39
réponses
3
followers
Par : vertchezmoi | mardi 23 mai 2017 à 10:09
Default
vertchezmoi
vertchezmoi
Laissant un peu de temps à mes collaborateurs pour travailler sur mon premier projet de jeu dont j'ai déjà parlé ici (plus d'infos ici https://www.facebook.com/LimogesDominos ) je me suis déjà lancé sur un second projet où Limoges est une fois de plus le théatre du jeu...

https://www.facebook.com/Limogeslarouge

Au départ le jeu se veut une sorte de Monopoly où les ouvriers auraient leur mot à dire. Le tout à Limoges au 19ème siècle... 

D'un côté des joueurs "porcelainiers" (concurrents entre eux) dont l'objectif est de s'enrichir en construisant un maximum d'usines. 
Le tout directement sur une ancienne carte de Limoges histoire que cela soit bien visuel ;)

De l'autre des joueurs "ouvriers" (collaborant) dont le but principal est de survivre bien entendu.
Mais pourquoi pas de prendre le controle de Limoges à coup de grèves et insurrections... 
Tric Trac

Tric Trac



Côté règles il s'agit d'actions à identités secrètes 
J'ai longtemps hésité entre des cartes et des jetons (qu'on retourne pour faire l'action qui peut être différente selon des lieux...)
D'un côté des ouvriers, syndicalistes, politiques et franc maçon 
De l'autre des porcelainiers, politiques, policiers et franc maçon

Après plusieurs tests (voir les autres messages) j'ai finalement choisi un mécanisme proche de celui du jeu Edgar et Lucien (déplacement secret via un compas de déplacement)

Pour ce qui est des lieux je pense rester dans la simplicité :
d'un côté les emplacements des différentes usines ayant vraiment existées 
de l'autre l'hotel de ville : où on peut placer des élus, récupérer "permis de construire" ... et faire des actions spécifiques
78ec6b81319d22d319a7eab5bfaa16dd88c6.jpe

Premières maquettes à venir 

 
vertchezmoi
vertchezmoi


2ndTric Trac maquette du plateau "hotel de ville"
avec 
- une frise chronologique (tour de jeu)
- le conseil municipal pour schématiser les oppositions politiques
- les points de révolte (utilisable par les joueurs ouvriers)
- les points de victoire (gagnables par tous)
Le reste de la partie se déroule sur une carte ancienne de Limoges 

Une reflexion est en cours sur un role éventuel pour les moulins qui traitaient le kaolin... 
 
Guillaume PNP
Guillaume PNP
Encore un beau projet, félicitations !

A la première lecture de ton post, j'ai été bloqué sur "Monopoly" (des souvenirs d'enfance douloureux ^^) puis en continuant j'ai été agréablement surpris par le contenu. L'ensemble est encore un peu trop abstrait pour moi mais l'idée de jeu est vraiment sympa. J'aime bien le côté identités secrètes mais le reste du jeu semble un peu trop compliqué pour moi.

Bon courage en tout cas ! J'attends la suite avec impatience !
Mon top
Aucun jeu trouvé
vertchezmoi
vertchezmoi
j'hésite entre simplifier ou pas ;) 

pour les "pouvoirs" des différentes identités plus d'infos ici :

Tric Trac​​​​​​​



 
vertchezmoi
vertchezmoi
Après quelques tests et réflexions je pense que le jeu va évoluer (comme dis sur sa page facebook)

Au final j'en reviens aux pions plutôt que les cartes

Je vais supprimer l'identité "Franc Maçon" (à priori)

Plus d'identité secrète mais des déplacements secrets à la place
Le mécanisme devient différent puisqu'on sait où sont les différents "personnages" le tour précédent mais on ne sait pas où ils vont aller (8 possibilités : points cardinaux... et même éventuellement plus) 
Ce mécanisme peut introduire un côté "poursuite" sur certains points qui n'est pas ininteressant

Plus de "En Main" donc je vais supprimer les pouvoirs associés et faire des équilibrages 

Bon au final par contre selon le nombre de joueurs ça risque faire beaucoup de "pions" sur le plateau...
à voir donc si certains pions ne vont pas être "partagés" entre les joueurs avec des possibilités de les utiliser ou non selon différentes conditions 
vertchezmoi
vertchezmoi
Il serait trop long de faire le tour de toutes les autres petites évolutions et réflexions en cours voici un topo sur facebook ici
https://www.facebook.com/Limogeslarouge

En gros je passerai aussi de 4 "pions" (par joueur) à 2
mais j'introduirai des cartes à piocher (nombre de paquets à déterminer) 
Guillaume PNP
Guillaume PNP
Super !!!

