Astur
Astur
L'autre jour en regardant ma fille de 4 ans 1/2 et qui est fondue de princesses. Je me suis dit, ce serait bien de faire un jeu pour les filles où la princesse n'est pas une cruche enfermée dans son château gardé par un dragon qui attend gentiment que le prince charmant vienne la délivrer.

Du coup, j'ai un peu réfléchi et je suis parti du postulat qu'une princesse est belle et gentille. Il fallait donc intégrer dans les mécanismes du jeu ces 2 variables.
Dans les contes de fée, les princesses avant une fin heureuse (mariage avec le prince pendant le bal du château), traversent toujours 1000 embuches (représentées par des cartes araignée) mais reçoivent aussi l'aide de gentils amis (représentés par des cartes coeur et par marraine la fée).

A partir de ces bases, j'ai abouti à un jeu que j'ai vraiment beaucoup de mal à évaluer. Il me semble qu'il y a quelque chose de bien, mais n'arrive pas à me persuader que le jeu fonctionne ... j'ai fait quelques tests et réglages et ça a l'air de tourner mais mes intérogations sur l'intérêt du jeu persiste ...

C'est par là : :arrow: (premier jet de règles)

Du coup si vous pouvez jeter un oeil dessus et me donner votre avis ça m'aiderait peut-être à y voir plus clair :)
Et si il y a déjà des jeux qui utilises des mécanismes similaires, je suis preneur de l'info aussi :wink:

Merci à vous :D
mister.dante
mister.dante
Perso, je ne suis pas très "princesse" (quoique) mais j'aime bien le principe un peu coopératif d'être une gentille princesse qui aide les autres et récupère des points "gentillesse" pour ses bonnes actions. ça change des jeux d'enfoirés dans lesquels il faut mettre des bâtons dans les roues des autres joueurs.

J'aime bien l'idée des 2 indices (beauté et gentillesse) bien que la beauté ne serve pas à grand'chose (contrairement à la gentillesse qui permet d'aller plus vite et de commencer le tour).

Enfin, je rajouterais peut-être quelques cases spéciales et autres cartes à effet sans trop compliquer le jeu. Il pourrait y avoir :
- la méchante sorcière (carte araignée) : s'attaque uniquement à la plus belle
- la pomme qui fait perdre un tour (carte araignée) : s'attaque uniquement à la plus gentille (qui accepte de manger la pomme)
- le carrosse qui se transforme en citrouille (carte coeur) : permet d'avancer de deux cases
- Minuit (carte araignée) : à jouer sur le carrosse qui se transforme en citrouille et fait diminuer la beauté...

Par ailleurs, cela n'engage que moi, mais je ne suis pas très favorable aux contes de princesses qui attendent le prince charmant mais peut-être serait-il plus judicieux de présenter des princesses qui cherchent activement le prince charmant. Chaque princesse doit alors trouver le prince qui lui convient (et enquêter pour ça).
Bref, l'idée est bonne mais je pense qu'il faut renforcer le côté actrice des princesses (qui choisissent leur prince au lieu de l'attendre) sans mettre en opposition "beauté" et "gentillesse".
shaudron
shaudron
Après une lecture en diagonale des règles, le premier truc qui me vient à l'esprit c'est : déjà, ça ne raconte pas une histoire. Avec seulement des cartes araignées et coeur, le jeu parait si abstrait que seule reste la mécanique. Ensuite, je trouve qu'il y a beaucoup de calculs à faire... on peut considérer que c'est pédagogique pour des gosses de sept ans, perso je pense que ça aurait tendance à en ennuyer certains - pour avoir déjà un jeu de calcul mental en stock, je peux te dire que ça ne plait pas toujours. Enfin, je trouve les effets des deux cases spéciales un peu alambiquées, pas très intuitives.

