Atheneum : draft et méthode Kondo à l’école des sorciers

Par Renegade_France

Publié le 11 juin 2021 • Lecture 5 min. •  3700 vues

Atheneum : draft et méthode Kondo à l’école des sorciers

Tric Trac

Atheneum : La Bibliothèque merveilleuse - draft et méthode Kondo à l’école des sorciers

 

Les bibliothèques d’ouvrages mystérieux sont un poncif de la littérature de fantasy, particulièrement lorsqu’elle mobilise des écoles de magiciens. Entre les grimoires de sorts occultes, les encyclopédies des mondes secrets, et les fictions transportant littéralement dans leur histoire tour à tour merveilleuse et effrayante, elles recèlent naturellement le savoir dont rêve tout jeune étudiant, et une source illimitée de fantasmes pour le lecteur qui lit les lectures de ses héros.

Si l’on voit souvent ces derniers fouiner dans les rayonnages, empiler les ouvrages poussiéreux sur leurs tables d’étude, voire faire tomber des étagères entières, il est bien rare que l’on narre l’étape qui devrait logiquement suivre cet épouvantable désordre livresque : le rangement des opus en question, afin qu’ils soient à nouveau visibles et accessibles aux prochains visiteurs.

Voilà donc le curieux thème que le collectif L’Atelier nous invite à jouer avec Atheneum – La Bibliothèque merveilleuse, le nettoyage de la bibliothèque de votre école après que vous l’avez bien dérangée dans vos révisions pour l’examen magique de demain !

Atheneum

Un jeu magique dans le petit monde magique du jds

Un curieux thème, qui par une vraie coïncidence n’est pas si éloigné du jeu de rangement de bibliothèques Ex Libris… également publié par Renegade Game Studios. Comme on va le voir, l’évidence mécanique et esthétique de trier des ouvrages dans des rayonnages fait que l’univers du jeu, présent dès le premier prototype, a été conservé jusqu’à la fin par l’éditeur San Diegois.

San Diegois ? Alors que L’Atelier est un groupe mouvant d’auteurs français, et que Renegade a une branche française, Renegade France, qui sous la supervision d’Origames est en charge de la localisation de leurs jeux ? C’est que beaucoup de contrats sont aujourd’hui signés lors des grands salons, lesquels brassent des éditeurs de toutes nationalités, de sorte que l’ancrage local n’est pas la fatalité que l’on pourrait imaginer.

Et c’est en l’occurrence lors de l’immense porte ouverte à toutes les opportunités et toutes les rencontres du festival d’Essen 2019 qu’Atheneum avait séduit Renegade. Une rencontre assez providentielle, quand on sait que quatre mois ont suffi pour lancer la production du jeu après la signature grâce à l’harmonie entre les deux équipes !

Renegade France n’arrive que dans un second temps pour le localiser (le traduire, puis le distribuer par le biais de NéoLudis), sans être mis directement en relation avec L’Atelier, pour un parcours final assez original, qui pourrait même sembler délicieusement incongru… ou magique (comme cette transition).

Draft et contre-sorts

Dans Atheneum : La Bibliothèque merveilleuse, chacun possède sa propre étagère, divisée en cinq compartiments, qu’il va donc tâcher de ranger au mieux grâce à une mécanique de draft : à chaque tour, il va utiliser une carte de sa main, puis passer les autres à son voisin en même temps qu’il recevra lui-même une nouvelle main de cartes, dont il tirera une nouvelle, et ainsi de suite.

Le draft a le double-avantage d’exiger un choix bien réfléchi (étant donné qu’à l’exception d’une carte toute la main sera transmise) et précisément de savoir ce dont l’autre va disposer au prochain tour, quand il aura en main les cartes dont on n’a pas voulu. De sorte qu’il est aussi important de choisir en fonction de ses intérêts que de choisir contre les intérêts du voisin, ou au moins d’éviter de les favoriser.

Cette mécanique de draft est renforcée par la grande originalité d’Atheneum, dont chaque carte est divisée en trois sections. La section inférieure représente le gain de la personne qui la pose. Et les deux sections supérieures désignent respectivement le voisin de gauche et le voisin de droite, qui se voient également octroyer un bénéfice !