Merci beaucoup pour toutes ces nouvelles vertdechezmoi !

Très content de voir que le jeu évolue !!

yes

Je vais suivre la page Facebook (même si je préfère Tric Trac ^^).

Bon courage pour la suite !!!
Mon top
Aucun jeu trouvé
vertchezmoi
vertchezmoi
Voici un topo :

Comme vous le savez j'avais imaginé des cartes "syndicalismes" et des cartes "paternalismes" permettant aux joueurs ouvriers et patrons d'accéder à des pouvoirs supplémentaires permettant notamment d'améliorer les conditions de vie des ouvriers (et limiter le niveau de révolte ;) hehe)
Je réfléchis à d'autres cartes :
- les moulins de kaolin (mais ça pourrait être un plateau de jeu annexe... éventuellement)
- cartes ouvriers (très éventuellement car ça peut être doublon avec syndicalistes)
- cartes "prefets" (surtout des pouvoirs repressifs)
- cartes "politiques" (là ya de quoi faire... pouvoirs mais aussi constructions, partis politiques, ...)
- cartes franc maçon (éventuellement)


ces évolutions m'ont inspiré une nouvelle possibilité que je dois tester...
après être passé de 4 à 3 pions nous pourrions en fait descendre à 2 pions chacun (et encore des pions pourraient être en commun)
Le Franc Macon "disparaitrait" donc
mais aussi le Politique
tous deux seraient remplacer par des cartes à piocher (grace aux élections et au controle du CM par exemple)
Il resterait alors
Pion Ouvrier et Pion Syndicaliste pour les joueurs ouvriers
Pion Patron et Pion Préfet pour les joueurs patrons
Et alors Syndicalistes et Prefet pourraient être des pions "partagés" par des joueurs d'un même camp...
Qu'en Pensez Vous ?


Enfin
Petite innovation graphique et ludique :
Un "cadran" de déplacement (secret) dont je cherche le fonctionnement idéal 
Je le vois composé (clin d'oeil oblige) d'un compas et d'un équerr
vertchezmoi
vertchezmoi
Le travail se poursuit et mon désir de donner un contexte historique fait que les cartes se multiplient (plus d'une centaine rien que pour une partie de celles ci...) 
J'ai toutefois simplifier du côté des "tas" où l'on pourra tirer en regroupant une grosse partie des cartes sous l'intitulé "cartes politiques" (qu'on récupère si on récupère un élu au conseil municipal)

De plus en plus ce jeu ressemble un peu aux jeux "Paris 1800" et le plus récent "Edgar et Lucien" pour une partie des mécanismes avec toutefois pas mal de différences aussi 
vertchezmoi
vertchezmoi
Un graphiste (voir plusieurs) va certainement me rejoindre dans ce projet, en tout cas si c'était le cas ça serait chouette car il a beaucoup de talent :)
Un historien également qui va donner une expertise :)

J'en ai profité pour mettre à jour quelques maquettes que j'avais publié plus haut... 