Sinon, la mécanique en soit n'a pas l'air mauvaise, choisir entre aider les autres ou progresser soi même, gagnant gagnant partout... pourquoi pas, faut tester. :wink:
Astur
Astur
Tout d'abord merci à vous 2 pour vos remarques qui m'ont permis d'avancer dans la clarification du jeu :)

Quelques petites précisions :
Il ne s'agit pas d'un jeu coopératif, c'est justement là l'un des challenge que je me suis fixé, faire un jeu compétitif où l'on est gentil avec les autres.
Ensuite l'idée de plusieurs princes et d'une enquête est intéressante, mais là on parle d'un autre jeu :D

Il est vrai que je trouve le jeu froid et calculatoire pour l'instant. D'un autre côté ça s'explique aussi par le fait que je me cantonne pour l'instant à tester une mécanique.
J'ai peut-être une solution à laquelle j'avais pensé au départ pour "raconter" une histoire. Remplacer les cartes araignée et coeur par des personnages méchants et gentils de contes de fée (en gadant le principe des valeurs de cartes et donc l'aspect calcul qui est même relativement simple)
On pourrait aussi y inclure des cartes ou cases spéciales, à voir si cela ne désiquilibre pas le tout.
De la même façon pour rendre de l'intérêt à la beauté j'avais pensé à fixer une valeur en dessous de laquelle la princesse était éliminée.

Pour les effets des 2 cases spéciales actuelles, c'est un premier jet sûrement à affiner.

En tout cas, merci encore à vous :wink:

Edit : après un brainstorming dans mon café jeu favori et niçois une autre piste pour rendre le jeu plus sexy et un peu moins calculatoire serait de différencier les cartes positives et négatives :
exemple : la carte 7 nains de valeur 3 peut être combinée à la carte souris de valeur 2 pour neutraliser requin de puissance 5 (on reste dans un principe calculatoire).
Mais La carte 7 nains de valeur 3 peut aussi être utilisée pour neutraliser la sorcière à la pomme de puissance 8 (on est maintenant dans une question d'affinité de cartes par rapport aux contes de fées).
Du coup, en gardant le même principe de double échelles de score on n'est plus contraint de faire du calcul uniquement, mais on a des choix stratégiques à faire : valeurs ou nature. Et on se rapproche un peu plus du thème.

Dans le même ordre d'idée, il est possible de donner un avantage stratégique à la princesse qui a été le plus gentille au tour précédent. C'est elle qui détermine l'attribution des cartes négatives (à voir si ce n'est pas trop puissant, mais ça permettrait de récompenser les bonnes actions). Du coup la beauté permettrait peut-être de commencer le tour ...

Bon ben y a plus qu'à :D
Et merci à vous si vous arrivez jusque là :wink:
mister.dante
mister.dante
Rien que parce que je trouvais l'idée intéressante et aimerais savoir tu en es :

Up ! :pouicok:
Astur
Astur
Houlà, c'est marrant ça. J'ai justement tout remis à plat et je suis parti sur un autre concept de jeu sur le même thème, il y a quelques jours.
Je te raconte tout ça par mp :wink:
Le parrresseux
Le parrresseux
astur dit:L'autre jour en regardant ma fille de 4 ans 1/2 et qui est fondue de princesses. Je me suis dit, ce serait bien de faire un jeu pour les filles où la princesse n'est pas une cruche enfermée dans son château gardé par un dragon qui attend gentiment que le prince charmant vienne la délivrer.
.

Moi je suis pas très princesse. Dans mon jeu, la princesse n'est pas là gardée par un dragon, c'est son casse croûte. C'est encore pire :twisted:
[/i]
Ornifan
Ornifan
astur dit:Je te raconte tout ça par mp :wink:


Bah et pourquoi rester aussi discret ?!? :shock: Nous aussi on veut savoir ! :P

Emmanuel, qui trouvait que rendre les princesses actrices était une bonne idée :pouicok:
Astur
Astur
Ce n'est pas vraiment secret, c'est juste que c'est un projet un peu fou et que je ne sais pas si je le mènerais au bout du coup je me disais que l'étaler sur le forum n'était peut-être pas utile :oops:

En fait, j'ai abandonné pour ce jeu, le système être gentil avec les autres pour marqué des points (je le garde quand même de côté dans un coin de ma tête pour plus tard, peut-être :roll:)

Je suis plus parti sur un projet double, je ne sais pas si je suis capable de le mener à terme mais bon ...
Ecrire une histoire pour enfant sur un format album, dans lequel la princesse, son petit chien, sa dame de compagnie et le vieux chasseur chargé de la protéger vont partir délivrer le prince charmant qui a été assez fou pour aller défier seul le terrible dragon.
Dans cette histoire en 12 "actes" (une double page je pense) La princesse et ses amis vont devoir braver 1000 périls fomentés par l'horrible dragon et son acolyte un vilain petit lézard. Heureusement elle pourra aux pires moments être aidées par la bonne fée qui veille sur elle.
Chaque acte donnant la par belle à un où plusieurs compagnons.
Tout cela pour aboutir au Happy end où la princesse libère le prince charmant, ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants.

