Ce jeu est sorti le 28 déc. 2004, et a été ajouté en base le 28 déc. 2004 par 20.100

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
1337
réponses
0
follower
Par : varkarg | jeudi 29 novembre 2012 à 23:19
naoko
naoko
@Foussa

Moi, le souci avec paypal c'est que je trouve que c'est le bordel. Je ne retrouve jamais le n° de ma CB enregistrée, faut transmettre des trucs à sa banque, c'est le bordel (mais là je me répète...) et je ne sais jamais où aller pour trouver l'info que je cherche... Bref, je trouve ça vraiment très naze, et visiblement je ne suis pas la seule dans ce cas.

Et puis surtout, ce qui m'énerve avec paypal et que je n'ai pas dit avant, c'est que c'est le bordel...

:skullpouic:
Mon top
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur chaostic,

chaostic dit:exact mais je suis pas obligé de me taper leur procédure qui me gave :)
Donc, je reformule la question :
Sera t il possible de payer directement avec sa CB, sans passer par Paypal.
Ca va comme ca, ?


Paypal a évolué, on peut payer sans compte. Au pire, on acceptera les chèques et les virements. Au mieux, on passera par un système bancaire classique si on voit que tout cela fonctionne. BGG gère un gros paquet de brouzzoufs avec PayPal et cela a l'air de bien fonctionner.

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
kouynemum
kouynemum
naoko dit:@Foussa
Moi, le souci avec paypal c'est que je trouve que c'est le bordel. Je ne retrouve jamais le n° de ma CB enregistrée, faut transmettre des trucs à sa banque, c'est le bordel (mais là je me répète...) et je ne sais jamais où aller pour trouver l'info que je cherche... Bref, je trouve ça vraiment très naze, et visiblement je ne suis pas la seule dans ce cas.
Et puis surtout, ce qui m'énerve avec paypal et que je n'ai pas dit avant, c'est que c'est le bordel...
:skullpouic:


:shock:
Je n'ai jamais rien transmis à ma banque.
J'ai juste enregistré ma carte et mon adresse postale pour Paypal.
Du coup, je peux payer partout dans le monde : je viens d'êtreblivrée de trucs coréens, j'ai fait des dons au Canada...sans pb. Mes coordonnées parviennent directement au fournisseur.
Je n'ai pas de compte Paypal. Tout ressort sur mes relevés bancaires habituels.
À vrai dire, c'est la simplicité même et j'ai le sentiment que c'est assez sécurisé.
Mon top
Aucun jeu trouvé
gwazigan
gwazigan
Oui pareil...le bon coté avec paypal c'est justement son coté hyper simple...en général sur les sites où tu achètes en 2 clics tu es OK...alors on peut trouver ça justement trop "rapide"...mais pour le coup c'est simple...
Mon top
Aucun jeu trouvé
enpassant
enpassant
Kouynemum dit:je viens d'être livrée de trucs coréens

Je connais un porteur de marinière qui va t'en vouloir. :mrgreen:
Mon top
Aucun jeu trouvé
kouynemum
kouynemum
Enpassant dit:
Kouynemum dit:je viens d'être livrée de trucs coréens

Je connais un porteur de marinière qui va t'en vouloir. :mrgreen:


Le monsieur, il est designer. Et accessoirement coréen. il aurait pu être togolais, kazakh ou périgourdin, ça changeait rien à ma commande. Les délais, peut-être.....
Et j'ai trouvé super que Paypal me simplifie l'opération à ce point.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Prof. Biologik
Prof. Biologik
Kouynemum dit:je viens d'êtreblivrée de trucs coréens

Je connais une Coréenne du Nord, c'est une vraie bombe ! :?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
Mathias dit:
Moi c'est le contraire. Je crois à l'information par abonnement.


Le problème n'est pas de "croire" ou de ne pas croire.
20 minutes, Métro, ça te parle?
Les quotodiens sous perfusion, ça te parle?
Les disparitions à répétition de Casus, celle de Backstab ?
La disparition de joypad, de joystick?