Recevoir un manuscrit rare et une fanfiction vous arrangerait bien, mais êtes-vous prêt à céder à un voisin la possibilité de réarranger les ouvrages dans sa bibliothèque, voire d’y adjoindre une annexe, et d’offrir à l’autre une baguette magique ou une bougie, deux manières importantes de marquer des points de victoire ? 

Si le draft est une mécanique interactive par nature, il arrive dans de nombreux jeux que l’on soit trop incité à choisir pour soi et pas assez contre les autres. L’Atelier a donc pris soin d’en accroître considérablement la tension, forçant les joueurs à regarder ce qu’il se passe aussi bien à leur droite qu’à leur gauche !

L’apprenti lecteur

Le plus important, dans Atheneum : La Bibliothèque merveilleuse sera bien entendu de récupérer des livres et de les placer dans sa bibliothèque. C’est qu’en fin de partie, vous gagnerez des points pour chaque section de votre étagère complètement remplie, et pour chaque livre appartenant à votre genre de prédilection, à condition qu’il soit adjacent à un autre livre du même genre – on parle de votre genre préféré quand même, il ne s’agirait pas de trop le mélanger au reste !

En outre, il faudra remplir en cours des parties des objectifs en rivière, c’est-à-dire que la carte la plus à droite disparaîtra à la fin de chaque tour, et que les autres se décaleront pour laisser place à une nouvelle. Aussi tâchera-t-on de les remplir au plus vite, en réalisant une séquence de livres précise, parfois même dans une section particulière ! Et comme la complétion d’un objectif exige la dépense d’une baguette magique, il vaudra mieux la préparer soigneusement, parfois quelques tours en avance, plutôt que de se précipiter sur les objectifs les moins rentables et les moins compatibles entre eux.

Comme dans Ex Libris, les auteurs du jeu ont senti que l’on ne pouvait traiter le thème des livres sans les faire exister un peu, voire donner au joueur l’envie de les lire. Pour cela, Renegade a fait appel à l’autrice Banana Chan, qui avait entre autres rédigé la nouvelle Les Survivants accompagnant Terror Below (de Mike Elliott) et le récit interactif Singularité permettant de vivre pleinement l’expérience Warp’s Edge (de Scott Almes).

Elle a ainsi donné un titre original… à chacun des 190 livres du jeu, répartis en cinq genres (folklore et fanfictions, zoologie fantastique, paranormal, biographies et manuscrits rares) et truffés de détournements, références pointues, clins d’œil et autres touches d’humour : Ma Vie de chat de sorcière, Je ne suis pas Frankenstein, Dorian Gray et l’art du portrait, Les 101 Manticores, Élevage de zaratans… ne sont qu’un minuscule échantillon du plaisir que vous aurez à lire les titres de votre bibliothèque, alors même qu’ils ne revêtent aucun intérêt mécanique !

La magie, mieux que la méthode Kondo !

Mêlant draft et placement de tuiles, Atheneum : La Bibliothèque merveilleuse est un jeu familial de rangement de livres extrêmement interactif et dynamique. Un coup de baguette magique ne suffira pas à résoudre tous les dilemmes posés par les cadeaux aux adversaires résultant de vos choix, la conciliation des objectifs mouvants, la complétion des compartiments afin de capturer des araignées, l’extension de votre bibliothèque, son éclairage par des bougies fructueuses (et heureusement sans danger pour votre collection)... 

Vous n’aurez que 10 tours pour impressionner le bibliothécaire davantage que vos amis et néanmoins rivaux, et vite aller vous reposer avant l’examen de demain. Alors serez-vous plutôt adeptes de Marie Kondo ou syllogomanes, collectionneurs généreux ou amasseurs radins, obnubilés par un rangement propre de votre bibliothèque ou par son remplissage rapide ? Une chose est sûre, vous n’aurez jamais pris autant de plaisir à ranger votre bibliothèque !


Atheneum

Merci à L’Atelier pour leurs réponses sur le développement du jeu !

SW

 


Renegade_France

Commentaires (1)

Default
Salmanazar
Salmanazar
Présentation très sympa à lire et c’est appréciable de lire la genèse du jeu en introduction.