10
réponses
0
follower
Par : Cyril-Fiesta | vendredi 16 décembre 2011 à 02:01
Default
Cyril-Fiesta
Cyril-Fiesta
Salut,

je travail actuellement sur un jeu de plateau + figurine, et pour mon proto final j'ai une connaissance illustrateur, avec qui je serais donc associé, pour le design du plateau, les illustrations diverses, et le modelage des figurines en pate Fimo (+ peinture, etc. )

Dans le cas éventuel où (après des mois et des mois (années ? :p) de tests), je trouvais un éditeur, le contrat serait-il signé entre seulement moi et l’éditeur, ou inclura t'il aussi l'illustrateur ?

Par exemple, si l’éditeur décide de changer les illustration par celles d'un illustrateurs avec qui il travail déjà, ainsi que le design des figurines, il ne restera que mon propre travail dans le jeu final, pas celui de mon associé illustrateur. Dans ce cas, aura-t'il bossé pour finalement ne rien avoir du % des ventes du jeu ?

Je sais qu'un auteur touche dans les 6-8% par exemple + quelques exemplaires du jeu, mais concernant un illustrateur, on se partage le faible % ou on à chacun 6-8% ?

(l'auto-édition me semble impossible, rien que pour les figurines qui reviendrais largement au dessus de mes moyens :s)

Merci beaucoup

++
Mon top
Aucun jeu trouvé
shaudron
shaudron
Par exemple, si l’éditeur décide de changer les illustration par celles d'un illustrateurs avec qui il travail déjà, ainsi que le design des figurines, il ne restera que mon propre travail dans le jeu final, pas celui de mon associé illustrateur. Dans ce cas, aura-t'il bossé pour finalement ne rien avoir du % des ventes du jeu ?

Oui.
Après, tu peux essayer de discuter avec l'éditeur en lui suggérant la participation de l'illustrateur, mais il reste décisionnaire, à moins que tu n'en fasses toi même une condition de cession de tes droits - genre "ben non, vous ne publiez pas mon jeu si mon pote ne bosse pas dessus". Ce genre d'ultimatum réduit tes chances de te faire éditer, mais en présentant les choses différement, si l'illustrateur est bon... c'est déjà arrivé en tout cas (l'illustrateur de Chabyrinthe et la soupe à Gertrude a été "suggéré" à Cocktail Games par Antoine Bauza, si je ne m'abuse).
Je sais qu'un auteur touche dans les 6-8% par exemple + quelques exemplaires du jeu, mais concernant un illustrateur, on se partage le faible % ou on à chacun 6-8% ?


Non, généralement c'est plutôt une somme forfaitaire fixe pour la cession de droits des illustrations, qui n'a rien à voir avec tes droits d'auteur. Après, certains illustrateurs travaillent au pourcentage aussi, mais vous ne partagez pas, c'est différent de celui de l'auteur.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Nono
Nono
je confirme ce qui a été dit par shaudron.
L'auteur et l'illustrateur sont deux intervenants distinct dans le jeu et ne sont pas associé dans le même contrat. Il faut que son travail plaise tout autant que le tiens.
Mon top
Cyril-Fiesta
Cyril-Fiesta
Ok, merci beaucoup,

bon ba il nous reste à étudier une éventuelle auto-édition si on veut voir nos 2 noms sur la boite :s (mais vu les 20 figurines différentes par exemplaire ça me semble irréaliste :s)

Lui serait peut-être d'accord pour juste me rendre un (grand) service pour mon proto final, mais ça me ferait chier qu'il perde son temps pour rien :s

edit : ou alors j'ai peut-être une idée : remplacer les figurines (dommage :s) par un simple socle plastique + dessin cartonné fixé dessus, comme on en voit dans beaucoup de jeu, ça reste des figurines visibles, je garde mon illustrateur, et c'est déjà plus réalisable en auto-édition (ce que j'envisagerai en dernière solution)
Mon top
Aucun jeu trouvé
mr popo
mr popo
Franchement, faut arrêter de bloquer sur la question des figurines. C'est quasi-systématique chez les nouveaux créateurs issus du monde de la figouze (je le sais, j'ai fait pareil au début).

Clairement, c'est prendre le problème à l'envers : il faut d'abord avoir un jeu solide, bon, et intéressant avant de se lancer dans la conception, et à plus forte mesure la production, des "pions de luxe" que sont et restent les figurines. C'est gadget, un simple accessoire.
Mon top
Aucun jeu trouvé
alain13
alain13
BigGamer95 dit:
Lui serait peut-être d'accord pour juste me rendre un (grand) service pour mon proto final, mais ça me ferait chier qu'il perde son temps pour rien :s

Et si un éditeur te dis, ton jeu ne nous intéresse mais purée, tes illustrations sont géniales et que donc finalement il engage l'illustrateur pour d'autres jeux, auras-tu perdu ton temps pour rien ?

