Docteur Mops

La guerre de Troyes n’aura pas lieu, celle de Bruxelles si…

La guerre de Troyes n’aura pas lieu, celle de Bruxelles si…

La nouvelle vient de tomber. Les jeux c’est aussi une histoire de vie et de mort et ceci sans doute de manière de plus en plus prégnante dans un marché qui voit chaque année de plus en plus de nouveautés voir le jour.

Default

« Troyes » de la trinité Orban, Georges et Dujardin est désormais en rupture définitive chez le distributeur et ne sera pas réimprimé du moins sous cette forme.

Il est surement encore possible d’en trouver quelques exemplaires épargnés ici ou là et c’est donc la dernière occasion de vous le procurer si vous êtes passé à côté de cet agréable jeu de gestion qui nous a permis de découvrir un éditeur désormais incontournablement apprécié chez les joueurs connaisseurs.

Default

Et puis si vraiment vous trouvez cette nouvelle trop trop triste sachez que vous pourrez vous consoler avec le tout nouveau jeu de cet éditeur « Bruxelles 1893 » qui a reçu un très bon accueil au salon d’Essen 2013 où il était présenté en avant-première.

Cette nouveauté qui arrive en boutique en ce moment est signée du liégeois Etienne Espreman qui fait sa première entrée dans notre base de données. Bienvenue !

Default

N’ayez pas d’inquiétude si vos connaissances en matière d’Art Nouveau sont plus que lacunaires, il s’agit ici d’un prétexte fort agréable pour proposer un jeu de gestion qui, une fois de plus, porte brillamment l’esprit Pearl Games. Comme vous pourrez le constater, si le jeu s’adresse à des joueurs amateurs du genre et donc un peu expérimentés (mais il faut bien commencer un jour et pourquoi pas à Bruxelles), il recueille déjà ici quelques avis bien enjoués. N’en doutez pas : c’est un des jeux qui fait parti des fameux buzzs d’Essen et croyez bien que celui-ci n’est pas dû qu’à un effet marketing ou autres bourrages d’urnes destinés à faire croire que tel ou tel jeu deviendra un des incontournables de la saison.

Pour celles et ceux qui sont sensibles à la chose ; sachez que l’éditeur belge fait en sorte que le jeu soit entièrement produit en Europe et avec un matériel de qualité supérieur.

Nous lui souhaitons une belle et longue vie.

Default

► Retrouvez notre précédent article sur ce sujet

avec la description complète du jeu : clic !


« Bruxelles 1893 »
Un jeu de Etienne Espreman
Illustré par Alexandre Roche
Publié chez Pearl Games
Distribution : Millennium (France)
Pour 2 à 5 joueurs dès 14 ans
Public : Connaisseurs
Durée : 25 min par joueur
Disponible : Essen 2013 puis le 1 novembre 2013
Prix : moins de 45€



/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (35)

Default
Myssee
Myssee

Je n'achète quasiment plus de jeux "à l'allemande", désirant plus d'aventure ou de confrontation, et ayant été déçu par quelques buzz qui, par la force des choses, restent au placard. Mais s'il y a bien un jeu qui ressort tout le temps dans mon cercle, c'est Troyes, avec ses Dames ou pas.

J'adore son mélange d'optimisation, de combos, d'événements, et d'interactions constantes. Mes amis perdent la plupart du temps et pestent pendant toute la partie, mais en redemandent à chaque fois. Il y a "à boire et à manger", de la frustration et de superbes coups, du chaos sans vraiment de hasard, et toujours de l'incertitude quand au vainqueur. Un Must !

Je suis sûr qu'il ressortira un jour, comme tous les grands ayant marqué le genre.

Lorsqu'un Pearl Games est en prévision, j'arrête mes achats de jeux d'optimisation et j'attends : donc Bruxelles sera bientôt à la maison. Même si je n'ai pas le goût pour Tournay (trop light) et que je joue peu à Ginkgopolis (une fabuleuse alchimie des mécaniques actuelles, mais difficile à initier, car le lien avec la thématique est assez flou), j'adhère à la qualité d'édition et à la recherche d'innovations.