Le jeu avance "doucement" et a pas mal évolué...
J'avais pas prévu de faire autant de cartes mais finalement encore une fois elles sont un support très interessant pour approfondir le contexte historique

Petit test de quelques mécanismes avec Coraline en utilisant pas mal de matos de monopoly. 
Pas encore de tests sur les cartes (il faudrait imprimer les premiers prototypes et...)
Cela marche bien malgré quelques ajustements à faire

Tric Trac


Description rapide d'un tour de jeu :

Phase 1 Entretien

1) Entretien des ouvriers
La Main d’oeuvre sans travail (devant les joueurs ouvriers) ou en grève subit de l’entretien (équivalent à une paie)
=
+ 1 pt de révolte par jeton “20 ouvriers” sans travail et non protégé
- 1 pt de victoire par jeton “20 ouvriers” sans travail et non protégé
Si un joueur ne peut pas perdre des points de victoire il perd autant d’ouvriers

2) Ajouter un jeton 20 ouvriers déplacé automatiquement sur une usine choisie si une usine a de la place

Phase 2 Déplacement
1) Déplacement secret Chaque joueur choisit secrètement des déplacements pour ses pions
2 Déplacement Chaque joueur déplace ses pions selon le choix secret

Phase 3 Action
1) Chaque joueur choisit tour à tour une action possible et applique les effets pour l’un de ces pions. On Alterne joueur ouvrier et joueur patron

Phase 4 Affaires
Les joueurs Patrons tirent un dès 10 et appliquent les multiples correspondant au tour actuel Afin de déterminer ses gains en Franc Germinal et d’éventuels effets

Pour rappel :
0 = Effets spécifiques au Tour
1 = 1000 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
2 = 2000 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
3 = 300 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
4 = 400 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
5 = 500 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
6 = 600 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
7 = 700 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
8 = 800 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
9 = 900 X Nb d’ouvriers dans ses usines X multiple spécifique au Tour
Default
vertchezmoi
vertchezmoi
Tric TracEn attendant un graphiste (pas mal de pistes) petit travail des plateaux joueurs selon le camp où ils se retrouvent

Les cartes avancent bien :
- Cartes Usines, dans les 30 (un peu comme les cartes des terrains dans le monopoly :p)
- Cartes Politiques (plus de 150 probablement 200) avec une majorité de personnages historiques locaux... mais pas que

Quelques interrogations 

3 problématiques à résoudre :
- Les moulins (une place ou non à cette donnée ?)
- Les améliorations des usines 
- Le Capitalisme (achat d'usines entre patrons, ...)


Après plusieurs tests le jeu les tours sont rapides, je vais voir ce que vont apporter les cartes Politiques une fois que je les aurai imprimé

 
vertchezmoi
vertchezmoi
Exemples de cartes Usines (environ 30)
qui auront droit à des améliorations : augmentation de nombre de fours (le + fréquent) symbolisé probablement par des cheminées à rajouter au dessus des cartes... et extensions/amélioration divers et varié...

Exemple de carte politique avec ici un personnage qui peut faire plein de choses ;)

Tric Trac
Tric Trac
Sylver
Sylver
Bonjour Florent,

Je n'avais pas encore pris le temps d'étudier ce jeu, un peu trop austère et complexe à première vue.

j'aurais besoin de quelques info pour cadrer le jeu :

Combien de joueurs ? le fait d'avoir 2 camps rend difficile l'équilibre de ce genre de jeu, tu le compares à "Edgar et Lucien" tu veux dire dans le fait de gérer les 2 camps en même temps ?

J'ai plutôt l'impression que l'on suit le point de vue du patronat, ce qui moralement me choque car on parle d'exploitation des masses ouvrières et on passe le message que le combat syndical n'engendre que la baisse de profit par des actions contre-productive. Donc Limoges la rouge pour le sang des ouvriers pas pour la révolution communiste ?

D'un autre coté cette révolution Rouge est instrumentalisé par la Russie qui diffuse l'idéologie Bolchévique dans toute les mouvances syndicales du début du 20E siècle jusqu'à la seconde guerre mondiale. (et même après)


Maintenant coté mécanique :
Le multiple de gain déterminé au dé, "horreur", faut me changer cela, on a pas fait la révolution du jeu depuis 15 ans pour voir ce genre aberration ludique. met en place une échelle gradué influencé par les différents facteurs du jeu
Exemple : son gain = (niveau de développement de ses usine) - (jeton grève+revendication salariales) x cours de la porcelaine  (ce cours peut être définit par un rapport offre/demande)

l'ordre des choses : + de gain => usine plus développé => plus de salarié => plus de revendication salariales => plus de grève(si revendication non suivi)=> plus de répression, etc...

