2176
réponses
63
followers
Par : pingouin | jeudi 20 décembre 2018 à 00:01
pingouin
pingouin
Cripure dit :
Pathfinder JCE 13. Ben j'aimerais tant l'aimer ce jeu. Je le garde. Parfois je m'y remets mais j'ai du mal à rentrer dans l'histoire.
Pathfinder JCE est une (très) bonne idée de jeu, mais en solo le côté très très mécanique se ressent trop à la longue, et finit par éclipser le côté sympa apporté par l'évolution du personnage. Mais ce qui le "disqualifie" à mes yeux, c'est le temps d'installation (long par rapport à la durée de partie)
[edit : autre souci de Pathfinder JCE : les règles. Surtout avec Skull&Shackles et ces histoires toutes pourries de navire. C'est un peu une purge...]
 
SDA JCE 13. Non mais pingouin tu divagues ou quoi ?
Sans doute !
SDA JCE est l'un des jeux que j'aimerais aimer.
Cela va faire la troisième fois en six-sept ans que je m'interroge sur son retour à ma table ou non.
Il coche a priori pas mal de "mes cases à moi" mais... j'ai du mal avec les règles. Vraiment. Elles ne me semblent pas intuitives (ou contraires à mon intuition), trop dépendantes de chipotages de vocabulaire, encombrées de FAQ... Elles m'ont fait décrocher de quelques parties, et me dissuadent régulièrement de m'y remettre...
 
Rejouabilité 1,5 ???
Non mais dis-donc pingouin ça va pas là. Mais alors pas du tout.
cf. plus haut.
Plus ça va, et plus je remets en cause l'argument XY* de certains jeux
Quitte à dérouler un scénario, je préfère un jeu à campagne à la Gloomhaven (campagne longue et one-shot) mais dont je finis chaque partie dans un état plus ou moins satisfaisant, plutôt que de repasser en boucle le même scénario (qui du coup ne m'apporte plus de surprise) pour le passer "enfin" et entamer le suivant avec une configuration différente.
Mais c'est évidemment un point de vue personnel.
Et oui, je comprends que la note 1,5 soit contestable. Bien sûr. Heureusement, même. Mais c'est mon prisme à moi...

* argument XY = "j'ai X scénarios que je peux tenter avec Y personnages/configurations différent.e.s donc X*Y parties je n'ai pas assez de toute ma vie pour en faire le tour"
 
Shakespeare 10. Oui largement meilleur en multijoueurs. Par contre je mets 3 pour l'immersion shakespirienne  !
A mes yeux le principal défaut de Shakespeare en solo c'est que c'est un BYOS.
Je peux finir une partie extraordinaire de tension sur un score relativement médiocre de 27, comme terminer une partie à 30-32 parce que tout s'est bien goupillé. Je préfère de loin avoir un critère plus efficace que le nombre de points...
 
Myrmes 18. Je l'ai joué en solo il y a très longtemps. Pas de souvenir marquant à ce point.
C'est vraiment un super jeu de programmation moyen-terme. Tu as de la visibilité sur 3 saisons, juste assez pour te contraindre tout en ouvrant des possibilités de développement. Le défi est relevé, parfois les dés sont contre toi mais tu as un peu de temps pour t'organiser... 5-6 minutes de mise en place, 1h de partie... bref, c'est plus ou moins tout ce que j'aime dans un solo.
Il est, sur tous ces critères/points de vue, un peu meilleur que Terraforming Mars. Mais ce dernier se rattrape par une plus grande variété des configurations de départ (corpo/plateau/etc) et TM est aussi moins brain burner, ou plus ludique si l'on veut. ça compte aussi !
Mon top
Aucun jeu trouvé
mouettemouette
mouettemouette
A mon tour de me lancer pour la critique de l'un de mes jeux solos préférés, j'ai nommé :

Apex Theropod Dckbuilding Game

Matériel : 1,5/3
Une note moyene qui masque des extrêmes : les illustrations sont superbes, vraiment, et très nombreuses. Chaque espèce de dino a les siennes propres, pas question de bestioles générique, et les plateaux sont plutôt bien faits. Mais les cartes sont trop fines et rendent obligatoires les protège-cartes, un comble pour un jeu de deckbuilding. Sans parler de la très inutile et ridiculement fragile figurine premier joueur.

Livret de règles : 0,5/3
On a rarement vu pire : vous le lisez, vous n'y entravez que dalle. Mais comment on joue à ce truc??!! C'est d'autant plus regrettable que les règles elles-mêmes ne sont pas très complexes. Et difficile de retrouver ce que l'on cherche quand une question se pose. Le demi-point se justifie par le petit récapitulatif en fin de livret sur les différentes espèces, intéressant pour prendre le jeu en main.

Thème-immersion : 3/3
LE point fort du jeu : de par les sublimes illustrations photoréalistes qui persuaderaient le plus sceptique d'entre nous de pouvoir croiser un dino en allant aux champignons, mais également du fait de la grande cohérence entre le thème évolutionniste et la mécanique. On couve sa carte, on évolue avec de l'ADN-monnaie, les prédateurs prédatent sous notre nez dans la rivière de cartes, les cartes en réserve permettent de tendre des embuscades... Bien pensé.

Mécanique : 2,5/3
Du deckbuilding très classique, avec quelques trucs sympas (la pénalité pour tendre les embuscades qui implique de la gestion de main par exemple) qui parfois auraient pu être exploités plus avant (la faculté d'infiltrer nos cartes dans la pioche de chasse présente pour une unique espèce). Et, avec l'une des extensions, la possibilité de deckbuilder un peu son espèce avant le début de la partie. Peu de nouveau sous le soleil, mais ça tourne au poil.

