Ce jeu est sorti le 20 sept. 2014, et a été ajouté en base le 24 sept. 2014 par Docteur Mops

édition 2014

Standalone 6 extensions 11 éditions
30,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
4marmots
4marmots
Et ben voilà, encore une fois j ai eu la demonstration que l etre humain n est pas toujours capable de sagesse.

Au détour d un forum plutot féminin (je suis une fille moi aussi), remplis de mamans bien pensantes

Je lis "comme j ai pas de sous j ai acheté l intégrale de DIXIT en contrefaçon sur ALI..."

Et là mon sang n a fait qu un tour. D abord je n imaginais pas que la contrefaçon de jeu de société existait et il faut dire que j etais bien naïve. Je collectionne les extensions DIXIT à raison de 1 par ans sous le sapin, nous allons arriver à 5 cette année. Je suis trop con en fait!!!! j aurais pu acheter direct la totale. Ah oui mais non , et les droits d auteurs dans tout ça?

Voilà donc j ai gentiment expliqué qu il valait mieux eviter ces achats pour cause de droits d auteurs de maison d edition...

Et quelle fut la réponse de cette horde de forumeuse: "Ah bas t as rien as dire, t as 4 enfants, t as vu un peu ton bilan carbone" euh oui parce que j avais aussi souligné le fait que le bilan carbone de la contrefaçon arrivée en France serait pas terrible.

Enfin voilà où nous en sommes.....
Mon top
Aucun jeu trouvé
Chakado
Chakado
Ben pour le coup, l'argument du bilan carbone de la contrefaçon me semble assez fallacieux ; les "vrais" jeux sont très rarement produits en France ou en Europe, et leur empreinte carbone n'est pas géniale non plus.
(Cela dit, l'argument d'être une pollueuse parce que tu as 4 enfants est... comment dire...)

On revanche, on est d'accord que les contrefaçons sont une plaie pour l'industrie du jeu, sans compter que ça sert généralement à financer des business peu reluisants... Je savais que cela existait, mais je ne pensais pas que c'était si répandu en France. Il me semble que Reiner Knizia a récemment poussé une gueulante sur les pratiques d'Amazon, qui ne fait pas grand chose pour éviter que des contrefaçons de JdS se retrouvent en vente sur sa plate-forme...
Pit0780
Pit0780
Acheter du pas bien, ça ne m'étonne pas... mais s'en vanter... je ne comprendrai jamais...
morty
morty
Les contre façons sont une plaie pour tout, pas uniquement pour l'industrie du jeu. 

Moi qui suis également fan de Légo je me suis déjà aussi pris le choux avec des gens qui t'explique que "Légo c'est des voleurs moi j'achète tout chez Lepin (un fabriquant chinois qui fait de la contrefaçon de Légo)" !!

Ben oui c'est logique eux ce ne sont pas de voleurs :-) A part voler les idées, le design, le marketing évidement !!

Et quand je leur explique tout ça en leur disant que moi je préfère ne pas acheter de Légo (parce que déjà c'est pas vital hein donc en fait c'est pas grave de ne pas acheter de légo) plutôt que d'enrichir ses escrocs on me traite gentiment de bourge, de capitaliste et j'en passe et des meilleurs…

Le problème c'est que beaucoup de personne réagisse selon leur portefeuille et leur propre intérêt (ce qui plutôt logique) mais du coup sont prêt à mettre au placard leurs "idéaux" si cela peut leur faire économiser quelques euros. Ce seront par ailleurs les premiers a se plaindre des fermetures d'entreprises en France parce que "c'est quand même déguelasse de tout délocaliser en Chine pour fabriquer moins cher" !! Ben oui Ducon mais commence par arrêter d'acheter des contrefaçons chinoise... 

Bref c'était le coup de gueule du lundi matin :-)
Mon top
Aucun jeu trouvé
KiwiToast
KiwiToast
Bah, depuis le piratage sur internet des musiques, puis des films, puis des séries, on sait bien que la propriété intellectuelle, tout le monde s'en fou. 
eldarh
eldarh
Pit0780 dit :Acheter du pas bien, ça ne m'étonne pas... mais s'en vanter... je ne comprendrai jamais...

Mais on est d'accord que cette dame peut être poursuivi en plus non ? Dans l'hypothèse où un fonctionnaire zélé tombe sur son message et décide de récupérer son ip. 
C'est complètement con.
En tout cas je suis super naïf, j'ignorais qu'on pouvait avoir accès à des contre-façon si facilement.

