Ce jeu est sorti le 7 sept. 2001, et a été ajouté en base le 7 sept. 2001 par Monsieur Phal

Standalone 4 extensions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
50
réponses
0
follower
Par : Karis | samedi 13 janvier 2007 à 12:35
Default
Karis
Karis
Hello,

Et oui ! Après le championnat du monde houleux et l'afaire du "Toiletgate" ils vont de nouveau se retrouver sur l'échiquier ! Cependant, cette fois le titre de champion du monde n'est pas en jeu, puisque ce sera dans le cadre du tournoi Corus, l'un des deux "gros" tournois de la planète échec (l'équivalent du grand chelem en tennis).

Cette année le plateau est très relevé puisque outre nos deux compères, on trouve également Anand (n° 2 mondial), Aronian (n°7), Svidler (n°4 il y a encore 2 mois), Ponomariov (ancien champion du monde FIDE), le s jeunes surdoués Radjabov et Carlsen, j'en passe et des meilleurs puisque le joueur le plus faible (qualifié grâce à sa victoire dans le tournoi B l'année dernière)à un Elo de 2647 (c'est à dire d'extra terrestre)...

Outre la victoire, l'enjeu est le classement mondial, puisque depuis la victoire de K au championnat du monde les écarts se sont resserrés (T : 2783 - A : 2779 - K : 2766). Même si K n'a jamais vraiment brillé au Corus, il aura sûrement à coeur de montrer que sa médaille n'est pas en chocolat (mais peut être que le défaite face au logiciel Fritz aura-t-elle un impact psychologique négatif) ! Topalov, lui, doit à tout prix redorer son blason "sur l'échiquier" après une dernière sortie calamiteuse et des déclarations sulfureuses. Enfin Anand voudra sûrement montrer qu'il n'est pas le "troisième homme"...

Bref, j'essayerai de vous tenir au courant de l'évolution du débat sur ce topic avec notamment quelques parties en vue (Kramnik - Anand le 19, Anand - Topalov le 21 et Topalov - Kramnik le 27)...
ludocortex
ludocortex
Excellent.
Personnellement mes encouragements vont à Anand. Vishy et de loin celui qui a le plus les pîeds sur terre.
llouis
llouis
Merci, c'est toujours sympa ce genre d'infos :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Funkyflexbaba
Funkyflexbaba
ludocortex dit:Personnellement mes encouragements vont à Anand.


Idem :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Marc Laumonier
Marc Laumonier
Anand aussi :pouicbravo:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Premier rapport après 2 tours :

Après un premier round d'observation (6 parties nulles plutôt calmes et 1 victoire pour Radjabov contre Van Wely), on a assisté à un second tour de feu puisque l'inverse s'est produit : 6 victoires et une nulle (pour...Radjabov)

Au rang des victoires on retrouve tous les favoris (Kramnik expéditif contre Shirov, Topalov offensif et efficace contre Van Wely, Svidler qui a dû batailler ferme...). Anand a gagné avec les noirs (il est le seul). La seule demi surprise est la défaite du jeune Carlsen, mais il faut dire qu'il a raté un coup gagnant. Bref, ça promet pour la suite, c'est à dire ce lundi !
Jarkus
Jarkus
Karis je te remercie de nous donner les informations sur ce magnifique tournoi que j'aurais raté sans toi.
Ca le ferrait bien une victoire d'Anand !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Après ce jour 3, cela reste possible même si c'est Radjabov qui est en tête !

En effet le jeune homme (natif d'Azerbaijan) a en effet disposé de Shirov (toujours aussi agressif, mais qui commence mal son tournoi).

A noter également la victoire de Ponomariov sur Carlsen, qui n'a pas vraiment vu le jour (est-ce l'effet de la victoire gâchée d'hier ?)

Pour le reste les autres ténors font nulle, certains facilement (Kramnik et Anand) d'autre plus difficilement (Topalov, contre qui Karjakin, 17ans, a sûrement raté la victoire)...

A suivre !
Bubu
Bubu
Merci m'sieur Karis de nous tenir au courant des dernières nouvelles du monde opaque et obscur des échecs. :D

Y a-t-i un site où on peut avoir des analyses (comme la dernière fois...)?

Merci encore en tout cas...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Faits notables du tour 4 :

Radjabov gagne encore dans une partie ou la majeure partie des pièces étaient encore sur le plateau au 3/4 du jeu ! Il conserve plus que jamais la tête...

Topalov et Shirov se sont livré à un combat terrible avec des sacrifices dans tous les sens et une partie vraiment "romantique". Au final Topalov échange sa tour contre un fou mais obtient en échange une position tellement menaçante pour le Roi noir que Shirov craque sous la pression (et n'a toujours qu'un demi point après 4 rondes).