Stratégie - tactique - réflexion : 2,5/3
Le jeu peut être ressenti comme hasardeux par certains joueurs : les événements de la météo ou les effets de chasse vous tombent dessus sans prévenir. Certes, mais rien ne vous oblige à garder la surprise : vous pouvez aussi regarder comment vous composez vos pioches à la mise en place, afin d'orienter votre stratégie. Bref le degré de hasard que l'on se réserve est ajustable.
Pour le reste chaque espèce se joue assez différemment des autres, et offre plusieurs manières d'être jouée. Les décisions ne sont pas systématiquement évidentes, certaines stratégies contre-intuitives réussissent et il faut parfois s'adapter tactiquement. Un bémol pour certaines cartes évolution inutiles ou mal équilibrées.

Rejouabilité : 3/3
Le jeu de base présente déjà une belle diversité, démultipliée par les extensions : une quinzaine d'espèces, une quinzaine de boss, quatre niveaux de difficulté... Et un bon goût de reviens-y qui invite à multiplier les parties sans se forcer.

Bonus : 1,5/2
En solo, une mise en place raisonnablement rapide une fois qu'on a bien trié sa boîte de cartes (5 min environ) et des parties de 35 à 45 minutes sans temps mort. Ce n'est pas si fréquent de trouver des jeux intermédiaires dans cette fourchette de durée, et qui tournent bien.
Une belle courbe de progression pour découvrir les subtilités de chaque espèce, les combos qui marchent bien, et les coups durs instructifs.
Le gros défaut du jeu (outre son mode multijoueur raté, mais on a dit qu'il n'entrait pas en ligne de compte) réside dans sa désormais totale indisponibilité, ou alors à des prix exorbitants. La faute à un auteur-illustrateur de talent mais très piètre auto-éditeur qui a partiellement planté ses soutiens KS. Le jeu a été racheté par un éditeur dont on peut espérer qu'il ressorte le jeu. Et, dans nos rêves les plus fous, quelqu'un le localiserait par chez nous (ah oui, j'ai oublié : en VO uniquement).

TOTAL : 14,5/20

Son côté solo en résumé :
- une mécanique originale : Non, deckbuilding plutôt classique
- une mécanique fluide qui ne demande pas de revenir aux règles : quelques parties d'adaptation mais rien de bien méchant
- du renouvellement dans les parties : oui, grâce aux nombreuses espèces de dinos et de boss
- du fun : oui, grâce à l'immersion qui donne envie de dévorer proies, prédateurs et rivaux avant que la météorite n'abrège cette brutale existence.
- une difficulté qui est en rapport avec ce qui est demandé : la difficulté est facilement modulable et au-delà du mode facile le jeu demande de mûrir ses décisions.
- un thème qui nous embarque dans la partie : oui, très bien transcrit dans les mécanismes
- temps : 5 minutes d'installation (un peu plus lors des premières parties) ; 40 minutes de jeu ; 5 minutes de rangement

Un de mes jeux solos fétiches se sort honorablement, mais sans plus, de cette grille d'évaluation. J'ai peut-être mauvais goût ludique, en fait.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Creasy
Creasy
Intéressant ton tableau pingouin, tu devrais trier par note globale, ça serait peut-être encore plus intéressant.
Mon top
Aucun jeu trouvé
pingouin
pingouin
@Creasy
L'ordre présenté correspond, peu ou prou, au nombre de parties jouées décroissant.
ça présente un autre intérêt...
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
elmagnifico03
elmagnifico03
AAAAh Apex théropod, un jeu que je recherche depuis tellement de temps déjà... enlightened
pingouin
pingouin
Oui, APEX il faut vraiment que j'embraye sur celui-là

Il fait partie de mon défi, et j'avais beaucoup aimé ma partie de découverte... en janvier... mais j'ai déjà tout oublié, du coup. frown
J'hésite avec Renegade... dont je viens enfin de piocher le booster Fire & Chaos
 
Mon top
Aucun jeu trouvé
mouettemouette
mouettemouette
elmagnifico03 dit :AAAAh Apex théropod, un jeu que je recherche depuis tellement de temps déjà... enlightened

Je ne suis pas prophète mais je pense que l'attente pourrait toucher à sa fin : le nouvel éditeur s'apprête à sortir les decks d'extension sur un site d'impression. Il devrait embrayer avec le jeu de base qui serait enfin accessible.

Mon top
Aucun jeu trouvé
Creasy
Creasy
Dites, j'ai vu que 7th continent allait être dispo d'ici Noël, ça donne quoi en solo ? 
Mon top
Aucun jeu trouvé
sgtpepere
sgtpepere
Ca donne que ça fonctionne très bien avec un personnage si on aime la mécanique. D'ailleurs, je vends mon exemplaire parce que je n'y ai pas trouvé mon compte après avoir compris comment fonctionnaient les malédictions de la boîte de base.
Mon top
manu0801
manu0801
pingouin dit :

La rejouabilité, par exemple, est pour moi tout autant liée à l'envie d'y revenir qu'à une certaine forme de renouvellement des parties.
Les jeux "à campagne", Pathfinder par exemple, doivent-il être considérés intrinsèquement rejouables ou, au contraire, moyennement rejouables car limités à la longueur de la campagne ? Du coup j'ai opté pour des notes à la variabilité médiocre.
 

Pour moi la Rejouabilité est différente du Renouvellement.
Dans mes critiques, je fais un paragraphe pour chacun des deux aspects.