Albatur
Albatur
Je savais pas qu'on contrefaisait des JDS... 

Mais bon en même temps le piratage c'est vieux : déjà sur mon Amstrad en 1987 j'avais 70% de jeux copiés (on se refilait les disquettes entre copains de classe) et même en musique, qui n'a jamais enregistré à l'époque sur une cassette ? ou un film sur VHS ?

Ce qui a changé c'est qu'avant c'était "artisanal" et marginal, de nos jours il existe une véritable industrie de la contrefaçon.
Mon top
Aucun jeu trouvé
4marmots
4marmots
Le père Noël n a pas la même ethique en fonction du sapin où il livre ses cadeaux


Voilà ce que je m impose:

Eviter au max les jouets avec pile!!!

1 exception cette année: un lego technic telecommandé. c est pour mon ado, c est sa derniere boite de légo!!!

Privilegier les jeux non polluants ou pollué. Je crois qu au niveau des jeux de société on doit pas etre trop mal, j espere.
On a craqué aussi pour les puzzles en bois Ugears (pas de surremballage, pas de colle, et les chutes peuvent faire de jolis pochoirs.

Soutenir des entreprises française ou européenne.

Et surtout en finir avec l orgie!!!





 
Mon top
Aucun jeu trouvé
Rackar
Rackar
Certaines personnes aiment toujours dire qu'elles ont fait des affaires en payant des articles moins chers que les autres.
Si ça se trouve, cette nana qui a acheté Dixit en contrefaçon raconte n'importe quoi. Ou alors elle l'a acheté à un voleur ou l'a volé elle-même.
Pour ma part je ne crois plus ce genre de racontar. Franchement, ça rapporte quoi de contrefaire un jeu comme Dixit ?
Il faut quand même le produire.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Chakado
Chakado
Rackar dit :
Si ça se trouve, cette nana qui a acheté Dixit en contrefaçon raconte n'importe quoi. Ou alors elle l'a acheté à un voleur ou l'a volé elle-même.
Pour ma part je ne crois plus ce genre de racontar. Franchement, ça rapporte quoi de contrefaire un jeu comme Dixit ?
 

Elle ne raconte pas n'importe quoi, utilise Google, c'est très facile de trouver des contrefaçons de Dixit sur le net.
Le jeu est alors de qualité bien moindre que l'original (déjà, ils n'ont probablement pas les fichiers d'impressions originaux, donc je suppose que les illustrations proviennent de scans dégueulasses) : cartes plus petites et plus fines, pions standards, planches de punch en papier-cigarette...
J'imagine que ça coûte que dalle à produire si on a accès à une imprimerie pro.

KiwiToast
KiwiToast
En France, on est pas trop touché (ou alors on ne s'en rend pas encore compte), mais sur les marchés anglophones, c'est de la folie la contrefaçon de jeux. Je ne me souvins plus des chiffres, mais un article est passé sur ce forum il y a moins d'un ans, dans lequel on lisait que plus de 30% des 7 Wonders vendus aux US (au global ou via Amazon, je ne me souviens plus) étaient des faux. On a aussi vu passer des images de Codename bugués ...

C'est très rentable parce que c'est très simple a faire pour les imprimeurs, et que des palteformes comme Amazon rendent la chose indétectable en mélangeant les stocks de vrais et de faux.
4marmots
4marmots
Oui c est tellement facile à trouver. Moi j avais decouvert ça en cherchant quelle edition Dixit offrir à fiston. Il a choisi l edition journey. Chez ALI truc, et je n en croyais pas mes yeux il y avait des faux DIXIT des faux SPLENDORS....Evidemment je n ai pas rempli mon panier de ces saletés....
Mon top
Aucun jeu trouvé
bunnypookah
bunnypookah
Sur la contrefaçon (en tout cas partiellement) un article récent de Bruno Faidutti sur son (excellent) blog :
http://faidutti.com/blog/?p=11181

Pour ma part avis nuancé sur la question. Alors oui c'est pas bien, déjà moralement, et ensuite parce que c'est interdit. Voilà c'est dit.

Ensuite reste la question du préjudice réel. Comme le piratage la contrefaçon n'est pas du vol (le fabricant ou le revendeur n'a pas été dessaisi de quelque chose) donc le préjudice est finalement putatif et suppose la réponse à cette question : l'auteur aurait-il acquis la chose sinon ? Car si la réponse est non le préjudice reste fictif (après pour être un minimum exhaustif il reste, surtout avec la contrefaçon, le problème de la sécurité en ce qui concerne la chose elle-même et l'enrichissement du vendeur sur le dos de l'éditeur et de l'auteur - c'est sans doute le point le plus problématique et le moins défendable).