J'ai revu, grâce à certaines interventions sur ce fil, mon point de vue.
Mes exemples de sites d'information gratuite (de jeuxvideo.com à allocine) n'étaient pas pertinentes car n'impliquaient pas les mêmes acteurs. Ils avaient avec eux de quoi générer du cash sans faire payer les internautes.
De plus leodagan a rappelé de manière synthétique et à juste titre la problématique de TT dans son mode de fonctionnement, avec une société annexe qui soutenait le financement de TT.
Je n'ai donc rien à ajouter là-dessus.

L'information payante, ça existe, bien entendu. D'ailleurs aujourd'hui dans la presse papier, c'est flagrant. Tu as le web gratuit pour de la dépêche AFP, l'information du pauvre, ou des magazines geopolitiques à 10€ pièce pour des analyses plus poussées. Mais il y en a peu qui se maintiennent quand même.
En tout cas j'ai bien compris que TT était dans une autre problématique, mais ça n'est pas fondamentalement l'info qui sera payante dans le nouveau TT.

Déjà presque cinq cent personnes à 10€ par mois, ça commence à faire une somme! :D
Mon top
Aucun jeu trouvé
TS Léodagan
TS Léodagan
5000€ sur un mois, c'est un salarié temps plein + un mi-temps pour une entreprise. Pas non plus la panacée :)
Al1_57
Al1_57
et des salaires qui sont loin d'etre mirobolants...
Mon top
Mathias412
Mathias412
Maldoror dit:
Mathias dit:
Moi c'est le contraire. Je crois à l'information par abonnement.

Le problème n'est pas de "croire" ou de ne pas croire.
20 minutes, Métro, ça te parle?
Les quotodiens sous perfusion, ça te parle?
Les disparitions à répétition de Casus, celle de Backstab ?
La disparition de joypad, de joystick?


20 minutes et Métro, ce n'est pas de l'information payante. Ce sont des quotidiens gratuits qui sont financés par la pub et qui ont des gros soucis depuis que la pub est en crise.
Les autres quotidiens sous perfusion comme tu le dis sont payants.
Donc déjà tu mélanges deux choses.
Ensuite, tu parles de magazines spécialisés qui ont disparu. En France, il y a des dizaines de magazines qui se créent et qui disparaissent chaque année, certains plus emblématique que d'autres. C'est encore un autre sujet.
Enfin, je peux te citer des titres payants, sans pub, qui fonctionnent : Le Canard Enchaîné, pour le plus emblématique, mais aussi Charlie Hebdo, Politis, Alternative économique, Alternative internationale, XXI, Le Courrier international...
Tout ça c'est de la presse papier et on ne sait pas vraiment si c'est transposable sur le Net. Mais Mediapart, qui a vraiment choisi la formule du journal payant en ligne, fonctionne. Encore une fois, c'est le seul à être arrivé à l'équilibre alors que tout le monde lui prédisait la cata à son lancement, parce que, paraît-il, de l'info payante sur le Net, c'était une gigantesque erreur. Bon, ceci dit, c'est peut-être une exception. Ca ne marchera peut-être pas ailleurs. On n'en sait trop rien en fait.

Finalement, oui, c'est une histoire de croire ou ne pas croire. :)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
Mathias dit:
20 minutes et Métro, ce n'est pas de l'information payante. Ce sont des quotidiens gratuits qui sont financés par la pub et qui ont des gros soucis depuis que la pub est en crise.
Les autres quotidiens sous perfusion comme tu le dis sont payants.
Donc déjà tu mélanges deux choses.