Au niveau du jeu, je pense partir sur un principe de dés qui permettent d'avancer sur une piste qui représente les 12 actes de l'album.
Les dés à 6 faces (8 dés ?) sont composés sur 3 faces de chacun des 3 amis de la princesse, sur une face de la bonne fée, sur une face du méchant lézard et sur la dernière du dragon.
Pour avancer, il faut faire une certaine combinaison qui correspond à ce que raconte l'histoire, ensuite on a le choix de tenter de continuer au risque de tout perdre ou de s'arrêter là et de marquer des points avec les dés restants en beauté et en gentillesse (ces 2 valeurs ne servent qu'en cas d'égalité à l'arrivée)
Si l'on décide de continuer, les dés affectés aux cases ne peuvent plus être récupérés ou changer en points de beauté ou de gentillesse.
Les dés sont récupérés à chaque début de tour.

La bonne fée, peut servir de joker, ou encore servir à neutraliser les effets du lézard ou du dragon.
Le lézard s'il n'est pas contré par une bonne fée fait perdre le dé sur lequel il apparait.
Le dragon s'il n'est pas contré par une bonne fée fait perdre le dé sur lequel il apparait et un autre. S'il est contré seul son dé est perdu.

Si une princesse est seule à arriver en premier au prince charmant à la fin d'un tour elle l'emporte.
Si plusieurs princesse arrivent au prince charmant au même tour, on tire à pile ou face ce que préfère le prince entre la beauté et la gentillesse, c'est celle qui a la plus haute valeur qui l'emporte.

Le jeu est prévu pour des enfants dès 5 ou 6 ans, les mécanismes doivent donc être relativement simples, sans être simplistes.

Voilà donc la nouvelle version de princesse qui ne serait pas un projet ambitieux si j'étais auteur de jeunesse, illustrateur et auteur de jeu, mais bon ce n'est pas vraiment le cas :mrgreen:
Monsieur_ERNST
Monsieur_ERNST
Wahou!
Bon courage pour ton projet.
Moi qui ai toujours milles projets dans la tête, je te conseillerais de te concentrer sur un projet à la fois.
-> Si ton jeu se base sur les 12 actes du récit, commence par bien poser les bases de celui-ci.
Après, tu pourras te rendre que par exemple, un jeu de dés n'est pas très raccord avec le thème, mais plus un jeu de dessin, un questionnaire...

Et surtout n'hésites pas à revenir en parler avec nous !
Astur
Astur
Monsieur_ERNST dit:Wahou!
Bon courage pour ton projet.
Moi qui ai toujours milles projets dans la tête, je te conseillerais de te concentrer sur un projet à la fois.


Merci pour tes encouragements :D
Pour ce qui est d'un projet à la fois c'est mal barré, je travaille sur 4 jeux en même temps en ce moment :roll: heureusement que les vacances arrivent ^^
Promis je vous tiens au courant :wink:
Astur
Astur
Premiers tests du jeu qui semblent encourageants, le mélange course, combinaisons de dés et stop ou encore est assez amusant.

La beauté et la gentillesse servent désormais, en plus de départager les ex-acqueo, à activer un pouvoir spécial : 1 dé en plus pour 5 points de gentillesse, changer le résultat d'un dé pour 5 points de beauté.

Dès que j'ai rédigé des règles claires, je mettrais le matos pas encore illustrés s'il y a des curieux qui veulent tester :wink:
Astur
Astur
Nouveaux tests hier, même si le principe reste le même quelques réorientations sont envisagées :

L'album se trouvera en fait sur le plateau de jeu qui sera à la fois une histoire et un plateau de jeu.

Apparition d'une sorcière qui va tenter d'aller épouser le prince charmant à la place de la princesse, histoire de mettre de la pression aux joueurs et les pousser à prendre des risques pour aller plus vite.

Changement des pouvoirs des méchants et de la bonne fée.

Augmentation des pouvoirs octroyés par les points de beauté et de gentillesse.

Mise en place d'un système de duel lorsqu'une princesse (un joueur) arrive sur une case occupée par un autre joueur. Le gagnant remporte au choix la totalité des points de gentillesse ou de beauté de l'autre joueur.
Cela permet d'augmenter l'interaction entre les joueurs.