Autre conseil que je donne à tout créateur, ne pas utiliser des valeurs en millier 000 quand cela peut être remplacé par une unité, c'est une loi immuable à respecter si l'on ne veut pas passer dans les délires chiffrés.

 

3 problématiques à résoudre :
- Les moulins (une place ou non à cette donnée ?)
- Les améliorations des usines 
- Le Capitalisme (achat d'usines entre patrons, ...)

- ils font partie d'une chaine de production, il y avait je crois une carrière unique de kaolin, donc combien de moulins ?
- je crois que c'est important, augmenter les usines c'est augmenter ses profits, mais engendre aussi la pression ouvrière (besoin d'ouvrier)
- Le capitalisme tu peux oublier, à cette époque les exploitations sont propriétés familiale ou cooptation financière, pas de transaction capitalistique (pas comme aujourd'hui)

c'est tout pour l'instant je te laisse revendiquer le bien fondé de ta politique ;p
Mon top
Aucun jeu trouvé
vertchezmoi
vertchezmoi
Nombre de Joueurs :
à fixer mais de 2 à 5 ou 6 à priori (au delà ça risque faire beaucoup et surtout il faudrait que je teste pour voir si les conditions de victoire montent aussi vite que les joueurs...)

Pour Edgar et Lucien les comparaisons sont dans :
- le fait de joueur 2 personnages en même temps (pour chaque camp)
précision : chaque joueur est soit Patron soit ouvrier mais pas les deux en même temps (il y a 2 plateaux de jeu bien différents ;) même si ce n'est pas forcément clair affiché ainsi...)

- le nombre d'actions limités

- le controle de territoire (enfin là c'est plutôt des usines)

- les déplacements secrets à l'aide d'un compas de déplacement 

je n'ai pas fait exprès, j'ai acheté le jeu depuis (que j'aime bien d'ailleurs) pour comparer...
au passage il y a aussi des ressemblances avec Paris 1800 
vertchezmoi
vertchezmoi
Le jeu est vu des deux côtés (puisqu'on est dans un camp ou l'autre)

Limoges La Rouge car c'est le nom qui lui a été donné surtout et avant tout parce que le socialisme s'y est bcp développé au cours du 19ème siècle... 
On pourrait aussi dire Blanc pour la porcelaine ou noir pour la fumée des usines ;) 
Le rouge pourrait aussi avoir un rapport avec la repression que les ouvriers ont parfois subi...

Le jeu veut reprendre pas mal de ces aspects
à la fois le "positif" et le "négatif"
la repression, le capitalisme mais aussi les actions de type paternalisme social du côté des patrons (qui ont mis en place des caisses de chomage, des logements sociaux, ...)
la violence des greves, la solidarité ouvrière, (...) du côté des ouvriers
En fait tout n'est pas binaire et tout cela pourra aussi se voir au travers des cartes (on peut gagner des points de victoire en faisant dans le paternalisme social...)

On aura donc un camp où les patrons font dans le capitalisme, la repression et tout... et sont en concurrence entre eux... mais ont bien besoin des ouvriers pour faire fonctionner leurs usines ;)
Et des ouvriers obligés d'être solidaires entre eux (déclencher des grèves...)

voilà en gros pour l'explication du contexte...
Multiplication des usines de porcelaine et du capitalisme... (parmi les plus grosses usines d'Europe à l'époque...)
et développement du syndicalisme (CGT naissant à Limoges) et du socialisme 
vertchezmoi
vertchezmoi
Pour les dès on est d'accord... c'est très provisoire en trouvant la bonne mécanique utilisant différents facteurs

Ma difficulté va être de trouver les bons chiffres de l'époque (j'ai pas mal de pistes...) pour trouver un équilibre entre cohérence historique... et l'aspect ludique

à priori je vais faire assez simple 
ça reprendra le niveau de développement des usines et le nombre d'ouvrier qui y est actif (logique quoi) mais aussi des éléments historiques (un "multiple" différent selon la situation économique de l'époque...)
en effet par exemple Limoges a bcp exporté vers les USA... notamment via une famille de patron américain... et par exemple la guerre de secession a eu son influence... 

bref ça demande pas mal de boulot d'un point de vue "historique" 
vertchezmoi
vertchezmoi

Les Moulins :
j'ai une liste de moulins ;)
mais je sais pas trop quoi en faire d'un point de vue ludique (j'ai peur que ça devienne un peu complexe...)


