75
réponses
0
follower
Par : MrGirafe | mercredi 5 avril 2006 à 17:37
MrGirafe
MrGirafe
Dans la série "j'ai une argumentation complète à vous soumettre", à ceux qui disent le chômage, c'est la faute des femmes qui veulent bosser etc. je réponds :

la femme dans la société, au tout début de l'humanité, n'était pas celle décrite par les textes religieux !
Elle n'avait pas à rester à la maison (ni à la grotte) pour allaiter les enfants et faire le ménage, cette vision est assez récente et correspond plutôt à l'apparition des religions dans nos sociétés. Elle ne correspond ni à nos gènes, ni au genre humain.

La religion catholique est à présent sortie depuis quelques années maintenant de cette vision dogmatique, elle permet et encourage l'émancipation des femmes. Cependant, certaines religions moins récentes préfèrent encore imposer un rôle décoratif à la femme, sans se préoccuper de la nature humaine.

L'émancipation des femmes est en fait un retour à l'équilibre naturel du genre humain où la femme participe largement à l'organisation de la cité et à son fonctionnement économique.

:arrow: Un lien

Extraits des travaux de Claudine Cohen :
<<
Depuis une trentaine d'années des études d'ethnologie et de préhistoire ont reévalué les rapports homme-femme dans les société préhistorique.
Si la femme, de par son rôle dans la reproduction (grossesse puis allaitement), était plus "statique" cela ne l'empêchait pas de participer activement aux activités du groupe.

Une femme aux rôles multiples
En quelques années on a reconnu aux femmes un vrai rôle économique et social dans la société préhistorique.

- Au Paléolithique le plus ancien, les activités féminines étaient sans doute liées au charognage, au dépecage, à la transformation et au transport des animaux morts.
Ces activités ne requièrent pas une force physique particulière et la femme a parfaitement pu y participer.
- Au Paléolithique supérieur, les femmes ont un rôle actif de cueillette, de collecte et sont donc pourvoyeuses de nouritture. Par ailleurs, la chasse masculine étant rarement fructueuse, ce "complément alimentaire" féminin devait souvent être la seule source de nourriture pour le clan.

Un rôle artisanal
On pense également que la gente féminine, moins mobile que les mâles chasseurs, pouvait se consacrer à des ouvrages manuels tels que la fabrication d'outils, d'armes ou le tissage (en fibres végétales). On a retrouvé plusieurs statuettes anthropomorphes représentant des "vêtements" ou des parures...

Un rôle artistique
Certains mouvements féministes ont suggéré que l'art préhistorique n'était pas forcément réalisé par des hommes, pour des hommes.
On peut effectivement se poser la question sur cet a priori... Les femmes ont parfaitement pu être à l'origine des fresques rupestres ou de l'art mobilier.
Par ailleurs , on retrouve cette pratique d'un art réservé aux femmes chez certains peuples australiens modernes. C'est un art sacré qui ne peut être réalisé que lors de circonstances particulières, à un moment et dans un lieu particuliers.

A noter, en janvier 2006, le CNRS a publié les résultats d'une étude portant sur les tracés de mains découverts dans les grottes préhistoriques. Les femmes aussi participaient à l'art préhistorique.
>>


:arrow: Autre lien : les femmes dans l'art préhistorique
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
MrGirafe dit:Dans la série "j'ai une argumentation complète à vous soumettre", à ceux qui disent le chômage, c'est la faute des femmes qui veulent bosser etc.


Outre que c'est pas vriament nouveau, je ne vois aps du tout en quoi ça peut répondre à l'affirmation le chômage est du au travail des femmes" Ca ne veut pas dire que je me retrouve dans cette affirmation hein ! C'est juste que je ne comprends pas en quoi le fait que la femme aie eu une place autre que décorative démontre que son travail n'est pas cause de chômage...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maurice la Grammaire
Maurice la Grammaire
Hum, ce n'est pas vraiment une découverte, tu sais. Regarde la place des femmes dans les sociétés qui sont au niveau technologique du paléolithque, comme les San... Il n'y a aucune société qui puisse se passer de la force de travail de la moitié de ses membres, de toute façon.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Richard
Richard
C'est sur que le statut de la femme à la préhistoire et le chomage de la fin du 20ème siècle ont des connexions assez éloignés mais je comprends l'argumentaire.

