84
réponses
19
followers
Par : Morgal | dimanche 24 juin 2018 à 12:21
Morgal
Morgal
Salut!

Voici un petit compte rendu de ma journée à PEL :

Sur le salon :
L'entrée était un peu compliquée, à l'ouverture, les deux files (avec et sans pass) s'étaient entremêlées avant que les gens de PEL puissent organiser ça un peu mieux.
Au final, l'entrée est rapide, avec et sans billet (je suis rentré, avec mon billet, environ 5 minutes avant mes amis qui devaient en acheter.
On profite toujours autant du soleil, du vent et de la poussière, mais c'est mieux que la pluie ;)
Les démonstrateurs et organisateurs sont toujours aussi souriants :)


Les jeux :

Noria (black rock games)
Première table à laquelle on s'installe. Le démonstrateur explique le jeu pour la première fois, et semble aussi stressé que je l'étais pour mes oraux d'examens. Le jeu étant relativement simple, pour des joueurs (niveau Shakespeare), c'était limpide assez rapidement.

Le cœur du jeu repose sur cette roue :
À chaque tour, on va faire des actions en fonction de leur position. On commence par l'action en bas de la roue centrale, puis l'une des deux du bas de la roue médiane, puis une de la roue extérieure, selon l'adjacence à l'action choisie sur la roue médiane. Ex : si j'ai choisi l'action en bas à gauche sur la roue médiane, je pourrais choisir l'action à 6h ou 8h sur la roue extérieure.
La roue évolue en cours de partie, car on peut y rajouter des actions, ou les améliorer (on peut retourner un jeton, ce qui indique qu'on fera deux fois l'action au lieu d'une.
Les actions permettent de prendre des ressources de base, les évoluer en ressources améliorées, améliorer sa production ou sa roue.
Le scoring se base sur différntes échelles, sur lesquelles les joueurs vont grimper en dépensant des ressources.

Les joueurs vont pouvoir choisir combien de points rapportent chaque échelle (l'échelle présente sur l'image rapportera 4 points par niveaux, mais aurait pu monter à 8 selon les choix des joueurs)...

Nous n'avons pas fini la partie, pour pouvoir explorer le reste du salon, car le jeu est assez long, et on avait une bonne idée du fonctionnement.
Je suis pour ma part convaincu, les règles sont assez simples, mais le jeu est riche. J'y retournerai avec grand plaisir!




Par Odin! (oldchap games) :
Pas joué sur le salon, parce que la démo en ligne jouée la veille est suffisante. Je voulais juste voir le manuel d'énigmes et son côté narratif qui a l'air sympa, et quelques réponses à mes questions :
Oui, les dés seront gravés et non imprimés!
Oui, il y a des combinaisons impossibles.
La forme du site de vérification des combinaisons aléatoires n'est pas encore définie. J'ai fortement conseillé l'application mobile (plus pratique, et disponible sans connexion internet, pour les vacances n'importe où). Une aide de jeu pour les dés noirs serait top. (Et le gadget qui pourrait être pratique, mais dispensable : l'utilisation de la caméra pour reconnaître les faces des dés, sans avoir à les sélectionner :D )

Le principe est simple : Il faut répartir des guerriers en deux armées de force égale. Certains ont une valeur fixe (-1, 1, 2, 3) d'autre une valeur variable : le traitre vaut 1 mais annule un 3 de son armée, le mage vaut 1 par autre guerrier de son armée.
Quand c'est maîtrisé, on rajoute des monstres de la mythologie nordique, qui ne sont pas des guerriers, mais ajoutent d'autres calculs (x2 sur la plus force du guerrier le plus fort, -1 à tous les guerriers d'une armée...)
Le manuel propose 50 défis de difficulté croissante, façon smart games, puis on peut obtenir des défis aléatoires, en lançant les dés qui ont un guerrier sur chaque face.

En lisant le principe, je m'étais dit que ça allait être simple, et finalement, les niveaux 11 et 17 de la démo ne sont pas si évidents que ça.

Je l'achèterai le jour de la sortie :)


Orbis (Space cowboys) :
Je n'étais plus avec mon groupe, quand je suis passé à côté d'une table d'Orbis se libérant. Le démonstrateur dit "c'est 4 joueurs par démo". On accroche donc un couple, et un homme passant par là, et c'est parti.
Outre la mention faite par Sylvano ici, je n'avais jamais entendu parlé de ce jeu, et n'ai pas trouvé grand chose ni sur TT, ni sur FB...

Le but du jeu est de construire un monde, en faisant une pyramide de tuiles terrains (plaine, forêt, temple, volcan...)
Un terrain ne peut être posé à l'étage 2 ou plus que si un terrain de même type se trouve directement en dessous.

Les terrains sont sélectionnés parmi 9 (en carré de 3x3), et sont payés en adorateurs (cubes de couleur).
Quand un terrain est sélectionné, on place de la réserve un adorateur de sa couleur sur chaque terrain orthogonalement adjacent.
Les terrains scorent selon différents critères, comme les terrains adjacents ou les terrains en dessous. Les temples scorent à la majorité, et les volcans sont "validés" si l'on retire un certain nombre d'adorateurs colorés des terrains à choisir.

On ajoute un dieu en fin de partie, qui donne quelques points en plus selon différents critères (j'ai pris un dieu qui me donnait 3 points si j'avais le plus de terrains aquatiques.)

Je fini second, de pas grand chose. Les scores sont globalement bas, ce qui rend le jeu serré (la gagnante avait quelque chose comme 23 points).

Un très bon jeu, là aussi. C'est simple, ça se joue rapidement, et c'est très malin. (Niveau splendor +, on va dire).


Aeon's end (Matagot) :
Je retrouve mon groupe sur celui ci, après avoir campé entre cette table et celle d'Alien Artefact, qui me tentait aussi.
On prend la première table des deux qui se libère, et c'est Aeon's end.

Un deck building coopératif, où il faut sauver la dernière ville humaine d'un gros monstre, ou au moins survivre contre tout ce qu'il a à balancer.
Les grosses nouveautés, rapport à un deck building classique : la main ne doit pas être vidée chaque tour, et est complétée à 5 cartes, ce qui permet de garder des cartes d'un tour à l'autre. Et surtout : la défausse n'est pas mélangée, mais juste retournée pour refaire une nouvelle pioche (ce qui ajoute un peu de Fini de FF à un deck building). Ça permet de préparer des combos.

