Ce jeu est sorti le 21 sept. 2010, et a été ajouté en base le 21 sept. 2010 par Monsieur Phal

édition 2010

Standalone
Par : MenacesSerieuses | mardi 15 mars 2011 à 14:11
Default
MenacesSerieuses
MenacesSerieuses
Bonjour !

J'ai craqué il n'y a pas très longtemps en faisant main basse sur le titre de FFG. J'ai donné mon avis dans un autre thread, dans lequel je reconnaissais que la VO gâchait un peu l'ambiance, tout particulièrement lorsque, comme dans mon cas, certains joueurs ne parlaient pas anglais et restaient donc pendus aux traductions (nécessairement approximatives) du keeper. J'ai donc entrepris un petit travail de traduction des scénarios et des cartes "preuves", histoire de rendre leur lecture plus fluide et d'éviter de trop faire retomber l'atmosphère oppressante. Je verrai si je m'occupe aussi du "flavor text" (texte d'ambiance) sur les autres cartes, mais ça me semble moins urgent. Je ne cherche évidemment pas à vous éviter d'acheter la prochaine version de Edge (d'ailleurs je ne traduis pas tout le jeu :wink:), mais si mon modeste (et perfectible) travail peut servir à d'autres, c'est avec plaisir que je le mets à disposition ici. Je reste ouvert à toute remarque, commentaire, suggestion, correction... :)

Vous trouverez donc la partie du scénario lue par les enquêteurs lors de la mise en place du plateau (l'histoire jusque là), ainsi que la partie lue par le keeper à la fin de celle-ci (prologue). Rien qui ne dévoile la suite de l'intrigue donc, c'est plus une mise en bouche qu'autre chose.
Je préfère ne pas tenter les plus faibles d'entre vous (:mrgreen:), en mettant aussi à disposition immédiate la traduction des cartes "preuves", qui gâcheraient la surprise de ceux qui n'ont pas encore essayé le scénario. Si vous les voulez malgré tout, envoyez moi un mp :wink:

Histoire 1 : La chute de la maison Lynch
1 L'histoire jusque là
[SPOILER]

Le bureau était noyé dans une épaisse fumée de cigarette. Des classeurs étaient alignés le long des murs, et une pile de magazines abandonnés sous un bureau en bois débordaient de part et d'autre. Derrière le bureau se trouvait assis un homme chauve et rondelet, dégageant une nervosité opressante.
"Vous voilà, c'est pas trop tôt" dit-il en tapotant son bureau. "Le temps c'est de l'argent, et nous en perdons des wagons entiers."
"J'ai besoin de votre aide pour retrouver un de nos associés disparu."
Il vous lança un dossier usé. "Notre disparu s'appelle Walter Lynch. Il a toujours été le cerveau de cette opération, et sans lui, ce business est voué à la faillite. Il ne répond plus à nos lettres, et toutes nos recherches..." il marqua une pause, prenant le temps de choisir ses mots, "se sont révélées infructueuses."
Il jeta un coup d'oeil en direction du dossier. "Vous avez là dedans tout ce que nous savons. Retrouvez-le et ramenez-le nous, vous n'avez pas idée de tout ce qui est en jeu."
Une fois dans votre voiture, vous ouvrez délicatement le dossier et y trouvez une carte grossièrement dessinée, on aurait dit l'oeuvre d'un enfant, indiquant comment se rendre à la demeure de Walter Lynch, à la bordure d'Arkham dans le Massachusetts. Derrière ce dessin primitif, vous trouvez un journal déchiré.
"8 juin 1918 : Cela fait près d'un an que la maladie a frappé mon fils. Les médecins ne peuvent que constater impuissants les ravages qu'elle produit sur sa peau. Je suis un homme d'action, et je ne pouvais pas rester sans agir face à la lente agonie de mon enfant.
Neuf mois durant j'ai parcouru le monde à la recherche d'un remède. Des profondeurs de la jungle aux sages royaumes d'Orient, je n'ai rien découvert. J'ai poursuivi mes recherches, toujours plus loin, au plus profond de lieux les plus perdus de ce monde, et même au dela.
J'ai été témoin de bien des mystères et horreurs, mais le remède m'a toujours échappé.
Je ne savais cependant pas qu'il était déjà trop tard. De retour chez moi, mon fils avait quitté ce monde, sans son père à ses côtés pour le réconforter.
Je suis retourné auprès de ma femme Edith, avec la volonté de rester près d'elle. Nous avons pleuré, encore et encore, et pourtant la vie a lentement repris ses droits, et j'ai recommencé à travailler. J'ai créé une nouvelle entreprise et ai fait fortune, tandis que mon âme, elle, dépérissait.
La guérison n'a pas été simple, mais aider Edith à se reconstruire m'a permis d'ignorer ma propre douleur."
Il y avait une brève inscription sur la page suivante.
"21 janvier 1919 : Comment est-ce possible? Comment est-ce arrivé? Pourquoi est-ce arrivé?
J'ai essayé de me protéger, de protéger ma famille, mais ça n'a servi à rien.
Oh Edith, tu es tout ce qui compte pour moi. Comment cela a t il pu t'arriver?
Je DOIS chercher plus loin. Je chercherai même là où je me l'étais interdit jusque là. Je TROUVERAI une solution!"