Mon expérience, partiellement (mais pas toujours) recoupée par des études sur la question, tend à montrer que l'auteur de ces délits achète normalement dès lors que sa capacité financière augmente. Personnellement je trouve dans le piratage gratuit (nettement moins sinon rarement dans la contrefaçon) des vertus sociales et j'ai du mal à condamner la chose quand elle permet au coupable d'accéder à des produits culturels auquel il aurait difficilement accès sinon (c'est étonnamment plus difficile de pirater logement, nourriture, énergie et vêtements).
Drakhan
Drakhan
4marmots dit :Privilegier les jeux non polluants ou pollué. Je crois qu au niveau des jeux de société on doit pas etre trop mal, j espere.
 
Coté jds avec la production en chine aujourd'hui, le transport via les bateaux les plus polluants de la planète, le carton utilisé ... ce n'est clairement pas neutre.

Coté contrefaçon, les cartes Pokemon sur Amazon c'est pas mal non plus, les boutiques vont même jusqu'à préciser que les cartes sont fausses. Je pense que le secteur du jds et moins punissable contrairement à l'industrie du disque ou du cinéma.
LEauCEstNul
LEauCEstNul
J'ai fais la même sur Amstrad, puis SNES et PS1. Et PC.

Depuis 15 ans, je ne pirate plus de JV, hors emulation.

Je ne pirate plus de musique depuis deezer & Youtube (10 ans), plus de film depuis cette année (Netflix).

Jamais piraté du jds - ca ne me serais même pas ben a l'idée, mais du jdr, un peu, surtout des vieux trucs plus vendus qui n'ont pas un prix raisonnable aujourd'hui (effet collectionneur).

Concernant Lego, il me semble - a vérifier - que la boite n'a plus le brevet monde depuis quelques années.

Bref. Ca souleve quand même deux questions :
- faut il être riche pour jouer,
- faut il etre citadin pour jouer plus facilement.

Les réponses sont "malheureusement oui et oui", on ne va pas reprocher aux gens de trouver leurs solutions.

Ceci dit, pour pirater ou acheter de la contrefaçon de jds, il faut vraiment avoir les crocs, je trouve.
Mon top
Aucun jeu trouvé
eldarh
eldarh
LEauCEstNul dit :

Concernant Lego, il me semble - a vérifier - que la boite n'a plus le brevet monde depuis quelques années.
 

Sur la brique oui. C'est sans doute pour ça qu'on voit fleurir dans les magasins de jouet des marques "alternatives" (toutes médiocres au mieux).
Par contre il existe des contre-façon de set lego. Je crois même qu'il y a une marque chinoise spécialisée la-dedans. 

LEauCEstNul
LEauCEstNul
(en fait, personne ne souleve la question sociale ici parce "houlala, politique".
Soit vous discutez conso ("houlala politique", de mon point de vue de X gauchiste), soit droit d'auteur, ce qui est un débat qui n'est pas forcément si relié dans le jds, où la contrefaçon est vraiment la marge de la marge comparé au jv, au ciné ou a la musique.

A faire des lois anti contrefaçon dure en jds, on obtient qu'un type de jeu par style. Où serait les placements d'ouvrier un fois Agricola sortis ? Des plagiats ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
morty
morty

Lepin est la marque de contrefaçon chinoise. Alors oui la mécanique et la forme des briques a encastrer est tombé dans le domaine public, d'où l'arrivée de nouvelles marques comme Megablock. Là je parlait vraiment de set complet copié à l'identique (y compris la boite) avec le seul logo qui change... Quand tu regarde le logo de Lepin avec la même typo que le Légo des boites originales.. Bref rien de très fin…

Et visiblement ils n'envoient jamais les boites (ou alors faut payer beaucoup plus cher). Ils t'envoient un sachet de pièce et la notice de montage en pdf par email. Evidement c'est pour éviter que les douanes ne saisissent la marchandise.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Sylvano
Sylvano
KiwiToast dit :Je ne me souvins plus des chiffres, mais un article est passé sur ce forum il y a moins d'un ans, dans lequel on lisait que plus de 30% des 7 Wonders vendus aux US (au global ou via Amazon, je ne me souviens plus) étaient des faux.

https://icv2.com/articles/news/view/39296/icv2-interview-asmodee-execs-counterfeiting

Tiberias
Tiberias
bunnypookah dit :Ensuite reste la question du préjudice réel. Comme le piratage la contrefaçon n'est pas du vol (le fabricant ou le revendeur n'a pas été dessaisi de quelque chose) donc le préjudice est finalement putatif 

il est surtout putassier !