L'ordre du tour est par contre aléatoire, défini par un deck qui contient une carte par joueur, et deux pour le monstre. On pioche une carte, et ça défini quel joueur va jouer. Quand les 6 cartes sont retournées, on remélange...

Le jeu est assez tendu, avec une défaite à pas grand chose de la fin.

Je vais m'intéresser un peu aux extensions déjà sorties, et l'aspect legacy de la dernière, mais c'est un achat probable aussi.


et enfin Sun Moon (titre provisoire, Pearl Games) :
Joué avec un couple inconnu. C'est probablement le plus simple des Pearl Games, mais avec la qualité mécanique habituelle. Un dirigeable avance en ligne droite sur une planète (façon tapis roulant), dont le cycle jour/nuit est figé : une moitié de la planète voit toujours le soleil, tandis que l'autre est dans une nuit permanente. Les joueurs sont des marchants à bord du dirigeable, qui récolte des ressources du jour pour les amener aux villes de la nuit, et vice versa.

Encore une fois, un jeu très sympa.
Seb m'a dit qu'il intégrerait un mode solo, mais sans grande conviction. Et effectivement, je pense que le jeu, très bon à plusieurs, pourrait être limité pour un usage exclusivement solo (à voir quelles adaptations mécaniques sont faites pour ce mode).




En résumé, une très bonne journée, avec des jeux joués tous d'une très bonne qualité, auxquels je jouerai encore avec grand plaisir, et que je recommanderai vivement. J'en achèterai une bonne partie, mais les choix se feront plus en fonction du solo, mon mode de jeu principal (malheureusement), qu'en fonction des qualités intrinsèques de ces très bons jeux.

Mon mini bémol : Mint Works, disponible à l'achat sur le stand des Pixies, n'était pas présenté sur une table (ou je ne l'ai pas vu). Tant pis, je l'achèterai chez mon crémier demain.


Merci aux exposants, démonstrateurs, organisateurs, et groupes de joueurs aléatoires :)
 
machu115
machu115
il me semble avoir vu une version Française de "dale of merchants" mais je ne me rappelle plus chez qui...
trop de truc à voir et de tentation partout pour avoir des souvenirs tres clair...
ps. c'était mon premier PEL, je m'organiserai mieux l'an prochain!
Mon top
Aucun jeu trouvé
fdubois
fdubois
Je n'y suis allé que Samedi.

Caylus 2 : lire par ailleurs.

Troyes 2 : un Troyes exclusivement pour 2 joueurs (le print and play est dispo sur le site de l'éditeur ICI). On retrouve les mêmes personnages, la lutte contre les événements (il y en a 6 pour autant de manches), les 3 couleurs de dés, la thune, l'influence, les habitants. Simplement, les bâtiments sont disponibles à la construction dans un pool commun (il y en a 8). Ces bâtiments remplacent en quelque sorte les cartes activités. On note nos gains et pertes de ressources avec un stylo sur une feuille. A rejouer pour me faire une idée définitive.

Amyitis à 3 joueurs (34 ème partie) : toujours aussi tendu et intéressant. De la bonne grosse bombe comme je les aime. Sans aucun doute mon Ystari préféré.

Assyria à 3 joueurs (8 ème partie) : là encore, c'est du tout bon. J'adore ce principe de s'adapter en permanence au tirage de cartes et au nombre de huttes disponible afin d'assurer un bon positionnement sur le plateau pour gagner des chameaux, poser des puits et des ziggourats. De la gestion ultra tendue, du Ystari pur sucre.
 
eldarh
eldarh
Je connais pas du tout PEL, ils font jouer des vieux jeux plus édités comme Assyria ? 
fdubois
fdubois
Il y a un (grand) espace "Jeux à volonté" où des jeux déjà sortis sont disponibles en libre service. Je vais à PEL principalement pour çà : rejouer à des jeux connus avec mes potes.
x-men
x-men
Le lien du Print and Play n'est plus valide ? Tu aurais l'adresse exacte ? 

Merci
Mon top
fdubois
fdubois
C'est l'adresse où je l'ai téléchargé cette semaine. Peut être qu'ils l'ont retiré....
eldarh
eldarh
fdubois dit :Il y a un (grand) espace "Jeux à volonté" où des jeux déjà sortis sont disponibles en libre service. Je vais à PEL principalement pour çà : rejouer à des jeux connus avec mes potes.

Ha ok c'est pas mal comme concept.

Pour le PnP de Troyes 2 plus dispo c'était visiblement voulu de ne le laisser que peu de temps. 

pingouin
pingouin
Morgal dit :
Noria (black rock games)
[...]
Nous n'avons pas fini la partie, pour pouvoir explorer le reste du salon, car le jeu est assez long, et on avait une bonne idée du fonctionnement.
Je suis pour ma part convaincu, les règles sont assez simples, mais le jeu est riche. J'y retournerai avec grand plaisir!

Spontanément ce Noria me plaisait bien mais les premiers retours de Essen étaient plutôt réfrigérants...

D'autres s'y sont essayés à PEL ?

Mon top
Aucun jeu trouvé
Izi
Izi
Black Angel ( 2 parties )


Je me doutais que j'allais apprécier ce jeu car je suis un gros fan de Troyes et les thèmes dans l'espace sont plutôt ma tasse de thé mais encore fallait t'il que la mécanique du jeu me séduise et franchement je suis conquis.

Au final c'est un jeu expert assez rapide, dans les 2 heures à 4 joueurs, avec des règles relativement rapide à expliquer ... 30 min environ en rentrant vraiment dans les détails.

Au final, l'héritage de Troyes est présent mais c'est un jeu complètement différent dans la mécanique et la façon de scorer. Je trouve que les combos sont un poil plus complexe à réaliser que Troyes et que dans sa version avancée il y a beaucoup de planification à faire pour optimiser au maximum. Et c'est justement ça que j'aime le plus, ça tombe bien.

Ce qui est un peu similaire à Troyes et que j'adore c'est la fausse coopération dans la lutte contre les attaques extérieures. Ici ce sont de méchants aliens qui attaquent notre vaisseau mère et ça pénalise les actions du plateau principal. Quand vous avez la possibilité de retirer ces pénalités vous savez que vous allez faire plaisir à certains joueurs et l'idée c'est de réparer les zones du vaisseau que vous avez l'intention d'utiliser un maximum et bien sur d'embêter les autres en laissant les dégâts sur les actions qu'ils convoitent. C'est exactement le même système avec les cubes de débris.