Les autres parties annulent. Anand assez gentiment contre Carlsen qui cherchait visiblement à se recadrer après 2 défaites. Kramnik plus combattu, mais sans vraiment obtenir grand chose avec un petit avantage de fin de partie.

A noter enfin que dans l'open B, notre jeune espoir français Vachier-Lagrave gagne sa partie après une défaite la veille et qu'il occupe le milieu du classement avec 2/4...

Aujourdh'ui c'est relâche...
Default
Karis
Karis
Bubu dit:Merci m'sieur Karis de nous tenir au courant des dernières nouvelles du monde opaque et obscur des échecs. :D
Y a-t-i un site où on peut avoir des analyses (comme la dernière fois...)?
Merci encore en tout cas...


Tu peux aller sur Echecs Info (en français) ou sur Chessbase (en anglais).
M.Jack
M.Jack
Bravo à Radjabov et Topalov pour leur combativité, j'espère que ça va pousser les autres (notamment les favoris Anand et Kramnik) à prendre un peu plus de risques dans leurs parties s'ils veulent gagner le tournoi. Bon c'est que le début du tournoi mais j'espère qu'on aura droit à un peu plus d'action quand même (à part la ronde 2 qui était très bien de ce point de vue là :pouicbravo: )

Sinon, y'a des videos assez sympa sur Chessbase :pouicok: .
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Tour 5 :

Il l'a encore fait ! Radjabov a gagné une fois de plus, malgré un mauvais départ (une inversion de coup de pion qui aurait bien pu lui coûter la partie). Heureusement, son adversaire commet une belle bourde qui permet à Radjabov de revenir dans la partie et de l'emporter.

Dans la série des bourdes, Svidler en a également commis une bien belle, qui a donné à son adversaire 2 pions d'avance. Si on précise que l'adversaire en question était Anand, on comprend pourquoi Svidler n'a pas insisté et abandonné au 21ème coup.

Autre fait du jour, Shirov à encore perdu (face à Van Wely) dans une partie que les joueurs avaient bien préparés car ils ont joué 25 coups théoriques ! Par contre à vouloir jouer trop agressif, Shirov est trop généreux dans l'effort et cela ne pardonne pas face à des super GM du calibre de ses adversaires...

Tous les autres joueurs ont annulé (Ponomariov-Kramnik n'étant allé qu'au 19ème coup) et au score on trouve donc :

1- Radjabov avec 4,5/5 (mais il n'a pas encore rencontré les "gros bras")
2/3 - Topalov et Anand avec 3,5/5
4/5 - Kramin et Aronian avec 3/5

Bref, tous les favoris sont encore là et le choc de demain Kramnik-Anand, risque d'être déterminant s'il ne débouche pas sur une nulle de circonstance. A noter d'ailleurs, qu'à partir de maintenant, il y aura pratiquement un match potentiellement anthologique par jour (samedi : Anand-Radjabov et Aronian-Kramnik, etc)...
Deckard
Deckard
Merci M'soeur Karis pour ces infos !
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tonino
Tonino
Merci Karis pour faire vivre un petit coin d'échecs sur ce forum.

Quelqu'un sait pourquoi il n'y a pas de français sur le tournoi (le A) ? Lautier (2656) et Bacrot (2705) au moins pouvait y prétendre aux vues de leur Elo, non ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
M.Jack
M.Jack
Lautier a pris sa retraite il y a pas longtemps, pour devenir plus ou moins homme d'affaires en Russie.
Quant à Bacrot, disons qu'il a été invité l'année dernière à plusieurs tournois parmi les plus forts au monde et qu'il n'a pas vraiment convaincu (au niveau des résultats mais aussi de l'état d'esprit :( ). Les organisateurs ont dû préférer donner leur chance à d'autres jeunes joueurs de l'élite comme Navara, Kariakine ou Carlsen. C'est dommage mais assez compréhensible.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Mais nous avons un petit français (16 ans) dans le tournoi B et pour l'instant il s'en tire bien : 2 nulles, puis une défaite suivie de 2 victoires.

Pour l'instant, il pointe à la 5ème place à 0,5 point des 4 premiers...

Allez Maxime !
Tonino
Tonino
Merci pour vos réponses.
Jouer à ce niveau à 16 ans :shock: :shock: :shock: ...
Dans le tournoi A, le jeune Norvégien (Magnus Carlsen) n'a que 17 ans !
Mon top
Aucun jeu trouvé
greuh
greuh
Merci m'sieur Karis. Je n'aime pas jouer aux échecs, mais vos comptes rendus des grands tournois sont toujours aussi passionnants.

greuh.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Bon, j'y reviendrai plus tard mais au cours de ce tour 6 :

-Shirov a encore perdu après une partie "suicide"

mais surtout :

-Kramnik a donné une leçon de jeu positionnel à Anand

Les autres parties sont nulles, mais Topalov n'a pas fini (mais gagne Edit : finalement c'est une nulle)....
Default
greuh
greuh
Je croyais que le "nul" était super dur à obtenir, aux échecs (par le Pat). Comment y parvient t on autrement ?

