Monsieur Guillaume

Chroniques Oubliées - Cthulhu : Fête du JdR, Public !

Chroniques Oubliées - Cthulhu : Fête du JdR, Public !

Finalement, peut-être n'êtes-vous pas vraiment adepte des bonnes vieilles cottes de mailles ? Il est même possible que la vue d'un elfe armé d'un lance-pierre de feu, DEX +1 / dégât +3, accompagné de son hobbit de compagnie, charisme +2 et d'un serpent ailé, archer à la vue perçante à l'arc de cuisine qui ne rate jamais sa cuisson ne vous émeuve pas plus que cela ?... Si c'est le cas, il faut se rendre à l'évidence, les univers de Tolkien, Martin, Hobb, Damasio, du Vieux Monde ou de la Cimmerie, de Druss en passant par Elric ne doivent pas plus vous faire tressauter. Conclusion : Faire un jeu de rôle dans un univers à tendance médiéval-fantastique ne semble donc pas être à même de vous faire sauter le pas pour découvrir cette activité topissime qu'est le JdR !

D-Start : Mettez du Jdr dans votre moteur !

Une petite enquête dans les années folles, ça ne vous dirait pas un peu plus ? Entre un Charleston avec un Mi-Go et une fusillade à grand renfort de Tommy Gun contre la charmante Ilia Droudji, investigatrice dans l'âme et journaliste de métier, vous ne tenteriez pas de préserver votre santé mentale tout en déchirant le voile de la réalité quotidienne des communs de notre bonne vieille Terre ? Débusquer un Grand Ancien et finir sa vie à l'asile, c'est quand même pas du ressort de n'importe quel héros, tout de même... Alors si Lovecraft vous inspire autre chose que la passion du bricolage, grimpez dans ma Studebacker flambant neuve et explorons la nouvelle boite d'initiation Chroniques Oubliées - Cthulhu de chez Black Book !

Tric Trac

En regardant la boite, dans son écrin vert sombre, l'illustration, qui est également celle de l'écran fourni, annonce clairement le menu : De l'investigation et des éléments étranges, des manoirs hantés ou des lunes bizarres, des humains pas clairs jusqu'aux monstres horribles, des combats épiques dans des cimetières ententaculés (non... stop!). Pour qui a envie de vivre des aventures de toutes sortes, il y a là un appel évident !

De plus, dés la prise en main, la boite impressionne par son poids ! C'est certes une mauvaise habitude que de faire un quelconque parallèle entre qualitatif et quantitatif... Néanmoins, il est rassurant de savoir que cette boite d'initiation bien pleine pourra parfaitement servir d'arme contondante en cas de réunion de cultistes du Grand Ancien Tup'Her Ware dans votre cave.

 

Tric TracHey... moi, j'ai les dés verts... pas rouge !

 

Ô combien est confirmé cette impression à l'ouverture. Tout ou presque est plaisant et pratique :L'écran, joli et complet, donne envie de se planquer derrière pour manigancer ; les fiches des personnages, illustrées (j'adore avoir un dessin des personnages que je joue mais je suis trop nul en dessin) et cartonnées, sont agréables à prendre en main et feront, dans le moindre des cas, des PNJ (personnages non-joueurs) si vous ou vos joueurs préfèrent "tirer" leur personnage ; il y a même une planche illustrée reprenant les caractéristiques des joueurs pour le MJ (que les MJ qui n'ont jamais demander toutes les 5 minutes à leurs joueurs : "t'as combien déjà en initiative ?" me jette le premier dé) et le livret de feuilles de personnage est à l'avenant. À peine regrette-t-on que le verso n'ait pas été pensé pour être utilisé. Un plan du village de Cragport et une belle surface de jeu, carrément épaisse, recto-verso (manoir-vierge... non, pas ascendant balance, rien à voir) et effaçable à sec permettra de s'amuser avec les 54 standees agréablement illustrés pour figurer déplacements, combats et autres climax de vos péripéties. 

Tric Trac

Viennent enfin les 4 livrets, là encore, tout en couleurs : 

Tric Trac- Le livret 1 présente les règles du jeu en une petite trentaine de pages. Aérés, avec juste ce qu'il faut en textes et explications. Il s'en dégage, mais peut-être que votre serviteur s'abuse lui-même via son expérience, une impression de simplicité qui, là encore, donne envie immédiatement de se mettre à table... pour jouer, bien sûr... bande d'halfelings, va! Caractéristiques et modificateur, Points de vie et Points de choc (... ah voilà la célèbre Santé Mentale à la sauce Chroniques Oubliées), Tests, Combats, Poursuites et équipements...

