Jamaica : briquez le pont, moussaillons !

Par François Décamp

Publié le 28 oct. • Lecture 4 min. •  6134 vues

Jamaica : briquez le pont, moussaillons !

Même les plus grand succès ludiques s’étiolent si on ne leur prodigue pas quelques attentions de temps en temps.

Après avoir récupéré la licence de Jamaica, l’équipe des Space Cowboys a donc décidé d’offrir au jeu son premier lifting depuis le changement de couverture en 2010. Convaincus à juste titre qu’il manquait très peu de chose pour remettre en lumière ce vrai classique au gros potentiel ludique.

Tric Trac

 

Histoire de la flibuste

Lors de sa sortie en 2007, Jamaica avait déchainé un torrent d’envie et de jalousie envers les rares privilégiés qui avaient pu se le procurer.

A l’origine, une société d’assurance suisse, Assura SA, avait commandé un jeu à Gameworks (éditeur original de Jamaïca) afin d’en faire bénéficier ses clients. Oui, les assurances suisses ont d'improbables largesses envers leurs assurés.

A contre courant des jeux d’entreprise ennuyeux, de bonnes fées s’étaient penchées sur le berceau de Jamaica avec Bruno Cathala, Malcolm Braff et Sébastien Pauchon pour la création du jeu, et Mathieu Leyssenne au dessin.

Forcement, avec un jeu avec de si belles illustrations, un tel trio d’auteurs, et un article de Mr Phal dans Tric Trac, se mirent en marche chez les joueurs alléchés toute une gamme de magouilles, astuces et autre système D ludique afin de récupérer le précieux objet.

Finalement, devant ces demandes de plus en plus présentes, il devint disponible dans quelques rares boutiques. Puis, à partir de 2008, un accord de distribution entre Gameworks et Asmodee le rendit (enfin) disponible partout.

 

Le code des pirates

Techniquement, Jamaica est un jeu de course à programmation simultanée, agrémentée d’une dose d’interaction, d’un poil de gestion et d’une once de fourberie.

Les règles sont très simples : tout d’abord, chaque joueuse ou joueur se voit remettre son kit de parfait pirate : un bateau, une cale avec 5 emplacements, et 11 cartes actions munies de deux icônes. Ces cartes sont identiques pour tous les participants, mais l’on va les mélanger, et en piocher trois pour commencer à jouer : tout le monde ne va donc pas avoir les mêmes cartes au même moment.

Puis, à chaque tour, le ou la capitaine lance deux dés, qui vont être répartis sur les emplacements du matin et du soir. L’on choisit alors simultanément l’une de ses cartes en main, et on va la jouer à son tour, effectuant l’action du matin (icône de gauche), puis celle du soir (icône de droite).

Tric Trac

Sur la photo, le joueur vert va d'abord récupérer 3 or, puis avancer son bateau de 5 cases.

En cas de déplacement, l’arrivée sur une case peut déclencher un paiement en victuailles ou en doublons, la découverte d’un trésor, ou l’abordage d’un bateau.

Et c’est (presque) tout !

 

Le contenu du nouveau coffre

Visuellement, la nouvelle boite carré, en reprenant les codes du format Catan/Aventuriers du Rail, permet de situer le jeu parmi ces grands classiques, catégorie dans laquelle il a légitimement sa place.

La règle du jeu quitte la présentation format carte au trésor. Je ne pleurerai pas ce format bien joli mais peu pratique. A la place, on hérite d’un format plus plus classique, mais avec un système d’onglets tellement génial que l’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant ! Et la qualité du papier choisi pour ce livret est très agréable au toucher.

Tric TracLes onglets de la règle permettent d'accéder facilement à l'information souhaitée. Une idée qui devrait faire florès.

La seule chose qui change vraiment, c’est les règles de pénurie. Auparavant, elle était gérée de la façon suivante : si on n’a pas assez de nourriture ou d’or pour payer le prix d’une case, on paye à la banque tout ce que l’on peut, puis on doit reculer jusqu’a la première case que l’on peut payer, et enfin s’acquitter du prix en question.

A l’usage, cette règle paraissait confuse, surtout pour des novices.

Dorénavant, on fait  simple, et efficace : si on ne peut pas payer en totalité, on paye tout ce que l’on peut, puis on jette le dé pénurie et on en applique le résultat. Le dé pénurie n’est autre que le dé de combat sur lequel quelques icônes ont été rajoutées.

Chose appréciable, le bateau pirate translucide, goodie de lancement, est inclus dans toutes les boites de la première édition : plus besoin de soudoyer son ludicaire, il sera votre !

Tric Trac

Dernier petit détail, l’extension The Crew va revenir en 2022, et le thermoformage est d’ors et déjà calculé pour que l’on puisse en ranger le matériel dans la boite de base.

 

Et pour quelques détails de plus

Jamaïca est un jeu de Bruno Cathala, Malcolm Braff et Sébastien Pauchon, illustré par Mathieu Leyssenne et édité par les Space Cowboys.

Vous le trouverez chez votre ludicaire contre la somme de 45 doublons. Renseignez vous cependant, ils semblerait que nombre de commerçants préfèrent être payé en euros.

 

Ce jeu simple, mais pas simpliste, permet de passer un bon moment, mais surtout d’être un excellent jeu passerelle, avec lequel vous allez pouvoir convertir des joueurs et joueuses novices aux joies de la pratique des jeux de société.

