Ce jeu est sorti le 15 juin 2017, et a été ajouté en base le 14 mars 2017 par Docteur Mops

édition 2017

Standalone 2 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
32,50€ 36,00€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
146
réponses
0
follower
Par : Elmay | dimanche 28 octobre 2012 à 07:36
Default
Elmay
chrischneider
chrischneider
Il y a un dossier sur Arrêt sur images (mais réservé aux abonnées).
Le dernier article a pour titre :"Evacuation à Notre-Dame-des-Landes : silence des médias "
Mon top
john_randalf
john_randalf
que dire :

eric cite l'excellent article de superno, il y a aussi les articles et interviews sur Reporterre.net... Ce nouvel aéroport est indéfendable, je ne m'explique pas cette acharnement à vouloir le construire à tout prix?
Quid???
enpassant
enpassant
tupak amaru dit:Ce nouvel aéroport est indéfendable, je ne m'explique pas cette acharnement à vouloir le construire à tout prix?
Quid???

Le premier ministre n'est-il pas du coin ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
john_randalf
john_randalf
Enpassant dit:
tupak amaru dit:Ce nouvel aéroport est indéfendable, je ne m'explique pas cette acharnement à vouloir le construire à tout prix?
Quid???

Le premier ministre n'est-il pas du coin ?

oui bien sur mais mis à part les arguments de colusion (que je ne réfute pas), quel est l'intérêt défendable devant l'opinion d'un nouvel aéroport à Nantes??
Mitsoukos
Mitsoukos
Ouaip :oops: :mrgreen:

L'envie m'a traversée d'aborder le sujet de façon plus transversale en évoquant la chose d'un point de vue sociologique notamment en référence à Bourdieu et son travail sur la télévision cet "instrument de maintient de l’ordre symbolique", danger de notre "démocratie", qui formate les cerveaux et éteint les consciences.

Mais bon comme je n'ai pas eu la sagesse :babypouic: d'ouvrir un sujet, je vais rester disciplinée (aïe j'ai mal) en partageant la vision si juste d'H. Kempf:

Hervé Kempf – 13 octobre 2012
Monsieur le président, j’ai admiré la rapidité avec lesquels les entrepreneurs surnommés les « pigeons » ont obtenu satisfaction. Ces jeunes gens demandaient qu’on n’applique pas lors de la cession de leur entreprise un taux d’imposition qu’ils jugeaient trop élevé. Ces apprentis capitalistes avaient bien entendu le mot clé de votre campagne présidentielle, qui était la jeunesse. Vous promettiez de faire de celle-ci votre priorité.
Je voudrais vous parler d’autres jeunes, Monsieur le président. Ils sont près de cent cinquante, et n’ont pas choisi d’accumuler du capital. Non, ils veulent créer un autre monde, voir s’il est possible de vivre autrement, ils cultivent la terre, cuisent leur pain, font du théâtre, partagent leurs savoirs. Plusieurs ont des enfants, qui vont à l’école, et vivent heureux sans télévision. Il semble, Monsieur le Président, que ces jeunes sont tout aussi méritants que ceux qui rêvent d’empocher une belle plus-value.
Ils vivent, voyez-vous, à Notre Dame des Landes. Ah, vous sourcillez. Oui, à l’endroit même où votre premier ministre Jean-Marc Ayrault rêve depuis si longtemps de construire un aéroport. Il prévoit d’utiliser un dispositif proche de ces partenariats public-privé que Alain Rousset, le président (PS) de la région Aquitaine, vient de qualifier de « mécanique infernale », et dans des conditions économiques qui font frémir dans un moment où les dépenses publiques sont censées être soigneusement balancées.
Or, nous apprenons que des compagnies de gendarmes s’apprêtent à investir les champs et les bois pour en chasser ces jeunes nouveaux paysans et leurs familles. Il s’agit de laisser place aux bétonneuses, et d’opérer avant la trêve hivernale, qui s’ouvre le 1e novembre. Je ne doute pas, Monsieur le Président, que votre ministre du Logement, l’écologiste Cécile Duflot, vous priera de ne pas créer de nouveaux sans-logis. Je voudrais aussi vous rappeler l’accord que vous avez fait conclure, en mai, pour achever la grève de la faim de paysans à Notre Dame des Landes : arrêt des expulsions jusqu’à l’épuisement des recours.
Sur le plan juridique, vous pouvez certes laisser se poursuivre l’expulsion des jeunes occupants sans titre de Notre Dame des Landes. Mais dans l’esprit, il s’agirait bel et bien d’une trahison. Il serait accablant, Monsieur le Président, que cette semaine, votre souci de la jeunesse se traduise par des matraques et des gaz lacrymogènes.