Y a des gens qui tirent des conclusions et qui pensent détenir la vérité parcequ'ils font référence à des valeurs traditionnelles, ancestrales....

Les femmes ont beaucoup paties de se genre de raisonnement.

Hors pendant des milliers d'années, il n'est pas improbable que la femme est tenu une position équitable, si ce n'est prépondérante dans la société humaine (surtout à l'époque du culte de la déesse mère)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Toftof
Toftof
il y a du chômage parce qu'il y a trop d'hommes qui travaillent, qui prennent la place de ceux qui ne travaillent pas.

plus sérieusement, ce que je ne supporte pas c'est la différenciation sexuée des travailleurs.
ça me sort par les trous de nez.

les femmes et le chômage, :roll: comme sujet de discussion voire de polémique, en voilà un bien bidon ; c'est digne des comptoirs de bar...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Richard
Richard
toftof dit:les femmes et le chômage, :roll: comme sujet de discussion voire de polémique, en voilà un bien bidon ; c'est digne des comptoirs de bar...

J'te l'accorde mais c'est 25% de l'électorat.
Alors à chaque fois qu'on mettre à bas un poncif débil, faut pas s'en priver.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
Bien sûr que c'est un poncif bidon. Mais à mon avis répondre avec un argumentaire bidon ne vaut pas mieux. En revanche il est facile de montrer que "la femme à la maison" d'avant guerre, c'était un concept qui ne touchait qu'une catégorie sociale nantie... Dans le monde ouvrier comme dans le monde agricole, la femme travaillait dès le début de la société moderne... Il suffit de relire les Misérables, ou plus proche de revoir le nombre de soubrettes, gouvernantes et autre domestique pouyr se rendre compte que les femmes au foyer n'éatianet pas nombreuses sans qu'il faille remonter jusqu'à la préhistoire.
D'ailleurs selon certains anthropologues, à la préhistoire la femme faisait pire que travailler : elle dirigeait...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Toftof
Toftof
je pensais que les personnes qui pensaient ainsi ne représentaient plus qu'une infime minorité, mais d'après vos dires, j'ai l'impression que je me trompe :?
Pauvre France.

Je vous lis, désormais.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
toftof dit:je pensais que les personnes qui pensaient ainsi ne représentaient plus qu'une infime minorité

Ben à mon avis, il ne faut pas confondre ceux qui pensent que la place de la femme est à la amison et ceux qui pensent que le chomage est dû au travail des femmes. Il y a bien sûr des connexions entre les deux raisonnement mais ce n'est pas tout à fait la même chose.
Du coup dans le premier cas, l'argumentation de Mr Girafe est intéressante puisqu'elle montre que la femme au foyer ce n'est pas "naturel" mais dans le deuxième cas, mieux vaut montrer que les femmes ont travaillé bien avant leur émancipation, dans des sociétés bien plus proche de la notre que celle du clan de l'ours...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Richard
Richard
Eric dit:(...) soubrettes, gouvernantes et autre domestique (...) à cette époque la femme faisait pire que travailler : elle dirigeait...

Ouille ouille ouillle !
Ca doit être du 2ème dégré !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Wasabi
Wasabi
Dire que les femmes creent le chomage en France, revient a dire que multiplier la population active d'un pays par deux cree du chomage. C'est absurde. Qui plus est, rien de pire que les lieux de travail essentielement masculins (ou feminins d'ailleurs). Le fait de melanger les deux permet de garder une discipline/rigeur (haha j'en voit venir).
Par contre, c'est sur qu'a l'echelle de la planete, ca pourrai poser un probleme si toute la population se mettait a travailler: a quoi ca sert de gagnr de l'argent si personne n'est la pour le depenser? :)
Bref, c'est un avantage pour la France (je pense que c'est le pays au monde ou la part des femmes dans la population active est la plus elevee), tant que ca ne se generalise pas a toute la planete.