Le Renouvellement correspond pour moi à ce qui apporte du nouveau, donc ce qui change physiquement d'une partie à l'autre et la rend différente en terme de configuration de la précédente : des plateaux modulaires, un pouvoir de départ différent, une pioche de cartes événements, un marché de cartes ou une rivière pour un deckbuilding etc.

La Rejouabilité se rapproche plutôt de l'ensemble des éléments qui vont faire variété les stratégies à mettre en place ainsi que les niveaux de difficulté.
Une faible rejouabilité impliquerait donc un déroulé des parties identique, une stratégie unique ou un faible éventail des possibles, peu de choix...
J'inclue le niveau de difficulté dans la rejouabilité parce qu'il implique de jouer différemment selon le niveau (on prend moins de risques, on laisse pas telle ou telle carte en Difficile comme on le faisait en Facile). Donc on doit mettre en place d'autres stratégies et pour moi c'est de la rejouabilité.

Bon, évidemment, les plus taquins pourront jouer sur les mots en disant que tout les jeux sont fondamentalement rejouables à partir du moment où ils ne sont pas brûlés/détruits après leur première utilisation (mais ça veut dire qu'on exclu la notion "d'envie" d'y rejouer/plaisir de jeu).


Du coup, tu peux avoir un Renouvellement faible mais une énorme Rejouabilité (ex : les Echecs avec toujours les mêmes pièces installées de la même façon, aucune partie ne se ressemblera car il y a une diversité conséquente des coups et stratégies).

Et à l'inverse, tu peux avoir un Renouvellement énorme mais une Rejouabilité faible/moyenne (ex: Roll Player où tu commences par piocher une classe parmi 6, 1 carte Antécédent parmi 16, 1 carte alignement parmi 17, soit 6*16*17=1632 possibilités de démarrage ce qui est pas mal, mais au final, tu te rends compte que tu fais toujours plus ou moins la même chose, tu suis la même logique d'une fois à l'autre, donc que le renouvellement a un impact faible sur la rejouabilité).



Mais c'est un vaste sujet qui n'est pas tranché dans le monde ludique. C'est dommage parce qu'au final on utilise des mots mais qui ont des définitions différentes d'une personne à l'autre. Du coup ça devient dur dur de faire une critique ""objective"" quand les critères sont sujets à interprétations...


Pour en revenir à Pathfinder, de dirais qu'il a un renouvellement élevé puisqu'il fonctionne sur un système de scénario, mais une rejouabilité faible car sa mécanique est répétitive (on révèle une carte, on l'applique, on révèle une carte on l'applique...) et l'essentiel des scénarios (à l'exception de 2-3 sur la 30aine de la campagne du du seigneur des runes) ont comme condition de réussite de tuer un boss... Je lui avais mis 2/4 coeurs, donc un jeu moyen sur l'ensemble des critères évalués.
 
elmagnifico03
elmagnifico03
manu0801 dit :
pingouin dit :

La rejouabilité, par exemple, est pour moi tout autant liée à l'envie d'y revenir qu'à une certaine forme de renouvellement des parties.
Les jeux "à campagne", Pathfinder par exemple, doivent-il être considérés intrinsèquement rejouables ou, au contraire, moyennement rejouables car limités à la longueur de la campagne ? Du coup j'ai opté pour des notes à la variabilité médiocre.
 

Pour moi la Rejouabilité est différente du Renouvellement.
Dans mes critiques, je fais un paragraphe pour chacun des deux aspects.

Le Renouvellement correspond pour moi à ce qui apporte du nouveau, donc ce qui change physiquement d'une partie à l'autre et la rend différente en terme de configuration de la précédente : des plateaux modulaires, un pouvoir de départ différent, une pioche de cartes événements, un marché de cartes ou une rivière pour un deckbuilding etc.

La Rejouabilité se rapproche plutôt de l'ensemble des éléments qui vont faire variété les stratégies à mettre en place ainsi que les niveaux de difficulté.
Une faible rejouabilité impliquerait donc un déroulé des parties identique, une stratégie unique ou un faible éventail des possibles, peu de choix...
J'inclue le niveau de difficulté dans la rejouabilité parce qu'il implique de jouer différemment selon le niveau (on prend moins de risques, on laisse pas telle ou telle carte en Difficile comme on le faisait en Facile). Donc on doit mettre en place d'autres stratégies et pour moi c'est de la rejouabilité.

Bon, évidemment, les plus taquins pourront jouer sur les mots en disant que tout les jeux sont fondamentalement rejouables à partir du moment où ils ne sont pas brûlés/détruits après leur première utilisation (mais ça veut dire qu'on exclu la notion "d'envie" d'y rejouer/plaisir de jeu).


Du coup, tu peux avoir un Renouvellement faible mais une énorme Rejouabilité (ex : les Echecs avec toujours les mêmes pièces installées de la même façon, aucune partie ne se ressemblera car il y a une diversité conséquente des coups et stratégies).

Et à l'inverse, tu peux avoir un Renouvellement énorme mais une Rejouabilité faible/moyenne (ex: Roll Player où tu commences par piocher une classe parmi 6, 1 carte Antécédent parmi 16, 1 carte alignement parmi 17, soit 6*16*17=1632 possibilités de démarrage ce qui est pas mal, mais au final, tu te rends compte que tu fais toujours plus ou moins la même chose, tu suis la même logique d'une fois à l'autre, donc que le renouvellement a un impact faible sur la rejouabilité).



 

J'aime bien l'analyse de Manu0801 sur la rejouabilité et le renouvellement. Et c'est un critère (la rejouabilité) essentiel pour moi lors de l'achat. Pour ça que je n'ai jamais acheté un legacy. Et toujours pas envie de franchir le pas.

