19
réponses
0
follower
Par : MrGirafe | mercredi 24 janvier 2007 à 10:26
Default
MrGirafe
MrGirafe
En ce qui concerne au prix des CDs et aux montant des droits d'auteur vorie seulement d'interprétation, je trouve le constat effectué (les artistes ne touchent pas grand chose par disque) et l'attitude adoptée (je n'achète plus de disque) sans aucun rapport.

C'est comme ne plus aller chez un buraliste car les commissions qu'il touche sont très petites ou ne pas acheter de produit à un commercial pour les mêmes raisons... Mieux vaut qu'ils en touchent rien du tout plutôt que trop peu !

Les artistes choisissent le financement qui leur semble le plus juste, dans ce qu'on leur propose, relativement aux risques qu'ils veulent prendre et à l'audition qu'ils veulent atteindre. Ils peuvent toujours s'auto-produire, ils sont quelques uns à le faire, avec succès.
Mon top
Aucun jeu trouvé
greuh
greuh
Hmm. On pourrait le voir comme ça, mais ce n'est amha valide que pour les grosses machines bien vendues.

Apparté mais je vais y venir : Le support CD est mort. Metro le constatait il y a quelques semaines, mais c'est plus vieux que ça.

Tout d'abord, "Ne pas acheter de CD" ne signifie pas "télécharger illégalement". Il est bon, si l'on respecte l'artiste, de se rappeler pourquoi on n'achète pas de CD, et non pas de s'en servir d'excuse.

Mais alors, comment écouter son artiste préféré ? Il y a de nombreux moyens. Le téléchargement, bien sûr. Il existe de nombreuses plateformes de téléchargement légal. Bien sûr, il faut sélectionner celles sans DRM si on ne veut pas se faire avoir. Le CD par rapport à cela est bourré de désavantages : d'après la loi, je dois posséder un exemplaire du CD à la fois pour ma voiture, ches moi, mon bureau, etc. Un exemplaire par support de lecture. Chouette. Ensuite, quand j'achète un CD, il n'est pas garanti que je puisse l'écouter (DRM - c'est arrivé à un ami récemment avec l'album Ziggy Stardust : impossible pour lui de l'écouter). D'autre part, pour certains CD il est possible que, si je l'écoute sur mon ordi, il m'installe des failles de sécurité, comme le montre l'encore récente affaire des rootkits de Sony. Une chanson téléchargée coûte 0.99E. Si je multiplie ce chiffre par le nombre moyen de chansons d'un CD, 15, ça me donne un CD à moins de 15Euros, même les nouveautés. Quand je vois qu'un CD de nouveauté coûte plus de 20 Euros, ça fait cher pour un objet dont le coût de production est inférieur à 0.05Euros (une estimation personnelle non fondée, certes).

Alors évidemment, je tue ainsi les distributeurs de CD. Pour les Fnac et les Virgin, personnellement, je pleurerai pas sur eux, vu les prix qu'ils pratiquent. On trouve souvent la même chose moins cher chez les spécialisés. Cependant là aussi, si c'est vrai, c'est dû à l'existence des gros. Et, de toutes façons, ne pas acheter de CD tue les petites revendeurs aussi.

Soyons clairs, je serais prêt à acheter des CD, si j'avais l'assurance que l'artiste et le revendeur final gagnent plus que le producteur / grossiste / viandeur. Ca ne m'est pas garanti, donc je râle. Je préfèrerais payer un CD gravé moche directement à l'artiste, que d'acheter un beau packaging dont je me moque comme d'une guigne à un prix effarant.

D'autant plus que ce que le fait d'avoir des grosses machines à fric n'a pas poussé les Majors à prendre des risques. Ce sont toujours les labels indépendants qui produisent les petits groupes.

Bon, je m'égare. Les autres moyens d'écouter de la musique qu'on aime, légalement, sans spolier l'artiste (si si).
- Les mp3 mis à dispo par les artistes eux même (à une époque, on pouvait télécharger légalement tout "Banlieue Rouge" ).
- Les concerts, où le système de cachet est quand même avec moins d'intermédiaires
- Les radios/télés "On Demand" mais ça demande un effort
- Les radios/télés avec sélection par goûts de type Pandora
Bref, en gros, tout ce qui est "SACEM". On peut dire ce qu'on veut sur elle (parce que c'est pas non plus la panacée), mais c'est la plus grande part de revenu des artistes. Le problème, là aussi, c'est que c'est indexé sur les ventes d'album et concerts si ma mémoire est bonne. Vivement la reconnaissance du mp3.