La beauté du jeu c'est également ce système de galaxie qui évolue dans le temps. C'est extrêmement malin et j'apprécie énormément le fait de pouvoir interagir avec les cartes que mes adversaires ont posées. Cela donne un coté opportuniste intéressant et chaque joueur devra réfléchir à 2 fois avant de poser une carte en sachant qu'il va peut être faire un gros cadeau à un autre joueur.

J'ai quand même la sensation qu'a ce jeu il faut un minimum se spécialiser dans une couleur de dé, alors je ne sais pas si c'est vraiment obligatoire pour gagner mais ça me parait assez évident.

Par exemple :

Certaines cartes vertes permettent d'échanger des cartes rouges contre des points de victoires

Pour poser cette carte verte il va vous falloir un dé vert.
Ensuite il va vous falloir un autre dé vert pour récupérer des cartes rouges.
Enfin il va vous falloir un 3em dé vert pour pouvoir activer l'action d'échange.

Au final ce petit combo nécessite 3 dés verts. Sachant que l'on commence avec un seul dé de chaque couleur, il semble assez évident de focus sur une couleur. Après il est possible d'acheter les dés des autres mais bon, le choix est limité et il y a un risque de ne pas avoir le dé tant convoité. Après c'est un peu à double tranchants car si vos adversaires voient que vous êtes en train de vous spécialiser dans les dés jaunes par exemple, ils vont pouvoir vous embêter facilement. Il suffit de ne jamais réparer les dégâts sur les 2 actions de la zone jaune et vous êtes dans le pétrin. C'est donc puissant de se spécialiser mais c'est prévisible ^^

En plus de ces combos il y a une sorte de mini-jeu dans le jeu avec cette grille de technologie sur le plateau personnel. Il est possible de faire de gros combos ici aussi et mine de rien les technologies avancées ( les tuiles noires ) sont vraiment très puissantes en terme de PV.

Nous n'avons pas joué avec les règles avancées aux niveaux de ces tuiles, mais concrètement la version avancée va permettre au joueurs de scorer beaucoup plus de PV car en version avancée chaque tuile possède un pouvoir " ONE SHOT " supplémentaire qui va donner beaucoup de flexibilité dans le choix des dés. Ce pouvoir " ONE SHOT " est utilisable à tout moment lorsque vous réaliser l'action correspondant au bonus, c'est donc facile à utiliser alors que le pouvoir " permanent " de ces tuiles demandent plus d'effort à activer.

Bref je ne sais pas si c'est la version définitive de ce qui va sortir en février 2019 ... mais franchement c'est déjà bien sympa. Il y a encore quelques modifications à faire graphiquement je pense pour avoir une meilleure ergonomie et une meilleur compréhension des règles. J'aime bien quand toutes les informations sont sur le plateau et ne pas avoir à revenir sur les règles.

Vivement la sortie ...
 
ddbas
ddbas
Que le dimanche pour nous.
Découverte de
 - Paper Tales (présenté sur le stand de Catch-up Games): coup de coeur, animateur du stand très sympa
Et sur le stand en libre service:
 - Room25: sympa pour une premiere découverte, j'en fus le premier surpris
 - Longhorn: gentil et jolies illustrations de V.Dutrait mais un peu simple
 - Kharnage: franchement pas mon truc
 - Chateau Aventure: sympa pour le junior, mais un peu simpliste pour un ancien du JDR.

Pas vu passer la journée!
Manubis333
Manubis333
Au PEL en ce qui me concerne...

D'abord, c'est toujours un immense plaisir de faire des rencontres (Izi) et de retrouver des têtes connues (Beri, Stfrantic82, Lapinesco, Sebduj...)
Ensuite, de manière notable du point de vue ludique, j'ai pu joué à Black Angel, Welcome To..., Domination, Capital.

Commençons par Welcome To... et Capital.

Welcome To... est un "petit" jeu de chez Blue Cocker.
Il est de ces types de jeux que j'appelle "cases à cocher" tels que Qwixx...
Ici, thématiquement, on est dans le BTP... Il y a du thème et il est très bien rendu.
Chaque joueur prend une fiche personnelle (il y en a un gros bloc-note fourni) qui est découpée de la manière suivante :
On a trois rues de 10, 11 et 12 Maisons qu'il faut numéroter... Bref, leur donner une adresse.
Pour ça on a un paquet de cartes, qui propose des numéros au recto et une action au verso.
On mélange ce paquet et on le divise en trois decks de même taille côté numéro. Pour chacun des decks, on pioche la première carte qu'on retourne au verso pour désigner l'action correspondante au deck
Les joueurs jouent simultanément et reportent sur leur fiche UN seul des numéros et font l'action qui va avec...
La contrainte, qui donne tout le sel au jeu, est qu'une fois qu'un numéro a été attribué à une maison, les maisons de la même rue à gauche de celle-ci DOIVENT avoir des numéros strictement inférieurs et ceux à droite des numéros strictement supérieur.Dès que tous ont joué, on retourne la carte côté numéro (pour chacun des trois decks) qui devient une carte action, dévoilant le prochain numéro et ainsi de suite...
Les actions proposées, thématiquement très justes et mécaniquement pertinentes, qui accompagne le choix d'un numéro, permettent d'assouplir cette contrainte et donnent une certaine profondeur au jeu...
Bien sûr, on a pas une très grande (aucune ?) visibilité sur les numéros qui arrivent donc l'anticipation peut vite montrer ses limites... Mais j'imagine qu'avec un peu d'expérience, on peut se faire quelques statistiques de placement de numéros les uns par rapport aux autres pas trop "à la rue" (mauvais jeu de mots assumé) pour bien mener son jeu...

Le jeu est très fun, très sympa à jouer, notamment parce que les joueurs jouent simultanément : il n'y a pas de temps mort...
Ensuite, petit détail cocasse... Sur la boîte, il est indiqué que le jeu se joue de 1... à 100 joueurs...
Ensuite...
Capital ou plutôt Warsaw : City of Ruins est un jeu polonais de City Building dont la mécanique principale est un draft de tuiles.