Syr99
Syr99
ptitepeluche05 dit :Est-ce que tu as testé l'extension ? Le système de point d'expérience nous a tellement rendu accro qu'on a fait 50 parties en un mois.

Non, je n'ai pas testé l'extension de Space Alert, car à la base je ne suis pas fan des extensions, sauf si cela transcende le jeu de base (par exemple, j'achèterai directement Roll Player avec son extension Minion ) ou alors dans les deckbuildings pour apporter suffisamment de rejouabilité/renouvellement à la boite de base ( Legendary Marvel et Aeon's end pour moi )De plus, maintenant je joue principalement  qu'en solo, et l'extension apporte une plus grande difficulté que je ne suis pas encore capable de gérer.

elmagnifico03 dit :Et en ce qui concerne Space Alert, quand je vois la note BGG et le nombre d'avis qui ne recommandent pas le solo ( une grosse majorité en fait), ça me fait un peu prendre de distance avec l'enthousiasme de Syr99. Je ne doute pas qu'il ait essayer d'être objectif, mais je ne doute pas non plus qu'il n'y soit pas arrivé ^^.
Mes jeux préférés en solo ne claqueront jamais une note supérieure à 16 ou 17 car même si je les adore, ils ne sont pas parfaits, et je prends en compte qu'il ne le seront pas non plus (et peut-être encore moins) pour les autres.
Mon top étant également SdA JCE, ensuite viennent Gugong, Dice settlers et Underwater Cities qui eux, plafonneront je pense vers les 14/20 (déjà le cas pour underwater). Du coup, comme pour les avis Sur tric trac, je reste toujours très circonspect avec les notes extrêmes.

Alors attention, c'est clair que c'est mon jeu préféré, et inconsciemment je peux avoir zappé des défauts mais là je n'en vois pas.
MAIS, il n'est pas à mettre entre toutes les mains lojn s'en faut !! C'est même plutôt le contraire !
La majorité des profils de joueurs ici et même là-bas est constituée de "Kubenboiste", et ce n'est pas pour eux ! Mon cousin a ce profil-là, et c'est "impossible" pour lui d'apprécier ce genre de jeu car le temps réel lui faire perdre tous ses moyens d'optimiseurs.
Moi, c'est tout le contraire, plus j'ai de temps pour analyser une situation plus il y a de chance que je prenne la mauvaise décision...oui mon cerveau est bizarre mais c'est comme ça, je fais avec et il se sent super bien dans ce style de jeu.

Par contre "objectivement", il n'y a rien à jeter sur le matos, sur l'explication des règles, le thème/immersion , la stratégie/Tactique/Réflexion, et la rejouabilité.

Ce jeu est une tuerie pour celui qui aime la programmation en temps réel avec le Stress qui va avec. Et en solo tu en sors rincé.
Pour les autres, ils vont détester car ils vont perdre leur moyen/pas avoir le temps de d'optimiser (même si parfois je perds aussi mes moyens mais "j'aime ça" oui je le réaffirme, je suis bizarre comme type ).
Après, le plaisir est ici plus subjectif et là chacun ses goûts (d'où des notes plus tranchées que sur des jeux plus "classiques")
A contrario, même si j'aime énormément Gloomhaven, y compris en solo, ainsi que Mage knight (tous les 2 dans mon top 3 avec Space Alert ), j'arrive à leur voir des défauts.
Je me reconnais très bien dans l'avis de ptitepeluche05 sur Mage Knight, avec juste un peu trop de micro-règles qui cassent le jeu avec des retours dans le livret de règle. Livret de règle, pas super bien agencé d'ailleurs, du coup ma note "objective" serait de 16/20 (-1 pour le livret de règle / +1 pour l'immersion et -1 pour le bonus à cause des retours à la règle pas évident à trouver ).
 

Docky
Docky
elmagnifico03 dit :Mes jeux préférés en solo ne claqueront jamais une note supérieure à 16 ou 17 car même si je les adore, ils ne sont pas parfaits, et je prends en compte qu'il ne le seront pas non plus (et peut-être encore moins) pour les autres.
Mon top étant également SdA JCE, ensuite viennent Gugong, Dice settlers et Underwater Cities qui eux, plafonneront je pense vers les 14/20 (déjà le cas pour underwater). Du coup, comme pour les avis Sur tric trac, je reste toujours très circonspect avec les notes extrêmes.

Je ressens régulièrement cette difficulté à noter un jeu. Je pars en général du principe que si un jeu me plait énormément, si j'ai envie de vite y rejouer, si je ne lui vois pas de défaut (particulier), alors rien ne sert de bouder mon plaisir et je donne la note maximale.

Parallèlement, je pense aussi que même quand un jeu ne me plait pas énormément, si je lui vois des qualités et pense qu'il peut trouver son public, il ne peut alors pas être mauvais. Ma note sera pourra alors être au dessus de la moyenne, c'est une recherche (délicate) d'objectivité que je m'impose.

Au final, mes notes vont souvent de 6 à 9 sur 10, cela laisse peut de marge de manoeuvre. Et j'espère que j'arrive à nuancer un peu plus mes avis par mes textes rédigés, afin d'éviter de faire croire que j'aime tout de façon uniformisée. Comme je le disais précédemment, ce n'est pas si simple...

Jones
Jones
Et même si l'on pense être objectif au maximum, un avis ou une note se fait à un instant T.