Y a plus qu'à tester tout ça et si c'est concluant, je me mettrais à la rédaction des règles du jeu :wink:
Monsieur_ERNST
Monsieur_ERNST
astur dit:
L'album se trouvera en fait sur le plateau de jeu qui sera à la fois une histoire et un plateau de jeu.:


Très bon, j'aime bien le principe du conte/jeu !

Ca me rappelle les profs en maternelle pour inttéresser les petits qui lise une histoire en essayant d'intéragir :
-Marionnette dans la main du lecteur
-Système de phrase répétées ( "le loup" !)
...

Donc, du coup, on suit l'histoire du début à la fin avec le jeu, ou il faut d'abord lire le livre pour jouer?

Tous les accessoire s du jeu (pions, dés, plateau) se range dans le livre à la fin?

Tu fais tester à des enfants de quels ages ?

Bon courage !
Astur
Astur
Monsieur_ERNST dit:
Donc, du coup, on suit l'histoire du début à la fin avec le jeu, ou il faut d'abord lire le livre pour jouer?
Tous les accessoire s du jeu (pions, dés, plateau) se range dans le livre à la fin?
Tu fais tester à des enfants de quels ages ?
Bon courage !


En fait, je ne sais même pas s'il y aura un livre, du moins pour le proto. L'histoire se trouve directement sur le plateau et prend la plus grande partie de ce dernier.
Chaque vignette représente une étape de l'histoire, pour avancer sur cette vignette, il faut faire la combinaison de personnage (les gentils) qui agissent à ce moment là. On peut avancer de plusieurs cases dans le même tour, avec un système de stop ou encore.
Pour le matériel, je n'y ai pas encore réfléchi ...

Sinon j'ai testé avec ma fille de 5 ans mais elle est habituée à jouer (sinon pas de déssert :twisted: :mrgreen: ), mes nièces, un copain.

Je continue à tester tout ça pour que ce soit présentable.
Merci pour les encouragements.
Astur
Astur
Après un nouveau test aujourd'hui je suis assez content du résultat et j'ai enfin rédigé les règles pour vous les soumettre.
J'ai également fait un plateau imprimable (non illustré) pour tester la mécanique de jeu et comprendre un peu où je veux en venir.

Le projet est quand même assez particulier et je ne sais pas du tout si j'irais au bout, mais bon il ne faut pas mettre la charue avant les boeufs et il faut déjà que le jeu ait des qualités.
Donc n'hésitez à tester et critiquer, je suis preneur de toutes vos remarques. :)

Le plateau de jeu est téléchargeable ici : le plateau
Les règles règles sont disponibles là : les règles

merci à vous :wink:
moijeux
moijeux
Je me suis permis de lire les règles hier soir (2 pages, c'est dans mes cordes :mrgreen: )
J'aime bien le concept: histoire illustrée, jeu pour enfants, stop ou encore avec dés décorés. Dans l'idée, ça me rappelle le jeu solo prin'n play "fairy tale in my pocket", auquel j'ai joué plusieurs fois avec des enfants et qui se prête bien à raconter des histoires, car on peut aisément inventer un rôle de conteur pour l'adulte. Je me rappelle aussi qu'ils aimaient bien avoir à "acheter des objets" (cartes spé).

Des remarques et des idées en vrac, non cumulatives:

- 10 dés, ça fait trop pour des enfants. 3 ou 5 max me paraît préférable (l'éditeur sera content aussi :mrgreen: )

- je ne suis pas fan des duels de princesses. La conséquence de la perte du duel est d'ailleurs un peu rude pour le perdant, je trouve. Ou alors, ce qu'on gagne d'un côté, on le perd en gentillesse (méchanceté).
Sinon, pourquoi pas imaginer une épreuve collective quand on est sur la même case?

- proposition d'un autre effet pour la gentillesse = bloquer la sorcière (5 pts) ou reculer la sorcière (10 pts)

- proposition d'un autre effet pour la beauté = "acheter" des cartes avantages

- on peut imaginer aussi des achats de cartes avantages avec des combinaisons simples de dé à réaliser.

- j'imagine bien aussi pouvoir faire appel à l'aide des animaux de la forêt (anecdotique).