Mon top
Aucun jeu trouvé
KiwiToast
KiwiToast
bunnypookah dit :
Ensuite reste la question du préjudice réel. Comme le piratage la contrefaçon n'est pas du vol (le fabricant ou le revendeur n'a pas été dessaisi de quelque chose) donc le préjudice est finalement putatif et suppose la réponse à cette question : l'auteur aurait-il acquis la chose sinon ? 
Autant je suis plutôt d'accord sur ton opinion, autant là, je ne suis pas d'accord. Aucun objet n'a été volé, certes. Mais la propriété intellectuelle, elle l'a été. Il y a d'un coté la propriété intellectuelle de l'auteur, et au delà de ça, l'éditeur aussi est spolié, même si cela ne s’appelle pas de la propriété intellectuelle. La personne n'a pas juste acheté le jeu moins cher, sorti d'une autre usine. La personne a donné son argent à quelqu'un d'autre qu'à la personne qui aurait du le recevoir.

C'est comme si tu payais ton voisin au lieu d'un cinéma, pour aller regarder un film sur l'écran du cinéma.
KiwiToast
KiwiToast
Sylvano dit :
KiwiToast dit :Je ne me souvins plus des chiffres, mais un article est passé sur ce forum il y a moins d'un ans, dans lequel on lisait que plus de 30% des 7 Wonders vendus aux US (au global ou via Amazon, je ne me souviens plus) étaient des faux.

https://icv2.com/articles/news/view/39296/icv2-interview-asmodee-execs-counterfeiting

Merci, je parlais bien de cet article ! Il est très intéressant je trouve, même s'il est bien entendu partial.
 

How many consumer dollars in hobby games that were counterfeit were sold last year or in the last six months or any period you want to use?
Petersen:  We feel, and this number is speculative (but it's going to be somewhere on that range), that Asmodee North America’s sales are going to be affected somewhere between five and ten million dollars, this year alone.  We believe for some games, that more than 70% of all sales in the U.S. market have been counterfeit.

Chakado
Chakado
KiwiToast dit :
Autant je suis plutôt d'accord sur ton opinion, autant là, je ne suis pas d'accord. Aucun objet n'a été volé, certes. Mais la propriété intellectuelle, elle l'a été.

Je pense que vous êtes d'accord au fond, quand Bunnykoopah dit que la contrefaçon n'est pas du vol, il parle d'un point de vue juridique, et en opposition au fameux slogans qu'on trouvait autrefois sur nos DVD pourtant achetés en espèces sonnantes et trébuchantes : "Le piratage, c'est du vol".
En achetant une contrefaçon, on ne soustrait pas un bien à l'ayant-droit original, et effectivement ce n'est même pas forcément certain qu'on lui retire une vente.
Il n'empêche qu'on enrichit potentiellement un connard et que ça encourage la violation de propriété intellectuelle.

C'est une problématique complexe, car au-delà de pures problématiques de chiffres ("OK j'ai piraté, mais je n'aurais pas acheté de toute façon, donc ça revient au-même pour l'ayant-droit"), il y a le risque d'un impact "culturel" également, avec la dévalorisation de pas mal de métiers dans l'inconscient collectif ("ton travail est à disposition gratuitement, donc ton travail ne vaut rien, tu veux pas me faire un dessin et je te paie en visibilité, ça te fera de la pub ?")

Bref, c'est toujours la même rengaine ; il est très difficile de concilier le fait que la culture et l'art doivent être accessibles au plus grand nombre, et en même temps le fait que les créateurs doivent être justement rémunérés pour leur travail.

LEauCEstNul
LEauCEstNul
...d'où la question sociale, qui n'est pas séparable du sujet.

Le problème sur la création, on est a 99% d'accord pour dire "c'est mal", mais au niveau client, c'est beaucoup plus gris.

Il n'y a qu'à regarder ce que font 90% des gens avec les films ou la musique. D'un coup les gens "anti-pirate sur le jds" changent d'avis pour la musique ou le ciné (ou le foot ou qu'importe : qui ne pirate pas en 2019 ?).
Mon top
Aucun jeu trouvé
bunnypookah
bunnypookah
Chakado dit :
KiwiToast dit :
Autant je suis plutôt d'accord sur ton opinion, autant là, je ne suis pas d'accord. Aucun objet n'a été volé, certes. Mais la propriété intellectuelle, elle l'a été.