Qui a dit: je crois à l'information par abonnement? Toi.
Qui a dit: les gens ne veulent plus payer pour de l'information? Moi.
Exemple pour souligner mes dires: le succès indéniable des quotidiens gratuits, et les problèmes structurels des grands quotidiens pour invalider les tiens.
C'est plus clair pour toi?
Mathias dit:
Ensuite, tu parles de magazines spécialisés qui ont disparu. En France, il y a des dizaines de magazines qui se créent et qui disparaissent chaque année, certains plus emblématique que d'autres. C'est encore un autre sujet.

Non non, on est en plein dedans. Et tu as tort. Le nombre de titre de presse payante ne cesse de décroître, tandis que la diffusion de la presse gratuite ne cesse de croître et pas qu’en France.
http://observatoire.ojd.com/_files/data ... e_2012.pdf
http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/i ... l?open=1#1
A noter que je t’épargne l’analyse en France sur vingt ans, les chiffres sont encore plus criants.
Mathias dit:
Enfin, je peux te citer des titres payants, sans pub, qui fonctionnent : Le Canard Enchaîné, pour le plus emblématique, mais aussi Charlie Hebdo, Politis, Alternative économique, Alternative internationale, XXI, Le Courrier international...

Très bons exemples en effet. Charlie Hebdo est en grave difficulté. N'eut été une arnaque à l'assurance et un relogement dans les locaux de libé, le journal n'existerait plus vu son très faible nombre d'abonnés. Ne pas oublier que certains journaux sont soutenus par de grands groupes. Pour combien de temps encore? Le Canard doit faire dans les dix pages à tout casse. Dix pages par semaine avec papier de qualité médiocre, niveau coût de fabrication, en effet, ils rentabilisent. En plus il y a peu d'info, ça va le plus souvent du ragot à l'affabulation pure et simple.
Pour le reste on est dans de l'analyse, pas dans de l'info pure et simple. C'est ce que je disais plus haut. Tu as du mal à faire la différence on dirait.
Mathias dit:
Tout ça c'est de la presse papier et on ne sait pas vraiment si c'est transposable sur le Net. Mais Mediapart, qui a vraiment choisi la formule du journal payant en ligne, fonctionne. Encore une fois, c'est le seul à être arrivé à l'équilibre alors que tout le monde lui prédisait la cata à son lancement, parce que, paraît-il, de l'info payante sur le Net, c'était une gigantesque erreur. Bon, ceci dit, c'est peut-être une exception. Ca ne marchera peut-être pas ailleurs. On n'en sait trop rien en fait.
Finalement, oui, c'est une histoire de croire ou ne pas croire. :)


L’équilibre, ça signifie juste qu’ils ne perdent plus d’argent. Tu le sais ça ? Pour investir, c’est dur.
Les quotidiens gratuits, eux, engrangent des millions.
Mais question qualité du contenu, avec le gratuit, on en a pour son argent…
Mon top
Aucun jeu trouvé
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Cher Monsieur,

Le problème du gratuit et du financement par la pub, c'est qu'il faut tout faire pour voir du monde afin de rentabiliser, donc on fait dans le plus petit dénominateur commun, pour attirer le plus de masse possible. Et qui dit plus petit dénominateur commun, dit bien souvent raz les pâquerettes (scandale, cul, populisme...) article très court et journaliste payé au lance pierre qui enquille papier sur papier pour s'assurer une fin de mois. La question est juste de savoir ce que l'on veut quand on est lecteur, ce dont on a besoin, envie.

J'ai la faiblesse de croire que les joueurs de jeux de société qui viennent sur TT sont un peu au dessus de ça, qu'ils estiment que ce qu'on propose déjà mérite leur considération et un investissement. Je peux me tromper. Mais si on n'essaye pas, on ne saura pas...

Bien à vous de cordialement

Monsieur Phal
Mon top
Aucun jeu trouvé
LoneCat
LoneCat
Maldoror dit:
Mathias dit:
20 minutes et Métro, ce n'est pas de l'information payante. Ce sont des quotidiens gratuits qui sont financés par la pub et qui ont des gros soucis depuis que la pub est en crise.
Les autres quotidiens sous perfusion comme tu le dis sont payants.
Donc déjà tu mélanges deux choses.