- le jeu tel quel risque d'être répétitif (pour l'histoire en tout cas). Je verrai bien un adulte conteur avec l'aide d'images (comme il était une fois). Des tuiles que l'on retourne, par exemple. Des tas de 3 tuiles: un tas A, un tas B, jusqu'à L (12 chapitres) et plusieurs possibilité d'aventures par tas.

- évidemment le jeu doit rester simple mais avec des choix appuyés

Voilà. Je pars ce soir pour le festival de Val d'Isère. J'essayerai de suivre ton projet à mon retour :D
Astur
Astur
Merci pour la lecture des règles et tes remarques :wink:

10 dés c'est effectivement beaucoup, mais le problème c'est que pour le bon fonctionnement du mécanisme avec stop ou encore je ne peux pas tellement faire à moins.
Pour des enfants de 5-6 ans, j'ai testé c'est possible de lancer (faire tomber) 10 dés en simultanée.
Et, il est toujours possible aussi de le faire en 2 fois puisque les dés sont différenciés 5 par 5.

Les duels de princesse c'est une façon de faire rentrer de l'interactivité dans le jeu. Sinon chacun joue côte à côte, la on joue aussi les uns contre les autres.
Le résultat est un peu rude en effet, mais on peut aussi avoir beaucoup à perdre en défiant un autre joueur (si on a 4 points de beauté et 2 de gentillesse et qu'on lorgne sur les 2 points de gentillesse d'un autre joueur et qu'on perd, l'autre joueur peut nous prendre nos 4 points de beauté).
Du coup ça crée de la tension et des rebondissements.

Pour l'épreuve collective, c'est à voir, je vais y réfléchir.

Je pense même que ça devrait être soit le défi soit l'épreuve collective lorsque une princesse arrive sur une case avec une autre princesse.

Pour les effets alternatifs, c'est une bonne idée (même si je ne suis pas très partant pour rajouter des cartes au jeu).
Le problème d'influer sur l'avancer de la sorcière c'est qu'elle est justement là pour pousser les joueurs à prendre des risques et jouer le stop ou encore. Si des points de beauté ou/et de gentillesse qui se gagnent justement lorsque l'on ne prend pas de risque servent à bloquer l'avancer de la sorcière, le système risque de bloquer.
Ou alors il faut que le coup soit vraiment très important (peut-être que les animaux de la forêt pourrait bloquer son avancer pour un tour ... et que ce serait le résultat de l'épreuve collective réussie)

Le coup des tuiles est tout simplement excellent ! Je vais essayer de voir ce que ça pourrait donner :pouicok:
Après l'aspect répétitif de l'histoire peut être un mal ou un bien, vu que les enfants aiment en général qu'on leur relise plusieurs fois (même trop pour le lecteur parfois :clownpouic: ) la même histoire.

En tout cas, merci pour toutes ces remarques et idées :pouicbravo:
Astur
Astur
Le projet avance, il va certainement devenir Princes & Princesses car il va permettre de jouer soit des princesses qui vont libérer leur prince charmant, soit le plus classique princes qui vont libérer leur princesse (en utilisant le recto verso des pions, de la carte de départ et du mini-plateau de points)

Le plateau est donc devenu modulable avec des tuiles numérotées toujours en utilisant des recto-verso, ce qui assure un plus grand renouvellement du jeu. Tout en gardant la même mécanique.

Aux duels, s'ajoute la possibilité de ralentir l'avancée de la sorcière en réussissant un défi commun, si l'on échoue on perd des points beauté(bravoure)/gentillesse.

Je travaille dans les jours qui viennent sur les visuels des cartes, j'essaie de mettre le tout en ligne (nouvelles règles + cartes) dans la semaine :wink:

Merci encore Moijeux pour tes idées :pouicok:
Astur
Astur
Comme promis, voilà la dernière mouture des règles : :arrow:

Elles proposent le choix entre jouer des princes ou jouer des princesses, une histoire modulable ...

Quelques visuels du jeu en situation (partie à 3 joueurs / princes) :

Photo 01 (le début de partie)

Photo 02 (le rouge a joué, il peut avancer de 2 tuiles et sécurise 1 point de beauté)

Photo 03 (le jaune n'a avancé que d'une tuile alors que le bleu se retrouve bloqué au départ à cause des lutins ...)

