Ce jeu est sorti le 31 déc. 2011, et a été ajouté en base le 31 déc. 2011 par leonmars

édition 2006

Standalone
Par : Atanaheim | mardi 9 août 2011 à 23:01
Default
Atanaheim
Atanaheim
Si vous vous souvenez du dernier post de présentation de jeu que j'ai fait (End of Atlantis en l'occurrence) j'avais parlé de l'effet de mode concernant ce thème (la chute de l'Atlantide donc).
Et bien là je continue sur la même lancée. Non... Pas sur le thème "île qui coule" mais sur les "effets de mode".
Il y a en effet une mécanique qui a le vent en poupe en ce moment (bon, ok, il y en a peu être d'autres...), c'est le deck building.

Même Wallace s'y est mis avec son Few Acres of Snow. Même des jeux qui ne son pas 100% deck building intègre un peu de cet ingrédient qui semble indispensable dès qu'ils contiennent des cartes. Je pense à Blood Bowl team manager ou encore à RuneAge.
Certains tentent une approche originale comme Wizkids et son Quarriors.
Mais beaucoup ne prennent pas cette peine et se contente d'ajouter peu de choses voire rien du tout à la recette de base. Par exemple à Essen on attend, entre autres, Pergamemnon dont j'ai déjà dit ailleurs les doutes que je nourrissais à son égard.
A Essen il y aura aussi 7 Islands mais je dois avouer qu'il m'attire quelque peu (le système de quêtes différentes pour chacune des 7 îles semble bien sympathique).

A cet effet de mode s'ajoute ma "phase" personnelle. Si Picasso a eu sa période bleue, moi je suis plutôt dans une période "dragons".

Du coup, après Drako et Dragon Valley, j'ai envie de vous parler du futur rejeton à écailles de Clever Mojo Games, les heureux parents du fabuleux Alien frontiers.



Commençons par le faire part de naissance de la bête :
Princes of the Dragon Throne est de jeu de David et Fred MacKenzie, illustré par Don Aguillo (qui est aussi responsable des illustrations de Conquest Tactics prévu cette année). Naissance prévue pour Essen 2011 (fin Octobre donc) voire un peu plus tard si le bébé prend son temps.


Passons au pitch du jeu :


Le royaume de Loen est vaste. Ses duchés et ses comtés sont peuplés d'humains, d'elfes, de nains et de trolls mais sont régis, gouvernés par les dragons.
Dans des temps reculés, Loen était en paix mais il y a 100 ans une bête déspotique a pris le contrôle du royaume en prenant possession du Thrône des Dragons.
Aujourd'hui, le roi est faible. Et vous, un de ses batards oubliés, avez décidé qu'il était tant de changer les choses.
Pourrez vous réunir les fonds pour gagner le clan dragon à votre cause ainsi que la quantité de nourriture pour les garder sous contrôle?
Pourrer vous forcer le peuple de Loen à vous soutenir dans votre accession au thrône?
Vos suivants sauront-ils jouer de leur influence afin de rallier les différentes régions du royaume sous votre bannière?
Vos frères et soeurs ont leurs propres ambitions et les gardes de la puissante armée du roi constituent toujours une force sur laquelle il faudra compter.
Il y aura de nombreux obstacles à surmonter pour accéder au Thrône des Dragons!

Une histoire classique de rejeton qui veut prendre la place de son père despotique mais n'empêche que ça marche toujours autant sur moi ;)
Voyons ce qu'il en est de la mécanique.
On a déjà plus ou moins compris qu'on pouvait recruter des alliés en leur proposant de l'or et que pour garder les dragons sous contrôle il fallait les nourrir.
Voici une petite illustration détaillant un peu les cartes et allant dans ce sens :


Voyons maintenant comment l'éditeur décrit le jeu :

Princes of the Dragon Throne est un jeu (de plateau) de conquêtes et de gestion de ressources utilisant la mécanique du deck building comme moteur du jeu.
Les joueurs choisissent des cartes dans une zone commune dont le contenu change continuellement leur permettant de construire un deck unique de rebels et d'agents avec lequel ils vont pouvoir gérer leur ressources et tenter de contrecarrer les plans des autres princes afin de permettre à leur maître d'accéder au thrône. Les joueurs pourront utiliser l'influence de ces suivants pour gagner le soutient des différentes contrées constituant le royaume.
Les escarmouches et batailles entre les joueurs et la puissante armée du roi mettront à l'épreuve leur courage et leur légitimité quant à l'accession au Thrône des Dragons.


Clever Mojo Games a demander à Don Aguillo 116 dessins originaux pour illustrer leurs cartes.