Qui a dit: je crois à l'information par abonnement? Toi.
Qui a dit: les gens ne veulent plus payer pour de l'information? Moi.
Exemple pour souligner mes dires: le succès indéniable des quotidiens gratuits, et les problèmes structurels des grands quotidiens pour invalider les tiens.
C'est plus clair pour toi?

Le succès, tu le mesures comment ? Parce que Le Canard enchaîné, ça fait des dizaines d'années qu'il fonctionne très bien sans pub. XXI semble très bien se porter également. Pour Médiapart et Arrêt sur Images, c'est certainement plus difficile, mais il fonctionnent toujours aux dernières nouvelles.

Donc en fait tu démontres assez bien que tu te plantes: les gens (pas tous, mais beaucoup) sont prêts à payer pour avoir de l'information. En revanche il ne sont pas prêts à payer pour avoir de la soupe .... Qualifier 20minutes ou Métro de journaux d'information, c'est comme affirmer que Spanghero fait de la gastronomie :kingboulet:

Ciao,
LoneCat
Mon top
Aucun jeu trouvé
daroul
daroul
20 minutes, tout en restant gratuit, a vu son nombre de pages baisser drastiquement, en tout cas pour l'édition de Lille. Une fois les pages de pubs enlevées, il ne reste vraiment plus grand-chose d'autre à se mettre sous la dent. Et si on vire les reprises de dépêches AFP et de quotidiens régionaux, on finit avec encore moins.
Les coûts structurels (salaires, loyers) d'un quotidien gratuit sont sans doute beaucoup moins importants que ceux de l'un des quotidiens payants historiques.
Et si la presse papier cherche de nouveaux modèles économiques, il est normal que les acteurs du numérique cherchent à le faire aussi.
Mon top
osch
osch
Bonjour à toutes et tous,
je ne suis pas qqun de bien causant sur le forum et pourtant je parcoure ce site avec plaisir depuis pratiquement 9 ans. Mais là je me permets d'intervenir car j'ai du mal à comprendre le pourquoi de toute cette agitation autour du financement de notre site préféré.

Je pense que tout le monde devrait réussir à trouver son compte sur la prochaine monture de Trictrac car si j'ai bien compris la news du quoi, comment et pourquoi (mais je peux me tromper) voila ce qui en ressort:
- Si des personnes ne désirent pas payer ça ne changera pratiquement rien à la façon dont elles utilisent actuellement le site.
- Pour les gens souhaitant participer au financement, ils auront la possibilité d'accéder à un tas d'options comme un accès à toutes les news et vidéos en avant-première ET surtout de soutenir un site qu'on aime car ce n'est pas par plaisir que Mr Phal fait appel aux lecteurs pour un soutien financier.

Gardons à l'esprit que TricTrac est avant tout un site communautaire, fait par des passionnés pour des passionnés. En tout cas un grand merci à Mr Phal, Dr Mops et toute la team pour le travail réalisé jusqu'à présent. Je vous souhaite un réel succès afin que votre (notre) projet prenne vie.
BeRewt
BeRewt
Et surtout, 20 minutes, c'est en grande partie des dépêches /AFP et autres) reprises en changeant deux ou trois mots. C'est d'une pauvreté sans nom. Si le but est de proposer ça, il est clair qu'il est inutile de payer / de proposer un modèle payant. Mais ce qu'on a pu lire n'allait pas dans cette direction.
Maldoror
Maldoror
LoneCat dit:
Maldoror dit:
Mathias dit:
20 minutes et Métro, ce n'est pas de l'information payante. Ce sont des quotidiens gratuits qui sont financés par la pub et qui ont des gros soucis depuis que la pub est en crise.
Les autres quotidiens sous perfusion comme tu le dis sont payants.
Donc déjà tu mélanges deux choses.