Dans ce jeu, les joueurs vont avoir quatre tuiles en main, représentant des pâtés de maisons de la ville de Varsovie en cours de construction...
Chaque joueur est responsable de la construction d'un des quartiers de la ville.
Le draft est classique, on garde une tuile et on donne les autres à son voisin de gauche.
Une fois que tous les joueurs ont choisi leur tuile, ils décident s'ils la placent dans leur ville où s'ils la défaussent.
Il y a deux contraintes pour placer une ville, il faut s'acquitter du prix de la tuile (indiqué dans le coin supérieur gauche) et tenir compte du périmètre imposé au Quartier : 3x4 tuiles ou 4x3 tuiles...
Il y a possibilité d'"écraser" des tuiles existantes en construisant par dessus et on ne paie alors que la différence...
Si on défausse la tuile, on récupère 3 sous... 7 Wonders like...
Il y a aussi le concept d'âges ou époques qui est équivalent à celui de 7 Wonders. A la fin d'une époque, on score sa ville selon quelques critères définis... Je ne rentre pas dans les détails...
Par contre il est à noter que sur les six époques, il y en a deux "spéciales"... L'époque III et l'époque IV qui correspondant aux deux guerres mondiales !!! heartLa première oblige les joueurs à défausser une tuile pour simuler sa destruction, la seconde en fait défausser deux !!! Cela plombe volontairement le scoring...

D'ordinaire, je ne suis pas fan des jeux de draft... Or celui-ci m'a bien plu... A mon grand désarroi, car il est quasi impossible à trouver...angry
Pourquoi m'a-t-il plu ?
Ce que je n'aime pas dans le design habituels des jeux de draft classiques, c'est que les besoins deviennent assez vite très (trop ?) "ciblés"... Les stratégies finissent toujours par se résumer à ne vouloir qu'un type, voire un nombre très restreint de types de cartes/tuiles... Obtenir "le reste" apparait comme désagréablement frustrant car sous-optimal et on n'y peut rien... C'est le résultat du draft.

Dans Capital, je n'ai pas ressenti cette mauvaise frustration, car les quartiers constructibles sont de plusieurs types mais surtout, le jeu encourage la diversité.
Le draft, est donc ici, une mécanique des plus pertinentes afin d'offrir un spectre de choix le plus étendu possible... très élégant...

Capital est un excellent jeu qui fonctionne très bien mais dont le manque de disponibilité me frustre énormément...

a++
Manubis.
Manubis333
Manubis333
Voyons maintenant Black Angel...

Deux parties de Black Angel, prototype de chez Pearl Games à quatre joueurs dont Izi et Zerico.
J'avais déjà joué à ce prototype au PEL 2017... Les bourgeons du jeu avaient déjà commencé à éclore...
Là on peut dire que le jeu est devenue une belle fleur encore fermée qui ne demande qu'à s'ouvrir !
Le jeu reprend la mécanique d'actions à base de dés dans trois couleurs qui a fait le succès de Troyes mais avec une différence notable : On joue les dés un par un.
Par rapport à l'année dernière, il y a déjà eu un changement très heureux : les dés à disposition sont désormais en nombre limité alors qu'ils étaient en "création spontanée" auparavant...
On a 6 dés à 4 joueurs, 5 dés à trois et quatre dés à trois joueurs.
Cela met la tension bienvenue, qui va bien dans le jeu et qui manquait... mais la tension et présente d'une manière très différente de Troyes... Même si Black Angel ne peut nier sa parenté avec son aîné, il a sa propre personnalité...
Décrivons le jeu...
Au tour d'un joueur, il a le choix entre deux séquences de jeu :
  • La séquence A. Le joueur va pouvoir, optionnellement utiliser une de ses cartes Activité pour sa couleur et un dé d'action de son quartier dans le vaisseau. Puis il pioche une Carte Activité de la couleur du dé utilisé qu'il place dans sa main.
  • La séquence B. Le joueur va "passer". Il réinitialise son plateau personnel (l'utilisation de ses technologies) et va prendre autant de dés qu'il a de robots affectés dans les trois zones de dés. Cela rappelle les Bâtiments principaux de Troyes.
On le voit, il n'y a pas ici de notion de "tour de jeu"... Pas de phases... tout est continu...
L'alternance d'une série de séquences A suivies d'une séquence B rappelle un peu Nippon avec ses "retours au stand" que sont les consolidations que les joueurs veulent faire au "bon" moment".
Car oui, le rythme est aussi crucial dans Black Angel qu'il peut l'être dans Troyes mais d'une manière très différente...Il y a deux contraintes importantes dont il faut tenir compte quand on veut faire la séquence B :
  • On peut perdre des PVs. Quand on entame une séquence B, on doit faire le total de la valeur faciale des dés qui restent éventuellement sur son quartier... Ce sont les PVs que l'on perd !!!
  • Va-t-on récupérer tous les dés auxquels on a droit ? Pas sûr... Les Robots affectés aux zones de dés indiquent bien le nombre de dés qu'on est en droit de récupérer mais encore faut-il qu'ils soient disponibles et pas dans les quartiers des autres joueurs !!!
Bref, de la tension comme on aime...
"Petite" cerise sur le gâteau, on dispose de ressources qui permettent de se réserver un dé (parmi ceux lancés) que les autres joueurs ne peuvent pas acheter...
Les dés aussi sont "spéciaux", ils vont de 0 à 3 mais l'agencement des valeurs est pensé pour une possibilité bonus héritée de Troyes : le retournement de dés sur la face opposée.
On peut dépenser des débris (une "ressource" du jeu qui m'a un peu rappelé les débris de Lisboa) pour retourner un dé : avec ceci, on fait ainsi +2 sur la valeur de son dé.

Parlons un peu des Cartes Activité... Dans Troyes, elles faisaient partie intégrantes du plateau de jeu, dans Black Angel, on les pioche et on les joue à partir de sa main.
On a deux possibilités, on les glisse sur son plateau pour activer des technologies de la même couleur (action optionnelle) ou on fait l'action de déplacement de navette avec Robot pour les placer sur le plateau Espace.