Il est également plus que vivement conseillé avec des enfants à partir de 8 ans, voire moins : j’y ai vu des enfants plus jeunes, certes très motivés par l’univers des pirates, faire d’honnêtes compétiteurs.

Permettez moi de finir par un conseil de vieux loup des mers : attention à ne pas vous disperser, les abordages, trésors pirates enfouis et cales pleines de doublons, c’est bien beau, mais le jeu est un jeu de COURSE ! Le meilleur des pirates mais qui arrive dernier, souvent perd la partie !

 

Vous pouvez revenir à vos activités ludiques, pour ma part, je retourne avec les frères de la côte.

Tric Trac


François Décamp

Commentaires (22)

Default
Acathla
Acathla
dommage de casualiser un peu plus le jeu avec cette règle de pénurie...
François Décamp
François Décamp
Comme l'expliquait récemment l'un des auteurs, je cite de mémoire : "quand tu reçoit autant de demande de précisions sur une règle d'un jeu sorti depuis plus de 12 ans, il est peut être temps de la changer".
cedric-XIII
cedric-XIII
Ahah ça m'étonne pas :)
Acathla
Acathla
l'éclaircir pourquoi pas, je ne juge pas qu'elle soit mal écrite...apparement certains ne la comprenaient pas...

vous écrivez "surtout pour les novices" donc casualisation... (pour que les novices la comprennent...c'est le principe de la casualisation...) ... ce n'est pas un gros mot, perso je trouve cela dommage c'est tout...
jms
jms
Je trouve aussi que c'est dommage, mais plus parcequ'on pouvait jouer avec la pénurie pour essayer d'atteindre des cases "bonus" inaccessibles autrement.
cedric-XIII
cedric-XIII
Très bonne idée la pénurie, ça sera moins frustrant et punitif en cas de perte de combat et qu'on ne peut plu payer le coup.
Quand à la règle je ne peux que valider tellement cet règle était pénible à consulter !
Bon me reste plus qu'à pimp mon dé...
Tonaie
Tonaie
Du même avis que Jambeautiste concernant la modif pour la pénurie d'autant que la règle était loin d'être compliquée et permettait justement d'ajouter un peu de stratégie alors que là, tout va finalement être décidé par le hasard du dé. Il aurait été plus malin de proposer malgré tout une variante pour ce point de règle.
Antoinette
Antoinette
Les nouveaux choix (boîte carrée, livret de règles, nouvelle règle de pénurie) sont logiques. Le bateau fantôme est alléchant pour les fans du jeu.
Mais je garderai la boîte de la première édition, celle qui ressemble à un coffre au trésor 😋
Les 1D6
Les 1D6
on fait comment quand on a le vieux, mais que l'on voudrai le petit bateau transparent, le nouveau dés avec la nouvelle règle.
et bien on espère vendre rapidement le vieux
bobbylafraise
bobbylafraise
Carguez les voiles et levez l'ancre bande de Bachibouzouk, qu'on puisse aller tester ce nouveau Jamaica prestement parce que ça fait envie.
Salmanazar
Salmanazar
l’idée des onglets semble bonne. A voir si c’est pas une fausse bonne idée.
Jambeautiste
Jambeautiste
Pas persuadé du bien fondé de ce lifting... l'ancienne version était toujours largement trouvable et juste parfaite. Le fait de supprimer cet aspect de reculer quand on ne peut pas payer enlève une bonne part tactique pour aller tatanner les autres bateaux ou récupérer des trésors...
ça restera un excellent jeu tout de même, j'en suis persuadé.
flangad
flangad
mes bambins adorent la boite qui représente un coffre, et l'illustration de la règle du jeu qui représente le trésor qu'on découvre en ouvrant le coffre/boite. La nouvelle boite est plus gaie car plus colorée, mais pas sûr qu'au final on y gagne vraiment. Par contre, c'est vrai que ce niveau livret de règle sera plus pratique que la grande carte, très immersive mais vraiment malcommode.
Salmanazar
Salmanazar
Malcommode 🤣
flangad
flangad
bah quoi.. ça existe : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/malcommode/48853
Un peu ringard peut etre?
Franck19
Franck19
Ce lifting va faire du bien pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu, tant c'est devenu un classique. effectivement la règle de jeu n'était pas du tout pratique. Par contre je vais regarder de plus pret ce changement de regle. Cela me parait plus simple. Merci pour cet excellent article
chocoboy29
chocoboy29
C'était pas plutôt Animalia le jeu offert pas la compagnie d'assurance ?
François Décamp
François Décamp
Le premier fut Animalia, suivi l’année suivante par Jamaica.
chocoboy29
chocoboy29
Je ne savais pas. Merci pour l'info
SalseroDelMundo
SalseroDelMundo
Très dommage pour cette nouvelle règle liée à la pénurie :( Jusque là les space cowboys m'avaient conquis. Là je vous avoue que je ne comprends pas ce choix. Oui, même si beaucoup "galéraient" avec cette règle. Au final, avec de la pratique ça tournait super bien. J'espère qu'on pourra choisir d'appliquer l'ancienne règle ou la nouvelle...?
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Pour avoir joué les deux, et entendu (à venir dans la vidéo) les explications, je préfère clairement cette nouvelle règle !
Comme d’habitude, une fois que vous avez acheté un jeu, vous faites bien ce que vous voulez avec tant que ce n’est pas répréhensible par la loi... 😇😁