Quand a l'emancipation de la femme, ca me fait toujours rire. En France, les femmes ont maintenant plus de droits et de devoirs que les hommes, ca serait plutot aux hommes de s'emanciper.
En effet, les femmes remplissent maintenant les memes fonctions que les hommes, mais sont encore traditionelement en charge de la majorite des taches familiales - education des enfants en particulier. (A commencer par le conge maternite, bien plus important que le conge paternite, non mais c'est quoi ca ? (je rigole......)).
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
Richard dit:
Eric dit:(...) soubrettes, gouvernantes et autre domestique (...) à cette époque la femme faisait pire que travailler : elle dirigeait...

Ouille ouille ouillle !
Ca doit être du 2ème dégré !

Non c'était pas du second degrès mais un raccourcis rapide, j'édite et je corrige. La femme travaillait avant guerre sans que ce soit cause de chomage et à l'époque de la préhistoire, certains antrhopologues pensent qu'elle faisait pire (pire c'est du second degrès)que travailler : elle dirigeait...

D'ailleurs en relisant mon message, c'était déjà correct. Mais bon je précise pour que ce soit clair
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Je ne dis pas que c'est nouveau, la publication des travaux de Claudine Cohen est antérieure à 2000 me semble t-il....

Mais comme j'ai encore eu cette discussion samedi dernier, avec une personne d'un certain âge qui ne change jamais d'avis et crie de plus en plus fort au fur et à mesure de la discussion pour empêcher les autres de parler... Bref un tétu.. Je me dis que je ne dois pas êre seul.

Je cite l'argumentaire du monsieur :
"Les femmes ont voulu être l'égal de l'Homme et travailler, qu'elles assument ! Moi je dis qu'on devrait les payer pour qu'elles restent à la maison pour s'occuper de l'éducation des enfants ! Parce que quelle éducation ! C'est tout de même pas au bohomme de s'en occuper ! Et maintenant y'a le chômage alors qu'elles assument !"

Et donc il suffit de lui resortir :
"la femme avait, au temps de la préhistoire, un rôle économique et artistique au moins aussi important que l'homme, elle avait les tâches non physiques à réaliser telles que la cueillette, la fabrication des outils ou les tissage. elles participaient également aux oeuvres artistiques, à l'égal de l'homme. Ce n'est que longtemps après, ces derniers siècles, que (la religion en particulier) lui a imposé un rôle restreint et une certaine vie soumise au bon-vouloir de l'homme. C'est moins vrai aujourd'hui pour la religion catholique, mais on le constate encore pour certaines autres religions plus récentes."

Il s'est calmé naturellement devant l'évidence de cet argumentaire, c'est juste qu'il ne savait pas ! Il va devoir trouver un autre bouc émissaire au chômage et à la mauvaise éducation des jeunes, peut être que ce nouveau bouc-émissaire sera moins sexué.
Mon top
Aucun jeu trouvé
dmgt
dmgt
Les antrhopologues ne pensent pas vraiment que les femmes aient dirigées quoi que ce soit. C'est juste que dans certaines tribus, que ce soit à la prehistoire jusqu'a encore aujourd'hui dans certaines régions du monde, la femme etait "sacralisée", elle avait un place importante.Le pouvoir pouvait etre partagé avec des femmes, mais jamais aucune preuve n'a demontrée qu"elles dirigeaient quoique ce soit. Les preuves tendent meme à dire l'inverse, et toutes ces theories qui disait que les femmes dirigeaient des clans sont vivement remisent en questions par bcps d'anthropologues.

