symbiose vraiment fantastique se réalise entre vous et tu arrives à lui faire part de ton univers, de tes pensées. Pourrais-tu nous expliquer comment vous fonctionnez ensemble ?

Notre façon de travailler c'est toujours la même, j'arrive avec des musiques de référence, et ...on en discute ! Mais ça commence quand j'écris le scénario . On en discute et Pierre fait sa tambouille. Il travaille tout le long de la production du film.

Concernant notre relation, on est devenu amis très rapidement, c'est un ami très très proche. On se connaît maintenant depuis...pfff...je sais plus...15...20...20 ans je crois ! Ca commence à faire ! On a tellement l'habitude de travailler qu'y a des choses qu'on a pas besoin de se dire, c'est une évidence. C'est un vrai plaisir de travailler avec lui.

 

Est ce que ça peut arriver que lui te présente des musiques qui vont pas du tout te toucher, ou ne pas aller dans l'image que tu as du film, et comment on travaille avec quelqu'un qui est devenu un ami, est ce que cela peut apporter des difficultés à dire certaines choses ?

Oui, il arrive parfois effectivement du fait de cette amitié qu'il y est des choses plus difficiles à dire. Ca c'est évident ! Mais c'est évident avec toute l'équipe. A partir du moment où les gens sont des amis, y a des choses qui sont compliquées à dire.
Après faut pas se laisser écouter par ça car c'est le film qui en pâtit et ça ne va pas.

Je crois que j'ai jamais retoqué une seule de ses musiques, jamais, après y a de l'affinage évidemment, mais non jamais.

 

On comprend pourquoi le cinéma accouche de si mauvais films !

 

25) Tu as dans le projet de réaliser un long métrage d'animation. Quand tu parles de tes premiers courts métrages, on sent que ça été important pour toi. mais quand tu évoques le sujet du long métrage, cela ne semble pas susciter même joie ou la même intensité. L'expérience tempère tes sentiments actuels ou est ce que je me trompe complètement et tu es passionné par le projet ?

?Alors...moi j'ai eu plusieurs projets de long métrage, y en a notamment un, où l'on m'avait appelé pour faire la co-réalisation, j'étais ni l'auteur graphique, ni l'auteur du scénario. J'ai travaillé dessus pendant un an et là je me suis dit : « Faut que tu te casses ! Ca va pas du tout. »

J'étais pas à ma place, le projet ne me plaisait pas, je n'avais aucune liberté de faire ce que j'estimais être ma plus-value que je pouvais apporter au projet. On s'est quitté bons copains, je leur ai laissé le temps pour trouver un remplaçant mais voilà...
Donc je suis sorti de cette première expérience extrêmement dubitatif sur l'intérêt de faire un long métrage si c'est pour avoir dix personnes qui donnent leur avis , moi ça m'intéresse pas. On est 7 milliards sur cette planète, si tout le monde donne son avis c'est fini.

Le projet de long métrage que j'ai actuellement m'intéresse énormément à écrire, car j'aime beaucoup l'écriture, à mettre en place, c'est à dire à faire les visuels, commencer un près découpage, ça c'est vraiment des choses qui m'intéresse !
Et paradoxalement après, faire le film, me confronter de nouveau à tous ces gens, ces banquiers, ces machins qui donnent leur avis...ça m'emmerde profondément. Donc je procède par étape, là on va commencer l'écriture, car le synopsis est écrit, le dossier est fait, on va demander des financements car j'aimerai écrire avec deux autres scénaristes pour avoir un beau scénario, et après on verra ce qu'il en est.

Mais c'est vrai que je suis assez stupéfait par la capacité de nuisance de certaines personnes qui viennent se greffer sur les projets de long métrage, c'est assez inquiétant .
Mais en même temps on comprend pourquoi le cinéma accouche de si mauvais films ! (Rires) Tout le monde donne son avis...

 

70f18ebcfd13de27d50198411d1c68e017fc.jpe

 

C'est honteux de dire ça sur Tric trac

 

26) Aurais-tu envie de nous parler d'une œuvre (littéraire, musique, cinéma, jeux, peinture....) ou d'un auteur, que tu souhaiterais faire découvrir ou redécouvrir ?

Ah ! Oh lala ! C'est monstrueux comme question !
Oui ! Y a un auteur... Je me suis acheté pour la première fois de ma vie un livre de la pléiade, l'auteur c'est ...arhh j'ai des trous dans la tête ! (Rires)
P'tain c'est pas vrai je ne me souviens pas de son nom ! Terrifiant !
Ah si Stevenson !

