17
réponses
1
follower
Par : grotesk | dimanche 24 octobre 2021 à 18:03
Default
grotesk
grotesk
Comme beaucoup de gens qui l'avaient acquis pour une poignée d'euros, j'ai longtemps gardé ce jeu dans un placard, et là je viens de le ressortir pour y jouer enfin. La cause en est simple: sa règle, bien que courte et d'apparence simple, semble rédigée selon une logique d'une autre planète... Elle rappelle certaines notices d'appareils électroniques qu'on doit finalement apprendre a utiliser seuls en appuyant sur tous les boutons et regardant ce qui se passe. Il n'y a pas à proprement parler d'erreurs, bien que la description des mouvements et prises de contrôle des régions, un point essentiel du jeu, ne soit pas du tout explicite et oublie de spécifier clairement certains détails cruciaux qui sont laissés à l'imagination du joueur. La première chose qui peut faire tomber la notice des mains, en pensant "mais c'est naze ce truc", c'est que la distribution des pouvoirs spéciaux semble largement figée dès le début car on ne comprend pas du tout le rôle des "marqueurs d'influence" et des "pions de mouvement". En particulier, lors du début de partie il est bien spécifié que les pions ne vont pas dans les zones contenant des marqueurs. Par la suite, on croit comprendre que cette règle demeure, ce qui a fait croire à bien des gens que le jeu est extrêmement statique et qu'une province contenant un marqueur est en quelque sorte figée jusqu'à la fin du jeu. En fait, et la notice oublie de le dire clairement, les pions ont le droit de transiter par une province occupée par un marqueur d'influence (quelle que soit sa couleur). Par ailleurs (mais cela, la notice le suggère un peu mieux) le propriétaire d'un marqueur installé dans une province hollandaise peut décider de l'enlever pour le placer ailleurs (guilde, autre province, colonies), en particulier s'il n'a plus de marqueurs disponibles (ce qui peut arriver vite). La possibilité des pions de se déplacer en toute liberté n'est suggérée que par l'indication en 7.1 que 3 pions mouvements ne peuvent former un marqueur d'influence avec un troisième pion créé (pour 5 florins) que s'il n'y avait pas de marqueur d'influence dans cette province, donc on comprend incidemment que les deux premiers pions avaient tout de même le droit de se trouver là, même en présence de ce marqueur! Arrivé à ce stade de la lecture, le joueur comprend un mécanisme essentiel que la règle semble avoir tout fait auparavant pour lui faire croire impossible. En effet, cette précision intervient très tard dans la règle, dans la description des actions vertes, alors que ce sujet avait déjà été abordé deux fois avant: en 6.1, en abordant le mouvement des pions (paragraphe qui termine par un "cf. 3.0", renvoyant désastreusement vers le paragraphe du lancement de partie alors que les règles en sont visiblement très différentes), puis par le 6.3 qui détaille la création d'un marqueur à l'issue d'un mouvement (mais dont l'illustration sur une province vierge élude le sort des autres pions présents dans cette province). Je serais curieux de savoir combien de gens ont essayé de jouer au Siècle d'Or en interdisant aux pions de circuler sur les provinces possédant un marqueur d'influence (étendant ainsi la règle de lancement de partie à l'ensemble de la partie, à cause de ce satané "cf3.0"), voire ceux qui avaient compris que par voie de conséquence un marqueur fondé par 3 pions devait sans doute chasser les pions "ennemis" de sa province, ces erreurs donneraient un jeu beaucoup plus terne et figé, où le gagnants ne cesseraient de gagner d'avantage en bloquant toute la Hollande, et où les losers se réfugiraient faute de mieux dans le colonies ou dans les guildes. Cet aspect est en partie présent, car un marqueur de province ne peut pas être chassé par un adversaire, mais en fait comme on n'a que 5 pions et 5 marqueurs, que les pions peuvent circuler partout pour un coût modique et que les premières places dans les colonies sont super interéssantes, il aura souvent envie de bouger nos marqueurs, ce qui autorisera les basculements!
jmguiche
jmguiche
Je suis sensible aux règles bien ou mal écrite. le sujet m’intéresse. Pourtant, quand j’ai vu le pavé ci dessus, dense, sans paragraphes, je n’ai pas eu le courage de lire.

 
thyuig
thyuig
jmguiche dit :Je suis sensible aux règles bien ou mal écrite. le sujet m’intéresse. Pourtant, quand j’ai vu le pavé ci dessus, dense, sans paragraphes, je n’ai pas eu le courage de lire.