[/SPOILER]

2 Prologue
[SPOILER]

Une pluie fine tombe sur votre visage alors que vous sortez de votre voiture, face à la batisse. La demeure est immense, et se noie dans un silence de plus en plus inquiétant à mesure que vous en approchez. Vous frappez à la porte, mais ne recevez aucune réponse. Soudain, la porte s'ouvre d'elle même dans un lourd bruit de craquement, et vous pénétrez dans le hall de l'énorme manoir.
3A) Alors que vous franchissez la porte, vous remarquez une faible odeur de nourriture brûlée. Quelqu'un aurait-il oublié d'éteindre le four?
3B) Bien que la maison soit ancienne, vous ne percevez pas le moindre bruit, comme si les murs eux-même retenaient leur souffle, dans l'attente d'un évènement horrible. Le silence est soudainement brisé par un hurlement à glacer le sang en provenance du laboratoire. La maison tremble comme frappée par un tremblement de terre, provoquant la chute lourde des tableaux poussiéreux suspendus aux murs autour de vous.

[/SPOILER]

Histoire 2 : Le sanctuaire
1 L'histoire jusque là
[SPOILER]

Vous tenez la lettre entre vos mains, encore tremblant et étourdi. Cela fait des années que vous n'aviez plus entendu parler du Professeur Marie Leblanc, avec qui vous avez vécu nombre d'aventures effrayantes, et qui vous a sauvé la vie à plus d'une reprise.
D'après cette note, c'est maintenant à votre tour de sauver la sienne. Vous redressez votre main, et relisez la lettre.
"Si tu lis ceci, c'est que je suis déjà morte (ou pire).
Puisque tu tiens cette lettre, cela signifie que mon assistant n'a plus reçu de mes nouvelles depuis au moins une semaine. J'espérais ne jamais avoir à en arriver là, mais tu es maintenant mon Plan C, ma seule et unique chance de survie, et plus important encore, le dernier rempart face à une monstrueuse machination.
Tu te souviens probablement des expérimentations scientifiques douteuses à l'Université Miskatonic d'il y a quelques années. Les choses étaient rapidement devenues incontrôlables, mais d'une certaine façon tu avais réussi à sauver de nombreuses vies. Je dois malheureusement te demander de faire encore d'avantage cette fois-ci.
Il y a quelques années, j'ai pris ma retraite dans une maison de campagne près de la ville de Dunwich. Je coulais des jours paisibles et relaxants jusqu'à récemment, lorsque les premières disparitions sont survenues.
Au début il ne s'agissait que d'animaux de ferme : des poules et des moutons s'évanouissant au milieu de la nuit. Mais ces derniers mois, des personnes ont aussi commencé à disparaître, principalement des jeunes femmes.
Le shérif est un imbécile incapable, et j'ai donc décidé de découvrir moi-même le fin mot de cette histoire. En enquêtant, j'ai noté des faits étranges survenant la nuit autour du vieux monastère. J'ai entendu la vieille cloche sonner à l'heure coïncidant avec les disparitions, et j'ai aperçu des silouhettes pénétrer dans le bâtiment longtemps après la tombée de la nuit. Ces dernières années, les moines et soeurs ont toujours préféré rester isolés, mais mon instinct me dit que leurs motivations sont devenues plus sombres.
J'ai commencé à poser des questions et à préparer une opération d'infiltration de l'organisation. Au fil des semaines passées à gagner leur confiance et leur respect, j'ai clairement senti qu'un sinistre secret se cachait sous la surface. Je m'apprête à partir pour mon "endoctrinement" officiel au sein des religieuses. Une fois à l'intérieur des murs, j'espère pouvoir mettre fin à cette conspiration une bonne fois pour toute.
Il est désormais clair que j'ai échoué."