Je pense sincèrement que ton copain ne doit pas illustrer ton jeu pour espérer être l'illustrateur officiel s'il est édité. Ca doit aussi lui servir de tremplin, de référence, ... afin de se faire connaître.

il est aussi bon de rappeler que le retour sur investissement est généralement (sauf quelques exceptions) ..... très très faible dans le monde du jeu. Le moteur premier doit être le plaisir de faire les choses.
Mon top
Aucun jeu trouvé
adinx
adinx
Alain13 dit:Je pense sincèrement que ton copain ne doit pas illustrer ton jeu pour espérer être l'illustrateur officiel s'il est édité. Ca doit aussi lui servir de tremplin, de référence, ... afin de se faire connaître.

Dans ce cas là, autant qu'il dessine pour lui sur ses propres thèmes et sans contraintes : son travail n'en sera que meilleur. Et se faire connaître sur un jeu qui a de très faible chances de se faire éditer (comme tous les jeux, j'entends), comment dire…

Pour un proto, tu peux toujours prendre des figurines d'autres jeux ou des illustrations sur internet.

Et pour une auto-édition, tu as quand-même sacrément intérêt à avoir fait tourner pas mal ton jeux avant, et de lancer le buzz avant la production. De plus, se faire distribuer, c'est pas facile non plus.
Cyril-Fiesta
Cyril-Fiesta
Clairement, c'est prendre le problème à l'envers : il faut d'abord avoir un jeu solide, bon, et intéressant avant de se lancer dans la conception, et à plus forte mesure la production, des "pions de luxe" que sont et restent les figurines. C'est gadget, un simple accessoire.

Je n'ai jamais parlé de produire le jeu maintenant ^^ Je n'en suis qu'au test "interne" avec quelques testeurs de différents âges/habitudes de jeu
Maintenant, ça ne m’empêche pas de réfléchir à l'avance, et je ne sais pas si les figurines sont vraiment un luxe dans un jeu type wargame où chaque pion est unique mais bon y'a plus simple, c'est vrai ^^
il est aussi bon de rappeler que le retour sur investissement est généralement (sauf quelques exceptions) ..... très très faible dans le monde du jeu. Le moteur premier doit être le plaisir de faire les choses.


La encore, je n'ai pas prévu de gagner énormément (je sais comment ça se passe)
Si à terme j'en viens l'auto-édition (après avoir trouvé le budget de départ), mon but sera dans un premier temps, juste de rentrer dans mes frais :s


Pour revenir au sujet, pour l'instant je n'en suis pas à l'auto-édition loin de là, les figurines serviront pour un beau proto + une version "éco" avec des pions en carton/plastique comme http://www.tactikgoal.com/upload/image/ ... oyenne.jpg, ensuite nous passerons au test ouvert (module vassal, salon, soirée jeux, etc. aussi longtemps que nécessaire), et enfin 3 solutions :

1) Un editeur est intéressé avec les illustrations et figurine (3d ou éco) : bingo
2) Editeur intéressé mais sans l'illustrateur (donc avec son illustrateur) : hum ce serait quand même con de refusé, dans ce cas ma seule exigence sera le nom de mon illu dans les remerciement et un lien vers son travail ... je pense pas que ça gène l'éditeur, et ainsi mon illu n'a pas tout fait pour rien
3) le jeu plait, les gens sont intéressés, on tente une auto-édition à faible tirage (100) avec les pions "éco", sans distributeur dans un premier temps (genre vente dans les salons ou aux ludothèques), et le proto avec figurine 3d sera notre collector perso :p

Je pense qu'avec ces solutions, tout le monde est gagnant sans contrainte ... reste à voir ce que mon illustrateur en pense xD
Bref, vous inquiétez pas, je connais la réalité du terrain, je pars pas à l'aveugle avec des espérances sur-réalistes (genre être édité à coup sur, vendre des milliers d'exemplaires, devenir super connu, etc. bof, réussir à avoir une version finale concrète illustré par mon pote et que des joueurs aiment dans une soirée jeux, ça me suffit :p)
Mon top
Aucun jeu trouvé
ehanuise
ehanuise
Avant de franchir peut-être un jour le pas de l'autoédition, étudie attentivement l'aspect distribution.
Créer un jeu c'est du travail, le produire c'est une avneture, mais arriver à le rendre achetable par les joueurs c'est un enfer à soi tout seul :twisted:
Cyril-Fiesta
Cyril-Fiesta
ne t’inquiètes pas, comme je l'ai dis, je sais comment ça se passe, et je sais le travail et tout ce que ça comprend ^^ et comme je l'ai aussi dit j'en suis loin de l'auto-édition, ce n'est qu'une éventualité lointaine
j'étudie toujours chaque possibilité longtemps à l'avance pour ne pas être pris au dépourvue et ne m'orienter vers une chose pour devoir tout changer ensuite ^^ (bon je prévois sauf les imprévues bien sur et de ce coté là, tout domaine confondue j'ai une chance de merde :lol: )
Mon top
Aucun jeu trouvé