Meme les societes matriarcales d'aujourd'hui ne donnent pas le pouvoir aux femmes. Elles ont juste un role plus important.
Mais le pouvoir de decision ou d'action est souvent donné, dans une famille, non pas au pere, mais au frere de la femme.
Mon top
Aucun jeu trouvé
kouynemum
kouynemum
Wasabi dit: En France, les femmes ont maintenant plus de droits et de devoirs que les hommes, ca serait plutot aux hommes de s'emanciper.
En effet, les femmes remplissent maintenant les memes fonctions que les hommes, mais sont encore traditionelement en charge de la majorite des taches familiales - education des enfants en particulier. (A commencer par le conge maternite, bien plus important que le conge paternite, non mais c'est quoi ca ? (je rigole......)).



t'as commencé à rigoler à quelle ligne, là ?!

parce que moi c'est du début....avec un pic à "les femmes remplissent maintenant les memes fonctions que les hommes"


incroyable...j'en ai les larmes aux yeux, tellement je rigole !
Mon top
Aucun jeu trouvé
yadequoifaire
yadequoifaire
Toute cette discussion est parfaitement résumée dans la chanson de Sardou "Etre une femme". :wink:

Et en plus, c'est mélodique...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
MrGirafe dit:
Il s'est calmé naturellement devant l'évidence de cet argumentaire, c'est juste qu'il ne savait pas ! Il va devoir trouver un autre bouc émissaire au chômage et à la mauvaise éducation des jeunes, peut être que ce nouveau bouc-émissaire sera moins sexué.


Ben ça m'étonne tellement l'argumentaire n'a rien à voir avec la question posée. Je maintiens que dans ces cas là, il est plus pertinent de faire remarquer qu'encore avant guerre, les femmes qui en avaient les moyens et ne travaillaient pas mettaient souvent leurs enfants en nourrice, et que celle qui n'en avaient pas les moyens devaient trouver d'autres solutions vu, qu'elles, elles devaient aller trimer à l'usine ou comme domestique... Bref, les mères s'occupent bien plus de leurs enfants aujourd'hui que ça n'était le cas pour nos arrière-grands parents (ses grands parents ou ses parents à lui)...
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Pour des raisonnements aussi expéditifs (travail femme = chômage), remonter à la moitié du siècle dernier n'est pas suffisant, pour eux le ver était déjà dans la pomme dès le XIXème siècle. Les suffragettes, le marxisme étaient déjà présents dans les moeurs...
Presque même dès le siècle des lumières...
La nature de l'Homme, selon eux, était déjà trop intellectualisée, la femme n'était déjà plus décorative. Selon eux, la femme a perdu sa nature dès qu'elle a commencé à revendiquer de façon militante une certaine égalité face à l'homme !

Et, bien sûr, cela a été encore plus net et évident après la seconde guerre mondiale (ils ne peuvent que constater le rôle économique majeur de la femme pendant la guerre) et en 1968 (le début de la fin...).

Il ne faut pas aller contre les lois naturelles te disent-ils, c'est pour cela que la société va si mal... Ils te ressortent la sélection naturelle (arrêtons l'assistanat) la loi de la jungle (les plus motivés s'en sortent) et le manque de travail (les femmes n'ont qu'à s'occuper de la maison et des enfants)... Mais ils ne connaissent plus ces lois naturelles, ils confondent lois culturelles et lois naturelles.

Dans nos sociétés modernes et/ou civilisées, disons depuis environ 4000 ans, le fait qu'une femme travaille peut être culturel ou naturel. Ils diront systématiquement que si elle bosse, c'est culturel et pas naturel (ils le disent parce qu'ils le croient vraiment) !

En remontant à la préhistoire, on est sûr que cela soit naturel, instinctif, génétique.
Il ne s'agit plus d'une contrainte sociale instaurée par des intellectuels mais d'une organisation naturelle de l'humanité.