J'ai adoré un jeu durant 40 parties, puis je m'en suis lassé et aujourd'hui il ne m'intéresse plus car, par exemple, je le trouve trop répétitif
avant 40 parties il vaut 10/10, après il vaut 5/10 car se répète. Quelle note est la plus objective ?
Il peut arriver qu'on passe les 5 premières parties sur un nuage tellement c'est plaisant, puis passé l'émerveillement on n'y trouve plus grand chose, ou en tout cas pas assez l'envie d'y revenir, peut-être parce qu'on a découvert un autre jeu encore plus à son goût...
Magic, chez moi, a oscillé entre le 0, le 5 et le 10 au fil des années et des formats et des cartes éditées :D

Il y a 3 ou 4 ans, j'ai revendu tout mon SDA, je n'avais plus de joueur et n'aimais pas le solo. Je n'étais pas prêt ^^. Aujourd'hui je replonge et je m'éclate.

Bref une note c'est relatif à nos propres expériences, et ça évolue. Je le vois bien dans les notes de Cripure sur ce sujet. Il met de l'importance ou j'en mets peu et vice-versa. Il compare à ce qu'il connait et son expérience et nous n'avons pas la même.

Concernant le renouvellement par exemple : tout dépend de notre résistante à la répétition et notre propension à s'approprier les règles, surtout en solo. Au SDA j'ai testé plusieurs variantes fanmade très sympa qui renouvelle l'expérience de jeu. J'ai un scénario fétiche, que j'ai joué 50 fois, pour tester des decks. Le challenge est toujours le même, je connais les cartes de rencontre par coeur mais le déroulement est différent.

Bref, c'est toujours cool d'échanger nos avis, j'aime vraiment, mais ce n'est certainement pas une vérité, ce n'est même pas notre propre vérité (ou alors juste à l'instant T) ! :D
Mon top
mouettemouette
mouettemouette
Allez, je passe un autre de mes favoris à la moulinette, en l'occurrence After the virus, le petit format de Fryxelius (l'auteur de Terraforming Mars qui a quelques adeptes ici) trop méconnu par chez nous.

Matériel : 1,5/3
Les cartes et les plateaux sont de bonnes facture, c'est bien le moins pour du deckbuilding. Les illustrations, sans être affreuses, présentent une tonalité BD peu en accord avec la thématique (voir infra), et la feuille de scénarios est franchement tristoune. La boîte n'est pas énorme, mais ça reste dommage pour un petit format de ne pas l'avoir davantage pensé en format voyage. Bref matériel honnête sans effet wahou.

Livret de règles : 2,5/3
Il faudrait le faire exprès pour ne pas comprendre tant le livret est limpide, exemples à l'appui. Le petit demi-point de pénalité s'explique par la formulation de certains scénarios qui nécessitent parfois une clarification. Le tout reste cependant d'une grande clarté.

Thématique : 1,5/3
L'attaque des zombies, les survivants qui doivent s'organiser... Bonjour l'originalité. Le traitement aurait pu apporter une petite touche de fraîcheur si le côté comique - BD avait été poussé jusqu'au bout, mais les scénarios s'avèrent on ne peut plus sérieux, ce qui jure avec les illustrations. La veine "ploucs du Midwest profond pleins de sens pratique face à l'apocalypse zombie" n'était pourtant pas dénuée de potentiel et aurait pu être nettement plus développée. En revanche les mécanismes sont d'une cohérence thématique sans faille : on recharge ses armes avec des cartes, on "détruit" (pas legacy, hein) celles à usage unique, tout se tient et fait sens en jeu. La montée en pression se ressent au fil de la partie et le sentiment de passer sur la ligne de crête est jouissif.

Mécanisme : 3/3
Un deckbuilding original à deux titres : d'une part, il faut faire grossir son deck plutôt que de l'affiner (ce qui vous donnera du fil à retordre : voyez parfois cela comme une course à l'acquisition de cartes) ; d'autre part les différents scénarios exploitent tous les versants de la gestion de deck et les poussent au bout de leur logique. Saupoudrez avec de la gestion de main (ou de pioche) qui corse la chose. Le tout avec un paquet de 54 cartes, un ingénieux tour de force.

Stratégie : 3/3
C'est cornélien dès le début, aucune décision n'est anodine, il faut gérer finement tous les paramètres et la martingale n'existe pas. Chaque scénario appelle une manière particulière de jouer (zigouiller du zombie, sauver des survivants, ramasser des équipements...) et chaque personnage présente son deck de départ propre. Les options sont nombreuses, mais identifier la plus judicieuse n'a rien d'évident. Les situations impossibles à contrer sont rares, et se présentent généralement en tout début de partie ; sinon lorsque l'on perd (souvent), on sait à peu près pourquoi.

Renouvellement : 3/3
Là encore, autant de jeu dans 54 cartes, chapeau. Le jeu n'est pas facile et chaque scénario demande à s'y reprendre à plusieurs fois. La campagne est réussie, et totalement rejouable : il suffit de changer de personnage. Le jeu parfait à emmener pour un long voyage tant le rapport volume/temps de jeu est époustouflant.

Bonus : 1/2
Je me répète : arriver à satisfaire autant d'exigences en 54 malheureuses cartes atteste assez du génie de Fryxelius, et permet de passer outre la relative incohérence graphique (laideur, diront les méchantes langues). Une pointe de dérision dans les scénarios lui aurait grandement bénéficié. Il me fait penser à Vendredi (en moins moche malgré tout) : même petit format qui en a sous le capot. De surcroît il n'est pas vendu cher. Le petit bémol porte sur le format : la boîte contient du matériel jusqu'à trois joueurs (à savoir trois decks identiques de 54 cartes) ; dans l'idéal l'éditeur aurait prévu d'inclure dans cette "grosse" boîte les scénarios et les personnages au format cartes et une petite boîte de voyage parfaite pour le solo. L'écueil n'est pas insurmontable car le matériel existe sur boardgamegeek, il faudra juste faire usage de vos qualités manuelles.