[/SPOILER]

2 Prologue
[SPOILER]

Vous observez le monastère depuis la bordure composée d'arbres, alors que de fines goutes glacées s'enfoncent dans votre imperméable. Etonnament, vous ne constatez aucune surveillance, mais vos remarquez des individus vétus de noir pénétrer dans la chapelle à travers d'imposantes portes en chêne. Vous patientez quelques minutes avant de les suivre.
4A) Vous longez quelque statues en pierre et à passez à travers des portes décorées, pour finalement pénétrer dans une pièce au plafond vouté, aux vitres tâchées, et meublée de quelques petits bancs en bois. Alors que vous observez l'endroit, la porte menant vers l'étude se referme en claquant.
4B) Vous passez votre tête dans l'ouverture de la porte pour apercevoir les hommes en noir se diriger lentement vers le sous-sol. Vous retenez votre respiration et pénétrez dans la chapelle, en prenant soin de refermer doucement la porte derrière vous.
[/SPOILER]

Histoire 3 : Les liens du sang
1 L'histoire jusque là
[SPOILER]

Vous vous tenez debout, sous une pluie battante, devant la tombe de votre oncle Artimus qui se gorge progressivement d'eau. Vous gardez un souvenir très précis de lui qui remonte à votre jeunesse, durant les vacances où il était toujours le centre de l'attention. Un Noël en particulier, que vous aviez oublié jusque là, vous revient : la seule fois de votre vie où vous avez eu une conversation avec lui.
"Nous sommes une famille un peu particulière, mais tu as déjà dû t'en rendre compte n'est-ce pas?" Il ramassa sa pipe et gratta une allumette contre son menton mal rasé.
Vous vous assîtes attentivement pendant qu'il prenait quelques bouffées de tabac. "Ce qu'on t'enseigne à l'école ne te préparera pas aux nombreux mystères de ce monde, et l'histoire de notre famille en est chargée. Tes parents essayeront de te protéger en te cachant la vérité."
"Je ne comprends pas," répondîtes-vous alors, en fronçant les sourcils.
"Ohhhh... Un jour tu comprendras. Et quand ce jour arrivera, reviens me voir." Vous dit-il, vous donnant une tappe dans le dos avant de s'éloigner.
Ce jour n'est jamais venu, et il est maintenant trop tard pour lui poser la question. Durant les années qui ont suivi, il s'est petit à petit éloigné de la famille. Il n'a laissé derrière lui ni épouse ni enfant. Une dispute serait à l'origine de son exclusion, même si vous vous êtes bien gardé de vous en mêler.
Alors que descend son cercueil dans le sol, vous ne pouvez vous empêcher de repenser à la propriété qu'il vous à léguée, et aux raisons qui ont bien pu l'y pousser. Vous vous dites qu'il ne devait faire aucune confiance au reste de la famille, mais une sensation glaçante vous laisse à penser que la véritable raison est bien plus sombre.
Quelques heures plus tard, et toujours sous la forte pluie, vous vous rendez dans votre nouvelle "propriété" - et vous apercevez rapidement qu'elle ne correspond pas du tout à l'image que vous vous en faisiez. Le sol est parsemé de batiments non terminés, au beau milieu de nulle part. Apparamment, votre oncle excentrique n'a eu ni le temps ni les moyens de finir la construction de sa demeure.
Alors que la pluie semble se calmer et que la nuit approche, vous décidez d'allumer un feu pour sécher vos vêtements et vous réchauffer. Vous effectuez un rapide tour du terrain avant de revenir près du feu. S'il y avait quoi que ce soit d'intéressant ici, il devait être bien dissimulé. Alors que votre regard se noie dans les flammes dansantes, vous réalisez que cet héritage n'est peut-être pas une si belle affaire que ça.