Et là, nous avons la VRAIE grande nouveauté de ce jeu, ce fameux plateau espace qui est constituée de 7 parties en chevrons qui s'encastrent. Dès qu'un joueur fait une séquence B, le chevron le plus en aval est retiré et replacé en amont... Décalant tout...
Les cartes éventuellement placées dessus sont retirés... C'est pourquoi les cartes Activité sont de deux types :
1) Celles qui donnent des bonus "à l'éjection"
2) Celles sur lesquelles on peut placer des dés pour faire des actions.
Les premières, on veut les placer très proches du "bas" pour qu'elles soient rapidement éjectées alors que les secondes on les veut le plus loin possible de l'éjection pour en profiter le plus longtemps possible !!
Bien sûr, la présence de ces cartes ouvrent des possibilités de scoring intéressantes et on peut venir sur les cartes posées par les adversaires pour participer à la curée !!

Il y aurait encore des choses à dire qui apportent encore des nuances aux actions décrites ici et rendent les choix plus cornéliens (les cartes des Aliens envahisseurs qui jouent le rôle des Cartes Événements de Troyes par exemple)... Mais revenons à la partie...

Ou plutôt dans la seconde partie, dans laquelle on a vu plusieurs stratégies abordées...
Zerico a misé sur les tuiles technologies et leur activation...
Izi a fait comboté les Cartes Activités dans l'espace...
Le troisième joueur a fait un mix entre Combo Cartes Activités et Tuiles scoring final...
Tandis que de mon côté, je me suis concentré sur les tuiles de scoring final...

Pendant les deux tiers de cette partie, je me voyais assez mal parti car il faut savoir que les tuiles de scoring final, qui entrent en occupant des emplacement de tuiles technologie, sont "plafonnées" à 4 PVs max tant qu'elles sont encore sur le plateau joueur... il faut les faire coulisser avec d'autres tuiles technologie ou scoring pour les éjecter du plateau et démultiplier leur possibilité de marquer des PVs.
L'effet vicieux de leur présence sur le plateau joueur est qu'elle plombe le "moteur" d'activation des technologies car sont comme "mortes" pendant la partie...
Il y a là matière à optimisation pour être efficace... J'estime d'ailleurs avoir assez mal géré cet aspect, on peut faire bien mieux !!!
En tout cas, les stratégies en présence se sont révélées pertinentes et envisageables... Tout dépend de la capacité de se transcender des joueurs...
Black Angel est définitivement un must-have pour moi, pas de doute...
a++
Manubis.
Lapinesco
Lapinesco
Morgal dit :Salut!
Mon mini bémol : Mint Works, disponible à l'achat sur le stand des Pixies, n'était pas présenté sur une table (ou je ne l'ai pas vu). Tant pis, je l'achèterai chez mon crémier demain.

Merci aux exposants, démonstrateurs, organisateurs, et groupes de joueurs aléatoires :)
 

Hello Morgal,

Mince tu aurais pu te présenter :)

On faisait tourner pas mal nos 22 tables, il y avait en général 2 tables de Mint Works en simultanée (on a même fait jouer des choses non "prévues" comme Mint Delivery, Troika).

Morgal
Morgal
En vrai, je suis passé assez vite votre stand.

J'ai compris que Museum et Dominations seraient compliqués à jouer sans camper à côté de la table, et pas vu de mint works à mon premier passage, donc j'ai été plus vers le fond du salon, sans repasser à côté du stand jusqu'à la sortie :/
De plus pour Mint Works, j'ai vu pas mal de choses sur internet pour savoir que son mini prix vaut le risque. Je doute d'être déçu, et si je le suis, c'est environ 12€ de mal investis, rien de bien grave :)
J'ai cherché à maximiser le "peu" de temps que j'avais à passer sur le salon, et à avoir plus d'informations sur les jeux sur lesquels j'avais moins d'infos et/ou plus de doutes sur mon appréciation.

J'ai quand même envoyé un ami s'acheter la big box Raiders, alors qu'il n'a pas (encore) le jeu ^^ car elle était un poil moins chère que le prix KS.

Pour Mint delivery, c'est plus dommage par contre, les ressources en ligne sont plus maigres (surtout à propos du mode solo...).

Si faut se présenter, google dit que vos locaux sont en bordure ouest de Paris, c'est toujours faisable :p
 
cirdec0774
cirdec0774
Pour ma part, j'ai fait les deux jours. Le samedi après-midi seul et le dimanche en famille.

Saint Seiya Deckbuilding : Arrivant à 13h j'ai eu la surprise de trouver encore deux boîtes en vente. Je ne comptais pas trop dessus vu l'heure... J'ai donc pu l'acheter compulsivement ! Il y avait une place de libre à la table de démonstration, mais la partie était déjà lancée. Je n’ai donc que regardé le matos rapidement.

Worldwide games : Je suis passé voir le stand. Ayant déjà le jeu de football, j’ai pu essayer le prototype du jeu de tennis en faisant un Tie-break avec l’auteur. Le proto n’est pas suffisamment développé m’a-t-il dit mais j’ai déjà trouvé ça très sympa.  

Minuit, meurtre en mer : Lorsque je suis passé au stand, une partie à quatre allait débuter avec une place de libre. Je me suis donc attablé pour découvrir ce jeu que je regarde depuis un petit moment déjà. C’était une enquête de la boîte et pas une démo. Le jeu est beaucoup moins narratif que Watson and Holmes mais très sympa tout comme l’auteur. Le jeu était vendu en version Kickstarter sur le salon (3 enquêtes de plus).

Chronicles of crime : Je m’étais inscrit pour essayer ce jeu que j’ai soutenu sur Kickstarter. Super ambiance autour de la table avec un groupe de trois personnes très sympas. On a réussi à résoudre l’enquête de façon assez rocambolesque… J’ai pu échanger avec l’auteur qui était animateur des deux tables. La livraison sera en avance apparemment donc vivement le mois d’octobre pour pouvoir y jouer.

Muséum : Le gros coup de chance de la journée, j’étais passé plusieurs fois voir si la table était libre pour rien et c’est en fin de journée, par hasard, que je trouve la table vide ! J’ai donc eu le privilège de jouer à ce jeu que j’ai soutenu sur Kickstarter. La version n’était pas celle définitive mais c’était déjà sacrément beau…

Je n’ai pas pu tester Domination (difficile de faire le doublé avec Museum).