Qui a dit: je crois à l'information par abonnement? Toi.
Qui a dit: les gens ne veulent plus payer pour de l'information? Moi.
Exemple pour souligner mes dires: le succès indéniable des quotidiens gratuits, et les problèmes structurels des grands quotidiens pour invalider les tiens.
C'est plus clair pour toi?

Le succès, tu le mesures comment ? Parce que Le Canard enchaîné, ça fait des dizaines d'années qu'il fonctionne très bien sans pub. XXI semble très bien se porter également. Pour Médiapart et Arrêt sur Images, c'est certainement plus difficile, mais il fonctionnent toujours aux dernières nouvelles.
Donc en fait tu démontres assez bien que tu te plantes: les gens (pas tous, mais beaucoup) sont prêts à payer pour avoir de l'information. En revanche il ne sont pas prêts à payer pour avoir de la soupe .... Qualifier 20minutes ou Métro de journaux d'information, c'est comme affirmer que Spanghero fait de la gastronomie :kingboulet:
Ciao,
LoneCat


Le Canard enchaîné n'est pas dans l'information mais dans le ragot ou l'affabulation. C'est croustillant le Canard. Drôle, à défait d'être toujours exact. Et c'est centenaire. Et pas cher à fabriquer. C'est ce que j'expliquai plus haut.
20 minutes et métro font de la dépêche AFP, ça suffit au plus grand nombre.
Si les chaînes hertiziennes étaient avec abonnements, tu penses que beaucoup de gens paieraient pour voir le JT de TF1 nous dire qu'il neige en hiver ou qu'il fait chaud en été?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
La partie info de TT demeurera gratuite donc en fait mon super sujet sur l'avenir de la presse gratuite, je vais l'arrêter là, c'est HS.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Sylvano
Sylvano
Au final, je comprends que Monsieur Phal ait envie de tenter l'expérience du player payant dans le domaine du jeu de société, parce que même si on voit que ça ne fonctionne que très moyennement et de façon assez fragile dans l'actu généraliste ou ailleurs, le secteur du JdS a quand même des spécificités qui font que l'aventure est inédite et a peut-être du potentiel, notamment du fait de la position de TT :

- l'aspect communautaire et spécialisé très fort, avec des membres d'un "niveau" certainement plus élevé que dans d'autres domaines (et qui souvent se connaissent IRL, incroyable !), prêts à s'investir et investir dans un lieu pensé pour eux.
- la centralisation possible (mais coûteuse, notamment en temps) de toutes les activités autour du JdS et de toutes ses "sphères" : base de données à jour, marché de l'occasion, forum pour les auteurs, infos sur les plateformes de crowdfunding, etc.
- la possibilité de proposer des bonus susceptibles d'attirer les passionnés comme des mouches sur du miel : goodies (physiques ou pas), reportages, infos ou analyses "behind the scene", etc. (on sait que les amateurs de JdS sont friands de ces trucs-là), du fait de la proximité avec les acteurs d'un petit milieu.
- des ressources publicitaires sans doute limitées, mais avec, je pense, des annonceurs très demandeurs et plutôt "captifs", tellement passer par TT touche leur coeur de cible, et de façon assez chirurgicale.

Maintenant, ça reste un pari, difficile à financer dès le départ et sur le long terme, et qui créera une pression importante sur TT, même si les souscripteurs sont motivés, bienveillants et compréhensifs. Autre dilemme à terme : s'appuyer, notamment financièrement, à la fois sur la communauté et les éditeurs (ce qui me semble nécessaire pour que ça marche dans la durée). Avec le risque que ça coince un jour, dans l'esprit des uns ou des autres. Reste aussi l'inconnue du grand public ou des joueurs occasionnels, qui seront beaucoup plus difficiles à capter...
Mais je comprends qu'on ait envie de faire l'essai, et surtout envie de se donner les moyens de faire un truc bien (ou mieux).
Mathias412
Mathias412
Maldoror dit:
Mathias dit:
20 minutes et Métro, ce n'est pas de l'information payante. Ce sont des quotidiens gratuits qui sont financés par la pub et qui ont des gros soucis depuis que la pub est en crise.
Les autres quotidiens sous perfusion comme tu le dis sont payants.
Donc déjà tu mélanges deux choses.