Total : 15,5/20

Son côté solo en résumé :
- une mécanique originale : Plutôt oui. Le jeu ne réinvente pas le deckbuilding mais en offre une variation suffisamment originale pour être rafraîchissante, voire virtuose vu la compacité du jeu.
- une mécanique fluide qui ne demande pas de revenir aux règles : oui, une partie d'adaptation et les règles sont acquises
- du renouvellement dans les parties : oui, grâce à la campagne (difficile) et aux différents personnages.
- du fun : oui, grâce à cette tension qui monte inexorablement avec les vagues d'ennemis et au plaisir d'atteindre les objectifs du scénario.
- une difficulté qui est en rapport avec ce qui est demandé : Le jeu est plutôt difficile, mais chaque décision compte et ses effets se traduisent rapidement.
- un thème qui nous embarque dans la partie : plutôt oui, le thème est banal mais bien valorisé par la campagne et les mécanismes.
- temps : 5 minutes d'installation au grand maximum ; 20 à 40 minutes de jeu (en fonction des scénarios) ; 3 minutes de rangement.

La note correspond à mon ressenti. Celui-là, il fait obligatoirement partie de mes valises. Tout ce qu'on peut lui souhaiter, c'est une localisation qui rende les scénarios plus déjantés en phase avec l'univers graphique et prévoit une version solo de poche. Bref, mangez-en!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Cripure
Cripure
pingouin dit :
J'hésite avec Renegade... dont je viens enfin de piocher le booster Fire & Chaos
 

Hep, bonjour à tous !
Pareil je viens de le choper ce booster Renegade...enfin !

J'ai pas tout lu mais y'a de la belle discussion ici.
C'est bien !

Bons jeux à tous.
 

Cripure
Cripure
Jones dit :



Bref, c'est toujours cool d'échanger nos avis, j'aime vraiment, mais ce n'est certainement pas une vérité, ce n'est même pas notre propre vérité (ou alors juste à l'instant T) ! :D

Jones
Jones
Je vais tenter l'exercice avec mes modifs sur un jeu que j'affectionne :)

Seigneur des Anneaux JCE

Version Jones qui s'est levé du bon pied

Matériel : 2/2
Un jeu de cartes et quelques jetons. RAS.

Livret de règles : 2/2
C'est clair et simple, on attaque rapidement la partie. Quelques allers-retours nécessaires mais c'est par manque de mémoire ^^

Thématique : 1/2
Difficile de mettre une note. Certains n'y verront que des bouts de cartons et des stats, d'autres vivront la grande aventure. Je suis entre les deux :)

Mécanisme : 2/2
Le SDA prend aux tripes. On essaie d'améliorer ses ressources et on serre les fesses quand on retourne une carte ennemie. Finalement, c'est très simple comme mécanique. Les textes des cartes feront la complexité.

Stratégie : 2/2
Compliqué à noter. Selon le deck on sera tantôt dans la stratégie, en mettant en place un moteur à moyen terme, tantôt on sera plutôt dans la tactique avec un deck qui s'adapte.

Renouvellement
Impossible à noter, ça dépend de tellement de paramètres et façon de jouer, de l'investissement, de la propension à s'approprier le jeu, à innover...

Bonus : 9/10
Quand j'ai envie de faire une partie solo, je pense d'abord au SDA. Je construis mes decks avec amour et j'ai investi plus que de raison dans ce jeu. rien d'autre à ajouter.

Total : 19/20


La version Jones pas de bonne humeur

Matériel : 0,5/2
Un jeu de cartes et quelques jetons. RAS. A ce prix c'est heureux quand même ! Rien d'exceptionnel quoi.
Pire : FFG est passé au tout plastique au lieu des boites cartons réutilisables pour ses extensions ! Comme Coca en Afrique avec le plastique au lieu du verre. Bonjour le soin de la planète.

Livret de règles : 0.5/2
FAQ obligatoire, surtout quand on achète des extensions. Et je ne tiens même pas compte des erratas :/
A terme c'est une usine à gaz.

Thématique : 1/2
Difficile de mettre une note. Certains n'y verront que des bouts de cartons et des stats, d'autres vivront la grande aventure. Je suis entre les deux...
Pire, FFG ne fait aucun effort sur le fluff. On peut jouer Bilbo jeune avec Frodon (alors que, hors extensions Saga, le jeu est sensé représenter la période avant le livre). Pour jouer Fluff, il n'y a aucune indication, à vous de posséder une connaissance encyclopédique de l'oeuvre. On peut même jouer Sylvebarbe sur un bâteau. Champagne !

Mécanisme : 1/2
Tellement basique. Et s le scénario ou le deck sort un peu à l'envers, merci au revoir. La difficulté va beaucoup dépendre du deck. Un challenge, quand on est équipé, est de passer le plus de scénario avec un seul deck. Et certains sont presque mission impossible si on adapte rien. Le système de campagne est bof bof. Il faut donc que le joueur s'investisse vraiment. Casu ! Fuyez pauvres fous !

Stratégie : 0/2
Le but est de dérouler son deck. Ca passe ou ça casse. Un peu mécanique tout ça. Finalement, la vraie stratégie a lieu avant la partie, quand on construit son deck.

Renouvellement : 
Impossible à noter, ça dépend de tellement de paramètres et façon de jouer, de l'investissement...