J’aurais aimé voir plein d’autres jeux mais pas assez de temps et beaucoup trop de jeux qui font envie…

Le dimanche était réservé aux enfants donc HABA, DJECO, Nathan, et bien d’autres.
Pour les enfants, le docteur Eureka (Blue Orange) a fait sensation et est rentré avec nous à la maison… Pour les plus jeunes, la bataille des animaux (Nathan) fut un succès.
La découverte du Pitch Tennis (EEGAME)fut aussi un grand moment.
Karuba (HABA), a bien plus également (la version junior est juste magnifique).

J’ai enfin réussi à trouver une carte Phoenix pour One Deck Donjon sur le stand Pixie games. Joie !

Bilan: Je suis vraiment épaté par la bonne ambiance de ce festival. Un très bon week-end de jeu pour moi et ma famille. Merci aux organisateurs et à l’année prochaine !
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Morgal
Morgal
cirdec0774 dit :J’ai enfin réussi à trouver une carte Phoenix pour One Deck Donjon sur le stand Pixie games. Joie !
Ouais, ils avaient des Phoenix, mais pas de Caliana, apparemment :(
cirdec0774
cirdec0774
Morgal dit :
cirdec0774 dit :J’ai enfin réussi à trouver une carte Phoenix pour One Deck Donjon sur le stand Pixie games. Joie !
Ouais, ils avaient des Phoenix, mais pas de Caliana, apparemment :(

Elle devait être offerte dans un numero du magazine Plateau mais apparemment c'est le Phoenix dans le dernier numéro... Elle sera probablement dans l'extension.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Tintaglia
Tintaglia
Aeon's End : Pas mal mais j'ai peur que cela soit quelque peu repetitif à la longue. Il doit y avoir plein de Nemesis différents j'imagine, mais n'en sachant pas plus, je dirai que c'est un bon jeu .

Salomon Kane : Tres surpris par la mécanique pour un jeu de figurine, voir déroutant. J'ai fortement apprécié l'intéractivité et la scénarisation de la partie. Je m'interroge une nouvelle fois sur le renouvellement des parties quand je vois la tonne d'add on proposés par le KS. Le jeu mérite de se poser pour l'essayer dans tous les cas. 
Femto
Femto
Merci à tous pour vos retours =)
Morgal
Morgal
cirdec0774 dit :
Morgal dit :
cirdec0774 dit :J’ai enfin réussi à trouver une carte Phoenix pour One Deck Donjon sur le stand Pixie games. Joie !
Ouais, ils avaient des Phoenix, mais pas de Caliana, apparemment :(

Elle devait être offerte dans un numero du magazine Plateau mais apparemment c'est le Phoenix dans le dernier numéro... Elle sera probablement dans l'extension.

Ah oui, je crois qu'il y a un truc comme ça avec la vo, les promos de la première boîte sont offertes à tous dans la seconde.

Du coup, les promos sont des preview des extensions, avec un côté "j'ai un truc avant les autres", mais accessible quand même à tout le monde. C'est sympa :)

Rianne
Rianne
J'y suis allé dimanche avec mes enfants. Je me suis dit que ça ferait une Bonne sortie en famille. C'est mon premier pel et... Bha j'y reviendrai plus en famille ou alors qd mes enfants seront gd.
entre la poussière, les chemins impraticable en poussette, le soleil qui tape, le monde de partout qui génère encore plus de poussière. Les stand blindaxes et le peu d'espace pour les tout petits ... C'est clairement pour les adultes ou les enfants à partir de 7 ans.
du coup j'ai rien pu testé, Je suis resté 1h max (Bon j'ai acheté un truc pour les gosses qd même).

ça serait tellement mieux dans un salon comme à porte de Versailles. Et un espace bien orga pour les plus petits serait aussi pas mal. 
a voir dans quelques années :/
Morgal
Morgal
Tintaglia dit :Aeon's End : Pas mal mais j'ai peur que cela soit quelque peu repetitif à la longue. Il doit y avoir plein de Nemesis différents j'imagine, mais n'en sachant pas plus, je dirai que c'est un bon jeu .
Selon le livre de règles VO, il y a 4 nemesis dans la boîte de base.

Il y a aussi 2 autres grosses boîtes (dont une legacy) et 4 petites boîtes, en plus.
Lebesgue21
Lebesgue21
Morgal dit :
Tintaglia dit :Aeon's End : Pas mal mais j'ai peur que cela soit quelque peu repetitif à la longue. Il doit y avoir plein de Nemesis différents j'imagine, mais n'en sachant pas plus, je dirai que c'est un bon jeu .
Selon le livre de règles VO, il y a 4 nemesis dans la boîte de base.

Il y a aussi 2 autres grosses boîtes (dont une legacy) et 4 petites boîtes, en plus.

Et le marché n'est pas fixe non plus. Donc entre le choix du mage + le marché + le nemesis, ça fait pas trop mal de variabilité pour commencer je pense.

Concernant SK, vu le nombre de scenario dans la boite de base, ainsi que la durée d'un scenario, je pense qu'il y a largement de quoi faire.

CptnRadiator
CptnRadiator
Bon allez, je me lance, je participe rarement au forum habituellement mais j'ai envie de lire vos comptes rendu, alors autant donner le mien.

On a fait les deux jours à deux, c'est mon troisième PEL.
D'abord impression globale : c'est dingue tout ce monde. J'avais fait une des premières édition (quand c'était pas à cet endroit là, et que c'était beaucoup plus petit), et en 6 ans le changement est monstrueux.

Malgré tout, même si on a l'impression en se baladant dans les allées qu'on arrivera jamais à se mettre à une table sans attendre devant 20 minutes, cette impression est en fait fausse (sauf si on veut jouer à des jeux précis j'imagine). En plus on arrive toujours à trouver une table et un jeu cool à l'espace jeu à volonté !