Qui a dit: je crois à l'information par abonnement? Toi.
Qui a dit: les gens ne veulent plus payer pour de l'information? Moi.
Exemple pour souligner mes dires: le succès indéniable des quotidiens gratuits, et les problèmes structurels des grands quotidiens pour invalider les tiens.
C'est plus clair pour toi?


Pour moi, c'est très clair.

Tu parles du "succès indéniable des quotidiens gratuits." Renseigne-toi bien, et tu verras plutôt qu'il s'agit des "difficultés indéniables des quotidiens gratuits."
Ensuite, tu dis que les gens ne sont plus prêts à payer pour l'information alors que je venais de te citer l'exemple de titres qui prouvent le contraire. Et encore, je suis sûr que j'en oublie. Perso, je préfère dépenser quelques piècettes dans un bon journal indépendant sans pub que de lire un best of de dépêches AFP blindé de pubs que l'on m'a distribué à l'entrée du métro. Je ne pense pas être le seul.
Enfin, tu assimiles Le Canard Enchaîné à un "journal de ragot et d'affabulation" et là, comment dire... ben je ne vais pas chercher à te convaincre, on part de trop loin de toute façon. Simplement, m'est d'avis que tu ne dois pas le lire souvent.
Il y a finalement une chose sur laquelle je te rejoins : on est globalement HS. :) Donc j'arrête moi aussi de gloser sur le sujet. Je termine juste en répétant ce que j'ai dit : je crois à l'info payante, à partir du moment où il s'agit d'une info de qualité et où le médium qui la diffuse sait établir une relation de proximité et de confiance avec ses lecteurs. C'est ce qu'essaye de faire Tric Trac, je pense que c'est la bonne direction et la seule qui soit économiquement viable, sur le Net ou pas.
Mais je ne suis pas devin, personne ne l'est, alors on verra. En tout cas, je souhaite sincèrement bonne chance à Tric Trac. :^:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Mauvais Karma
Mauvais Karma
Maldoror dit:
Le Canard enchaîné n'est pas dans l'information mais dans le ragot ou l'affabulation.


Ha ? Et ils arrivent à tenir le coup avec tous les procès en diffamation et autres ?

Ou alors juste ce qu'ils disent est vrai et le fruit d'investigations ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
phil31
phil31
Monsieur Phal dit:Cher Monsieur,
Le problème du gratuit et du financement par la pub, c'est qu'il faut tout faire pour voir du monde afin de rentabiliser, donc on fait dans le plus petit dénominateur commun, pour attirer le plus de masse possible. Et qui dit plus petit dénominateur commun, dit bien souvent raz les pâquerettes (scandale, cul, populisme...) article très court et journaliste payé au lance pierre qui enquille papier sur papier pour s'assurer une fin de mois. La question est juste de savoir ce que l'on veut quand on est lecteur, ce dont on a besoin, envie.
J'ai la faiblesse de croire que les joueurs de jeux de société qui viennent sur TT sont un peu au dessus de ça, qu'ils estiment que ce qu'on propose déjà mérite leur considération et un investissement. Je peux me tromper. Mais si on n'essaye pas, on ne saura pas...
Bien à vous de cordialement
Monsieur Phal



bhen voilà 100% d'accord, je sais ça ne fait pas avancer le debat, mais quand on a la meme vision que le responsable du site que l'on pratique tous les jours, c'est parfois bon aussi de le souligner, bien cordialement a tous
Mon top
Aucun jeu trouvé
Maldoror
Maldoror
Mauvais Karma dit:
Maldoror dit:
Le Canard enchaîné n'est pas dans l'information mais dans le ragot ou l'affabulation.