Bonus : 3/10
Le prix du bousin est gargantuesque à la longue. Si l'on optimise un peu, on aura pas mal de déchets au niveau des cartes qui dorment dans un classeur. Les scénarios sont très irréguliers et parfois redondants. C'est plaisant, mais à quel prix ?

Total : 6/20

Moyenne de Jones bipolaire : 12/20
Mon top
Cripure
Cripure
Jones dit :Je vais tenter l'exercice avec mes modifs sur un jeu que j'affectionne :)

Seigneur des Anneaux JCE
Version Jones qui s'est levé du bon pied
Total : 19/20
La version Jones pas de bonne humeur
Total : 6/20
Moyenne de Jones bipolaire : 12/20

De la nuance, j'aime ça.
"Variété ou variante fondée sur une différence de détail, souvent subtile et difficilement discernable, entre deux ou plusieurs choses ou états par ailleurs semblables, ou entre les divers états d'une même chose."

Azertyk7
Azertyk7
Yep! 

Première partie de Terraforming Mars terminée à l'instant (re-merci au passage pour l'éclairage d'Harry Cover et de Cripure sur un point de règles).

Le jeu est effectivement bon mais quand même bien déçu de gagner si facilement dès ma première partie (avec un petit score de 66 certes, mais je préfère largement les jeux solo qui offre un challenge basé sur des conditions de victoire difficiles que les jeux solo où le challenge consiste à scorer un max...)

J'aimerais avoir mal joué/mal interprété les règles mais je ne vois pas où…


D'autres ont eu cette même expérience ?
pingouin
pingouin
Azertyk7 dit :Yep! 

Première partie de Terraforming Mars terminée à l'instant (re-merci au passage pour l'éclairage d'Harry Cover et de Cripure sur un point de règles).

Le jeu est effectivement bon mais quand même bien déçu de gagner si facilement dès ma première partie (avec un petit score de 66 certes, mais je préfère largement les jeux solo qui offre un challenge basé sur des conditions de victoire difficiles que les jeux solo où le challenge consiste à scorer un max...)

J'aimerais avoir mal joué/mal interprété les règles mais je ne vois pas où…


D'autres ont eu cette même expérience ?

oui

j'avais oublié de partir avec un NT de 14 et non pas 20 comme en multi.
ça fait souvent des premiers tours difficiles...

à part ça, les points souvent oubliés dans les premières parties :
- aucune production de base, sauf si la corpo en décide autrement
- on doit payer les cartes qu'on garde
- seulement 10 cartes en 1ère génération, et non pas 10+4
 

Mon top
Aucun jeu trouvé
Azertyk7
Azertyk7
Non, je ne me suis pas trompé sur ces points... Peut-être une génération non comptabilisée...

Bref, très envie d'y revenir tout de même. Je verrai bien si ma seconde partie sera si facile... 
Proute
Proute
pingouin dit :
Azertyk7 dit :Yep! 

Première partie de Terraforming Mars terminée à l'instant (re-merci au passage pour l'éclairage d'Harry Cover et de Cripure sur un point de règles).

Le jeu est effectivement bon mais quand même bien déçu de gagner si facilement dès ma première partie (avec un petit score de 66 certes, mais je préfère largement les jeux solo qui offre un challenge basé sur des conditions de victoire difficiles que les jeux solo où le challenge consiste à scorer un max...)

J'aimerais avoir mal joué/mal interprété les règles mais je ne vois pas où…


D'autres ont eu cette même expérience ?

oui

- seulement 10 cartes en 1ère génération, et non pas 10+4
 

euh... ça c'est pareil en multi

pingouin
pingouin
Proute dit :
pingouin dit :
Azertyk7 dit :Yep! 

Première partie de Terraforming Mars terminée à l'instant (re-merci au passage pour l'éclairage d'Harry Cover et de Cripure sur un point de règles).

Le jeu est effectivement bon mais quand même bien déçu de gagner si facilement dès ma première partie (avec un petit score de 66 certes, mais je préfère largement les jeux solo qui offre un challenge basé sur des conditions de victoire difficiles que les jeux solo où le challenge consiste à scorer un max...)

J'aimerais avoir mal joué/mal interprété les règles mais je ne vois pas où…


D'autres ont eu cette même expérience ?

oui

- seulement 10 cartes en 1ère génération, et non pas 10+4
 

euh... ça c'est pareil en multi

Les deux autres aussi... mais en solo, tu n'as personne pour te rappeler à l'ordre...

Mon top
Aucun jeu trouvé
Proute
Proute
pingouin dit :
Proute dit :
pingouin dit :
Azertyk7 dit :Yep! 

Première partie de Terraforming Mars terminée à l'instant (re-merci au passage pour l'éclairage d'Harry Cover et de Cripure sur un point de règles).

Le jeu est effectivement bon mais quand même bien déçu de gagner si facilement dès ma première partie (avec un petit score de 66 certes, mais je préfère largement les jeux solo qui offre un challenge basé sur des conditions de victoire difficiles que les jeux solo où le challenge consiste à scorer un max...)

J'aimerais avoir mal joué/mal interprété les règles mais je ne vois pas où…


D'autres ont eu cette même expérience ?

oui

- seulement 10 cartes en 1ère génération, et non pas 10+4
 

euh... ça c'est pareil en multi

Les deux autres aussi... mais en solo, tu n'as personne pour te rappeler à l'ordre...

Ah voui, c'est vrai. no

Cripure
Cripure
1ère partie de Goblivion ce soir.

Un jeu LARGEMENT inspiré de Vendredi mais que j'ai trouvé plus fun (le visuel peut-être).

Un jeu de deckbuilding "formaté" pour le solo.

Avec une mécanique moins monotone que Vendredi.