[/SPOILER]

2 Prologue
[SPOILER]

5A) Alors que vous observez la porte d'entrée, vous sentez vos poils se hérisser. Vous vous retournez lentement en direction d'un endroit que vous n'avez pas encore exploré. Le petit bâtiment délabré provoque en vous un frissonnement, mais l'espoir d'y trouver un quelconque trésor vous pousse à vous y rendre.
5B) Vous rêvassez près du feu, votre esprit bercé par des rêves de richesse et de trésors. Vous êtes brutalement ramené à la réalite par un hurlement terrifiant, semblant venir du nord est. Vous rassemblez votre courage, et décidez d'enquêter.

[/SPOILER]

Histoire 4 : Les cours maudits
1 L'histoire jusque là
[SPOILER]

L'Université Hale-Brighton fut fondée en 1898, et est située approximativement à deux kilomètres et demi au sud ouest de Kingsport. Initialement construite sur les vestiges d'un ancien fort militaire, l'école avait pour vocation de fournir aux jeunes femmes une formation comprenant des cours académiques rigoureux, ainsi qu'un enseignement de la morale et de la politesse. La plupart des bâtiments d'origine, déjà en mauvais état lors de la construction de l'Université, ont depuis été détruits puis remplacés. Seuls quelques édifices demeurent tels qu'ils étaient à l'époque.
Récemment, un de ces bâtiments d'époque, une imposante tour en pierre, a été rénovée et agrandie pour accueillir une nouvelle salle de sciences. Le Dr. Patricia McBride, diplômée de l'école, a généreusement financé les travaux afin de s'assurer que les étudiants de Hale-Brighton puissent avoir accès aux dernières technologies et méthodes de recherche. Le bâtiment McBride comporte un laboratoire bien équipé, ainsi qu'une vaste bibliothèque regroupant des livres à la fois anciens et modernes, consacrés à toutes les branches scientifiques, de la biologie à la géologie en passant par l'astronomie. La vieille tour de pierre elle même a été reconstruite pour accueillir un observatoire. En dehors de la pierre composant la tour, tout a été refait à neuf, à commencer par les systèmes gérant le chauffage du bâtiment mais aussi la distribution d'eau et d'électricité.
Compte tenu du coût et de la modernité de ces installations, les professeurs et le service administratif de l'Université sont particulièrement agacés par ses pannes récurrentes. Les étudiants sont régulièrement contraints de conserver leurs vestes en classe dès l'approche de l'automne, alors que le givre commence à s'accumuler derrière les vitres. Inversement, la chambre froide du laboratoire, dans laquelle sont entreposés divers échantillons fragiles, a régulièrement cessé de fonctionner. Les lumières clignotent et s'éteignent de plus en plus régulièrement. Les éviers et le reste de la tuyauterie produisent souvent des bruits terribles, et des robinets s'écoule de la boue.
Toutes les tentatives de réparation se sont soldées par un échec. Bien que le Directeur du Département Scientifique, Helena Detaigne, reste convaincue que les cours peuvent se poursuivre malgré ces difficultés, le Dr Patricia McBride ne partage pas cet avis. L'absentéisme devient de plus en plus important chez les étudiants. Bien que votre groupe d'investigateurs ne soit pas spécialisé dans les domaines de la plomberie ou de l'électricité, le Dr McBride reste convaincu que vos compétences uniques pourraient s'avérer précieuses pour découvrir l'origine de ce problème.

[/SPOILER]

