Monsieur Phal

Garçon !, le retour dans un nouveau format

Garçon !, le retour dans un nouveau format

Dans la vie, il y a un truc impressionnant, en tout cas qui m’impressionne moi parce que je suis du genre poisson rouge, c’est la mémoire des garçons de café. Oui. Ces gars qui retiennent vos commandes alors que le petit dernier à changer trois fois de goût pour son sirop à l’eau, qu’il y a 3 coca, dont 1 Zéro, 1 sans glaçon, 1 avec le double de citron, 3 bières dont deux blondes, 5 cafés, dont 2 serrés et un déca, 1 Perrier mais sans bulles, une limonade à température ambiante, 1 Ricard mais sans eau et le petit dernier qui finalement veut 1 coca avec un glaçon, mais sans le citron, et ce petit parapluie comme dans le cocktail de la dame à la table d’à côté. Oui, le gars vous regarde, vous écoute et quand il revient, il a votre commande, au glaçon prêt et, l’air de rien, pose les verres exactement en face de la bonne personne.

C’est en pensant à ça qu’Alain Ollier a créé en 2007 "Garçon !". C’était le premier jeu d’un nouvel éditeur, Blackrock Editions, qui s’était monté juste pour fabriquer 3000 boîtes, les écouler tranquille, puis s’arrêter. Seulement le jeu a bien vécu. Les ventes ont atteint les 20 000 exemplaires ! Blackrock Editions a continué son bonhomme de chemin, avec un catalogue s’étoffant au fur et à mesure, devenant même distributeur pour d’autres petits éditeurs... Bref, presque 5 ans plus tard, ils sont toujours là.

Et ce "Garçon !", leur premier jeu, revient en ce début d’été. Avec un nouveau tirage, et, du coup un nouveau format. Une boîte plus « carrée » qui devrait débouler sur les étals des boutiques début juillet, c'est-à-dire quasi là.

La boite a changé de format, mais le jeu reste le même. Toujours pour 2 à 7 joueurs à partir de 7ans, des parties de 10 à 15 minutes et un prix de 10 €uros.

Default

Pour mémoire, voici le principe

À son tour, le joueur actif fait une action parmi 3 possibles :
1/ prendre une carte "commande". Le joueur choisit une carte parmi les 5 retournées et la pose devant lui, face cachée, en ayant pris soin de la mémoriser. Attention, il ne pourra plus la lire par la suite... Quand une carte est prise, elle est remplacée pour toujours avoir 5 cartes "commande" visibles.
2/ prendre une carte "évènement". Le joueur choisit une carte parmi les 2 retournées. En fonction de l'évènement, il la place sur une de ses commandes ou sur une commande adverse. Ces cartes permettent de doubler les pourboires ("Remettez ça"), de pouvoir lire sa commande ("Calepin") ou de pourrir les autres ("Clients partis, commande annulée"). Quand une carte est prise, elle est remplacée pour toujours avoir 2 cartes "évènement" visibles.
3/ servir sa ou ses commandes. Le joueur donne au meneur (ou à un autre joueur), sans les regarder (sauf carte "Calepin" posée dessus), sa ou ses commandes (on peut avoir fait plusieurs tours et avoir fait plusieurs fois l'action 1). Il doit maintenant énoncer les commandes en détail. Pour chaque commande bien énoncée, le joueur marque les pourboires prévus par la carte. Forcément, plus la commande est longue, plus le pourboire est conséquent. Les commandes vont de "1 chocolat" à "3 sodas orange, 1 soda citron, 1 croque-monsieur, 2 jus de pomme, 1 jambon beurre". Forcément.

Oui, mais comment je gagne ?
En début de partie, vous décidez d'une somme de pourboire à attendre (minimum 12) et dès qu'un joueur l'atteint, la partie prend fin, non sans avoir fait un tour pour que tout le monde puisse avoir joué autant de fois. Celui qui a le plus de pourboires à la fin de la partie est déclaré "Grand Vainqueur".

"Garçon !"
Un jeu d'Alain Ollier
Pour 3 à 10 joueurs
à partir de 10 ans
chez Blackrock Editions
prix : 10 €
Sortie : juillet 2011

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Garçon !
Garçon !
Par Alain Ollier
Illustré par Tony Rochon
3-10 8+ 15´

Commentaires (1)

Default
Sans-Os
Sans-Os

Damn... si ma femme apprend ça, elle va vouloir me mettre une taulasse - c'est le championne du monde de Memory... spafacil' la vie parfois :).

Plus sérieusement, un jeu d'ambiance, à l'air sympathique, je pense que je vais essayer en week-end, ça doit plaire au joueur occasionnel ça (oui j'en connais mais je ne m'en vante pas :D...).