Pourquoi le CD c'est mort ? Pour la plupart des raisons évoqués ci-dessus et quelques autres. Par exemple, la dernière fois que je me suis interessé à la question, un cd que je voulais acheter venait de sortir. 26 Euros chez Virgnac. Mamazon US me le propose à 13$. C'est de l'abus.
Le téléchargement illégal n'est qu'une goutte d'eau dans un problème plus vaste. Et les Majors commencent à trembler, d'ailleurs, pour le petit commerce. Parce que les artistes, avec la démocratisation d'Internet, se font connaître sans elles, peuvent produire un album avec leur matos perso, peuvent le vendre sur un site de vente en ligne de petite taille, sans parler des distributeurs associatifs.

Les Majors sont une chose du passé. Du moins telles qu'elles sont aujourd'hui. Je m'en fais pas trop pour elle, elle s'adapteront et évolueront.

greuh.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Bertrand Lecomte
Bertrand Lecomte
Ne pas acheter de disques parce que les artistes ne gagnent pas suffisamment à son idée dessus , pourquoi pas...Même si cela est beaucoup plus compliqué .

Mais en même temps télécharger des copies pirates en avançant cet argument c'est de l'hypocrisie et du foutage de gueule.


Sinon,un peu de hors sujet: un site en ligne bien connu pour ses prix verts a lancé un systéme d'abonnement d'écoute en ligne, à un prix très raisonnable.

Pour ceux qui trouvent les cd et les téléchargements légaux trop chers, c'est à mon avis une alternative légale plutöt intéressante. en tout cas j'y trouve mon compte .Même si je ne trouve pas tous les titres que j'aimerais je découvre des perles .

Dommage que je n'étais pas abonné avant la sortie du dernier Renaud, que j'aurais peut-être quand même acheté à cause de la pochette.
JJL
JJL
Je vais continuer à acheter des CD encore longtemps, je pense.

Je ne veux pas me passer du support physique, de la pochette, du livret avec les paroles. Pour vers 15-20 euros au lieu de 10, j'aurai tout ça en plus.

Je ne me vois pas faire confiance à des fichiers comme unique source pour tout ce que j'écoute.
Un peu comme pour mes photos et mes films, que je sauvegarde sur disques durs externes, que je grave sur CD, que je fais imprimer pour les photos, que je garde aussi sur bandes pour les films...
(non, non, je n'ai pas l'impression d'être parano pour autant, mais je connais des gens qui ont perdu des années de photos avec des crash disque... :pouicvomi: )
D'ailleurs, il me semble bien que les sites de téléchargement conseillent de faire des sauvegardes de la musique achetée sur CD... (c'était le cas d'iTunes il y a peu de temps, en tout cas)

J'importe tous mes CD sur un ordinateur pour les écouter en surfant et pour les transférer vers un lecteur de poche (même si c'est interdit depuis peu).

Les seuls cas où il m'arrive d'acheter des fichiers, c'est quand vraiment je n'arrive pas à trouver de vieux CD confidentiels alors qu'ils sont sur iTunes.
Mr Pomme
Mr Pomme
sinon en belgique il y a une alternative comltement bon marché avec un catalogue de fou poru pas cher (1,5€ le cd)c'est la médiathèque et vous avez le dorit en plus de le graver et de le ripper tout à fait legalement ;).
Fuat juste payer uen prime pour les droits d'uateur qui fluctue suivant les années mais c'ets drolement bien parce qu'il ya des trucs que je trouve même pas sur le net souvent ;).Faut juste pas être trop pressé vu que les nouveauté doivent attendr eun morratoire de 2-3 mois
Mon top
Aucun jeu trouvé
Bertrand Lecomte
Bertrand Lecomte
JJL dit:Je vais continuer à acheter des CD encore longtemps, je pense.
Je ne veux pas me passer du support physique, de la pochette, du livret avec les paroles. Pour vers 15-20 euros au lieu de 10, j'aurai tout ça en plus.

...
Les seuls cas où il m'arrive d'acheter des fichiers, c'est quand vraiment je n'arrive pas à trouver de vieux CD confidentiels alors qu'ils sont sur iTunes.


En fait je suis dans le même cas. Etre abonné à une écoute en ligne me permet cependant de faire un tri plus sélectif ( de faire moins d'achat que je regrette ensuite)et de pouvoir attendre la baisse du Cd désiré (il existe tout de même un bon catalogue de CD moins chers que le téléchargement, finalement...), au bout de six mois bon nombre de Cd sont vendus aux prix du téléchargement.
XavO
XavO
Le CD mort ? :shock:

Neuf premiers mois de 2005 et 2006 en France :
Album sur support physique (CD) : 485,4 millions d'euros (2005) et 440,9 millions d'euros (2006) -9,2 %
Single support physique (CD) : 45.5 millions d'euros (2005) et 36.9 millions d'euros (2006) -18,9 %
Musique numérique tout compris : 20,7 millions d'euros (2005) et 31,9 millions d'euros (2006) + 54 %

Ben, je suis trés surpris : ça chute en effet trés vite. A ce rythme là, il est effectivement mort dans une dizaine d'années.