Photo 04 (un nouveau tour commence la sorcière avance d'une tuile et c'est au rouge de jouer)

N'hésitez pas à réagir :pouicok:
requyem
requyem
je n'ai pas suivi l'evolution du jeu (juste scanne le sujet), mais le resultat m'a l'air bien sympa, une utilisation originale (a mes yeux au moins) des des - et si j'avais des gamins j'y jouerais bien avec eux...
par contre il y a un truc que je ne comprend pas: sur les cartes, quels personnages faut il utiliser pour les combinaisons: ceux d'en bas, ou ceux d'en haut? et pourquoi certains en haut sont juste en silhouette creuse?
en ce qui concerne les fees, il faut les obtenir au moment ou on veut avancer sur la case avec des dragons, ou on peut en mettre de cote pour plus tard dans le tour si on compte avancer de plusieurs cases?
mister.dante
mister.dante
J'aime toujours bien l'idée et les photos donnent envie.

Niveau commentaires, je suis d'accord avec Moijeux : 10 dés, ça fait beaucoup, l'histoire risque d'être répétitive, la beauté et la gentillesse reviennent un peu au même... Et surtout, pourquoi as-tu enlevé le côté coopératif avec la gentillesse ?

Voici quelques suggestions :

- au niveau du plateau de cartes, pourquoi ne pas faire des chemins "parallèles" ? Pour le coup, tu pourrais faire une sorte de jeu de l'oie, avec des sortes d'échelles. A certains événements, on peut chercher à faire telle ou telle combinaison qui mène à telle ou telle case. Cela permettrait de changer un peu l'histoire.

- et si le jeu se jouait avec des cartes plutôt que des dés

Du genre 55 cartes dont :
- 12 cartes lieux (demandant des combinaisons de 2 à 4 personnages),
- 6 cartes princesses,
- 1 carte de score (gentillesse, beauté)
- 36 cartes de jeu (6 exemplaires de chaque personnage)

A chaque tour, une princesse pioche 6 cartes. Elle pose les dragons sur les lieux et les lutins sont "bloqués". Avec les cartes restantes, Elle peut faire 1 action parmi 3 possibles :
1. les défausser et en piocher autant.
2. faire une combinaison (défausser les cartes) et avancer d'une case puis choisir de continuer ou de s'arrêter. Si elle s'arrête, les cartes restantes se transforment en points de beauté.
3. donner une ou plusieurs des cartes piochées à une autre princesse. L'autre princesse les garde devant elle et pourra les utiliser pour avancer. Pour chaque carte donnée, la princesse active gagne un point de gentillesse.

A la fin de son tour, les dragons restent en jeu et toutes les autres cartes sont défaussées.

Les points de gentillesse servent à défausser les lutins (1 point de gentillesse = 1 lutin).

Les points de beauté servent à quelque chose (virer les dragons ou départager les égalités). Pour carte non utilisée (hors lutin et dragon), une princesse récupère un point de beauté. En gros, si la princesse ne cherche pas à avancer, elle se pomponne.

Je pense que ça reste relativement simple et équivalent au lancé de dés et avec ton idée de départ sur la gentillesse. Après, on s'éloigne au fur et à mesure du public visé.
Astur
Astur
Je développerais ma réponse par la suite mais ton idée 3 me plait beaucoup et solutionne le problème qui m'avait fait abandonner
la possibilité d'aider les autres pour gagner de la gentillesse :pouicok:

Du coup, je vais faire des essais dans ce sens : en supprimant les duels de princesses / en permettant avec les des excédentaires de marquer des points de beauté et avec les combinaisons de des pour aider les autres princesses de gagner des points de gentillesse / bravoure.
En rendant le pouvoir de gentillesse / bravoure plus intéressant afin qu'il y ait un vrai intérêt a aider les autres.

Edit : Je pense donc me diriger vers un système où à son tour on lance les dés (désolé de ne pas tenir compte de vos conseils, mais je pense vraiment que le système avec les 10 dés est sympa et mérite de tenter sa chance :wink: )
On place les dragons sur les cartes, on retire les lutins. Avec les dés restants on tente de faire la combinaison qui permet d'avancer (la bonne fée sert toujours à se protéger des dragons). Le système de stop ou encore est maintenu.

