Monsieur Phal

Festival "O'Tours du jeu"

Festival "O'Tours du jeu"
Mémoire d'Ombres organise "O'Tours du jeux" et cette année, c'était en plein Tours. Alors moi, j'y suis allé, histoire de voir. Là, j'ai croisé des organisateurs extrêmement sympathiques et terriblement motivés qui avaient avalé toutes les règles de tous les jeux disponibles afin de faciliter l'approche de tous les néophytes qui passaient par là. Pas une table sans qu'il ni ait un bénévole avec un joli tee-shirt pour éclaircir un point de règles ou expliquer comment jouer à "Gnome's War" ou "Elixir", à "Quarto" ou à "Colons de Katäne", etc. Moi, je dis chapeau bas.
Bon, je suis parti quand les tournois commençaient, juste avant le début de la nuit du jeu, sûrement, cela a dû être quelques choses, parce que si le samedi matin avait démarré plutôt calmement, l'après-midi voyait le monde arriver. D'autant qu'il n'y avait pas que le jeu de société. Il y avait des figurines, de la BD, du jeu en réseau, etc.
Mais ce n'est pas tout, il avait des auteurs. Il y avait Philippe Des Pallières, accueilli comme une vedette de star pour les "Loups-Garous", séance de dédicaces, serrages de mains, "Philippe ! Philippe"... Alexandre Sztargott, un des organisateurs, lui a même offert un "Qui va faire la vaisselle" in Anglais qu'il, Monsieur Des Pallières, n'avait pas. Ce qui est bien avec Monsieur Des Pallières, c'est qu'il ne vient pas les mains vides, j'ai pu tester pas moins de 3 jeux à des stades plus ou moins avancés. Du "bientôt sur les étals", à "y'a plus qu'a trouver un thème". Et je peux vous dire qu'il y a du bon, du très bon même.
Il y avait Roberto Fraga, venu pour présenter, d'abord et avant tout, "Squad Seven". Bon, je n'ai pas pu faire un vrai partie. Nous avons été dérangé, interrompu, déconcentré, les conditions sonore n'étaient pas excellentes. Le public a pu jouer, dans de meilleures conditions, en s'isolant dans des pièces voisines. Dommage, j'aurais bien aimé voir 4 tables en simultanées tirer au pistolet à fléchettes en courant sous les rythmes des tam-tam. Monsieur Fraga a toujours avec lui sa valise aux multiples surprises, et chaque fois qu'il vous sort un jeu, c'est une vrai folie. Ce type n'est pas tout à fait normal ! Il m'a fait souffler dans des langues de belle-mère pour attraper des papillons et balancer des éléphants dans mon assiette. J'ai découvert "Akhenaton", gobelet d'or junior à Boulogne ; je vous en reparlerais sans doute car j'ai beaucoup aimé...
Il y avait Matthieur D'Epenoux qui venait faire découvrir "Contrario". Je l'ai entendu tester l'efficacité de quelques "Contrario" experts, dont certains émanant de cerveaux d'internautes et d'autres en anglais ! Sacré challenge. "Contrario" en équipe, ça marche toujours.
Rencontrer des auteurs, c'est toujours sympathique. On papote, on discute, on essaye des trucs. Rencontrer des joueurs, c'est toujours sympathique. On discute, on papote. Moi, à "O'Tours du jeu" version 2002, je ne me suis pas ennuyé. Je dis bravo à l'organisation et aux volontaires tendance bénévoles...

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, reporter.
Crédits photos : Monsieur Phal

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default