Une fois qu'ils savent que la nature de la femme pour l'humanité est d'être active économiquement et culturellement, ils ne peuvent que changer de point de vue face à une évidence. Je ne dis pas qu'ils le reconnaissent publiquement, qu'ils vont pour autant changer toute leur vision réactionnairo-conservatrice de la société, mais on voit sur leur visage qu'ils ont appris un truc qui change pas mal de choses dans leur façon de voir la vie et l'organisationd e la cité.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
D'accord je comprends mieux. Même si je pense que tu amalgame deux arguments contre le travail des femmes qui ne sont pas forcément utilisé par les même personnes...
Et même si le concept "si c'est préhistorique, c'est naturel et pas culturel" a de quoi faire sourire...
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Eric dit:D'accord je comprends mieux. Même si je pense que tu amalgames deux arguments contre le travail des femmes qui ne sont pas forcément utilisé par les même personnes...

Moi, je m'adapte aux amalgames de ceux avec qui je parle, j'essaie de comprendre leur cohérence, leur logique, la globalité de leur pensée.
Eric dit:Et même si le concept "si c'est préhistorique, c'est naturel et pas culturel" a de quoi faire sourire...


En tout cas, il n'y avait pas les structures religieuses qui ont faussé un peu le débat en mélangeant le spirituel et l'intérêt des individus installés dans les différents niveaux de ces structures religieuses.
Il n'y avait pas non plus les grandes organisations structurelles politiques ou idéologiques.
Il n'y avait que l'homme et ses préoccupations locales de survie, de développement et de gestion de son petit territoire.

Si tu voulais simplement signaler que la nature de l'Homme est probablement d'être un animal culturel et sociable, c'est un autre débat qui est à mille lieues des idées défendues par les individualistes pro "loi naturelle".
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
MrGirafe dit:
Eric dit:D'accord je comprends mieux. Même si je pense que tu amalgames deux arguments contre le travail des femmes qui ne sont pas forcément utilisé par les même personnes...

Moi, je m'adapte aux amalgames de ceux avec qui je parle, j'essaie de comprendre leur cohérence, leur logique, la globalité de leur pensée.
.


Non tu amalgame deux types de raisonnement "le travail des femmes est une cause du chomage" et "la place des femmes est à la maison". Les dernières personnes que j'ai entendu incriminer le travail des femmes dans le chomâge étaient des paroissiennes de 40-50 ans qui n'étaient absolument pas dans le trip : "les femmes doivent rester au foyer, c'est la nature qui veut ça" mais simplement qui faisaient un raccourcis rapide : actuellement il n'y a pas assez de travail pour tout le monde, actuellement les femmes travaillent donc le chomage est dû au travail des femmes. Face a cette pensée là dire "mais à la préhistoire les femmes ne restaient pas à la maison", ce n'est pas un argument suffisant. C'est tout ce que je voulais dire...
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Eric dit:C'est tout ce que je voulais dire...


La seule explication que je vois c'est que tu penses au travail chez soi et au télétravail... mais pourquoi ne le dis-tu pas alors ?

Si je reprends les deux arguments (à différencier selon toi) :
Le chômage c'est parce que les femmes travaillent.
La place des femmes est à la maison

J'en déduis : pour diminuer le chômage, il ne faut pas que les femmes travaillent.

Si elles ne bossent pas, au choix :
(1) Elles peuvent sortir, faire les magasins, de l'équitation, aller en boîte, au resto, faire des manifs etc. :arrow: L'argent qui tombe du ciel et la femme qui ne fout rien sinon claquer la thune du mari, il n'y a pas grand monde qui soutient cette thèse.
(2) Elles restent à la maison et gèrent la maison

Si la place des femmes est à la maison, c'est pas au boulot, c'est une évidence. :arrow: elles peuvent bosser chez elles ou faire du télé-travail et là, oui, c'est différent.