Les améliorations :
j'ai trouvé quelques solutions mais je dois affiner tout ça
en tout cas ça aura une influence sur les profits oui !

Par contre tu me ramènes une donnée importante que j'avais beaucoup trop oublié :
Les revendications !
ils font grèves, ils manifestent... mais on parle pas des revendications :p 
va falloir que je travaille sur ça ;) je l'ai un peu trop oublié...
Reste à voir comment le transformer en mécanique ludique 

Au 19eme siècle (et même après) au delà des revendications il y a aussi l'augmentation de la population... 
à priori c'est là où va se simuler cette pression
à chaque tour en gros on augmente le nombre d'ouvriers (des meeples ou des petits cubes en bois qu'on peut aller faire bosser dans les usines... dont les places vont augmenter si on les améliore...)
du coup si ya pas assez de places dans les usines > chomage...  


Le capitalisme :
faut que je vois comment elles peuvent changer de propriétaires en tout cas (une grande partie a changé 3 ou  4 fois de proprios ;) )
vertchezmoi
vertchezmoi
PS :
je le pensais pas si austère que ça ce jeu :p
Sylver
Sylver
Coïncidence, je viens de passer  la soirée avec un ancien limousin et limougeaud  agrégé d'histoire, à qui j'ai glisser mon interrogation sur la période.
il m'a citer tout ton référentiel, avec la venue de l'américain Haviland moteur du développement par l'export. il m'a aussi fait un petit exposé sur l'industrie du cuir mais sur une période plus récente et moins en corrélation avec ton thème.
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
vertchezmoi
vertchezmoi
Hehe Hasard et Coincidence ;)
Et ya pas eu que Haviland (bcp de patrons étrangers et svt des protestants avec une "autre culture" que les "locaux" ) mais ça a été le plus important (et la famille a duré)

Pour info la seule multinationale de Limoges est Legrand...
les appareils électriques (prise, interrupteur...)
je suppose que vous connaissez ?
et bien au départ c'est du porcelainier ;)


Oui l'industrie de la chaussure (et du cuir) a été la seconde grosse industrie locale... elle a été moins importante mais plus durable

 
Default
vertchezmoi
vertchezmoi
L'historien qui veut m'aider pense qu'il peut être interessant de "centrer" sur une petite période 
probablement 1895 (création CGT) 1905

Du coup ça va me demander une gymnastique du cerveau mais peut être pas tant que ça :

- revoir l'échelle de temps
10 à 20 tours ? avec 1 tour = de 6 à 12 mois 

- revoir quelques équilibres bien entendus
et peut être revoir le mécanisme de création d'usines

- élaguer les "cartes politiques" pour cohérence historique
et peut être en créer d'autres si l'historien me fournit de la matière interessante

Le Plus Gros Morceau sera selon moi revoir le fonctionnement du "conseil municipal" voir carrément de le supprimer 
à voir...
vertchezmoi
vertchezmoi
6 mois pour arriver à se rencontrer ! Enfin :)

j'ai donc enfin revu l'historien qui est très interessé par mon projet... et un dessinateur que j'aimerai bien associer...

Nous avons fait le point 

* nouvelle chronologie et conséquences
- autour de 1890-1910 avec 1 tour par an 
- on va élaguer des personnages
- on construit plus les usines on les achète

* Importance de l'Argent 
mais gros travail à venir :
on ne construit plus les usines on les achète...
corruptions, possibilités d'actions supplémentaires...

* Idées pour jouer à plus de 4 joueurs :
Chaque joueur utilisera 1 seul pion et ses actions associées... et non plus 2 : 
par exemple : 2 joueurs patrons, 1 joueur prefet ou syndicaliste, 2 joueurs ouvriers (...)

* Variante à étudier :
possibilité de trahison

* on abandonne pour le moment les idées autour des améliorations d'usines, moulins (...)