J'ai acheté ce livre car déjà ça me faisait plaisir d'acheter un livre de la Pléiade, à 47ans c'est pas mal d'avoir enfin son premier livre de la Pléiade (Rires)
Je l'ai acheté car j'ai revu un très beau film adapté de sa nouvelle, Docteur Jekyll et Mister Hyde et j'ai adoré ce film ! Je me suis dis « P'tain faut que je lise cette nouvelle ! »
Et j'ai pas été déçu ! C'est formidable ! C'est un type qui a vraiment une écriture extraordinaire !
J'avais lu L'île au trésor étant plus jeune, j'avais lu plusieurs de ses nouvelles, notamment les gais lurons sur la piraterie et les naufrageurs.
C'est superbe !
Donc  je dois recommander un truc dans l'engouement du moment c'est Stevenson
 

En terme de film, j'ai découvert un film sur Arte y a quelques jours, le Trou de Jacques Becker, que je n'avais jamais vu, c'est un film fabuleux, j'encourage...

Attends j'ai mon petit chat qui fout la merde ! Descends de là s'il te plait ! (Rires)

En matière d'oeuvre picturale, moi c'est très vaste...ça va de Hans Hartung, un peintre Suisse, qui faisait de l'abstraction , c'est des tableaux qui me font rire, des tableaux qui provoquent le rire, c'est vachement agréable.
Jerôme Boch que j'adore, Francis Bacon...
Là je découvre des sculpteurs ah j'oublie les noms...

Et puis j'aime énormément l'univers de l'art brut, j'ai d'ailleurs une idée de faux documentaire sur l'art brut que je vais faire en collaboration avec de gens de radio , une comédienne...

J'ai ptet oublié quelque chose ?
 

Non ! A la base je t'en demandai une parmi tout les possibilités que je t'ai proposé... y avait le jeu aussi.
Si tu veux parler d'un jeu cher à ton cœur, tu peux !

Je vais être emmerder, car je ne suis pas joueur du tout. Je ne joue absolument pas !
C'est honteux de dire ça sur Tric trac ou quand je réponds à tes questions (Rires) c'est honteux de dire ça !
 

Pas du tout !

Je ne suis pas joueur.
Mon coeur balance très très fort pour Dixit, parce que j'adore le principe du jeu, j'aime énormément l'auteur du jeu, c'est un type charmant !
Quand on connaisse la genèse du jeu, lui est psychiatre...

Ah je ne savais pas qu'il était psychiatre !

Il a crée le jeu pour communiquer avec des jeunes psychotiques , je trouve ça génial !
Tu vois, je parlai d'initiative tout à l'heure, d'associations, de projets etc... ça c'est une idée géniale ! C'est fabuleux !

Et après que le jeu fasse un carton mondial, c'est génial, p'tain c'est plus que mérité !
Quand on met l'imagination au pouvoir comme c'est le cas dans Dixit, je trouve que c'est merveilleux !
Ca c'est un jeu que j'adore, et auquel je joue !

Alors d'autres jeux...j'adorai quand j'étais gamin, alors je ne parle pas des jeux de rôle qui m'ont formé à l'écriture de scénarios, on ne peut pas dire ça autrement...
Mais ce que j'adorai quand j'étais gamin c'était Diplomatie.

57b8eb1590d0d4fad3e7ead3db2999d6a841.jpe
 

Ah oui !

Alors ça, ça me plaisait vachement ! Et pourtant c'est compliqué comme truc, mais j'adorai ça !
On avait un club de jeu le midi au collège, avant que je monte un club de jeu de rôle d'ailleurs, on avait une partie qui durait toute l'année ! Et tous les midi on jouait, on mangeait en jouant...
J'ai de très bons souvenirs de Diplomatie !

Mais je ne sais pas s'il est toujours édité ce jeu...

Si, c'est un jeu qu'a plus de 60 ans, la première édition c'est 54 je crois...
Ah ouais la vache !
 

Là justement y a Manuel Rozoy qui montrait sur Facebook, la vente aux enchères du premier prototype qui était vendu sur Ebay, et ça montait en prix...
Tu n'as pas perdu trop d'amis avec Diplomatie ?

Non non, non !
C'était pas des amis ! (Rires)
 

27) Maintenant je vais te proposer 10 noms du monde ludique, et je souhaiterai que tu les définisses chacun en un seul mot, le premier qui te vient.
 