Hervé Kempf - 21 octobre 2012
Si ceux pour qui les mots « crise écologique » veulent dire quelque chose perdent cette bataille, si cet aéroport se faisait, le mouvement écologique en serait aussi durablement affaibli qu’il l’avait été, en 1977, par les événements de Creys-Malville.
On s’étonne que ne soit pas comprise l’importance de ce bras de fer. Mais peut-être faut-il, de nouveau, en expliquer les enjeux. Il s’agit, donc, d’un projet d’aéroport qui occuperait près de 2000 hectares de terres au nord de Nantes. Vieux d’une quarantaine d’années, il a ressurgi au début des années 2000. La résistance tenace, non violente, assise sur des expertises solides, de paysans, d’élus, d’écologistes, de citadins, d’habitants anciens et nouveaux, a retardé le projet. Elle a permis de voir que se cristallisent ici toutes les problématiques qui forment le complexe écologique de ce début du XXIe siècle. Ce n’est pas Trifouilly-les-Oies, c’est une cause nationale.
Alors que le Programme des nations unies pour l’environnement vient d’annoncer que les zones humides, essentielles à la biodiversité et à la régulation des écosystèmes, ont perdu dans le monde la moitié de leur superficie depuis un siècle, on s’apprête en France à détruire un site dont 98 % des terres sont des zones humides. Alors que semaine après semaine, les climatologues publient des études montrant la gravité du changement climatique, on s’apprête en France à construire un aéroport qui stimulera le trafic aérien, important émetteur de gaz à effet de serre. Alors que l’artificialisation des sols et la disparition des paysans sont officiellement déplorées, on la planifie ici, ce qui la justifiera ailleurs. Alors que le pouvoir du capital et les partenariats public-privés sont partout dénoncées, on donne les clés du projet à la multinationale Vinci.
Il y a des moments où il faut savoir dire non. Il est temps que se fassent entendre ces « Non ».





Et pour finir, clin d'oeil à une autre lutte plus lointaine qui nous touche pourtant de si prés et qui a pour moi un goût particulier (tant pis pour la discipline): :arrow: :(
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
tupak amaru dit:quel est l'intérêt défendable devant l'opinion d'un nouvel aéroport à Nantes??

Aucun. :mrgreen:
Blague à part j'avoue que j'ai du mal à comprendre le pourquoi de ce nouvel aéroport comme beaucoup de monde semble-t-il.
Mon top
Aucun jeu trouvé
alighieri51
alighieri51
et un Larzac pour le gouvernement, un ! (version JF Copé "un Vietnam")
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mathias412
Mathias412
Un bon article dans Le Canard Enchaîné de cette semaine sur le sujet.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mauvais Karma
Mauvais Karma
Quelles sont les solutions pour faire interdire un tel projet ?S'il y en a.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
jmguiche
jmguiche
Mauvais Karma dit:Quelles sont les solutions pour faire interdire un tel projet ?S'il y en a.


Prendre le train plutot que l'avion...
Aller en vacances dans le Poitou (et à vélo).
Utiliser la visio conf plutôt que de voyager pour une demie journée de réunion.

C'est un problème de civilisation et de mode de vie.