Markid
Markid

Moi aussi, je viens d'effectuer - par la force des choses - cet achat depuis longtemps repoussé, par crainte que le budget n'augmente effectivement "à l'occasion" ;p Je savais dès sa sortie que Troyes rejoindrait ma ludothèque... il faut croire qu'il était temps !

darkgregius
darkgregius

Je viens juste de me procurer Troyes sur une vente flash.Ouf.J'espère qu'il ne rejoindra pas la longue liste des jeux appréciés par tant de joueurs et qui ne seront plus réédité.Certes,ces jeux prennent un statut mythique au fil des années mais leur absence frustre et peine les joueurs qui ne peuvent s'affranchir des prix exorbitants des vendeurs d' occasion.Quand l'art ou la culture n'est accessible qu'aux plus aisés,c'est jamais une bonne chose.

fmoritel
fmoritel

L' image du plateau ne rend pas hommage a ce que l'on ressent autour de la table ou l'on va chercher dans les détails et tout deviens très beau. Pour ma part je ne peut que remercier Pearl games de nous offrir d'une part de très bon jeux, et cette ligne éditoriale très marquée. Pas de consensus (et je suis polit) mou comme dirait Mr kelstar korene et çà, çà fait du bien. Alors encore une fois merci et continuez de nous ravir avec vos perles.

Narsir
Narsir

Mouep... Je suis un peu de l'avis de top_barde.

Vous me direz que je n'avais que 7 ans quand mon arrière-grand-mère est morte et mes grands parents sont nés entre 1890 et 1910, donc difficile de me justifier.

Enfin tout ça pour dire qu'un ressenti, esthétique ou 'technique', peut être énoncé.

Pour ma part sur le plan de l'esthétisme, ça me ferait presque plus penser au métropolitain, mais avec une touche psychédélique du fait des plateaux annexes. Donc bof car ça m'évoque plutôt un contresens ;)

Pour la mécanique, je n'ai pas lu les règles donc 'ne se prononce pas', mais j'imagine qu'elles sont conformes à la ligne éditoriale.

ElRen
ElRen

@Narsir

Le métropolitain, on le doit à Hector Guimard... qui est à l'Art Nouveau français ce qu'est Victor Horta à l'Art Nouveau belge ! Donc finalement l'esthétique est parfaitement en accord avec le thème, CQFD !

bacco
bacco

Ben oui il est sexy le game... J'achète

Mais ok, enfin, j'ai comme la sensation désormais que tous les jeux édités depuis quelques trois quatre ans suivent une ligne dictée par les éditeurs et les modes plus ou moins résumée à un "ensemble de cliché du moment".

Graphisme, choix des couleurs, temps de jeu, prise en main simplifiée (ok il y a du positif) et autre

La logique produit dicte ses règles au détriment du nouveau? L'originalité est bridée?

Bruxelles est probablement excellent, rien de personnel, c'est juste une réflexion sur l'ensemble des sorties des derniers ans

yaozu
yaozu

@bacco Justement, par rapport à la production actuelle, je trouve que Pearl Games fait à chaque fois l'effort de sortir des sentiers battus, et évite l'écueil des clichés du moment. Aussi bien au niveau du design que des mécanismes, il y a toujours une très forte originalité qui rend chacun de ses jeux intéressant et d'une rare qualité.

Homnibus
Homnibus

du coup je viens d'acheter Troyes :D

yaozu
yaozu

Il est clair que Troyes a toujours été critiqué pour son style graphique particulier. Nul doute qu'il en sera de même pour Bruxelles 1893... Pour ma part, je trouve le parti pris osé, et particulièrement réussi. Troyes et Bruxelles font partie des plus beaux jeux de ma ludothèque. L'on aime ou l'on déteste, c'est une question de (bon) goût, mais cela a au moins le mérite de ne pas laisser indifférent.

En revanche, reprocher à Troyes et Bruxelles un manque d'immersion, de thématique, d'interaction et de confrontation, et d'être totalement dépourvu d'univers, là honnêtement, je ne comprends pas, à moins de s'appeler Stevie Wonder et d'avoir récemment subit une lobotomie partielle du cerveau...

sebduj
sebduj

Oui, on sera à Cannes! Mais c'est dans longtemps, il ne faut pas attendre ça :-)

Tasslehoff157

On pourra l'essayer à Cannes ?