Monsieur Phal

Le premier projet financé par les Internautateurs et les Internautatrices !

Le premier projet financé par les Internautateurs et les Internautatrices !

L’un des projets à base de financement participatif a passé la barre des 100% ! Il y aura donc un reportage « commandé », « financé » par les membres de Tric Trac. Comment nous sommes heureux, fiers et tout ce genre de chose.

DefaultDes étoiles dans les yeux

Le Pouic a des étoiles dans les yeux. Un peu comme nous ici, à l’officine. Oui. Parce qu’au-delà du projet de reportage, c’est le projet de financement participatif tout court qui a fonctionné l’air de rien. Et ça, c’est absolument dément.

Il est certain que l’entreprise n’était pas évidente à comprendre, à accepter. Il y a ceux qui ont hésité, ceux qui ont posé des questions, ceux qui se sont abstenus, ceux qui ont critiqué, ceux qui n’y ont pas cru un seul instant et ceux qui ont participé. Tout cela est normal. Tout cela est logique. C’est une première, on est dans le flou et il n’est pas évident de voir où l’on va, ce que va donner un tel système, un tel reportage. Il n’est pas simple de bousculer les mentalités, les habitudes. Mais nous avons la chance d’avoir eu des gens qui y ont cru. Nous avons la chance d’évoluer dans un secteur apte à capter le propos. Les joueurs sont capables d’anticiper, d’imaginer plusieurs coups à l’avance… Et ils sont 279 (au moment où j’écris ces lignes) à a avoir porté le projet du reportage sur les Space Cowboys. Et quand le reportage sera tourné et mis en ligne, vous pourrez les remercier, et eux pourront être fiers d’avoir participé à cette grande première sur Tric Trac.

Chez Tric Trac, nous sommes heureux, et aussi fiers, et heureux aussi...

Et les 3 autres projets ?

Quelques-uns vont dire « tu parles d’un succès, les 3 autres projets sont morts ». Et là je vous réponds, oui, mais à l’officine, nous nous en doutions. Nous savions que le reportage qui allait le plus intéresser était celui des Space Cowboys, mais nous ne pouvions mettre qu’un seul éditeur en proposition. Imaginez ce qu’aurait lâché les « haters » si nous nous étions contenté que de Space Cowboys. Ts ts ts. C’est l’éditeur le plus secret pour l’instant, le plus atypique, celui qui excite les curiosités. Il fallait en choisir un, et vous avez décidé que ce serait eux. Normal. Les 3 autres ne sont pas des projets morts, parce que nous les proposerons à nouveau, un jour ou l’autre. Oui. Parce que nous sommes convaincus qu’une fois que le premier reportage sera en ligne, vous en voudrez un comme celui-là sur chacun des éditeurs en place. En tout cas, nous l’espérons...

Default

Remboursement.

Nous allons, bien sûr, rembourser les Pouic(o)s placés sur les 3 projets qui n’ont pas atteint la somme minimum. Gardez-les précieusement, d’autres projets vont arriver.

Le planning.

DefaultDéjà, et pour commencer, il vous reste jusqu’à minuit pour participer à cet événement majeur dans l’histoire de Tric Trac. Il manque quelques Pouic(o)s pour atteindre le premier pallier, celui qui déclenche un reportage un peu plus en profondeur. C’est important, chaque centime compte, et ça nous motive !

Dès cette semaine, nous allons commencer à travailler sur l’angle et le plan de travail. Nous avons notre petite idée, mais il faut coucher tout cela sur le papier pour optimiser la chose. Nous allons préparer des RDV pour monter chez les Space Cowboys, essayer d’avoir le droit de filmer des tests, des débriefings de parties sur leurs projets, des interviews… Cela devrait nous prendre un bon mois. Une fois les RDV en place, il faudra amasser les images. Si nous atteignons le premier palier, nous pourrons monter tourner 3 ou 4 fois, étalés sur plusieurs semaines histoire d’avoir un déroulé dans le temps.

Un virage dans l'histoire de Tric Trac

(et peut-être du web).

Content.

Je ne sais pas si je l’ai dit, mais nous sommes vraiment heureux de voir que cela fonctionne. Nous avons l’impression de participer à la conquête de l’espace dans les années 60 ! Une bien belle aventure. Assurément.

► Pour participer avant minuit, c’est par ici !

► Pour acheter des Pouic(o)s, c'est par là !


NdlR : Les "Haters" sont ces gens qui passent leur temps à venir exprimer leur détestation sur internet, mais qui ne trouvent rien de mieux que de continuer à venir passer du temps sur un truc qu'ils n'aiment pas.


