5
réponses
0
follower
Par : le_poulet | lundi 3 décembre 2007 à 12:19
Default
le_poulet
le_poulet
Bonjour,

je susi en train de réaliser un proto. J'ai lu dans un autre post que si on arrive à se faire editer, l'editeur fait ses illustration lui même. Est-ce possible de faire un proto très proche de la version finale pour se le faire éditer tel quel ou pas?

Sinon quels sont les principaux critère qui font que le jeu va se faire éditer ou non? (à par bien sur si le jeu ne "tourne" pas).

merci par avance
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maxbad
Maxbad
Voilà des questions qui m'intéressent,
je vais me permettre d'en ajouter une :

Faut-il faire breveter son proto avant de le présenter à un éditeur pour éviter de se faire piquer le concept ? (un peu à la "la vérité si je ments")
Mon top
Blood Bowl : Team Manager
14 à 120 ans
8,3
97 avis
Roll for the Galaxy
12 ans et +
8,4
91 avis
Immortal 8
14 à 120 ans
7,5
25 avis
La Légende des Cinq Anneaux LCG
14 à 99 ans
9,5
12 avis
Nemesis
12 à 99 ans
9,3
35 avis
Saint Seiya Deck Buiding: Asgard
14 ans et +
9,1
24 avis
Gloomhaven
12 à 99 ans
9,1
78 avis
TS Léodagan
TS Léodagan
Alors, je ne suis pas dans la profession, mais en tant que concepteur amateur, je me suis déjà posé ces questions là et j'ai donc des débuts de réponses. :D

le_poulet dit:je susi en train de réaliser un proto. J'ai lu dans un autre post que si on arrive à se faire editer, l'editeur fait ses illustration lui même. Est-ce possible de faire un proto très proche de la version finale pour se le faire éditer tel quel ou pas?

Tout dépend de ton proto. D'abord, la plupart des protos ne sont pas graphiquement top, et surtout chaque éditeur a son identité éditoriale propre. Voilà pourquoi ils ont tendance à re-designer un prototype pour en sortir une édition finale. :D
Cependant, si par un heureux hasard le design de ton jeu leur plaisait en l'état, ils pourraient tout à fait garder le design.
Maintenant, je te déconseille de chercher à sortir le design qui tue. D'abord travaille le fond de jeu. Parce que malheureusement, si le design ne plait pas, tous les efforts faits pour le graphisme du jeu tomberont à l'eau. Ce serait dommage. :(
Si c'est pour les impressionner, oublie. Ils en ont vu des jeux, et le design ne suffit pas. Si c'est pour inspirer l'envie de jouer, oui, mais ce n'est pas primordial. Si c'est parce que tu connais un super illustrateur, mille fois oui, ça peut faire de la pub à l'illustrateur, et ça c'est génial. :pouicok:
le_poulet dit:Sinon quels sont les principaux critère qui font que le jeu va se faire éditer ou non? (à par bien sur si le jeu ne "tourne" pas).

Les principaux critères sont multiples :
:arrow: que le jeu tourne, c'est la première condition
:arrow: que le jeu ne coute pas trop en production (les cartes sont chères par exemple, les pions et les cubes moins, sauf s'ils sont très détaillés). Si ton jeu demande trop de matériel, il n'est pas éditable (voilà pourquoi personne ne réédite "Civilisation", par exemple).
:arrow: que le jeu réponde à la ligne éditoriale de l'éditeur. N'essayez pas de vendre un wargame à Cocktail Games, ou un jeu à la yams à Ystari)
:arrow: que le jeu plaise à l'éditeur (le fameux plaisir de jeu n'est pas une science exacte; un éditeur est un joueur comme un autre avec ses goûts à lui)
foxforce dit:Faut-il faire breveter son proto avant de le présenter à un éditeur pour éviter de se faire piquer le concept ? (un peu à la "la vérité si je ments")


Alors là, c'est bien plus coton. Il n'y a pas de brevet, ni de protection universelle de prototype dans la profession... Mais il y a des quand même des petites choses qui devraient te permettre de te protéger:

:arrow: la lettre spéciale à la poste que tu t'envoies à toi-même. Je me souviens jamais du nom de ce type de courrier, mais il suffit de demander. J'en ai envoyé 2 pour ma part.
Le courrier en question est tamponné/ daté par la poste et c'est ce tampon date qui fait foi devant la loi. Il ne faut donc pas ouvrir le courrier à réception mais le garder précieusement dans un tiroir ou une pochette au cas où tu en ais besoin un jour

:arrow: participer à des salons de création de jeu ou à des concours. Tous consignent la date de présentation du jeu et le contenu des règles. Ils t'offrent ainsi une protection.

:arrow: parler de ton jeu, le faire tester et connaitre au plus grand monde, surtout dans la profession, pour que tout le monde sache que c'est ton tien. Ce sont autant de témoins.