 

Pareil ! 

grotesk
grotesk
Haha ça ne m'étonne pas je venais de sortir des règles du siècle d'or et je pense que mon cerveau était déjà à moitié robotisé!
Le Zeptien
Le Zeptien
Le siècle d'or, c'est un jeu que j'ai eu (c'est un jeu de Colovini quand même) et que j'ai perdu...enfin, perdu...disons que je l'ai laissé sur l'étagère d'un club de jeu (pour qu'il soit à disposition de ceux qui voudraient s'y lancer) et puis le club a fermé et je ne sais pas où sont les jeux aujourd'hui. Mais peu importe...ce que j'en ai gardé, c'est un vague souvenir d'une partie avec des hésitations sur les règles, ou encore un déséquilibre bizarre...enfin je sais plus. Tu voudrais pas plutôt essayer de jouer à autre chose ?no 
SuperDéfi
SuperDéfi
Le siècle d’or. C’est aussi des erreurs sur le plateau à corriger avec des stickers.
 
Nicky Larson
Nicky Larson
jmguiche dit :Je suis sensible aux règles bien ou mal écrite. le sujet m’intéresse. Pourtant, quand j’ai vu le pavé ci dessus, dense, sans paragraphes, je n’ai pas eu le courage de lire.

 

Quoi ??? comment ???? c'est inadmissible il réponds sans même avoir lu, pendez le !!!!
Tout pareil, j'ai scroll j'ai lu la deuxième réponse et jme dit "Non mais clairement, un pavé comme celui la ça me donne envie de mourir dans un machine à laver rempli de tacos"

grotesk
grotesk
Mais justement je crois avoir pigé que ce déséquilibre bizarre souvent constaté est dû aux règles super mal écrites qui ne font pas bien comprendre le jeu. Les illustrations, en particulier, ne montrent AUCUNE situation où une province aurait un marqueur déjà établi mais aussi des pions de diverses autres couleurs. Or, si le joueur possédant ce marqueur a un autre opportunité, ça créé un effet de domino car les autres joueurs vont aussitôt essayer de récupérer la province en plaçant 3 pions dessus. Ce qui créé cette dynamique, c'est le manque: manque d'argent, manque de pions, manque de marqueurs. On manque de tout donc il faut bouger en permanence. J'ai vraiment l'impression que les règles mal comprises ont conduit les gens à le pratiquer de façon complètement statique et désésquilibrée, un peu comme si la notice de seven wonders n'expliquait pas vraiment qu'on doit passer le jeu à son voisin, ou que celle de Puerto Rico ne spécifiait pas que tout le monde fait le même métier pendant le tour d'un joueur. LE détail qui fait le jeu, quoi!
Bref,je pense que le siècle d'or s'acquiert pour une bouchée de pain parce que personne n'arrive à y jouer correctement.
Ya pas longtemps dans le même genre j'ai remarqué pour presque rien un petit Ubongo avec une antilope, qui n'est édité qu'en Allemagne sous le nom (difficile à trouver car il n'est pas marqué sur la boîte!) d'Ubongo Mitbringspiel eh bien il n'existe aucune notice française pour ce jeu au nom caché, qui est en fait une pré-version d'Ubongo Fun Size (comme lui il ne comporte pas d'indices de tuiles et ses tuiles sont retournables, colorées des deux cotés). Je l'ai acheté deux fois à 2 euros pièce pour pouvoir faire des parties à 8 au lieu de 4, et j'ai trouvé dedans les notices photocopiées d'Ubongo (strandard) et Ubongo mini, qui n'ont pas grand chose à voir avec Ubongo Mitbringspiel. Les mères de familles qui m'ont vendu ces jeux m'ont d'ailleurs avoué qu'elles n'avaient pas compris la notice, qui faisait allusion à un sablier (version mini) ou à des diamants (version standard), éléments absents de ubongo mitbringspiel (pour perdre encore plus les joueurs, les diamants, qui ne servent à rien, réaparaissent dans Fun Size). Pourquoi ça m'intéresse? Tout simplement parce qu'ubongo mitbringspiel (ou fun size) est un super petit jeu, je déconne pas, je l'ai fait essayer à pas mal de monde et tous l'adorent, c'est même plus épuré et meilleur que l'original malgré le matos très pauvre (on perd la piste et c'est tant mieux, on perd les indices et c'est tant mieux).
Donc concernant Le siècle d'or, je sens peut-être un truc similaire, un malentendu qui cache un très bon jeu, c'est pour ça que ça me brûle de le tester, ça sent la perle cachée. Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est qu'en lisant des critiques de non-francophones, j'ai vu des avis du type "c'est notre jeu préféré de toute notre collection" etc...
Govin
Govin
...
ThierryLefranc
ThierryLefranc
"Ya pas longtemps dans le même genre j'ai remarqué pour presque rien un petit Ubongo avec une antilope, qui n'est édité qu'en Allemagne sous le nom (difficile à trouver car il n'est pas marqué sur la boîte!) d'Ubongo Mitbringspiel eh bien il n'existe aucune notice française pour ce jeu au nom caché..."