Cette proportion m'impressionne et m'intrigue.
greuh.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Tonino
Tonino
Le "pat" c'est une solution de blocage.
Le nul c'est de dire "bon OK, aucun de nous deux n'arrivera à gagner, je te propose qu'on en reste là". Si l'autre accepte cela fait nul. Et c'est tres courant à ce niveau.
Mon top
Aucun jeu trouvé
scand1sk
scand1sk
greuh dit:Je croyais que le "nul" était super dur à obtenir, aux échecs (par le Pat). Comment y parvient t on autrement ?
Cette proportion m'impressionne et m'intrigue.
greuh.


Quand aucun joueur ne fait d'erreur, à la fin de la partie il n'y a plus assez de pièces pour faire mat. De fait, si la même position se répète un certain nombre de fois, la partie est nulle. À ce niveau, les joueurs voient venir la situation de loin et se proposent mutuellement la nulle.

À ce niveau aussi, les blancs, qui commencent, ont un avantage offensif indéniable. Il est très difficile de gagner avec les noirs, et le nul devient un objectif quand on joue les noirs.
clanelle
clanelle
Il arrive également, à ce niveau, que des joueurs "gèrent" leur tournois.
Et se concluent parfois des nulles rapides parce qu'à tel moment, les deux joueurs préfèrent prendre du repos (quand le jeu devient un métier !...).

Des cas très caricaturaux ont été parfois relevés (nulle au 2ème coup !).
Ce fut un fléau pour les organisateurs, qui, depuis un moment déjà, pour la satisfaction du public, s'attachent à inviter les joueurs les plus combatifs.

Cordialement,
Lionel.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Il y a plusieurs moyen d'obtenir la nulle au échecs :

-Le "pat" : si l'unique mouvement que l'un des joueurs peut faire le conduit inévitablement à se placer en échec (ce qui est contraire au règles du jeu) alors il y a pat, et la partie est nulle.

-l'échec perpétuel : le roi ne peut se soustraire aux échecs successifs des pièces averse sans que celles ci ne puissent donner le mat.

-les 3 répétitions : si une position est répétée à l'identique 3 fois dans la partie, alors la nulle est automatique.

-les 50 coups : si 50 coups sont joués sans prise ni mouvement de pion, la partie est nulle.

-matériel insuffisant pour mater : par exemple Roi+ Cavalier contre Roi

-Accord mutuel des joueurs : l'un des joueurs propose à l'autre d'annuler la partie. Son adversaire peut accepter ou refuser. A noter qu'il est de très mauvais goût de proposer la nulle si l'on est en position d'infériorité.

Cette dernière façon d'annuler fait actuellement débat (et sera peut être réformée), car elle donne suivent lieu à des nulles "de salon" (les joueurs ne cherchant pas vraiment à jouer la partie, pour se préserver pour la suite du tournoi).

Enfin, il existe une forme de nulle par démonstration (généralement dans les tournois n'accordant pas les nulles par accord). Si l'un des joueurs peut montrer à l'arbitre que la position est forcément nulle, alors celle-ci est déclarée...
Karis
Karis
Pour revenir à notre tour 6, petit retour sur LA partie Kramnik-Anand.

Le champion du monde l'a remportée en jouant sur ses qualités, c'est à dire sans sacrifice "flashy" mais avec une intelligence positionnelle hors du commun qui l'a vu prendre la mesure de son adversaire pas à pas.

Il a tout d'abord sorti une nouveauté intéressante au 16ème coup qui lui a donné un tout ptit avantage. Suite à cela, Anand a commis une petite imprécision qui finit par lui coûter la partie. En effet, Kramnik se mit à pousser tout doucement la position et à consolider ses pièces. Au final, et après quelques échanges judicieux, il convertit son avantage par la prise d'un pion et surtout par deux fous très actif à opposer au fou et au cavalier d'Anand repliés en défense. C'est alors que Kramnik fit jouer sa science de la fin de partie et poussa encore par petite touche, jusqu'à ce qu'Anand abandonne.

Le plus drôle dans tout cela est que tout au long de la partie (et même à la fin), beaucoup semblaient croire que la partie était nulle. Mais ce n'était pas l'avis de mon logiciel, et pas non plus celui d'Anand ;)

Le jeu de Kramnik est décidément bien difficile à comprendre, et certainement pas spectaculaire, mais le voir mettre un KO technique à l'un des meilleurs joueurs de Noir du monde était réellement impressionnant. Anand s'est très bien défendu et n'a finalement commis que de petites imprécisions, mais il s'est heurté au Champion du Monde, qui sait tirer de l'énergie de positions vides de sens pour ses plus forts collègues. Respect !
seboss
seboss
-l'échec perpétuel : le roi ne peut se soustraire aux échecs successifs des pièces averse sans que celles ci ne puissent donner le mat.