Pour moi, ce que tu appelles amalgame est bien légitime :
Le chômage c'est parce que les femmes travaillent -> les femmes doivent rester à s'occuper de la maison ou Glander.
La place des femmes est à la maison -> Les femmes ne doivent pas travailler ou alors chez elles.

Nous sommes d'accord maintenant ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
Non.
C'ets vrai que les deux argument peuvent se rejoindre mais tu raisonnes de façon bien trop mathématique.
Quand une jeune femme se demande ou se laisse dire que le chômage est une des causes du travail des femmes, il y a derrière une culpabilisation contre laquelle l'argumentation "préhistorique" sera complètement inutile...
Je préfère donc démonter le mythe d'une société française ou la femme restait à la maison et s'occupait de ses enfants...

Ceci dit, si dans ton cas ton argumentation a fait mouche, tant mieux... A condition de se rappeler que "rester à la maison" peut être un choix (aussi bien de la femme que de l'homme) sans être déshonorant, ni une marque de soumission, ni inférieur au fait de travailler à l'extérieur...
Mon top
Aucun jeu trouvé
kouynemum
kouynemum
Eric dit:
A condition de se rappeler que "rester à la maison" peut être un choix (aussi bien de la femme que de l'homme) sans être déshonorant, ni une marque de soumission, ni inférieur au fait de travailler à l'extérieur...


dans mes bras, Eric ! :D
Mon top
Aucun jeu trouvé
yadequoifaire
yadequoifaire
Kouynemum dit:
Eric dit:
A condition de se rappeler que "rester à la maison" peut être un choix (aussi bien de la femme que de l'homme) sans être déshonorant, ni une marque de soumission, ni inférieur au fait de travailler à l'extérieur...

dans mes bras, Eric ! :D


Arrêtez ! Vous n'êtes pas politiquement corrects ! Aaaaaaahhhhhhh
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Eric dit:Quand une jeune femme se demande ou se laisse dire que le travail des femmes est une des causes du chômage (ndlr j'ai remis les mots à l'endroit), il y a derrière une culpabilisation contre laquelle l'argumentation "préhistorique" sera complètement inutile...

Ben non justement ! Si elle pense que c'est un choix qu'elle fait d'être active, pour son confort personnel, et que ce choix va pourtant contre la nature humaine et accentue le chômage, le fait de lui dire que ce choix est tout à fait normal car son sexe n'est pas naturellement discriminant quant à son activité économique, ça va la déculpabiliser !
Ou alors l'Homme (homme ou femme) doit toujours se sentir coupable de travailler à la place d'un chômeur !
Eric dit:Je préfère donc démonter le mythe d'une société française ou la femme restait à la maison et s'occupait de ses enfants...

Mais ça n'enlève rien au fait qu'on puisse croire que la femme qui travaille est un choix de société et non pas une chose tout à fait naturelle et allant de soi !
Tu dis juste que la femme à la maison, cela n'a pas toujours été le cas et ça te suffit presque pour dire que par conséquent cette règle n'est pas juste. Moi, je ne trouve pas du tout que cela prouve que la femme ait un droit naturel à participer à la vie économique de la société.
On pourrait aussi dire qu'en France, cela n'a pas toujours été le cas que les juifs ne soient pas déportés... Cela ne rend pas la déportation plus naturelle pour autant (exemple fort j'en conviens, il doit y en avoir un autre plus léger, mais celui là percute) !
Eric dit:A condition de se rappeler que "rester à la maison" peut être un choix (aussi bien de la femme que de l'homme) sans être déshonorant, ni une marque de soumission, ni inférieur au fait de travailler à l'extérieur...