En voici quelques exemples :


















Mais il n'y a pas que des dragons.
La preuve :













Mon top
Aucun jeu trouvé
Rodenbach
Rodenbach
Je sens que nous sommes les témoins de l'émergence d'une future discipline olympique. Y'a de la compétition dans le domaine du Moubourrage Artistique.
Sans-Os
Sans-Os
Atanaheim serait Luke et Hadoken Vador si j'ai bien tout compris ?? :)

Une chose est indéniable, il est superbe. Les cartes sont vraiment très belles. Peut-être un peu trop dessin lorsqu'il s'agit des dragons mais les effets "touches de peintures" sur les cartes d'Humains sont du plus bel effet justement.

Et justement je me disais "Tiens, plutôt que de jouer tout le temps des humains dans un monde de Dragons pourquoi aucun jeu ne permet-il de jouer de majestueux Ecailleux, chacun cherchant à être le plus gros accapareur de magot de toute la contrée ?"

Je ne me le dis plus du coup ;).
Atanaheim
Atanaheim
Non Hadoken est encore loin devant ;)


Sinon je crois que je vais mettre ce jeux "en top priorité sur ma shopping list" (oui oui Oxford tout ça, on ne se refait pas)

Je trouve les illustrations excellentes et le fait d'inverser les rôles traditionnels humain-dragon me plaît assez!

Allez là Messieurs MacKenzie dépêchez-vous j'ai hâte!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
Allez je vous donne encore quelques détails :


Les dragons sont répartis en 4 clans. On connaît le nom de 2 d'entre eux :
- clan Ma'Ji
- clan Vu'Ur

Quand vous êtes assailli de toute part par des dragons aux ordres de vos adversaires, il existe deux solutions : mettre un mouton sur leur chemin pour les occuper un petit moment , leur envoyer un tueur de dragon

solution 1 :



solution 2 :




J'ai aussi quelques menues infos sur les Trolls et les Kobolds qui vivent dans le royaume de Loen.

Les Trolls sont une race dure et agressive mais néanmoins civilisée. Leur société possède de nombreuses facettes et les membres qui la composent sont aussi diversifiés que les humains, les nains ou encore les elfes.

Vous pouvez admirer ici un capitaine des lanciers Trolls :




Les Kobolds sont doués en artisanat et en technique industrielles. Ils font notamment office d'armuriers (c'est qui nous intéresse le plus sachant qu'on prépare la guerre^^) :




En bonus une explication sur la façon d'utiliser l'elf enchantress.
Le joueur qui l'achète (appelons-le J1) peut la placer dans la défausse d'un de ses adversaire (appelons-le J2). Lorsque l'elf enchantress arrive dans les mains de J2, il doit le signaler à J1 et ce dernier a alors le droit de lui piquer un dragon soit dans sa main soit dans son tableau (les cartes posées devant lui).

Prochaine étape? Je vous décrirai les particularités des dragons du clan Vu'ur dès que j'aurai le temps
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
Comme promis voici quelques détails que les auteurs ont bien voulu nous donner sur les membres du clan dragon Vu'ur.

Hennig’vu’ur est un dragon d'émeraude. normalement, un joueur peut conserver 2 citoyens dans son tableau à l'issue de chaque tour et ses cartes sont considérées comme des extensions de sa main. Cela lui permet d'utiliser un nombre de cartes supérieur que la normale à chaque tour. Mais lorsqu'il possède Hennig’vu’ur dans son tableau, il a la possibilité de conserver 3 citoyens.

Tembusk’vu’ur est un dragon de quartz. Quand on utilise ce dragon on peut choisir un dragon dans un tableau adverse et le forcer à le mettre dans sa pile de défausse ce qui réduira sa puissance de frappe lors des batailles avec l'armée du roi qui arrivent régulièrement.


Passons aux dragons de feu du clan.
Tous les dragons de feu ont possède un élément enflammé (généralement sur leur corps) même si le dragon d'ambre semble presque éteint à cause de son grand âge.
Ces flammes sont le résultat d'une chimie interne produisant des gaz inflammables qui s'échappent par leurs pores.
A cause de ce caractère "inflammable", les dragon de feu passent le plus clair de leur temps dans les airs puisque rester sur place leur assure de détruire par le feu tout ce qui les entoure.


Oslok’vu’ur – dit Wildfire. C'est le plus grand dragon du clan Vu'ur et aussi son chef. Il est pratiquement élémentaire, éthéré et semble être totalement constitué de feu (ce que semble confirmer son caractère bouillant).
Quand il engage le combat, il laisse un sillage de flammes à l'instar des comètes. La cime des arbres brûle sur son passage.


Argita’vu’ur – dit Blaze. Le dragon incendiaire ressemble à un dragon chinois classique sauf qu'il a des ailes. Sa crête et son épine dorsale sont bleues à cause de la combustion de gaz naturels alors que le reste de son corps a la teinte du cobalt translucide.
Quand il engage le combat, il enroule son long corps "serpentin" a l'air d'un grand tourbillon de flammes.


Kanche’vu’ur – dit Spark. Le dragon étincelant est un jeune reptile plein de vigueur, de force et de malice. Il est de couleurs vives, jaunes et rouges, la pointe de sa queue est une sorte de fouet enflammé qu'il utilise notamment pour repousser ceux qui l'attaquent dans le dos.