Je suis vraiment un béotien et là j'arrive pas à piger la nuance entre échec perpétuel et mat.
Qq'un peut-il m'éclairer ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Echec perpétuel :

1) je place le Roi adverse en échec
2) il s'échappe
3) retour au 1

Echec et mat :

Je place le Roi adverse en échec et il n'a aucune case pour s'échapper...
Bubu
Bubu
Karis dit:
-l'échec perpétuel : le roi ne peut se soustraire aux échecs successifs des pièces averse sans que celles ci ne puissent donner le mat.
-les 3 répétitions : si une position est répétée à l'identique 3 fois dans la partie, alors la nulle est automatique.
-les 50 coups : si 50 coups sont joués sans prise ni mouvement de pion, la partie est nulle.


En fait, l'échec perpétuel rentre aussi dans les deux autres façons de faire un nul c'est à dire que le jeu tourne en rond sans aucun changement pendant x coups...
D'ailleurs cette règle de l'échec perpétuel est elle utile au vu de l'existence des deux autres (n'est elle pas comprise dedans)?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Karis
Karis
Bubu dit:
En fait, l'échec perpétuel rentre aussi dans les deux autres façons de faire un nul c'est à dire que le jeu tourne en rond sans aucun changement pendant x coups...
D'ailleurs cette règle de l'échec perpétuel est elle utile au vu de l'existence des deux autres (n'est elle pas comprise dedans)?


C'est sûr que tout cela est un peu redondant. Je pense que l"échec perpétuel est juste un cas particulier qui conduit aux 3 répétitions et donc à la nulle (auquel cas les joueurs ne sont pas obligés de jouer les répétitions et signent la nulle immédiatement)
Default
Karis
Karis
Petit update du tour 7 :

Anand annule avec Radjabov après avoir un eposition supérieure mais raté l'occasion de vraiment la convertir (et Radjabov ne se fit pas prier pour annuler).

Aronian et Kramnik ont également annulé. Aronian avait un petit avantage mais a tardé à attaquer ce qui a donné à K le temps de se regrouper pour annuler.

Le jeune prodige Carlsen a encore perdu, contre Svidler cette fois.

Ponomariov a été très imprécis, et comme c'était contre Topalov, cela lui a tout simplement coûté la partie !

Les autres parties sont annulées (ouf, Shirov a donc remarqué un petit demi point).

A mi parcours le podium est donc :

1-Radjabov 5,5/7
2-Topalov 5/7
3-Kramnik 4,5/7

Ca a de la gueule !

Demain Kramnik sera opposé à Carlsen, Radjabov à Aronian (qui suit de près) et Topalov à Anand (ce sera donc le choc du jour)...

Enfin dans le tournoi B, notre petit français, après 4 victoires de rang, occupe la tête !!!
Karis
Karis
Tour 8 : Ca bouge !

Kramnik/Carlsen : nulle.
Petit avantage pour Kramnik, belle défense en face, rien à dire le nulle est méritée...

Topalov/Anand : 1-0 !!!
Topalov, dans un style toujours aussi agressif obtient une pposition avantageuse au prix d'un échange Tour+2 pions contre Fou. C'est alors qu'Anand abandonne, a la surprise des observateurs. Certes, le hongrois est dans une position prometteuse mais rien n'est fait (pour info, j'ai fait tourner Fritz sur la position jusqu'à 1 milliard de positions analysée et il donne un avantage de 0.8 à T. C'est prometteur mais pas vraiment suffisant pour pousser son adversaire à l'abandon). Que s'est-il passé ? La position était-elle vraiment désespérée ? Nous le saurons quand des gens plus compétents que moi livreront leur analyse. En tous les cas, le tournoi d'Anand vire au cauchemard, car il perd contre ses deux principaux rivaux pour la suprématie mondiale...

Radjabov/Aronian : 0-1
Belle victoire de l'arménien après une combinaison hallucinante qui pousse Radja à perdre un pion et beaucoup de temps de réflexion. Ce pion lui manquera cruellement en fin de partie pour arrêter les pions de son adversaire, et il perd...

A noter également les victoire de Svidler (l'ex n°4 mondial tombé à la 11ème place revient en forme) et de Karjakin.

Classement :

1-Topalov : 6
2-Radjabov : 5,5
3-Kramnik, Aronian, Svidler, Karjakin : 5

Mardi chocs Svidler/Kramnik et Aronian/Topalov !!!

Enfin, dans le tournoi B notre jeune français enchaine une 5ème victoire de rang et occupe seul la tête !!! Rappelons que la première place accorde une invitation pour le tournoi A l'année suivante. Suspense...