La différence vient en fait de l'utilisation des dés restants si on décide de ne plus avancer : soit on les stock et ils sont directement convertis en points de beauté (on peut désormais en avoir jusqu'à 10, l'utilisation du pouvoir en coûte 5) ; soit on fait avancer une autre princesse en réalisant la combinaison qu'il lui faut, dans ce cas on marque autant de point de gentillesse que de dés utilisés +2 (on peut désormais en avoir jusqu'à 10, l'utilisation du pouvoir en coûte 5).

Les duels de princesse sont supprimés vu que l'interaction vient maintenant de la possibilité de faire avancer une autre princesse pour récolter des points de gentillesse.

La possibilité de ralentir la sorcière est en revanche maintenu (en cas d'échec il en coûte 1 point de beauté et 1 point de gentillesse ayant tenté de ralentir la sorcière).

Pour les chemins différents, l'idée est à creuser, je pense essayer un système où on aligne les 12 cartes principales et on pioche 4 cartes au hasard qui constitueront des chemins alternatifs (mais je dois refaire les cartes dans ce sens si le sytème fonctionne)

En tout cas merci à vous pour vos idées et votre aide :pouicok:
J'espère pouvoir mettre la nouvelle version du jeu en Print to Play d'ici la fin de la semaine :wink:
Astur
Astur
Après de nouveaux tests aujourd'hui encore quelques modifications à prévoir :
Il est désormais possible de donner un ou plusieurs éléments pour la combinaison directement nécessaire à une autre princesse (cet élément payé est matérialisé par un jeton à la couleur de la princesse qui l'obtient). Le joueur qui donne un ou plusieurs éléments, marque 2 points de gentillesse/bravoure par éléments donnés.
Le jeton placé sur la carte est indépendant des 10 dés. le joueur qui bénéficie d'un jeton déjà en place donné par un autre joueur, lance normalement ces 10 dés.
On peut tenter de ralentir la sorcière seul, pour cela il faut au maximum 1 dragon sur sa tentative, sinon on perd 1 pt de beauté et 1 de gentillesse/bravoure

J'essaie de valider tout ça par de nouveaux tests, de mettre les règles en forme et de retourcher les cartes pour bientôt.
Astur
Astur
Bon ben voilà la dernière version est dispo, merci à vous pour vos commentaires et idées :pouicok:

Les règles : :arrow:

Le matériel imprimable pour jouer : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 (pour customiser vos dé à 6 faces)

N'hésitez pas à réagir et à critiquer.
Et si le coeur vous en dit et que vous tester le proto, bon jeu à vous :D
Astur
Astur
Petite modification de règle à l'étude :
Lorsque l'on tente de ralentir la sorcière, on peut augmenter le nombre de dragons max en payant à l'avance en point de beauté ou gentillesse/bravoure (1 point par dragon sup)

Cela a l'avantage de donner plus d'intérêt au points de beauté, gentillesse/bravoure.

Les tests sont à venir, je validerais ou non cette option en fonction des résultats. Si vous avez un avis sur la question ou sur le jeu en général, n'hésitez pas :wink:
Astur
Astur
Après de nouveaux tests, quelques petites modifications à venir afin de rendre le jeu plus tendu entre joueurs et augmenter l'interactivité :

- possibilité de ralentir ou de faire reculer la sorcière en début de tour (seuls les joueurs qui ont des points de beauté et de gentillesse/bravoure peuvent prendre part à la tentative)
- possibilité d'utiliser ses points de gentillesse/bravoure pour relancer des lutins avant d'être arrivé à points (utilisation une seule fois par tour)
- une clarification concernant l'usage des dés est également à l'étude (quels dés peut-on garder et quand ?)

Bon je ne sais pas si des courageux ont bricolé le proto, mais moi je m'éclate avec et je devrais pouvoir présenter une nouvelle version des règles bientôt :D
Astur
Astur
Hum j'ai un petit souci concernant les règles.
Le jeu me plait vraiment, il y a juste un petit quelque chose qui me chifonne tant dans la formulation des règles que dans le choix que je dois faire ...