Samedi
On a commencé la journée avec un Pitchout, jeu de pichenette à deux plutôt sympa pas encore sortie chez Jocus.
Ensuite on a pu essayer Paper Tales à 5, je savais que le jeu allait me plaire, ça marche vraiment bien, on a beaucoup trop de combo à mettre en place pour ne pas avoir envie d'en refaire une derrière !
On est ensuite passé devant le stand de Iello, et deux personnes jouant à Décrocher la lune en train de se marrer nous a donner envie nous aussi d'empiler les échelles, et 2 minutes après, une table s'est libéré (à peu de chose près on a louper une partie sur la version géante)! C'est pas le jeu de l'année mais ça fonctionne bien.
On a tater de la bille avec Stellium, vraiment une bonne surprise, ma compagne a adoré. le jeu ne parait pas, mais ça peut être assez casse tête.
On s'est joint à deux personnes pour une partie de SteamRollers, qu'on a trouvé un peu mou. Alors selon l'animatrice qui suivait notre partie on a mit du temps à commencer à scorer, cela peut donc expliquer notre impression. Mais si l'occasion se présente, on aimerait plus refaire une partie avancé qu'une de base.
Pour rester dans le roll and write, on a fait une partie des Chateaux de bourgogne le jeu de dés, qu'on a trouvé raté..... Au point qu'on a vraiment pensé avoir loupé un truc dans les règles, mais j'ai pas l'impression....
Et pour finir la journée, on a fait deux partie de Indigo au jeux à volontés, que je faisais découvrir à ma compagne. Ce jeu marche vraiment bien, il est super simple, un peu fourbe et méchant et il se joue rapidement.

Dimanche
Super début de journée car on a pu testé Troye2, qui sera un achat quasi certain à la sortie (2019), une vraie réussite. Comme on se plaisait bien sur le stand de Pearl Game on en a profiter pour enchainer avec Sun Moon, sympa, moins ma came car je trouve qu'il manque d'un truc, une projection est peu plus long terme sur la partie par exemple. Par contre la version avancé (dos des plateaux) donne un peu plus envie. Et le principe du plateau qui avance, c'est excellent. On aurait bien fait le trio avec Black Angel mais la table n'était pas libre. Un petit mot sur l'équipe de chez Pearl Game vraiment au top, et très sympa.
On a ensuite été refaire une partie de Stellium, à 4 cette fois, beaucoup moins de contrôle dans cette configuration, mais toujours aussi sympa et casse tête.
On a finit le week end au jeu à volonté, avec une partie de Suburbia, toujours à deux, pour finir avec deux parties de Flamme rouge, dont la deuxième à 3 joueurs, qu'on a pas eut le temps de finir, un peu frustrant.

Le week end est en tout cas passé à une vitesse folle, quand on voit le nombre de table ou j'aurais aimé m'assoir..... mais on a préféré se balader et s'assoir un peu au hasard plutôt que de viser des jeux en particulier et d'attendre. En tout cas bien content d'avoir put jouer a Troye2 qui lui était dans mon viseur, le hasard a bien fait les choses !
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Alex C
Alex C
CptnRadiator dit :On s'est joint à deux personnes pour une partie de SteamRollers, qu'on a trouvé un peu mou. Alors selon l'animatrice qui suivait notre partie on a mit du temps à commencer à scorer, cela peut donc expliquer notre impression. Mais si l'occasion se présente, on aimerait plus refaire une partie avancé qu'une de base.

Merci pour ton retour de PEL.

Pour découvrir SteamRollers la config idéale est à 3 joueurs (moins d'attente et plus tendu). 
On ne score pas de suite mais vers 10-15min sur une partie de 30mn. 
C'est son coté entre "roll'n'write" et jeu "classique" qui destabilise dans la gestion des points.
il y a une réelle accélération dans les 10 dernieres minutes de jeu quand on livre tous comme des archarné pour scorer...

La gestion des scores est partie dépendante... exemple de score contre les mêmes joueurs : 25 - 22 - 18 puis une autre partie 52 - 48 - 35... mais la construction du reseau demande anticipation et réflexion.

désolé pour le HS je suis fan de SteamRollers :)

Mon top
Aucun jeu trouvé
sebduj
sebduj
CptnRadiator dit :

Dimanche
Super début de journée car on a pu testé Troye2, qui sera un achat quasi certain à la sortie (2019), une vraie réussite. Comme on se plaisait bien sur le stand de Pearl Game on en a profiter pour enchainer avec Sun Moon, sympa, moins ma came car je trouve qu'il manque d'un truc, une projection est peu plus long terme sur la partie par exemple. Par contre la version avancé (dos des plateaux) donne un peu plus envie. Et le principe du plateau qui avance, c'est excellent. On aurait bien fait le trio avec Black Angel mais la table n'était pas libre. Un petit mot sur l'équipe de chez Pearl Game vraiment au top, et très sympa.

 

Merci beaucoup pour ce chouette retour ! 

Pour Troyes 2, on y bosse encore mais c'est plus pour offrir plus de bâtiments que sur les bases assez stables. On a aussi une extension dames de Troyes qui sera dans la boîte de base car je ne compte pas faire d'extensions plus tard. L'idée est là et on la trouve bonne :-)

Dommage pour Sun Moon. On a un mode de jeu A, B (ce sera été/hiver) et C. Les modes offrent de plus en plus de choix. Je dois dire que nous qui avont énormément joué au jeu aimons les 3 modes de jeu. Le mode A est plus basé sur le blocage et peut s'avérer plus cérébral encore que les autres car plus pur et tendu. On a maintenu le mode A car il permet d'expliquer le jeu en 5 minutes tout en maintenant un fort intérêt (je ne dis pas que si tu n'as pas aimé A, tu aimeras d'office B, ce n'est pas un autre jeu).

C'était en tout cas un excellent festival pour nous. Pour al dernière fois sans doute, on a gardé un tout petit stand qu'on a animé nous mêmes. C'était très cool de présenter 3 nouveautés (une première pour nous) et les retour nous ont boostés :-)

LARGO9999
LARGO9999
cirdec0774 dit :

Worldwide games : Je suis passé voir le stand. Ayant déjà le jeu de football, j’ai pu essayer le prototype du jeu de tennis en faisant un Tie-break avec l’auteur. Le proto n’est pas suffisamment développé m’a-t-il dit mais j’ai déjà trouvé ça très sympa

La découverte du Pitch Tennis (EEGAME)fut aussi un grand moment.

 

J’ai aussi Worldwide Football qui est excellent et j’attends donc avec impatience Worldwide Tennis. 
Peux tu m’en dire plus?

et Pitch Tennis?

Mon top
Aucun jeu trouvé
fdubois
fdubois
fdubois dit :
Troyes 2 : un Troyes exclusivement pour 2 joueurs (le print and play est dispo sur le site de l'éditeur ICI). On retrouve les mêmes personnages, la lutte contre les événements (il y en a 6 pour autant de manches), les 3 couleurs de dés, la thune, l'influence, les habitants. Simplement, les bâtiments sont disponibles à la construction dans un pool commun (il y en a 8). Ces bâtiments remplacent en quelque sorte les cartes activités. On note nos gains et pertes de ressources avec un stylo sur une feuille. A rejouer pour me faire une idée définitive.