Ensandi’vu’ur – dit Ember. Le dragon d'ambre est immensément vieux. Son corp semble désormais de cendres et quelques rares lumières passant entre ses écailles rappellent son appartenance au clan des dragon de feu. Son feu intérieur est presque éteint et de la fumée s'échappe désormais de ses narines.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
Quelques news toutes fraîches sur ce jeu qui ne buzz pas assez selon moi.
Mince quoi il est quand même bien plus alléchant que le "reskin StarWars" du Seigneur des anneaux JCE.

Enfin, je m'égare là... Les news toutes fraîches donc :

on dispose de nouvelles illus. 4 pour les dragons, 4 pour les autres races peuplant Loen.

les Dragons de pyrite, de granite , de marbre et d'argent :



La reine des Trolls, le baron, le sorcier et des colporteurs Kobolds :



Ces illustrations ne sont pas définitives. entendez par là qu'elles permettent de se faire une bonne idée de la direction artistique prise par Don Aguillo mais qu'elles seront retouchées avant de devenir de véritables éléments du jeu (des cartes notamment).


Par ailleurs, les auteurs nous apprennent que le jeu continue d'affiner sa recette faite de deck-building, de jeu de placement et de majorité. Les dragons restent extrêmement puissants mais désormais les autres races de Loen sont moins anecdotiques et leur rôle est accru. Chacune est maintenant divisée en classes qui peuvent influencer les régions clés du royaume de Loen et en tirer bénéfice.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
2-3 détails donnés par l'auteur et surtout quelques nouveaux visuels :


La reine des Goblins


Fred Mackenzie de Clever Mojo Games tiens à appuyer sur le fait que ce n'est pas "encore un autre jeu de deck building". Le deck building est une partie de la mécanique du jeu qui comprend aussi des aspects de contrôle de zone (majorité) et de placement d'ouvriers.


un dragon du clan Ze'me



Barbara


D'après Fred Mackenzie, on retrouve des saveurs de Revolution!, d'Ascension, de Smallworld et même d'Alien Frontiers dans une recette pourtant toute nouvelle. Certains des ingrédients on été mis là intentionnellement mais certains goût ne se sont révélé que plus tard.


Le warden (gardien) en version définitive



Le cleaver (pourfendeur? déchiqueteur? ... enfin on comprend l'idée quoi^^) Goblin

Comme dans Revolution!, les zones à contrôler dans PDT possède un nombre limité de places. Comme dans Ascension, le coeur du jeu utilise le deck building. Le système de scoring est un mélange de ceux de SmallWorld et d'Ascension. Les illustration du plateau pourront rappeler celels de SmallWorld mais les auteurs l'ont voulu plus détaillé que celui de son aîné. Enfin, comme à Alien Frontiers, contrôler certaines régions conférera aux joueurs certaines capacités spéciales.
Cependant PDT n'est pas seulement un condensé de tous ces jeux, il possède des ressorts propres.


Même si toutes les illustrations ne sont pas encore définitives en voici quelques nouvelles


Le Midnight Dragon (dragon de minuit?) en version définitive



Le roi des Trolls en version définitive



La reine des Trolls en version définitive



Melissa, Amy et Lisa
Mon top
Aucun jeu trouvé
shaudron
shaudron
Tout ça, c'est vraiment magnifique, mais j'attends de voir si le jeu compense ce qui me gonfle un peu dans les actuelles productions de deck-building : le côté répétitif, et le manque d'interaction. A voir... :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Sans-Os
Sans-Os
Les dieux savent que tu es un de mes moubourreurs favoris Atanaheim et là ça fonctionne...

Mais je vais attendre un peu pour celui-là. Drako me parle plus, il me semble plus "court / dynamique" et ça va me sortir un peu du deckbuilding :)
Default
Atanaheim
Atanaheim
shaudron dit:Tout ça, c'est vraiment magnifique, mais j'attends de voir si le jeu compense ce qui me gonfle un peu dans les actuelles productions de deck-building : le côté répétitif, et le manque d'interaction. A voir... :wink:


Dans le genre deck building ++ il y a aussi le prometteur Mage Knight board game. Vu que c'est Chvatil qui s'est chargé de ce jeu, il y a un potentiel à surveiller de très très près.

Je devrais aussi recevoir bientôt Eminent Domain, je vous ferai un retour dès que possible.

En attendant, je ne peux que te conseiller Quarriors. Il est certes léger mais les intéractions sont bien présentes.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Atanaheim
Atanaheim
Déterrage de sujet !
Clever Mojo Game devrait lancer le Kickstarter de ce jeu au mois d'Avril (ce mois-ci donc).

Ha... et ce n'est pas un poisson d'avril (vu le jour, il vaut mieux préciser)
Mon top
Aucun jeu trouvé