Après le débat sur "ni ici ni là", c'est un épiphénomène : personne ne veux un aéroport près de chez soit.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mauvais Karma
Mauvais Karma
jmguiche dit:
Prendre le train plutot que l'avion...

Ca tombe bien je l'ai jamais pris.

Après le débat sur "ni ici ni là", c'est un épiphénomène : personne ne veux un aéroport près de chez soit.

Il me semblait surtout que cet aéroport n'était pas nécessaire.
Mon top
Aucun jeu trouvé
BananeDC
BananeDC
Mauvais Karma dit:Quelles sont les solutions pour faire interdire un tel projet ?S'il y en a.


Rien que la lutte, jour après jour.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mitsoukos
Mitsoukos
Mauvais Karma dit:Quelles sont les solutions pour faire interdire un tel projet ?S'il y en a.


De chez soi on peut tenter la pétition: http://www.aeroport-nonmerci.fr/

Puis si on est dans le coin ou motivé de loin, faut renforcer les rangs, soutien, manif...
http://zad.nadir.org/

Il n'y a pas de fatalité et surtout pas de conséquences inéluctables au mode de vie à l'occidentale.
Notre Dame des Landes est un projet inutile de la politique des mégalos.

http://www.franceculture.fr/emission-te ... 2012-09-29
Mon top
Aucun jeu trouvé
Docteur Mops
Docteur Mops
Il y a eu une bonne émission un matin sur France Cul mais je ne me souviens plus quel jour. Pas d'analyse sur le pour et le contre mais des témoignages de celles et ceux qui vivent-vivaient là-bas, ceux qui les ont rejoint..
Mon top
Seb42
Seb42
A réécouter ici. :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Davebond
Davebond
Enpassant dit:
tupak amaru dit:quel est l'intérêt défendable devant l'opinion d'un nouvel aéroport à Nantes??

Aucun. :mrgreen:
Blague à part j'avoue que j'ai du mal à comprendre le pourquoi de ce nouvel aéroport comme beaucoup de monde semble-t-il.


bonjour,

en tant que nantais, l’intérêt c'est de remplacer celui qui est au limite de ces capacités et de permettre aux avions de ne pas survoler agglomération nantaise à chaque fois pour atterrir (il passe juste au dessus de chez moi et j'ai jamais vu des avions d'aussi prêt :-) )
Je crois aussi qu'il remplacera celui de rennes (qui est ridicule soit dit en passant).

Pour moi ce qui est gênant c'est surtout le sur dimensionnement du projet, mais le projet en lui même peut avoir un sens (en plus ça m'arrange : j’aurai plus les avions au dessus de mon jardin :D )

voila mes 2 centimes
Mon top
Aucun jeu trouvé
vince_jeux
vince_jeux
c'est marrant moi voir des avions passez pas loin ( et encore je suis assez loin ) ne me réjouis pas..... honnetement j'ai du mal a voir l'interet, ..... je pense que c'est encore un projet mal pensé....
Mon top
Mathias412
Mathias412
davebond dit:
Enpassant dit:
tupak amaru dit:quel est l'intérêt défendable devant l'opinion d'un nouvel aéroport à Nantes??

Aucun. :mrgreen:
Blague à part j'avoue que j'ai du mal à comprendre le pourquoi de ce nouvel aéroport comme beaucoup de monde semble-t-il.

bonjour,
en tant que nantais, l’intérêt c'est de remplacer celui qui est au limite de ces capacités et de permettre aux avions de ne pas survoler agglomération nantaise à chaque fois pour atterrir (il passe juste au dessus de chez moi et j'ai jamais vu des avions d'aussi prêt :-) )


C'est peut-être une question très con mais n'y connaissant rien en aéronautique, je me demande : ne serait-il pas possible, et bien moins onéreux, de modifier les plans de vol et de changer l'orientation de la piste de l'aéroport actuel pour faire atterrir les avions sans qu'ils survolent l'agglomération ?