Pour le Conseil municipal on en a pas reparlé :p
On pourrait imaginer que la représentation de la couleur des "conseillers" ne soit pas la couleur actuelle du Conseil Municipal mais un "sondage" entre deux élections :) 
vertchezmoi
vertchezmoi
Tric Trac
Le compte tour, le conseil municipal, les victoires possibles (...)
vertchezmoi
vertchezmoi
Tric Trac
La nouveauté, associé à une action syndicale : les revendications 
vertchezmoi
vertchezmoi
Tric Trac
Modification des 2 plateaux joueurs...
à noter qu'on peut à présent jouer à chaque tour une "carte politique" (qu'on gagne à chaque fois on utilise l'action "soutenir un élu")
les cartes politiques sont majoritairement des personnages élus (pour en gagner au conseil municipal...) mais aussi d'autres cartes
- personnages qui permettent de faire des actions supplémentaires (syndicalistes, prefets, ...) 
- évènements (négatifs pour le patronat)
- projets : des lieux que le Conseil Municipal (mais aussi patron ou ouvrier selon les lieux) peut construire pour du Prestige
- protections (pour protéger les ouvriers et gagner du prestige...)

Pour ce qui est d'un tour de jeu voilà le principe :


Phase 1 Entretien / Affaire

a) Les joueurs Patrons gagnent X Argent

X = Y ouvriers travaillant dans les usines

b) Entretien des ouvriers
La Main d’oeuvre sans travail (devant les joueurs ouvriers) ou en grève subit de l’entretien (équivalent à une paie) =
+ 1 pt de révolte par jeton “20 ouvriers”  sans travail et non protégé
- 1 pt de victoire par jeton “20 ouvriers” sans travail et non protégé
Si un joueur ne peut pas perdre des points de victoire il perd autant d’ouvriers

c) Ajouter à la réserve des joueurs ouvriers un jeton 20 ouvriers déplacé automatiquement sur une usine choisie si une usine a de la place
Phase 2 Déplacement
1) Déplacement secret
Chaque joueur choisit secrètement des déplacements pour ses pions
2) Déplacement
Chaque joueur déplace ses pions selon le choix secret
Phase 3 Action

1) Chaque joueur choisit tour à tour une action possible et applique les effets pour l’un de ces pions. On Alterne joueur ouvrier et joueur patron


Le tout...
sur une carte de Limoges de la fin du 19ème siècle... avec les emplacements des usines mais aussi quelques lieux clés...
vertchezmoi
vertchezmoi
Les vacances aidant les parties tests de la version 2 s'enchainent... 
Le jeu tourne plutôt bien à 2 (d'autres parties à plus viendront)

Une partie du Nouveau matériel
Et Plateau en fin de partie...

Un peu trop de cubes bleus et verts (une dizaine de chaque suffisant largement...)

Tric Trac
une table en fin de partie
à gauche le joueur Patron et 4 cartes usines avec des cubes ouvriers dessus
à droite la joueur Ouvrier

Sur le plateau on peut apercevoir en bleu les usines placés (une est rouge car en grève)

Le plateau va subir des modifications avec notamment une fusion des revendications et de la feuille politique (conseil municipal, ...) sur une même feuille...

Tric Trac
Sylver
Sylver
Salut Florent,

Qu'en est -il de l'équilibre de la partie ?

Pour l'instant j'ai l'impression que le jeu ce joue qu'à 2 joueurs et que l'équilibre penche en faveur du capitaliste.


Je n'ai pas compris le résumé du tour de jeu, je ne vois pas quels sont les actions qui ne concernent que le joueur capital et celles que le joueur syndicaliste où si ils ont des actions communes, de plus j'ai du mal à cerner les mécaniques.

Au début du tour le(s) joueur(s) patron ont une phase de rente => gain d'argent

le(s) syndicaliste(s) une phase d'entretien (pourquoi une perte de prestige ?)

le(s) syndicaliste(s) ajoute une unité de travailleur (étrange c'est pas le patron que créer la demande ?)



Argent = le joueur patron est le seul à gagner de l'argent mais les revendication donne de l' argent aux ouvrier à quoi sert cet argent ?