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (74)

Default
dragtoon
dragtoon

Bonjour à tous :)

pour ma part ( non abonné encore car j'attends de voir si les vidéos pourront etre téléchargeables car là est mon point d'intéret principal ) les éditeurs et les boutiques peuvent tout financer à 100% : ça serait meme cool et ne remettrait aucunement en question la ligne éditoriale de tric trac : pour rappel, à tous les gens qui ralent , l' "ancien" tric trac était déjà indépendant en terme de liberté de ton (et c'est ce qui les a fait aimer tric trac si je ne me trompe pas ) et pourtant était déjà soutenu par des éditeurs (pub et cie).

donc je ne comprends pas certains : on demande de payer pour soutenir un projet "facultatif" : tric trac est un voleur - ils reçoivent de l'argent d'éditeurs ou de boutiques pour financer ce projet : tric trac est un voleur

que le choix est dur lol

en fait certains voudraient que tric trac soit gratuit et uniquement financé avec l'argent de poche de phal et mops ... c'est comme si le patron de ces personnes ralant, leur demandait d'auto-financer leur propre salaire en gros lol ( car oui, tric trac est un site professionnel et ça personne n'en doute au vue des louanges , et donc qui dit pro dit rémunération... enfin , je crois ;) )

Tout ça pour dire , un peu de retenue dans certains propos quand meme et reflechissons un peu avant de s'emporter

quoi qu'il en soit je crois que si on est pas heureux quelque part, il ne faut pas y rester : or certains semblent ne se balader dans les divers forum que pour y cracher du venin ...

Faites nous plaisir : vous n'aimez pas et c'est votre choix et c'est respectable ... mais laisser donc ce site à ceux qui le soutiennent et l'apprécient en allant sur d'autres sites avec lesquels vous vous sentez plus en adéquation sans pour autant faire part de votre indignation de façon si aggressive sur des forums surlesquels on se demande pourquoi vous y perdez votre précieux temps( ce qui pour moi parait un peu moins respectable)

je n'aime pas les artichauts et je ne vais pas tirer sur toutes les personnes qui n'aiment pas les artichauts sous prétexte que je ne trouve ça pas bon lol . non j'irais plutot acheter des fraises ( que j'adorent lol)

alors occupez vous de vos fraises et laissez les artichauts tranquilles lol

sur ce ... merci d'avoir eu la gentillesse de lire ces quelques mots et merci à toute l'équipe de tric trac

:)

Zemeckis
Zemeckis

Personnellement, je trouve ça bien que les éditeurs, les boutiques ou autres acteurs du ludique participent à ces projets, participent à Tric Trac en général. Non seulement ils permettent que nous, internautateurs, ayons plus facilement des vidéos, de l'infos et un site de partage, mais ils ont aussi compris qu'ils font partie de la chaine et que ça les fait vivre.

C'est un peu comme une entreprise qui aide ses partenaires (clients, fournisseurs, divers - et même parfois concurrents !!). Ca ne me choque pas, je l'ai déjà vu. Ca permet de maintenir un bon climat, un bon marché. La perte d'un membre de la chaine est parfois lourde de conséquences pour tous.

SearchMe
SearchMe

Il y a peu j'étais à Barcelone, avant cela je m'étais rendu sur les sites des divers immanquables pour réserver mon billet et prévoir de belles visites. Sur place, en prenant le temps de parcourir les diverses documentations que l'on m'a proposées, j'ai appris que les sites en question n'étaient pas subventionnés et que les billets achetés et les souvenirs participaient à l'entretien ou à la construction. Du coup j'ai tout vu sous un autre angle, je me suis senti acteur du devenir de ces merveilles et j'ai acheté des souvenirs (plein de cheminées Gaudi).

Tric Trac, on y vient pour lire des news, parler des jeux, lire des jeux, voir les tititivi des jeux, etc. ça c'est le côté journal auquel on s'abonne. Puis il y a le côté souvenir, truc en plus, bonus, idées de reportages qui nous mettent en appétit et on peut voir les choses sous un autre angle et se dire que ce serait bien et qu'en plus ça peut aider ces fous d'Orléanais à continuer à faire leur super boulot.

blob
blob

Des fois, je me demande si le monde ne tourne pas à l'envers ou si les grognons éprouve juste de la satisfaction dans le grognement…

Si on reprend les choses le plus simplement possible, tu a envie de soutenir le projet, tu pledges.

Si tu ne veux pas, personne ne te force.

Qu’une boutique comme Philibert s’investisse, c’est bien. C’est aussi un acteur du secteur.

Il y en a qui on vraiment du temps à perdre avec les théories du complot...

Alors je ferais court, merci trictrac. Mr Phal, je suppose que vous avez bien autre chose à faire que de répondre aux grognons, préparez-nous un beau reportage.

Dr. Justice
Dr. Justice

Pour ma part, j'ai encore du mal à concevoir pourquoi il est besoin d'autant de fric pour faire un reportage, mais il est vrai que tout augmente, on dirait, hormis mon salaire.