Je sais que le sens de décollage et d'atterrissage dépend du sens du vent, mais il me semble avoir lu et entendu dans de multiples reportages qu'il existait des solutions alternatives à la construction d'un nouvel aéroport, qui n'ont pas été suffisamment étudiées.
Mon top
Aucun jeu trouvé
beleg26
beleg26
Comme il est écrit ici

http://carfree.free.fr/index.php/2012/1 ... ernational

l'actuel aéroport est loin d'être saturé puisque à l'époque de l'éruption islandaise au nom imprononçable il a accueilli sans problème 20.000 passagers/jour de plus (soit 6 millions par an).

Cet argument de la saturation ne tient pas mais je comprends qu'il est pénible de vivre près d'un aéroport. Si Notre Dame des Landes entre en fonction, d'autres riverains devront supporter ces nuisances.
Default
vince_jeux
vince_jeux
Je crois avoir compris qu'il y avait des problèmes de taille de piste pour accueillir des gros porteurs comme l'A380.
Mon top
Davebond
Davebond
beleg26 dit:Comme il est écrit ici
http://carfree.free.fr/index.php/2012/1 ... ernational
l'actuel aéroport est loin d'être saturé puisque à l'époque de l'éruption islandaise au nom imprononçable il a accueilli sans problème 20.000 passagers/jour de plus (soit 6 millions par an).
Cet argument de la saturation ne tient pas mais je comprends qu'il est pénible de vivre près d'un aéroport. Si Notre Dame des Landes entre en fonction, d'autres riverains devront supporter ces nuisances.


En fait a nantes les nuisances des avions concernent la moitié de l’agglomération (moi j'habite au nord est de nantes et l'aeroport est au sud-ouest). Je comprend bien que les riverains de St jacques ne veulent pas de ces nuisances mais je suis pas sur qu'il y ai beaucoup de nantais contre le déplacement de l’aéroport.

Pour la saturation j'émettrai un doute sur l'argument du volcan : sur une situation de crise des horaires peu rentables peuvent être ouvert pour acceuillir des avions. En temps normal c'est les horaires de fin de journée qui sont les plus nombreux. L'article que tu met en référence me parait un peu trop partisan pour le prendre pour argent comptant.
Mon top
Aucun jeu trouvé
GweG
GweG
Sans parler d'être pour ou contre l'aéroport à NDDL, je trouve que d'avoir choisi Ayrault comme premier ministre sans avoir déminé ce dossier avant est une réelle erreur politique.
D'ailleurs, comme par hasard, on se met à en parler dans la presse quand "l'amateurisme" d'Ayrault est évoqué en tant que premier ministre. Ça fait pourtant des mois que le sujet est brûlant et la plupart des média s'en contre-foutait.
Ça m'étonnait à l'époque de la nomination d'Ayrault et ça m'étonne encore plus de les voir "bousculés" aujourd'hui comme s'ils n'avaient pas anticipés...
Mon top
Aucun jeu trouvé
vince_jeux
vince_jeux
GweG dit:Sans parler d'être pour ou contre l'aéroport à NDDL, je trouve que d'avoir choisi Ayrault comme premier ministre sans avoir déminé ce dossier avant est une réelle erreur politique.
D'ailleurs, comme par hasard, on se met à en parler dans la presse quand "l'amateurisme" d'Ayrault est évoqué en tant que premier ministre. Ça fait pourtant des mois que le sujet est brûlant et la plupart des média s'en contre-foutait.
Ça m'étonnait à l'époque de la nomination d'Ayrault et ça m'étonne encore plus de les voir "bousculés" aujourd'hui comme s'ils n'avaient pas anticipés...


Ca faisait 10 ans (voire plus ) que ce projet d'aéroport existe et que personne en parle
Mon top
Kevin Master
Kevin Master
Il y a un aéroport déja construit à Vatry dans la Marne pour délester Paris. Il est au milieu des champs mais il n'y a personne car Aéroport Paris ne veut pas perdre de passagers.