Source : Disque en France
Mon top
Aucun jeu trouvé
MrGirafe
MrGirafe
Il y a également un aspect socio-écologique : pourquoi acheter un gros Cd avec sa boite carton ou plastique, l'emballage cello, le ticket de caisse, alors qu'on peut en mettre tout plein dans une petite clé USB ?

edit pour Bertrand : Cet argument n'est bien évidemment absolument pas pris en compte actuellement, mais il le devrait. Par ailleurs, une clé usb peut stocker dé-stocker un certain nombre de CDs, un disque dur (externe par exemple) peut stocker tous les CDs d'une personne et alimenter une clé usb, rien que sur le volume de déchet économisé, la planète y gagne.
enfin, l'achat d'une clé usb n'est pas exclusivement lié à l'écoute de musique, ça sert à plein de choses.

Edit pour El comandante farfouiller dans sa bibliothèque de fichiers comme dans ses CDs, ce n'est qu'une question de technologie et d'interface, on pourra retrouver des sensations de ce genre, voire différentes... Avec des recherches par mot clés, par thème, par sensation etc.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Bertrand Lecomte
Bertrand Lecomte
MrGirafe dit:Il y a également un aspect socio-écologique : pourquoi acheter un gros Cd avec sa boite carton ou plastique, l'emballage cello, le ticket de caisse, alors qu'on peut en mettre tout plein dans une petite clé USB ?



:lol: Oh le beau faux argument écolo...Je ne suis pas sur qu'une clé USB ait moins d'impact écologique que les CD qu'elle remplacerait.

Par contre je suis sur que ce n'est pas la motivation principale de ceux qui n'achétent pas de CD...
le poney
le poney
Ce qui est certain c'est que le CD va perdre sa place prépondérente, de là à ce qu'il soit mort, ce sera plus long (un peu comme les cassettes, les VHS, les mini discs, les video disques...)

Quand on voit le boom des lecteurs mp3...
Et hormis les histoires de DRM (liés aux producteurs/distributeurs de CD), c'est tout de même un format bien intéressant (compact, léger, fiable ...)

Ce qui change et qui fait mal aux maisons de disque, c'est que ce n'est plus le support physique qu'ils doivent nous vendre mais des fichiers. Ils n'ont pas compris du coup l'engouement pour l'écoute en ligne ou le téléchargement...

Les CD ne doivent plus occcuper ce secteur de consommation musicale, par contre ils peuvent être orientés vers l'objet de luxe et de qualité, notamment pour écouter de la musique classique qui ne sied pas franchement au format compressé qui perd en qualité.

Reste ensuite à voir les méthodes de gestion de ces fichiers...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
ElComandante
ElComandante
Comme le disait JJL, il y a quand même le plaisir de farfouiller dans ses CD, comme dans ses bouquins, de mirer les pochettes, les comparer, etc. C'est un poil plus sexy que de faire défiler ses fichiers avec la molette de la souris.
Et quand tu as fumé ton pétard, tu te vois galérer avec windaube ? "'tain, il est où le Velvet. Naaan, pas le fatal error, le Velvet..." :roll: :)


Reste le prix. Ben normalement il devrait baisser... Tous les hérauts du capitalisme, de Pinault à Branson, devraient enfin appliquer leur foutue théorie, companeros : la demande baisse, le prix devrait suivre, et pas seulement sur les compils d'Elvis Presley 12ème édition...




EDIT : coquilles en séries de souris qui sourit :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Chayaro
Chayaro
MrGirafe dit:En ce qui concerne au prix des CDs et aux montant des droits d'auteur vorie seulement d'interprétation, je trouve le constat effectué (les artistes ne touchent pas grand chose par disque) et l'attitude adoptée (je n'achète plus de disque) sans aucun rapport.


Ce n'est pas étonnant, car en effet il n'y a aucun rapport entre les droits d'auteurs et le prix des CDs.
Ne serait-ce que par l'origine des rémunérations

Il y deux débats en un.
Mon top
Aucun jeu trouvé
le poney
le poney
El comandante dit:Comme le disait JJL, il y a quand même le plaisir de farfouiller dans ses CD, comme dans ses bouquins, de mirer les pochettes, les comparer, etc. C'est un poil plus sexy que de faire défiler ses fichiers avec la molette de la souris.
Et quand tu as fumé ton pétard, tu te vois galérer avec windaube ? "'tain, il est où le Velvet. Naaan, pas le fatal error, le Velvet..." :roll: :)

Reste le prix. Ben normalement il devrait baisser... Tous les hérauts du capitalisme, de Pinault à Branson, devraient enfin appliquer leur foutue théorie, companeros : la demande baisse, le prix devrait suivre, et pas seulement sur les compils d'Elvis Presley 12ème édition...