Et, pour finir, les Voies spécifiques, cette série de bonus et compétences particulières, propres à votre profession, qui vont crescendo lorsque vous montez de niveau et que vous acquérez de l'expérience. L'impression de devenir plus fort de façon simple et facile. Ici, détail qui n'en est plus un tant ce genre de confort tend à se voir repris ici et là, les voies sont reprises sur des cartes, bien plus faciles à utiliser et à garder sous les yeux plutôt que retourner à chaque fois dans le manuel pour en retrouver les détails. 

 

- Le livret 2 et son immanquable bestiaire : une quarantaine de page pour tout savoir sur vos futures antagonistes : Des Profonds ou Couleur tombée du Ciel, il y a également, et c'est plus surprenant, le bison ! Rassurez-vous, l'ours noir, brun et polaire sont bien là... mais pas l'opossum... Dommage, on ne se méfie jamais assez d'une bande d'opossums !

- Le livret 3 est une campagne de Laurent Bernasconi qui, en quatre scénarios, vous fera passer de parfaits inconnus au mauvais moment au mauvais endroit (L'attentat) au statut de héros prêt pour l'internement (Le Temple Maudit) en passant par la case Naufrage qui vous échouera sur l'île de Lobster Bay. Parfait et complet (enquêtes, bagarres, battements de coeurs, visite de lieux étranges...) pour débuter, vous ne verrez plus jamais mers, poissons et tentacules de la même façon.

- Enfin, Maxime Chattam, romancier habitué à la criminologie, psychologie du Mal, vous emporte dans un scénario parfait pour que vos personnages apprennent à se connaître dans une ambiance... Bref ! Quand on monte dans un bus, nul ne sait où vous descendrez vraiment. Si le MJ débutant arrive à installer et faire évoluer l'ambiance, il y a de quoi garder des souvenirs inoubliables de vos premières parties de JdR

 

Tric Trac

Tric TracEn un mot comme en cent, cette nouvelle boite d'initiation proposé par Black Book (règles originales de David Burkle et Damien Coltice) est vraiment très bien faite, du regard posé sur les différents composants (bon, les dés, bien que d'un vert qui colle à l'ambiance sont un peu... trop classique... que voulez-vous, un peu de marbrures, de fluorescences ou de tentacules auraient été top), aux évocations et possibilités de jeu, tout vous invite et est propice à démarrer et jouer plusieurs parties. Une boite parfaite pour ce qu'elle propose : L'initiation (et un peu plus) au Jeu de Rôle et d'aventures !

Maintenant, il reste peut-être un élément à évoquer et c'est le prix : 50 €. Pour certains, ce dernier pourrait être dissuasif en dépit du matériel. Il suffit alors, pour contrebalancer cette impression, d'envisager une séance de cinéma à 5 personnes et remplacer le prix des billets pour chacun par l'achat commun de cette boite, et vous vous retrouverez avec bien plus qu'un film à regarder passivement... Vous vous retrouverez avec des dizaines d'heures de jeu, des Polypes dans le salon et un chien de Tindalos dans la niche... et ça, ça n'a pas d'prix !

 

Tric Trac

Dernier conseil : Pour vous mettre dans l'ambiance, nous ne saurions trop vous conseiller la lecture de "l'Appel de Cthulhu" illustré par François Baranger aux éditions Bragelonne. Ce grand livre est juste parfait pour s'immerger et donner le ton ! Après, pour les cauchemars, ça... 

 

Tric Trac

Un p'tit point, pour la route :Chroniques Oubliées fonctionne avec les règles de D&D 3.5 sous Open Game Licence. Pour l'instant, il y a donc CO - Fantasy dont vous avez une partie en TTTV ici, qui a également sa boite d'initiation à laquelle nous avions jouée, entre jeunes, avec Monsieur Damien lui-même (Sous le crachat nain, juste ici). Nous vous présenterons prochainement le format "Contemporain"pour jouer de 1920 jusqu'en 2100... et nous pourrions presque dire qu'il y a du Post Apo avec Bitume, à venir ! De quoi faire non avec un seul moteur, non ? 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

À suivre dans la rédaction...

Commentaires (15)