Donc en gros je lance 10 dés, je mets les dragons sur les cartes devant mon pion à raison de 1 dragon par carte, je mets les lutins de côté et ensuite, il me reste les dés chien / nourrice / chasseur / fée
Si j'ai ce qu'il faut pour la première carte, je les place et ensuite je décide de continuer ou de m'arrêter.
Si je n'ai pas ce qu'il me faut je choisis quels dés relancer (à savoir qu'on peut relancer autant de fois que l'on veut tant que le résultat des dés n'est pas un dragon, un lutin ou qu'on n'a plus aucune chance d'avancer d'une carte)

Le problème c'est qu'on peut tomber sur un optimisateur qui va lancer dé par dé pour limiter les risques, mais du coup le tour de jeu s'éternise.
Pour éviter ça j'ai songé à ne permettre de garder que les résultats des dés étant utiles pour les deux cartes suivants le pion, mais c'est limitatif dans certaines configurations ...
Du coup je ne sais pas trop comment régler ce point de règles, ni comment l'expliciter d'ailleurs.

Quelqu'un à une idée ?
Quelqu'un à compris ce que je raconte ? :pouicboulet:

Merci à vous :)

Edit : après tests, il semblerait que la solution que j'envisageais soit la bonne (une bonne ?), maintenant il ne reste plus qu'à expliquer ça correctement et c'est loin d'être gagné :shock:
Didou_did
Didou_did
Coucou Astur !


Je viens de voir ce Pos't que maintenant.
Demain, si j'ai le temps ( et je devrais l'avoir ) je lis toute les regles ( du moins la derniere en date ) et j'essaie si je peux de tester pour t'en faire un retour.

Parcontre, je suis un novice dans le monde ludique, je ne pourrais donc peut être pas voir les défaults que d'autres verront instantanément.

Je ne promets dc rien, mais si je peux, j'essaie de tester demain.


Au plaisir.
La baiette.


Didou.
Astur
Astur


Salut :)
Merci à toi de te proposer de lire les règles et justement le regard d'un novice est très précieux car un vieux routard ludique comprendra certaines choses de lui-même, même si les règles ne sont pas claires.

Bon par contre la dernière version du jeu a pas mal changé par rapport aux règles disponibles et je n'ai pas encore eu le temps de les modifier.
J'essaie de faire ça d'ici la fin de la semaine, mais rien n'est garanti, même si je crois enfin voir le bout du tunnel de la formulation :D

De toute façon je te montrerait tout ça fin Aout :wink:
++
Hermy
Hermy
Si j'ai bien compris ce que tu racontes sur l'optimisateur qui va lancer dé par dé pour limiter les risques, une autre manière de s'en sortir consiste à n'autoriser à relancer des dés que parmi ceux qui viennent d'être lancés. Ainsi, si un joueur décide de ne relancer qu'un seul dé, le coup d'après, il ne pourra relancer que celui-là (et seulement si ce n'est ni un dragon, ni un lutin).
Astur
Astur
Effectivement, c'est une idée mais du coup ça incite peut-être moins à prendre des risques puisque ça te pousse tout de suite à savoir quelle carte tu vises vu que les dés bloqués le restent pendant tout ton tour ... Je vais tester ça merci pour l'idée :wink:

En fait , pour l'instant le système donne :

Je lance mes 10 dés je fais : 4 chiens / 1 nourrice / 1 chasseur / 2 bonnes fées / 1 lutin / 1 dragon.
Je retire le lutin et je place le dragon sur la carte 3 qui suit celle où mon jeton se trouve (cela veut dire que si je m'arreête sur cette carte, une bonne fée en plus doit me protéger).
Pour arriver à la carte 3 il me faut 2 chasseurs et 1 chien / pour la carte 4 il me faut 2 nourrices et 1 fée.
Je place 1 dé chien et 1 dé chasseur sur la carte 3, je réserve la nourrice et les 2 bonnes fées (je garde la deuxième au cas où un dragon arrive) pour éventuellement tenter la carte 4 (mais je n'ai pas encore décidé de le faire).

Je relance donc les 3 dés chiens et j'obtiens : 1 chasseur / 2 chiens
Je peux donc valider la carte 3 en posant le dernier chasseur. Je pourrais m'y arrêter vu que j'ai une bonne fée pour me protéger.
Je dois donc décider si je continue ou si je m'arrête.
Vu qu'il ne me manque qu'une nourrice pour arriver à la carte 4 je relance donc les 2 dés chiens qui me reste : je fais 2 lutins ...
Dernière chance, j'ai une fée en rab que j'avais laissé de côté, je la relance et j'obtiens un dragon qui vient se poser sur la carte 4 ... c'est perdu j'ai été trop gourmand.

C'est pas forcément très clair à expliquer comme ça, mais après un ou deux tours en jeu, tout le monde à compris généralement. :)