Ha ? Et ils arrivent à tenir le coup avec tous les procès en diffamation et autres ?
Ou alors juste ce qu'ils disent est vrai et le fruit d'investigations ?


Fruit d'investigation?
Genre traîner à la buvette de l'AN?
Fut une époque, le canard prenait les rumeurs de ragots dont personne d'autre ne voulait.
Un procès en diffamation pour quoi faire, faire parler encore plus de quelque chose qu'on ne souhaite pas ébruiter?
De l'investigation?
Le canard a réussi à avoir quelques affaires, je ne dis pas le contraire, mais c'est pour son ton impertinent et décalé qu'il est lu. J'ai même de vieux "best of" chez moi récupéré de mon grand père sur des numéros des années trente. Un régal.
Ne pas oublier non plus le fameux secret journalistique. Même pas besoin d'avoir une source avec ça, fiable ou non.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Lord Kalbut
Lord Kalbut
Sylvano dit:Au final, je comprends que Monsieur Phal ait envie de tenter l'expérience du player payant dans le domaine du jeu de société, parce que même si on voit que ça ne fonctionne que très moyennement et de façon assez fragile dans l'actu généraliste ou ailleurs, le secteur du JdS a quand même des spécificités qui font que l'aventure est inédite et a peut-être du potentiel, notamment du fait de la position de TT :
- l'aspect communautaire et spécialisé très fort, avec des membres d'un "niveau" certainement plus élevé que dans d'autres domaines (et qui souvent se connaissent IRL, incroyable !), prêts à s'investir et investir dans un lieu pensé pour eux.
- la centralisation possible (mais coûteuse, notamment en temps) de toutes les activités autour du JdS et de toutes ses "sphères" : base de données à jour, marché de l'occasion, forum pour les auteurs, infos sur les plateformes de crowdfunding, etc.
- la possibilité de proposer des bonus susceptibles d'attirer les passionnés comme des mouches sur du miel : goodies (physiques ou pas), reportages, infos ou analyses "behind the scene", etc. (on sait que les amateurs de JdS sont friands de ces trucs-là), du fait de la proximité avec les acteurs d'un petit milieu.
- des ressources publicitaires sans doute limitées, mais avec, je pense, des annonceurs très demandeurs et plutôt "captifs", tellement passer par TT touche leur coeur de cible, et de façon assez chirurgicale.
Maintenant, ça reste un pari, difficile à financer dès le départ et sur le long terme, et qui créera une pression importante sur TT, même si les souscripteurs sont motivés, bienveillants et compréhensifs. Autre dilemme à terme : s'appuyer, notamment financièrement, à la fois sur la communauté et les éditeurs (ce qui me semble nécessaire pour que ça marche dans la durée). Avec le risque que ça coince un jour, dans l'esprit des uns ou des autres. Reste aussi l'inconnue du grand public ou des joueurs occasionnels, qui seront beaucoup plus difficiles à capter...
Mais je comprends qu'on ait envie de faire l'essai, et surtout envie de se donner les moyens de faire un truc bien (ou mieux).

Oui, ça résume très bien la discussion que nous avons eu l'autre jour (IRL).
Je reste persuadé que TT pourra fonctionner à la fois en vendant des abonnements et également si ça n'est pas suffisant en facturant ses vidéos et pubs ou autres aux professionnels (c'est déjà le cas pour la pub). Tant que ces vidéos restent démonstratives et informatives sans donner d'avis sur sur le jeu présenté, ça ne devrait pas poser de problème. D'autant plus que comme l'a dit Phal, dans l'autre topic, rien ne l'empêchera de continuer de recevoir de petits éditeurs qui se lancent ou qui n'ont pas les moyens, par passion et pour la beauté du geste.
Je pense que vu l'impact de TT sur ce secteur, grâce au travail fourni depuis des années, c'est une suite logique à envisager pour développer solidement la société. D'autant plus que c'est tout à fait faisable en gardant son indépendance.