2 Prologue
[SPOILER]

Helena Detaigne vous guide à travers le campus enneigé en direction du nouveau bâtiment scientifique. L'immense tour de pierre domine le paysage au beau milieu des batisses en bois plus récentes.
"Vous serez seul dans le bâtiment de cet après-midi jusqu'à ce soir. Je ne suis pas sûre de ce que le Dr McBride vous croit capable d'accomplir que ne puissent réussir les services de maintenance, mais la décision lui appartient", déclare Detaigne.
4A) Elle ouvre la porte principale, débouchant sur une galerie moderne. "La principale plainte des étudiants concerne le froid, tout particulièrement en ce moment, alors que l'automne s'installe. Il disent avoir du mal à se concentrer sur les cours avec leurs claquements de dents." Elle n'exagère pas, il fait terriblement froid dans ce bâtiment.
4B) En entrant dans la galerie, Detaigne allume les lumières de la pièce. Les ampoules clignottent quelques secondes, puis illuminent pleinement la salle. Une odeur putride embaume l'air.
Detaigne explique, "Les échantillons médicaux que nous conservons dans notre chambre froide se décongèlent inexplicablement, ce qui est à l'origine de cette horrible odeur, et nous sommes contraints de nous en débarasser. Les étudiants semblent pouvoir s'accomoder de tout le reste, mais cette odeur leur est insupportable."

[/SPOILER]

Histoire 5 : Le garçon aux yeux verts
1 L'histoire jusque là
[SPOILER]

Il est bon d'être enfin en vacances, loin du travail et des soucis. Vous dévalez dans votre voiture la route de campagne déserte, avec pour seuls bagages une petite valise et les vêtements que vous portez.
Votre esprit s'évade. Vous espérez que passer un peu de temps à la campagne vous aidera à vous détacher des choses horribles dont vous avez été témoin. Vous vous rappelez des paroles du père Iwanicki : "Reposez-vous, détendez-vous, et profitez de vos vacances." Vous prenez une profonde respiration et fermez les yeux.
C'est à cet instant précis que vous percutez un arbre. Le bruit du choc est le plus violent que vous ayez jamais entendu - le métal se déchirant et les vitres se brisant - suivi par une sensation de vertige puis le trou noir.
Vous vous réveillez plusieurs heures plus tard, allongé sur le dos à côté de la route. Alors que vous ouvrez les yeux, vous voyez un jeune garçon aux yeux verts vous fixant. Il laisse échapper un petit rire avant de partir en courant. "Bonjour..." vous tentez de prononcer quelque chose en essayant de vous redresser, mais le monde se met à tourner autour de vous, et vous vous évanouissez.
Lorsque vous reprenez à nouveau connaissance, vous cherchez du regard le garçon, mais celui-ci semble s'être volatilisé. A l'inverse, votre véhicule est immanquable. La voiture est entièrement écrasée contre un énorme chêne tombé au milieu de la route. Une voix faible en provenance de l'épave vous appelle "Aide moi, s'il-te-plaît aide moi". Vous vous remettez doucement debout et aidez votre compagnon à sortir de la voiture. Miraculeusement, personne n'a été blessé.
Alors que le soleil couchant répend ses lueurs orangées par dessus la cime des pins, vous apercevez votre meilleure chance de salut - une imposante, non, une IMMENSE maison, juchée tout en haut de la colline. La silouhette semble menaçante aux dernières lueurs du jour, mais elle est aussi la seule trace de civilisation dans les environs.
Le garçon doit venir cette demeure, et si des gens y vivent, peut-être pourront-ils vous aider. Vous entamez la difficile ascension de la pente abrupte. Il faudra remettre le repos et la détente à plus tard.

[/SPOILER]

2 Prologue
[SPOILER]

Vous atteignez enfin la porte d'entrée alors que les derniers rayons de soleil s'évanouissent à l'horizon. Vous vous éclaircissez la voix et frappez à l'énorme porte en chêne. Chacun des coups que vous donnez résonne comme un bruit de tonnerre à l'intérieur de la maison.
Des bruits de pas approchent, et un homme élégament habillé vous ouvre la porte. "Puis-je vous aider?" vous demande le majordome d'une voie lancinante.
"Oh... Bonjour. Nous avons eu un accident et ma voiture est hors d'usage. Je me demandais s'il me serait possible d'utiliser votre téléphone."
"Bien entendu, entrez je vous prie." dit il d'une voix rauque, en vous ouvrant la porte.
6A) Vous pénetrez dans l'immense hall d'entrée et apercevez le garçon aux yeux verts assis en haut de l'escalier. Vous lui faites un signe de la main, provoquant un mouvement de sourcil du majordome. "Oh, j'ai vu ce garçon il y a quelques heures près de la route," expliquez vous.
Il pâlit et tend vers vous une main gantée. "Puis-je vous débarasser de votre manteau?" Il le pose sur son bras et quitte la pièce sans prononcer un mot, et le garçon en fait tout autant en le suivant. Un instant plus tard, vous entendez un hurlement étouffé.
6B) "La famille est actuellement en train de dîner, mais mettez vous à votre aise, je reviens dans un instant." Il sort par la gallerie. Vous restez dans l'impressionnant hall d'entrée pendant 5 minutes, puis 10 et enfin 30. Estimant que vous avez assez attendu, vous partez à la recherche du majordome.