:arrow: faire un atelier sur TT. Dans la protozone, chaque topic est daté, et ta fiche d'inscription au site renseigne sur ton nom. A priori, c'est tout à fait valable comme protection.

:arrow: participer à une Protonight, puisque je compte bien consigner les règles de chacun, les dater et signer, prendre des photos et ainsi monter un court dossier sur chaque. Entre concepteurs, on peut bien s'aider :wink:

Voilà, j'espère que ça va vous aider :P
Mon top
T.I.M.E Stories
12 ans et +
7,8
341 avis
Mare Nostrum
14 ans et +
8,2
308 avis
Orléans
12 ans et +
8,9
139 avis
Kingdom Builder
8 ans et +
7,7
195 avis
Francis Drake
12 ans et +
8,3
39 avis
La route du verre
12 ans et +
8,5
52 avis
Star Realms
12 ans et +
8,9
310 avis
Fadest
Fadest
le_poulet dit:Bonjour,
je susi en train de réaliser un proto. J'ai lu dans un autre post que si on arrive à se faire editer, l'editeur fait ses illustration lui même. Est-ce possible de faire un proto très proche de la version finale pour se le faire éditer tel quel ou pas?

Oui, c'est possible, mais pas systématique.
2 exemples récents des mêmes auteurs, de jeux ayant été exposés sur TT (visuels) et dans les lieux associés (Ancora...) :
Khronos : le jeu est sorti quasi tel quel (quelques retourches peut-être). Note : c'était peut être lié à l'urgence d ela sortie pour Essen, je ne sais pas.
Utopia : le jeu était thématisé différemment (Dockers) avec des graphs totalement différents (mais beaux tout de même). tout à été refait pour l'édition (thème, graphismes)...

Il n'y a donc pas de règles.

Ensuite, un jeu sera édité si l'éditeur lui trouve du potentiel, une éditabilité (cout, marché...). Brefs, pleins de paramètres subjectifs qui peuvent aller jusqu'à l'humeur de l'éditeur le jour du test (par exemple, lors du premier test de Bonne Question, Cocktail Games n'était pas chaud. Après une deuxième soirée de tests sur les conseils de Repos Prod, ils ont dit banco)

Pour la protection, c'est unanimement dit que ça ne sert à rien, et qu'en plus les cas de vols sont très rares (voire quasi-inexistants). Et généralement, ce n'est pas un éditeur qui "vole" le jeu à un auteur. Du moins en france. Et sur les rares cas dont j'ai eu connaissance, il y a eu arrangement par la suite. Faire connaitre son jeu, le montrer (concours, salons, soirées de club, plublication sur site internet ou atelier TT...), c'est encore la meilleure preuve d'antériorité.
Maintenant, rien n'empèche que 2 auteurs aient la même idée de thème ou mécanisme à un instant T. Ce n'est pas du plagiat, mais l'air du temps, la tendance (surtout qu'inventer quelque chose de réellement innovant est rare).

D'un autre coté, si faire une enveloppe Soleau (faire une recherche sur le forum) te rassure, vas y. Mais la protection associée est limitée au contenu (voir résultat de la recherche)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Kong458
Kong458
La cosmétique ne servira pas à faire éditer ton jeu, surtout qu’aujourd’hui certains éditeurs comme Asmodée ne prennent plus de proto, mais juste les règles du jeu, et si cette étape est réussie alors on te demande un proto, mais c’est souvent, très souvent une étape fatale. Donc le graphisme ce n’est vraiment pas utile. Il faut donc des règles claires et un jeu qui tourne parfaitement.

Lorsque tu envoi tes règles du jeu (ou ton proto) soit sûre et certains que c’est une version achevé de ton jeu, testé retesté etc… tu ne peut pas te permettre de dire qu’il y a encore 2 ou 3 réglage a faire, ça la fou mal.

Ensuite l’éditeur peut décider de complètement changer le nom/univers/thème de ton jeu, voir même le format pour s’adapter au marché où a ses besoins.

Pour ce qui est des tests, j’ai un avis assez précis la dessus. Tu a fais un jeu, il tourne bien, tu le fais jouer a tes potes et tout le monde aime… mais c’est assez faussé, c’est toi qui explique les règles, voir tu joue avec eux et en plus en cas de mou tu est la pour l’ambiance car quelque part tu défend ton œuvre. A mon humble avis il n’existe qu’une seule façon de faire les test finaux d’un jeu, donner le proto et les règles a des gens pendant quelques jours, ne pas leur parler du jeu ou des règles, juste leur dire allez-y, jouer, et dites moi franchement comment c’était. Ensuite tu attend chez toi très stressé les critiques de ces gens, et la bien souvent ils mettront en avant les défauts que tu n’a jamais vu, et là tu pourra finalisé ton jeu. C’est ce que j’ai fais avec Hero IK, cela m’a permis de changer certains points de règles important, et de supprimer des options trop lourde.

Bonne chance à toi
Mon top
Aucun jeu trouvé