Je trouve le commentaire de Floraly81 très intéressant, tout comme la réponse de Gomelon, mais tous les deux pèchent tout de même par le même défaut. Il me semble difficile d'affirmer sans autre preuve que Trictrac.net prend ses lecteurs pour des idiots, tout comme il paraît bien périlleux de prétendre que Floraly81 s'appuie volontairement sur des chiffres faux. À mon sens, les faits se suffisent à eux-mêmes sans qu'il soit besoin de prêter des intentions malveillantes à l'un ou à l'autre.

Personnellement, ce qui me gêne le plus, c'est qu'il faille remettre la main au portefeuille pour avoir un reportage. Quand on s'abonne à un journal, d'habitude, c'est pour l'année et une fois pour toute. Les journaux ne sollicitent ensuite généralement leurs lecteurs que lorsqu'ils sont en difficulté. D'où peut-être la question inquiète de Floraly81 : Trictrac.net serait-il en difficulté ? Ce serait dommage, à l'heure où le niveau éditorial du site a fait un vrai bond vers le haut sous la houlette d'un Dr Mops érudit et (im)pertinent et d'un Mr Phal enthousiaste, dynamique, et surtout extraordinairement assagi, je trouve, quant au ton et la teneur de ses réponses aux lecteurs.

Par ailleurs il vrai que le titre de cette brève prête un peu à confusion, par manque de précision : "Le premier projet financé par les Internautateurs et les Internautatrices". Alors que, si je comprends bien, une part importante (mais non majoritaire) l'a été par des éditeurs et des commerçants.

Monsieur Phal

Cher Monsieur @Dr. Justice,

Je vous invite a aller faire un tour dans les douves du forum et de bien lire tout ce que ce Monsieur Floraly81 a dit sous de multiple pseudonyme. Nous verrons si vous trouvez intéressant et non malveillants les propos d'un homme qui s'en prend à mon physique, jugeant mon nez, mes oreilles, me traitant d'escroc etc...

Si vous avez du mal à concevoir le coût d'un reportage vidéo, c'est que vous n'êtes pas du secteur et que vous n'avez pas analysé tous les éléments économique. Par exemple, sur la somme, il y a 19,6% qui part en TVA, il y a ente 3 et 5% qui partent à Paypal. Là dessus, il y a les charges des salaires, le coût du matériel, etc.
Si la chose vous gène, vous n'êtes absolument pas obligé de mettre la main au portefeuille, c'est ça qui est bien. Si vous en êtes encore à cette analyse qui consiste à penser que c'est quand une entreprise est en difficulté qu'elle fait appel, c'est que vous niez une évolution en train de se produire sous vos yeux, à savoir le phénomène "Kickstarter" et autres "Ulule". Je peux comprendre que la chose est plus évidente, et donc plus répandu outre atlantique, mais c'est une nouvelle façon de voir l'entreprise qui est en train de se mettre en place, et pour une fois, une petite boîte française de rien du tout est au avant poste. On peut trouver ça cool, comment on peut effectivement émettre des réserves. Mais je crois que c'est un phénomène qui ne s'arrêtera pas, quelque soit les arguments qui doutes... Parce que c'est une façon d'assurer en post production tout en se disant que l'aval du public est là et qu'on ne se trompe pas de sujet. Là, les Internautateurs ont clairement choisie le sujet, on ne peut pas nous accuser de je ne sais quoi. Les 4 éditeurs étaient tous logé à la même enseigne, ils pouvaient tous miser, communiquer pour faire monter la participation... Nous allons donc partir le coeur vaillant sur un reportage que l'on va tenter de faire le plus intéressant possible.

MonsieurBritsh

je me demande si on a le droit de ne pas payer ! :p

blad
blad

Et bien je suis rudement heureux d'avoir participé ! Et aucun aigri ne saura me gâcher ça.

Et puis, je fais ce que je veux avec mon pognon.

jalpes
jalpes

@st-seiya

Merci pour l'info, j'ai regardé trop vite et loupé ce menu...

TheSoundOfTrees

Je rejoins l'avis de Le Grub ci-dessus, et pour les mêmes raisons : si vous trouvez le temps (je sais que vous n'en avez guère) pour publier des données encore plus fournies sur le rapport financement des projets/abonnés ou non, etc, je suis preneur, c'est un sujet passionnant pour quiconque s'interesse à l'économie d'internet. Et ça peut faire des émules :)

Félicitations pour ce premier projet abouti, je vous en souhaite plein d'autres.

Vale !

jalpes
jalpes

Par contre, pourquoi tous les projets ont-ils été supprimés de la page ? Serait-il possible de laisser les projets pendant quelque temps comme sur KS pour toujours en voir le résumé et surtout les niveaux atteints ?

Pour info, à combien s'est terminé le projet ?

DarkyPupu
DarkyPupu

@jalpes

Projets finis : projets/la-liste/les-projets-fini (ou voir dans le menu en haut "Projets finis" si le lien marche plus)