Je perds sur le fil contre le dernier Boss, niveau facile.
Sur le dernier combat je me lance avec 2 petits points de vie et ça ne suffira pas.

Je me suis vraiment bien amusé.

Allez, bons jeux à tous.
Saxgard
Saxgard
Goblivion est déjà disponible? Je le vois toujours qu'en précommande.

@AzertyK7 : Normalement Terraforming Mars propose un assez bon défi. Il ne faut pas effectivement se contenter de Terraformer il faut aussi arriver à avoir un bon score (en dessous de 70 c'est un très petit score). Combiner les 2 devient bien plus difficile. Il est là le challenge selon moi. De plus c'est loin d'être toujours aussi facile de Terraformer. Pour ma part je le trouve très bien dosé en terme de défi sachant aussi que je préfère les jeux qui nous résistent en solo.
Cripure
Cripure
Saxgard dit :Goblivion est déjà disponible? Je le vois toujours qu'en précommande.

@AzertyK7 : Normalement Terraforming Mars propose un assez bon défi. Il ne faut pas effectivement se contenter de Terraformer il faut aussi arriver à avoir un bon score (en dessous de 70 c'est un très petit score). Combiner les 2 devient bien plus difficile. Il est là le challenge selon moi. De plus c'est loin d'être toujours aussi facile de Terraformer. Pour ma part je le trouve très bien dosé en terme de défi sachant aussi que je préfère les jeux qui nous résistent en solo.

Bonjour Saxgard,
Si Goblivion disponible en vente sur...

MP peut-être ?

Excellente première partie pour ma part.

Azertyk7
Azertyk7
Yep!

Terraforming Mars:
Seconde partie hier soir.
Nouvelle victoire, mais vraiment sur le fil cette fois ci. J'ai eu une grande chance dans le dernier tirage de cartes et il me restait très exactement les Megacredits nécessaire pour réaliser la terraformation. J'ai préféré cette partie nettement plus tendue que la première.

Goblivion:
Sur ma wishlist mais je crains le doublon avec Vendredi.
J'attends vos retours. Je ne pense pas l'acheter si c'est le cas (même s'il a l'air plus sympa à priori).
 
Cripure
Cripure
Azertyk7 dit :Yep!

Terraforming Mars:
Seconde partie hier soir.
Nouvelle victoire, mais vraiment sur le fil cette fois ci. J'ai eu une grande chance dans le dernier tirage de cartes et il me restait très exactement les Megacredits nécessaire pour réaliser la terraformation. J'ai préféré cette partie nettement plus tendue que la première.

Goblivion:
Sur ma wishlist mais je crains le doublon avec Vendredi.
J'attends vos retours. Je ne pense pas l'acheter si c'est le cas (même s'il a l'air plus sympa à priori).
 

Bonjour,
J'ai beaucoup, beaucoup joué à Vendredi.
Goblivion reprend la mécanique de Vendredi mais avec des changements...heureusement !
Le visuel plus "distrayant".
Comme avec Vendredi on part avec un deck de paysans pas du tout guerriers.
On entraîne nos paysans à devenir des combattants.

Les cartes ennemies glissent face cachées sur un plateau comme avec un Legendary Encounters (Alien).

Quand un ennemi franchit la porte du château on bastonne.
Quand on a vaincu tous les ennemis on affronte les Boss.

Il y a 3 niveaux de difficulté.

Des jetons Ressources pour améliorer nos Paysans.
Les ressources sont nos points de vie. On peut en dépenser pour achever un ennemi.

Il y a des jetons Bonus pour nos cartes et pour les ennemis.

On peut jouer plusieurs rôles (5) avec des capacités différentes.
L'idée du Garde du Corps est bien vue.
On peut acquérir des cartes Objets.

3 phases de jeu :
1/Entraînement
moment très amusant où on va améliorer nos cartes
2/Avance des ennemis sur la plateau Ennemis
3/Combat


Les règles sont claires.
Vite installé-rangé pour une partie de 30 mn maxi le format est parfait pour le solo.

Donc au final pas mal de différences tout de même.

Doublon : oui et non.

Oui pour le principe général de la mécanique.
Non pour les différences qui renouvellent bien le système.

Y'a même un mode Campagne VF très sympa dispo sur la Toile (BGG).




 

Cripure
Cripure
Hep, comme je comptabilise mes parties jouées, me suis amusé à pointer les jeux joués majoritairement en solo et les jeux joués majoritairement en multijoueurs.

Rangement des jeux du plus joué en solo au moins joué en solo :
SDA JCE
Village Attacks
Gugong
Xenoshyft Onslaught
Renegade

Paper Tales
Michel Strogoff 

Héros de Terrinoth
                 
Star Saga
Auztralia
Kepler 3042
Pandémie La Chute de Rome
Terraforming Mars
                       
Space Cadets Away Missions 
Clans of Caledonia
  

Ghost Stories 
Small Islands 
Sentinels of the Multiverse
Chronicles of Frost

             
Robinson Crusoé 
Le Signe des Anciens
         
Andor
Pathfinder JdC 
Caverna caverne vs caverne 
Space Explorers 
Compagnons      
Deus 
Agricola 
Runebound 
Crypt 

Goblivion           
Fallout 
L'Ile Interdite 
Shakespeare 
Volfyrion
Faustus
Faustus
Même si Goblivion a l'air d'avoir quelques similarités avec Vendredi, je pense que je vais craquer, surtout qu'il devrait être dispo dans ma crèmerie dijonnaise en fin de semaine !
Je n'ai pas encore lu les règles, je vais mater ca tranquillement et voir à quoi ressemble cette campagne solo.
Mon top