NDDL est un truc électoral du maire de Nantes sans réel fondement économique futur.
Mon top
ybkam
ybkam
chelnar dit:NDDL est un truc électoral du maire de Nantes sans réel fondement économique futur.


on appelle ça un éléphant blanc. Pour un grand projet qui marche, il y en a combien qui sont des gouffres ? mais chaque élu-mégalo est persuadé que son projet va marcher, parce qu'il le vaut bien.

Alors qu'on parle de transition écologique et de budget de rigueur, à ce niveau ce n'est pas un caillou dans le soulier, mais un parpaing dans la botte. :pouicvomi:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mathias412
Mathias412
vincelnx dit:Ca faisait 10 ans (voire plus ) que ce projet d'aéroport existe et que personne en parle


C'est vrai, hormis Le Canard Enchaîné, toujours lui. Je me souviens avoir lu des articles dénonçant déjà l'absurdité du projet, il y a des années. A une époque où il était impossible d'envisager qu'Ayrault serait Premier ministre.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
vincelnx dit:Ca faisait 10 ans (voire plus ) que ce projet d'aéroport existe et que personne en parle

Ca fait plusieurs années (au moins trois ou quatre) que des événements sont organisés sur place.
Et effectivement que personne n'en parle. :(
Juste pour dire que la mobilisation et la préoccupation ne sont pas dues au seul fait qu'Ayrault soit PM...

Et puis sinon ça...

"Notre-fric-des-Landes"
LE MONDE | 04.11.2012 à 18h27 • Mis à jour le 04.11.2012 à 18h27 Par Hervé Kempf
Je discute avec un haut fonctionnaire. Il est honnête, conscient de ses responsabilités, soucieux de la République. Il explique pourquoi il est légal d'expulser les occupants de la zone où est projeté un aéroport, à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). La loi est la loi, il doit la faire respecter. Par ailleurs, me dit-il, "les partenariats public-privé, la privatisation des autoroutes, ça me révolte".
Je réfléchis. Le projet est censé être réalisé sous une forme de partenariat public-privé, la "délégation de service public" par l'entreprise Vinci, qui avait bénéficié en 2005 de la privatisation à bas prix des autoroutes.
Or, le préfet de Loire-Atlantique entre juin 2007 et juillet 2009, Bernard Hagelsteen, travaille maintenant chez Vinci Autoroutes. M. Hagelsteen avait préparé l'"avis d'appel public à la concurrence" des firmes intéressées à réaliser l'aéroport, publié le 5 septembre 2008. Quatre groupements d'entreprises, dont Vinci, ont été habilités à y répondre en mars 2009. Cependant, M. Hagelsteen a quitté la préfecture en juillet 2009, pour rejoindre la Cour des comptes. Ce n'est qu'en juillet 2010 que Vinci a été désigné comme concessionnaire du projet aéroportuaire.
Le préfet ne semble donc pour rien dans ce choix. C'est ensuite, en avril 2011, qu'il a rejoint la société Vinci Autoroutes. Il y est conseiller du président. Je lui téléphone. "Je voulais un travail plus actif, dit-il. Quand j'étais à la Cour, j'ai contacté diverses entreprises de transport, et Vinci a été intéressée par mon profil professionnel. Il n'y a aucun lien entre ce que j'ai fait comme préfet et ce que je fais ici." Son transfert, visé par la commission de déontologie des fonctionnaires, est légal.
Il me dit que "les autoroutes ont beaucoup de raisons d'avoir des contacts avec des décideurs publics". Mais ces contacts doivent-ils conduire au passage des hauts fonctionnaires vers le secteur privé ? N'est-ce pas là un sûr moyen de créer des conflits d'intérêts, une confusion entre l'esprit de service public, qui doit animer les agents de l'Etat, et la recherche du profit, qui ne saurait guider les choix collectifs ?
L'hybridation entre milieux économiques et milieux de la décision publique a tout lieu de saper la confiance des citoyens dans la loi. Ce doute légitime explique aussi pourquoi les projets d'aéroports, de LGV et d'autoroutes, dont la rationalité économique est souvent fragile, sont vivement contestés.
kempf@lemonde.fr
Hervé Kempf
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
vincelnx dit:Ca faisait 10 ans (voire plus ) que ce projet d'aéroport existe et que personne en parle