Philippe des Pallières : Iconoclaste

Pierre Rosenthal : Savant

Mathieu Leysenne : Talentueux

Christine Deschamps : Talentueuse

Régis Bonnessé : Adorable

Vincent Dutrait : Savoir faire

Juan Rodriguez : Ingénieux

Marc Nunes : Pugnace

Philippe Mouret : Efficace

Jean Louis Roubira : Imaginatif
 

28) J'avais encore 3 questions, mais du coup je ne sais pas si tu vas pouvoir répondre à la prochaine si tu ne joues pas beaucoup. Imagine qu'on passe une soirée ensemble mais nous ne nous connaissons pas, peux-tu me proposer 3 jeux dans le but d'apprendre à se connaître ?

Dixit  bien sûr. Le problème c'est que je ne connais pas suffisamment de jeux... Diplomatie c'est un peu long...
 

C'est bien pour apprendre à se connaître aussi!

Oui mais c'est du long terme 
Alors moi j'aimais bien Elixir, je ne sais pas comment ça a vieilli... J'aime bien les petits jeux, j'aime bien Service Compris que j'ai illustré, c'est toujours aussi drôle ce jeu.
Eh bah tiens ! A la rigueur ces 2 jeux là...je suis désolé car je ne connais pas beaucoup de jeux, mais allez on va dire Dixit, Elixir et Service compris !

Ah si le poker ! C'est bien le poker !

 

3f4c824aa8b419dbd601ed92d1f130fa2168.jpe
 

 

29) Le jour où tu quittera le monde ludique et celui de l'animation, que souhaiterais-tu que l'on retienne de toi professionnellement mais surtout humainement?

Ca sera à ma mort déjà (Rires)
Professionnellement que j'avais un univers cohérent, que ce soit en bien ou en mal d'ailleurs.
Humainement, que j'étais une tête de con, mais gentil !
Oui c'est sympa ça !
 

30) Malheureusement, c’est déjà la fin de cet entretien, Franck Dion en prenant en compte, votre vie professionnelle et personnelle, êtes-vous heureux ?

Oui !

Je te remercie Franck

c'est moi qui te remercie !


Je voulais rajouter que j'ai pu voir en préparant cet interview, le teaser de l'empire des sens que tu as réalisé pour Arte, c'était très bien !

Merci, y a Le pianiste et Le Corbeau aussi Il va y en avoir d'autres, c'est moi qui choisit les films donc ça me plaît bien
 

A la fin de l'entretien, nous continuons notre conversation, et parlons de Charlie hebdo  ainsi que de religion mais cela restera OFF.
Simplement, Franck appréciait l'équipe de Charlie Hebdo et pense qu'ils ont eu raison de mener le combat qui était le leur. 


 

Pour ceux qui souhaiteraient soutenir mes entretiens, voici ma page tipeee,  même un petit geste fait plaisir et vous pourrez contribuer à d'autres interviews réalisés sur des festivals (Cannes, Essen...) : 

Ma page Tipeee

Merci à mes Tipeeeurs de me soutenir  : Arnaud Urbon, Bruno Faidutti et Emilie Thomas, Nicolas Soubies ,Virgile De Rais  et dorénavant... Pierre Rosenthal! 

 

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les précédents entretiens, mes animations ou suivre ma page facebook  : 

http://www.facebook.com/jeuxviensavous/


Yves Hirschfeld
Benoit Forget
Bruno Faidutti 1ère partie
Bruno Faidutti 2ème partie
Naiade
François Haffner 1ère partie
François Haffner 2ème partie
Pierô Lalune
Timothée Leroy
Mathilde Spriet
Sébastien Pauchon
Tom Vuarchex
Vincent Dutrait 1ère partie
Vincent Dutrait 2ème partie
Christophe Boelinger 1 ère partie 
Christophe Boelinger 2ème partie
Régis Bonnessée
Roberto Fraga 1ère partie
Roberto Fraga 2ème partie
Cyril Demaedg
Bruno Cathala 1 ère partie
Cyril Blondel
Bruno Cathala 2ème partie
Yahndrev 1ère partie
Yahndrev 2ème partie
Emilie Thomas
Sebastien Dujardin
Florian Corroyer
Alexandre Droit
Docteur Mops 1ère partie
Docteur Mops 2ème partie
Arnaud Urbon

Croc
Martin Vidberg
Florent Toscano
Guillaume Chifoumi
Nicolas Soubies
Juan Rodriguez 1ère partie
Juan Rodriguez 2ème partie

Bony
Yannick Robert
Docteur Philippe Proux
Franck Dion 1ère partie
Franck Dion 2ème partie

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (2)

Default
Max Riock
Max Riock
Merci, encore une interview super intéressante !
Jeux Viens à Vous
Merci de l'avoir déjà lu! ;-)