Là, c'est la base.. Et si tu lis bien les premiers posts, tu verras même que pour le défenseur de "la femme à la maison" c'est un boulot, le seul auquel elle ait droit, mais qui mérite salaire.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
MrGirafe dit: Si elle pense que c'est un choix qu'elle fait d'être active, pour son confort personnel, et que ce choix va pourtant contre la nature humaine et accentue le chômage


C'est justement là, que le bât blesse : tu assimiles systématiquement "penser que c'est contre la nature humaine" et "penser que ça accentue le chomage" et j'essaye de t'expliquer que les deux ne sont pas forcément associés. Ils allaient ensemble dans les propos de ton interlocuteur mais ça reste deux idées distinctes...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Elmay
Elmay
MrGirafe dit:
Tu dis juste que la femme à la maison, cela n'a pas toujours été le cas et ça te suffit presque pour dire que par conséquent cette règle n'est pas juste. Moi, je ne trouve pas du tout que cela prouve que la femme ait un droit naturel à participer à la vie économique de la société.
.

Attention, je ne tente pas de prouver que la femme ait un droit naturel à participer à la vie économique de la société mais juste de démontrer que le travail des femmes n'est pas une cause de chômage.
Pour le "droit naturel" je ne sais pas très bien si ça existe... mais si on veut pousser par là, alors ta "preuve préhistorique" amènerait à dire qu'il est naturel pour l'homme de vivre de cueillette et de chasse et que c'est à cela quil faudrait revenir. On est en plein mythe du bon sauvage... Le fait qu'une culture préhistorique aie eu telle ou telle pratique ne prouve absolument pas qu'elle soit bonne...
Mon top
Aucun jeu trouvé
jmguiche
jmguiche
J'adore ces rdiscussion ou on mélange n'importe quoi pour arriver à pas grand chose.

Le rôle de la femme dans la prehistoire est naturel et celui dans notre société est culturel restera un des sommet qui sent bon la philosophie du siècle des lumières.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maurice la Grammaire
Maurice la Grammaire
dmgt dit:Les antrhopologues ne pensent pas vraiment que les femmes aient dirigées quoi que ce soit. C'est juste que dans certaines tribus, que ce soit à la prehistoire jusqu'a encore aujourd'hui dans certaines régions du monde, la femme etait "sacralisée", elle avait un place importante.Le pouvoir pouvait etre partagé avec des femmes, mais jamais aucune preuve n'a demontrée qu"elles dirigeaient quoique ce soit. Les preuves tendent meme à dire l'inverse, et toutes ces theories qui disait que les femmes dirigeaient des clans sont vivement remisent en questions par bcps d'anthropologues.
Meme les societes matriarcales d'aujourd'hui ne donnent pas le pouvoir aux femmes. Elles ont juste un role plus important.
Mais le pouvoir de decision ou d'action est souvent donné, dans une famille, non pas au pere, mais au frere de la femme.


En effet !
Au passage : les femmes à la maison, c'est un aspect des moeurs d'une société à un moment donné, pas une construction religieuse.
Mon top
Aucun jeu trouvé
kouynemum
kouynemum
Philippe dit: Au passage : les femmes à la maison, c'est un aspect des moeurs d'une société à un moment donné, pas une construction religieuse.



pas tout à fait d'accord :
au XIe XIIe siècle, en France, la construction sociale était avant tout issue de la construction religieuse et la femme était quasi inexistante en tant qu'acteur social.


edit : un peu de précision ne nuira pas...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maurice la Grammaire
Maurice la Grammaire
Oui, mais c'était le cas avant aussi : avant même la chrisitanisation, la situation de la femme est aussi "au foyer" dans le bassin méditerranéen et en Europe (quoiqu'avec plus de liberté chez les Celtes et les Germains que chez les Latins et les Grecs). A vrai dire, je ne connais aucune société traditionnelle où l'espace de la femme est l'extérieur et celui de l'homme l'intérieur : simplement, c'est plus ou moins pesant. Donc, à moins de penser que toutes les religions ont la même origine ou que tout le monde s'est passé le mot, de l'Amérique à l'Australie en passant par l'Afrique et l'Eurasie...
Mon top
Aucun jeu trouvé