Les premiers terrains ont été achetés dans les années 70 d'après le journal gratuit "Métro".
Mon top
Aucun jeu trouvé
vince_jeux
vince_jeux
su le site du projet, afin d'avoir des dates
L’implantation d’un aéroport sur le site de Notre-Dame-des-Landes, en substitution des installations de Nantes-Atlantique, est envisagée depuis plus de 40 ans. Lorsque les réflexions sur le devenir à long terme de l’actuelle plateforme sont relancées au début des années 90, l’idée du transfert aéroportuaire vers Notre-Dame-des-Landes se présente comme la solution la plus adaptée. En 2000, cette opportunité est confirmée par son inscription à l’occasion de l’adoption des Schémas de Services Collectifs de transport par le gouvernement. Ouvrant ainsi la phase d’études, le projet aéroportuaire fait ensuite l’objet d’un débat public en 2003 puis d’une enquête publique en 2006 pour aboutir à sa déclaration d’utilité publique le 9 février 2008. Cette date charnière fait entrer l’aéroport du Grand Ouest dans sa phase opérationnelle. Sa mise en service est prévue en 2017.
:pouicnul:
Mon top
Default
Girafe
Girafe
vincelnx dit:su le site du projet, afin d'avoir des dates
L’implantation d’un aéroport sur le site de Notre-Dame-des-Landes, en substitution des installations de Nantes-Atlantique, est envisagée depuis plus de 40 ans. Lorsque les réflexions sur le devenir à long terme de l’actuelle plateforme sont relancées au début des années 90, l’idée du transfert aéroportuaire vers Notre-Dame-des-Landes se présente comme la solution la plus adaptée. En 2000, cette opportunité est confirmée par son inscription à l’occasion de l’adoption des Schémas de Services Collectifs de transport par le gouvernement. Ouvrant ainsi la phase d’études, le projet aéroportuaire fait ensuite l’objet d’un débat public en 2003 puis d’une enquête publique en 2006 pour aboutir à sa déclaration d’utilité publique le 9 février 2008. Cette date charnière fait entrer l’aéroport du Grand Ouest dans sa phase opérationnelle. Sa mise en service est prévue en 2017.
:pouicnul:


c'est vrai de tous les grands projets d'aménagement du territoire...si on se tient un peu au courant on peut savoir pas mal de choses "par avance", quand à dire que personne n'en parle c'est faux, pour moi qui vit en Bretagne depuis 6 ans, on en parle et des campagnes d'affichage contre l'aéroport ont lieu régulièrement...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mitsoukos
Mitsoukos
Girafe dit:quand à dire que personne n'en parle c'est faux, pour moi qui vit en Bretagne depuis 6 ans, on en parle et des campagnes d'affichage contre l'aéroport ont lieu régulièrement...


Ouais mais bon ça sort pas trop de la région... et je peux te dire qu'à 600 bornes c'est un peu le désert... je me suis coltinée les masses médias nationaux type journal de TF1 lors de l'intervention de fin octobre, c'était à pleurer de rien... quand c'est pas pour présenter les squatteurs comme de dangereux anarchistes, c'est le néant.

Entre les pros-aéroport et ceux qui braillent pas de peur de déstabiliser le gouvernement pour qui ils ont mis un bulletin dans l'urne le 6 mai 2012, j'espère que le 17 novembre on sera au moins aussi nombreux que les CRS :pouicboulet:
Mon top
Aucun jeu trouvé