On me demande de détailler mon ressenti (j'ai joué contre beri).

Un peu comme pour Caylus 2, j'ai été dérouté, un peu perdu. C'est toujours Troyes mais en différent (comme pour Caylus 2 ;-) ). C'est surtout le fait de tout marquer sur une feuille qui m'a le plus gêné. Cà fait bizarre. Je préfère manipuler du carton et des pions en bois ;-) . Sinon j'ai bien apprécié cette version 2 joueurs. C'est élégant, çà va l'essentiel, c'est efficace, on retrouve la bandelette de Tournay (événements au dessus, bâtiments en dessous), clin d'oeil à ce super jeu oublié. Hâte de voir le produit final. J'espère que ce sera sous la forme d'une boîte format poche pour pouvoir l'emmener partout.

Pas eu l'opportunité de jouer à Black Angel (mon gros regret) : Manubis333 et Izi se sont attablés pour leur deuxième partie en même temps que nous et je n'ai pas pu raccrocher les wagons !

cirdec0774
cirdec0774
Worldwide tennis : tu as une main de 8 cartes pour les échanges avec une pioche de carte (combien je ne sais pas mais au moins une trentaine). Sur les cartes, tu as indiqué :
- coup droit / revers
- la réception sur coup droit/revers
- coup d'attente/attaque
- effet lifté/slicé
- zone du terrain d'où tu peux jouer le coup
- zone du terrain où doit être l'adversaire ( le passing n'est possible que si l'adversaire est au filet par exemple)
- le nombre à obtenir au D20 pour réussir le coup
- les bonus/malus provoqués à l'adversaire au prochain lancé
- la possibilité de monter au filet

le serveur pioche 3 cartes dans la pioche service (comme des balles). Tu choisis les deux que tu préfère et tu remets l'autre à la pioche pour le coup d'après.

Tu pose ta carte et lance le D20 pour savoir si il passe ou si il y a faute.
pour le retour, tu dois mettre une carte correspondante au bon coup (droit ou revers) sous peine d'une pénalité au D20. Si le coup est risqué le nombre à obtenir est plus élevé. Tu calcules la somme entre le nombre de ta carte et le malus du service et tu lance le D20. Et cela s'enchaîne comme ça jusqu'à une faute ou coup gagnant (ace, lob...)

Tu repioches à chaque fois pour garder ta main à 8 cartes SAUF si tu souhaite défausser une carte pour augmenter un lancé de D20 trop faible sur un point important.

cela simule la fatigue (j'ai abusé de cela et j'ai fini à 3 cartes seulement...)

Le proto était juste avec les textes, aucune couleurs ni dessin ni iconographie. Mais je trouve la base vraiment pas mal. Apparemment c'était le premier projet de l'auteur qui est resté dans les cartons pendant que le football à pris les devant.
Mon top
Aucun jeu trouvé
LARGO9999
LARGO9999
cirdec0774 dit :Worldwide tennis : tu as une main de 8 cartes pour les échanges avec une pioche de carte (combien je ne sais pas mais au moins une trentaine). Sur les cartes, tu as indiqué :
- coup droit / revers
- la réception sur coup droit/revers
- coup d'attente/attaque
- effet lifté/slicé
- zone du terrain d'où tu peux jouer le coup
- zone du terrain où doit être l'adversaire ( le passing n'est possible que si l'adversaire est au filet par exemple)
- le nombre à obtenir au D20 pour réussir le coup
- les bonus/malus provoqués à l'adversaire au prochain lancé
- la possibilité de monter au filet

le serveur pioche 3 cartes dans la pioche service (comme des balles). Tu choisis les deux que tu préfère et tu remets l'autre à la pioche pour le coup d'après.

Tu pose ta carte et lance le D20 pour savoir si il passe ou si il y a faute.
pour le retour, tu dois mettre une carte correspondante au bon coup (droit ou revers) sous peine d'une pénalité au D20. Si le coup est risqué le nombre à obtenir est plus élevé. Tu calcules la somme entre le nombre de ta carte et le malus du service et tu lance le D20. Et cela s'enchaîne comme ça jusqu'à une faute ou coup gagnant (ace, lob...)

Tu reproche à chaque fois pour garder ta main à 8 cartes SAUF si tu souhaite défausser une carte pour augmenter un lancé de D20 trop faible sur un point important.

cela simule la fatigue (j'ai abusé de cela et j'ai fini à 3 cartes seulement...)

Le proto était juste avec les texte, aucune couleurs ni dessin ni iconographie. Mais je trouve la base vraiment pas mal. Apparemment c'était le premier projet de l'auteur qui est resté dans les cartons pendant que le football à pris les devant.

En effet çà a l’air très prometteur. J’ai déjà 3 jeux de tennis et aucun satisfaisant. 
J’espere que l’auteur ira au bout de la démarche car sur la version Foot il a fait un super boulot en évitant l’écueil du terrain tout en préservant la notion de montée en attaque avec l’intervention des défenseurs. 

Encore merci pour ton retour!

Mon top
Aucun jeu trouvé
cirdec0774
cirdec0774
Pitch tennis: tu as un tapis néoprène de bonne dimension (Je dirais 60×120 À vu de nez) avec le terrain dessiné (plusieurs couleur, moi j'ai pris terre battue). Il y a trois jetons en bois (les mêmes que pour pitchcar mini) un jaune pour la balle, et deux autres couleurs pour les joueurs.
Tu as aussi deux "raquettes" (comme des kapla).
Le serveur doit d'une pichenette avec la raquette servir dans le carré de service. Pour la réception, l'adversaire doit réussir à envoyer son jeton dans la zone de la balle (ou la toucher si tu veux faire plus dur) puis frapper la balle avec la raquette et réussir à la renvoyer sur le terrain.
si la balle sort c'est une faute, si le jeton joueur n'est pas dans la zone c'est un coup gagnant.

les enfants ont adoré et à 30 euros je trouvais que ce n'était même pas le prix du tapis... du coup je peux jouer au 7éme continent sur le central de Roland garros à present ! 😁
Mon top
Aucun jeu trouvé