 
Mon top
Aucun jeu trouvé
vertchezmoi
vertchezmoi
Pour le moment pas encore de test à 3 et plus mais j'ai imaginé des possibilités pour permettre un jeu jusqu'à 6 joueurs
Voici ce que j'ai pensé (à tester) ainsi que des variantes 

Jeu à 3 Joueurs :
un joueur incarnera le camp patronat (patron+prefet)
les deux autres joueurs incarneront le camp ouvrier : les joueurs incarnant les ouvriers et l’autre et les syndicalistes chacun leurs tours en se concertant en secret

Jeu à 4 Joueurs :
deux joueurs incarneront deux patrons concurrents
le prefet sera joué alternativement par ces joueurs
les deux autres joueurs incarneront le camp ouvrier : les joueurs incarnant les deux groupes d’ouvriers
les syndicalistes seront joué chacun leurs tours en se concertant en secret

Jeu à 5 Joueurs :
deux joueurs incarneront deux patrons concurrents
le prefet sera joué alternativement par ces joueurs
les deux autres joueurs incarneront le camp ouvrier : les joueurs incarnant les deux groupes de syndicalistes
un autre jouera jouera les ouvriers

Jeu à 6 Joueurs :
deux joueurs incarneront deux patrons concurrents
Un joueur jouera le prefet
Un joueur jouera les ouvriers
Les deux autres joueurs incarneront le camp ouvrier : les joueurs incarnant les deux groupes de syndicalistes


Variante possible :
* Jeu avec trahisons, alliances, objectifs :
cartes syndicats, cartes partis politiques, cartes patrons (...)




 
vertchezmoi
vertchezmoi
Jusqu'à présent il y a eu au contraire plus de victoire des ouvriers ;) 
Mais je pense que l'équilibrage est bien entendu à parfaire notamment du côté des cartes


Pour les descriptions de tour de jeu je vais tenter de les rendre plus clair (j'y travaille :p )


Les joueurs ouvriers/syndicalistes perdent du prestige seulement si des salariés sont au chomage (pas de place dans les usines ou en grève...)

L'ajout de "travailleur" se fait à chaque tour pour symboliser l'augmentation de la population et donc de la masse ouvrière... et donc permettre une augmentation progressive du chomage (et de la révolte) si le patron ne construit pas assez vite d'usines... et de la "pression ouvrière" en cas de grosses grèves


L'argent mérite encore du travail... 
Mais en gros certaines cartes (éventuellement certaines actions ? à voir...) auront un coût en argent... 
par exemple créer une "coopérative" ;) 
vertchezmoi
vertchezmoi

Description des actions :

* Ouvrir une Usine

Quand un joueur ouvre une usine il tire 2 nouvelles cartes propriétés
* Repression

Supprimer un groupe de gréviste
Le Prefet arrête complètement la Grève


* Progrès Social

Répondre à une revendication


* Soutenir un élu

Ajouter un élu au Conseil Municipal et tirer une carte politique

Parmi les cartes on retrouve des Cartes “événements” (bombe, …)
- un joueur patron tombant sur une carte événement subit les conséquences
- un joueur ouvrier choisit quand il l’utilisera


* Calmer la population

Le prefet baisse le niveau de révolte


* Arreter un homme
Arreter un homme sur la case du prefet : placer le pion en prison pour un tour
ou supprimer un élu au conseil municipal

* Annuler un délibération

Annuler une délibération du conseil municipal


* Grève
Un groupe d’ouvriers fait grêve dans l’Usine ciblée
Les Syndicalistes déclenchent une grève générale dans l’Usine ciblée


* Séquestrer un élu ou un patron
Arreter un pion sur la case de l’ouvrier : immobiliser le pion pour un tour
ou supprimer un élu au conseil municipal

* Insurrection
Déclencher une insurrection

* Déplacer une insurrection
Déplacer une insurrection
ou Installer une Barricade (placer une barricade)
Une barricade rend inaccessible la case au pion Patron ou Prefet sauf si ce dernier utilise la répression pour supprimer la barricade  