[/SPOILER]
Mon top
Aucun jeu trouvé
Arthas54
Arthas54
Quel Travail ! J'ai beaucoup aimé la maniere dont tu nous fait lire ou non ce que tu as ecris ;)
Ce jeu semble vraiment immersif ca donne de plus en plus envie
Bravo a toi pour ce travail :pouicbravo:
Mon top
Aucun jeu trouvé
HxC
HxC
Jamais je ne lirai ta traduction...

... pour ne pas me spoiler ! :mrgreen:
Mais bravo à toi pour ce travail. :)

Bon sang, qu'est-ce que j'attends ce jeu !!! J'ai pu soupeser une boite ce week-end et elle pèse bien lourd. Vivement la VF !!!
Mon top
Aucun jeu trouvé
SgtPerry
SgtPerry
Ca donne envie! :1900pouic:
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElricDesDragons
ElricDesDragons
HxC dit:Jamais je ne lirai ta traduction...
... pour ne pas me spoiler ! :mrgreen:
Mais bravo à toi pour ce travail. :)
Bon sang, qu'est-ce que j'attends ce jeu !!! J'ai pu soupeser une boite ce week-end et elle pèse bien lourd. Vivement la VF !!!


Ouaip ! Ce sera ton prochain défi après Mousquetaires du Roy :mrgreen:

Tu te tapes cette boite là et je potasse ER ok :wink:

Chacun sa croix !

En tout cas, beau travail et c'est clair... ÇA FAIT ENVIE ! (même si on est pas fan des auteurs qui défendent avantageusement la cause des barbus portant le collier...)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Ultrak
Ultrak
Merci vraiment pour ce spoil car ya du boulot derrière, je ne pensais pas que les textes des scénarios puissent être si longs et aussi immersifs.

En plus tu nous dévoile les embranchements scénaristiques et c'était justement un point d'interrogation pour moi (de savoir combien par scénars, comment ça se présentait etc...)

C'est une très bonne surprise !

Ukl
Mon top
Aucun jeu trouvé
bagatelle
bagatelle
Super travail, merci beaucoup.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Destroyer
Destroyer
Quelqu'un a des news pour la sortie de la version française ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Ghostcrawler
Ghostcrawler
Humm; Que sa sent bon ce bon ce jeu Cluedo/Jdr Cthulhuesque , Joli Travail en effet pour cette Traduction ...:pouicbravo:
Vivement que Edge nous le ponde Manu-militari ,j'ai lu qu'il sortirait en VF vers la fin du 2eme trimestre 2011 sur un forum de fan (UK) peut etre a 1 ou 2 mois pres.... Wait and see!




NB: Je shouaite vraiment que Corey et ses potes et Edge nous sortent des Extensions (façon last night on earth) du meme tonneau que le jeu de base ....
Et ya de quoi faire croyez-moi
:lol:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Endevor
Endevor
Merci encore pour tes trads ça m'a permis de les copier coller (sans les lire) dans les modèles disponibles sur BGG pour les cartes indices et les mettre dans des protèges carte c'était top.

J'ai pu le sortir 2 vendredi de suite ça a bien accroché en tous cas. Et résultat pris d'un coup de folie j'ai peint tous les monstres (j'ai les investigateurs pré peints de Horreur à A) samedi après midi avec des techniques rapides (couleurs de base puis lavis puis un ou deux brossages à sec), rendu correct malgré mes 2 mains gauches.
Default
MenacesSerieuses
MenacesSerieuses
Ton message me fait bien plaisir endevor, heureux d'avoir pu contribuer à répandre un peu cette ambiance opressante :mrgreen:

Merci aux autres pour vos retours! Voyons voir les cartes événements maintenant :pouicintello:
Mon top
Aucun jeu trouvé