EDIT : coquilles en séries de souris qui sourit :)

Je collectionne des comics, pour rien au monde je ne les échangerai contre des versions numériques à lire sur un pc... BEURK !!!

Mais combien de temps avant que plein de nouveaux lecteurs ne lisent qu'avec ce nouveau format ?

Et oui, on ressemblera à ceux qui nous ressortent leurs vyniles en disant "c'est d'la merde ton CD"... et je suis sûr qu'il y en a plein dans ce forum :mrgreen:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Bertrand Lecomte
Bertrand Lecomte
le poney dit:
Et oui, on ressemblera à ceux qui nous ressortent leurs vyniles en disant "c'est d'la merde ton CD"... et je suis sûr qu'il y en a plein dans ce forum :mrgreen:

:lol: Ouf j'allais dire un truc de cet acacbit au sujet des pochettes! :P
Sinon au sujet des drm:
Virgin et la Fnac annoncent la vente en ligne de musique non verrouillée

Article publié le 18 Janvier 2007
Par Odile de Plas
Source : LE MONDE
Taille de l'article : 393 mots
Extrait : LUNDI 15 JANVIER, la société de téléchargement légal VirginMega (virginmega.fr) annonçait qu'elle allait mettre en vente 200 000 morceaux au format MP3. Un format lisible par tous les baladeurs numériques, à la différence du WMA de Microsoft ou de l'AICF d'Apple, qui se partagent aujourd'hui le marché du téléchargement légal - et payant. Mardi 16 janvier, Fnac Music lui emboîtait le pas en annonçant de son côté 150 000 titres en MP3. Outre son universalité, ce format ne comporte aucune mesure de protection anti-piraterie (Digital Rights Management), contrairement à l'ensemble des titres actuellement disponibles légalement.


Ca m'empêchera pas de préférer les CDs encore longtemps comme JJl et el commandate
forest
forest
Yep...

J'aime écouter de la musique. de la bonne musique. Et j'aimerai que l'artiste que j'apprécie soit rémunérer à sa juste valeur.

Le téléchargement pirate a été et le restera surement quelque temps encore, l'arbre qui cache la forêt sur la crise du disque. Les chiffres de Xavo sur l'effondrement des ventes ne peut donc pas s'expliquer avec les téléchargements illégaux, ce qui au passage, m'amuse car il apparaît désormais évident que ce n'est pas le téléchargement pirate qui est la cause de la crise du disque (rendons à César ce qu'on lui doit !).

Mais les majors se sont gavés et ont ainsi réussis à faire passer des lois à leur avantage avec en plus taxes sur les supports (oh la belle hypocrisie).

pour ma part, quand il y a un artiste que j'apprécie je fais l'effort si il se produit d'aller le voir en concert, en festival et que si il le faut je paierai plus cher le fait de les voir en live que de payer un support où seuls les intermédiaires bénéficient des plus values. Et puis bon, comme je n'ai jamais vu ces maisons de disques produire de petits groupe, je m'en moque royal !
Mon top
Aucun jeu trouvé
greuh
greuh
le poney dit:Et oui, on ressemblera à ceux qui nous ressortent leurs vyniles en disant "c'est d'la merde ton CD"... et je suis sûr qu'il y en a plein dans ce forum :mrgreen:


J'ai un vieux faible pour le vynile, dont le son a pour moi un charme incomparable.

greuh.
Mon top
Aucun jeu trouvé
le poney
le poney
ça se comprend parfaitement.

Je pense que le CD finira par devenir comme le vynile, une catégorie particulière d'écoute de la musique.
Mon top
Aucun jeu trouvé
ElComandante
ElComandante
greuh dit:J'ai un vieux faible pour le vynile, dont le son a pour moi un charme incomparable.greuh.


oui moi aussi je trouve, surtout quand je les rentre un peu brusquement dans ma platine laser :mrgreen:

El Comandante, barbare à ses heures
Mon top
Aucun jeu trouvé
Joker75
Joker75
greuh dit:
J'ai un vieux faible pour le vynil, dont le son a pour moi un charme incomparable.

Moi aussi, j'ai eu un gros faible pour les vinyls. Une petite faiblesse qui m'a fait perdre (et gagner) beaucoup: 1300 vinyls à une époque.

Et comme ils rentraient pas bien dans les lecteurs CD, j'ai arrêté d'en acheter. :holdpouic:

Merde, el commandante a fait la même vanne. M'en suis aperçu après... Tant pis.

A terme, le CD est mort, tous les supports physiques (pour la zique) sont morts. Le système actuel de téléchargement payant de fichier avec des clés non-lisibles sur certains lecteurs et pas copiables comme on veut ne décollera jamais.

S'ils veulent survivre les majors ont intérêt à rapidement inventer une nouvelle économie de la musique.