Default
Lami
Lami
Est ce cette boite qui contient un scénario solo pour s'initier à la mécanique et à l'univers?
naoko
naoko
J'ai fait le scenar du bus, en tant que joueuse... J'en suis ressortie très mitigée...
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Ah ? Le MJ ? Les autres participants ? Ou le scénario même ?
naoko
naoko
en fait c'était mon baptème du jdr, donc pas trop de recul. A noter que j'étais hyper motivée, ça fait des années que je veux en faire... J'ai adoré l'ambiance, que ce soit le bus ou après (je vais éviter de spoiler). Et le MJ était top à mes yeux, il nous a vraiment immerger dans le truc, et a très bien fait son rôle en tant que donneur d'ambiance. Mais mon dieu que cela a été leeeeeeeeeeeeeeeeeent..... Horriblement lent et mou. On a mis environ 6h00 pour ce scénario. je pense que je l'aurai adoré en 2h00, mais 6h00 non, trop trop poussif. Après quant à savoir si c'est la faute au scénario, au MJ ou à nous les joueurs, je n'ai clairement pas le recul pour le dire...
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Le rythme d'une partie, ça peut être un peu un mélange de tout : le scénario et ses enchaînement de séquences, MJ qui impulse plus ou moins d'actions, joueurs qui réagissent ou pas... Quel mélange, tout de même ! En tout cas, déjà, l'ambiance semblait top :)
Proute
Proute
Oui, nous on l'a joué en 3 h 30, en accélérant un peu la fin parce qu'il était tard mais qu'il ne restait pas assez pour faire une deuxième séance. Par contre, je ne l'ai pas trouvé super original, même si nous avons passé une très bonne soirée (le MJ et les autres joueurs étaient tous très bien, favorisant une bonne immersion). Je me questionne plutôt sur le système de CO pour du Cthulhu, à bas niveau ok, pour du pulp, ok, mais sinon je ne suis pas sûre...
LEauCEstNul
LEauCEstNul
C'est quand même chouette d'avoir en 2019 autre chose que du Basic system pour jouer à Cthulhu. Parce que *insérez au moins trente raisons ici*.
Il y en a pour tout les gouts, je me suis offert Cthulhu Hack il y a trois jours :)
Proute
Proute
Oui, quand je me relis ça fait un peu grognon, c'est vrai, alors qu'en fait on a vraiment pris plaisir à jouer ce scénario et j'ai trouvé, à bas niveau en tout cas, que ça marchait très bien avec ce système CO..
Nissa la Bella
Nissa la Bella
Merci pour l’article mettant en lumière un autre aspect de notre loisir, en espérant que les boîtes d’initiation de BBE qui sont TOUTES très bien faites, inciteront effectivement certains d’entre nous à basculer - alternativement sans abandonner le jeu de plateau - dans le jdr. Les différents univers CO sont parfaits pour débuter ou reprendre tranquillement le jeu de rôle en famille ou dans un cercle amical avant d’envisager éventuellement des univers plus exigeants et immersifs. Il n’y a qu’à voir la prise d’assaut du stand BBE chaque année au FIJ pour se rendre compte du succès d’estime des mondes de l’imaginaire. Le jdr, ça ne concurrence pas le jeu de plateau, ce sont deux mondes complémentaires qui se fréquentent et s’enrichissent pour notre satisfaction à tous
Purple Brain
Purple Brain
La mauvaise habitude !
romjé
romjé
C'est dur de s'arrêter sur une première impression, surtout en matière de jdr. J'ai eu des expériences fabuleuses, d'autres moyennes, et certaines même horriblement chiantes...

Souvent, quand c'est pas top, il n'y a jamais un unique coupable : c'est pas le bon jeu, pas le bon mj, pas les bons joueurs, pas le bon moment, pas la bonne ambiance... Une alchimie qui se crée ou non... Comme dans la vie quoi :)

Mais pour les moments fabuleux que ça fait vivre, ça vaut le coup de persévérer et de passer outre les moments moins bons.
Le jdr, c'est le meilleur jeu de société du monde ! ;)
Libraman
Libraman
Oui le JdR c'est une combinaison de chose, d'élément, d'individu, d'histoire. Arrgh comme j'ai hâte de reprendre ma partie de vendredi. Maintenant, je j'ai du mal avec les parties d'une durée inférieur à 4h (comme quoi...) En temps que vieux joueurs, pour moi une partie doit faire 6h pour donné son corps... Maintenant tout ne tient pas en 6 heures. Nous sommes bien d'accord, cela ne sert à rien de faire trainer. Quoi que ;-)
biohazard
biohazard
Ce scénario doit être joué en 2 heures. C'est au maître de jeu de mettre du rythme. À moins de tomber sur une table d'endives (ce qui est relativement fréquent), ça doit être rapide.
Kane
Kane
Mmmm...donner une durée standard sur un scénario me paraît compliqué et un tantinet hasardeux. Beaucoup de paramètres entre en ligne de compte : les habitudes du MJ, les joueurs (débutants, confirmés, se connaissent-ils ?, sont-ils très roleplay ?, ou pas ? les humeurs du moment, etc.). Sur un même scénario, j'ai déjà eu des écarts de 5/6 heures...et sans que l'on s'ennuie pour autant ! comme quoi...
Adrienhb
Adrienhb
@LEauCEstNul Qu'est-ce qui ne va pas avec le Basic system ? o_O (Oui cela doit faire 15 ans que je n'ai pas ouvert un manuel de JdR...)