* Revendications
Choisir une revendication

* Manifestations
Gagner x points de révolte selon le nombre de grèves et d’insurrections actives
 
Default
vertchezmoi
vertchezmoi
j'oubliais :

- Victoire Révolutionnaire : révolte au maximum
Les ouvriers gagnent

- Victoire Prestige : prestige au maximum
Le joueur ayant le plus de prestige gagne

- Victoire Politique :
- camp ouvrier : les ouvriers gagnent
- camp patrons : le joueur patron le plus riche gagne

- Victoire Capitaliste :
à la fin du 20 ème tour de jeu le joueur le plus riche gagne


Après plusieurs parties... et ça correspond à l'orientation souhaitée :

Les ouvriers ont plutôt tout interet à jouer sur la victoire révolutionnaire ou politique... en multipliant grève et révolte... et en tentant d'obtenir la majorité...
Les patrons ont plutôt tout interet à jouer sur la victoire prestige ou capitaliste... en construisant un maximum d'usines et résistant à la pression ;) 
Une victoire politique est possible pour les deux camps, surtout côté ouvrier, mais la contrer est facile... jouer sur la politique est plus un moyen de "détourner" l'attention et de multiplier les possibilités de victoire...
Une victoire prestige est plus délicate côté ouvrier mais tout à fait possible... 
vertchezmoi
vertchezmoi
Quelques nouvelles après plusieurs Tests... et un premier test "hors premier cercle" à la fin du mois

Junta m'a pas mal inspiré :p


Par contre il n'est vraiment pas aisé d'équilibrer et de trouver les bonnes solutions (configurations possibles) dans un jeu asymétique...
à titre d'exemple j'ai voulu introduire le fait de pouvoir jouer 2 patrons dans un jeu à 3 joueurs... pas évident mais possible... Il faut à un moment donné que j'arrete des configs (plutôt que de rendre possible toutes les configurations) 

3 joueurs : 2 joueurs patrons (+ prefet partagé ?) et 1 joueur ouvrier/syndicaliste
ou alors 1 joueur patron/préfet contre  1 joueur ouvrier + 1 joueur syndicaliste
dans le 1er cas les patrons sont concurrents et contre le 3eme joueur... 
dans le 2nd cas le patron est contre 2 autre joueur... mais incarne patron+prefet 

dans le 1er cas il y a 5 pions sur le plateau... et le jeu est un peu plus long... Seulement 4 dans le 2 cas... 

(...) à voir configs à 4 et 5 joueurs...
à voir aussi selon les "gouts" des joueurs... les actions proposées... il faut que tous les "rôles" restent "funs" à jouer

Pas évident ;)


* Gestion de l'Argent
Cela me semble indispensable de se la jouer monopoly... 
Il faut juste fixer des trucs faciles à calculer, des couts/gains arrondis (...) 
Cela marche assez bien
Faut juste équilibrer ça tout en trouvant des prix justes par rapport à l'histoire ;) 

Et c'est un plaisir de finir avec plus de 500000 F en main ;) 


* Abandon des Revendications 
Plusieurs possibilités :

- des nouvelles cartes ? mais je suis pas chaud... ou alors dans une "extension" (pour jouer à 6 joueurs) qui me trotte dans la tête mais une fois que j'aurai avancé 

- tout simplement des négociations orales (à la Junta, ...) 
J'arrete ma grève si j'augmente mon prestige de 3, j'arrête ma grève si tu me donnes x Francs


* Abandon du Conseil Municipal (ça prendra moins de place :p )
au profit d'une autre façon d'aborder la politique...

l'action soutenir un élu devient une action soutenir un candidat
Elle permet d'ajouter ou de remplacer un pion sur le plateau de jeu sur un territoire
Symbolisant que l'on a la majorité politique... 

Tous les 4 ans on compte les pions... Mais aussi les cartes qui permettent de gagner des élus (qu'on laisse devant soit quand on les joue)
on s'allie éventuellement...
Et un joueur gagne un Jeton "Maire" et la Carte Maire (qui donne du Prestige... ) 

3 Jetons Maires (sur 5 possibles) = Victoire Politique