Bonjour,

Pour info, il existe bien une version française, voici mon exemplaire :

Tric Trac

Hop !

 
Default
Govin
Govin
@Thierry Lefranc: ton antilope ressemble à un éléphant.
grotesk
grotesk
Non désolé ce n'est pas du tout le même jeu. Le problème c'est que TOUS ces jeux s'appellent juste UBONGO.
BGG m'a refusé mon entrée aussi, c'est fou comme KOSMOS a tout fait pour brouiller les pistes.
Le jeu dont je parle n'a pas d'indices des tuiles à utiliser (qui rendent le défi trop facile) et pas de sablier, et de plus on peut mettre les tuiles du côté que l'on souhaite pour en changer la forme (ce détail je ne peux pas voir sur la photo si le votre l'a ou pas).
Donc quand vous lisez la notice de votre jeu (qui allait avec celui que j'ai acheté) vous commencez par lire "sélectionnez les cartes avec deux couleurs (tuiles indices) si vous voulez le niveau facile"... et comme ma version n'a pas ces "couleurs", vous ne comprenez juste pas de quoi ça cause.
Regardez le jeu dont je parle, c'est très différent, et c'est un bien meilleur jeu car on commence dans l'inconnu, il faut tester toutes les pièces
:
Tric Trac
grotesk
grotesk
Tric Trac
Cet éléphant m'a bien l'air d'une antilope!
grotesk
grotesk
J'ai proposer de le rentrer dans BGG ou bien de l'accoler à UBONGER FUN SIZE qui est très proche avec juste des diamants inutiles en plus. En ce moment il est considéré comme une version de ubongo mini (le même que vous, qui apparait aussi parfois sous le nom d'ubongo voyage).
Résultat: ils m'ont dit que c'était bien ubongo mini. Je vais pas lutter, hein, je pense juste aux pauvres gens qui l'ont choppé et ne peuvent pas y jouer alors que la règle tient sur une demi feuille:

Ubongo Mitbringspiel
 (pre « fun size » : edition allemande 2015 neue version)

Il faut avoir le plus de victoires après 8 rounds. Prévoir un crayons et un papier pour noter les points.

Les joueurs (jusqu’à 4) gagnent un point en étant le premier à compléter leur puzzle.
Chaque joueur prend un set de 8 tuiles différentes.

Il faut d’abord décider du niveau de jeu : les faces notées A demandent 3 tuiles et les B 4.

Au déparet du round, chaque joueur essaie de terminer son puzzle. Il faut deviner quelles pièces utiliser mais on sait déjà combien (3 ou 4 selon le côté de la carte, notée A ou B et numérotée).

Certaines pièces peuvent êtres tournées pour changer leur forme.

Dès qu’un joueur a fini, on lance un décompte à déterminer pour fixer la difficulté: ça peut être une minute pour des enfants jeunes, 20 secondes pour des adultes, et on peut le baisser une fois qu'on est entraîné. Quand le décompte se termine les autres doivent avoir également fini.

Le premier joueur a deux points pour ce round, ceux qui ont fini un seul, les autres aucun point.

Après 8 rounds, on compte qui a le plus de points.
C’est tout !
 
ThierryLefranc
ThierryLefranc
Cette fois, c'est bon, je l'ai retrouvé !

Tric Trac
Rodenbach
Rodenbach
Ah Thierry tu ranges mal !!
ThierryLefranc
ThierryLefranc
Au contraire, j'ai beaucoup (trop) de jeux dans des cartons.