Je pense que vous êtes d'accord au fond, quand Bunnykoopah dit que la contrefaçon n'est pas du vol, il parle d'un point de vue juridique [...]

Je confirme. Je suis d'accord avec l'intégralité du message d'ailleurs.

Sylvano
Sylvano
Au-delà du préjudice financier, qui est quand même un problème, il ne faut pas sous-estimer non plus l'impact sur l'image de l'éditeur, comme l'explique l'article dont j'ai mis le lien plus haut. Certains, de bonne foi, croient acheter le vrai jeu, or ils se retrouvent avec une copie de piètre qualité matériellement et esthétiquement, potentiellement dangereuse (produits nocifs, etc.), peut-être avec une règle mal recopiée ou googletraduite, etc. Sans parler, comme souligné plus haut, de la dévalorisation sous-jacente des métiers culturels/artistiques présents dans la chaîne du jds : auteur de jeu, illustrateur...
Et, franchement, de façon générale, en 2019, pirater, avec toutes les possibilités légales et plutôt bon marché qui existent désormais (offres de streaming all-you-can-binge, plateformes de téléchargement, marché de l'occase...), c'est un peu has been.
Acathla
Acathla
"J'ai pas de sous mais j'achète l'intégrale..." Déjà non...

"la culture accessible a tous..." Ok, louable, médiathèque/ludothèque a moindre frais il y a quand même beaucoup de choses non ?
truc de ville...oui enfin les gens sont ils obligés d'aller vivre à la campagne ? "Je veux vivre a la campagne, mais sans les odeurs de vaches, sans le coq qui chante, sans la terre sur les routes...et avec la 5G etc" sans contrainte en fait...

"si je ne piratais pas je n'achèterais pas..." Le concept ? 

Apres (je jette un pavé...) on peut rapprocher cela de ce qui veulent récupérer la règle en VF alors qu'ils ont acheté le jeu en V'O' .... 

👷
Zemeckis
Zemeckis
Acathla dit :"J'ai pas de sous mais j'achète l'intégrale..." Déjà non...

"la culture accessible a tous..." Ok, louable, médiathèque/ludothèque a moindre frais il y a quand même beaucoup de choses non ?
truc de ville...oui enfin les gens sont ils obligés d'aller vivre à la campagne ? "Je veux vivre a la campagne, mais sans les odeurs de vaches, sans le coq qui chante, sans la terre sur les routes...et avec la 5G etc" sans contrainte en fait...

"si je ne piratais pas je n'achèterais pas..." Le concept ? 
 

Et maintenant, prend l'exemple d'un(e) ados qui veut accéder à la culture. C'est pas forcément facile pour lui/elle, tant pour le budget, que le transport, que ses parents qui l'ont mis(e) au monde et qui habitent la campagne (comme tu donnes l'exemple).

Si je dis ça, c'est par ce que quand j'étais jeune, oui, je piratais. Et oui, je vivais dans un petit village, avec une bibliothèque certes, mais pas de médiathèque. Pas vraiment le choix, pour tout un tas de raison, à commencer par l'argent et l'accès. Maintenant que je travaille et que je touche un salaire, je ne pirate plus rien, mais je continue à consommer des produits culturels comme je consommais avant : en abondance. Je dépense d'ailleurs énormément (rien qu'en jeux) par mois.

Au fond de moi, je peux comprendre ceux qui piratent par manque de moyens. Bien sûr, on pourrait dire que ce n'est qu'une série, qu'un film, qu'un jeu ou qu'une musique, que c'est donc dispensable. C'est vrai. Mais c'est aussi être exclu de la société. Par là, je veux dire que socialement parlant, si tu n'as pas quelques connaissances culturelles "à la mode", ça peut être compliqué.

Sinon, je suis un fervent partisan que "tout travail mérite salaire", tant pour l'auteur, que l'éditeur, ou que l'illustrateur (si on parle d'un jeu). Je ne trouve d'ailleurs aucune excuse valable pour ceux qui piratent alors qu'ils ont les moyens.

LEauCEstNul
LEauCEstNul
Comme Zemeckis.

Avant je piratais relativement tout. De toute façon, "génération VHS et K7 audio", on a TOUS, strictement sans exception, piraté a l'époque.

Pour partager c'était galère, car il n'y avait pas de dématérialisé et internet pour créer des ponts.

Le mec a la campagne, pour lui, internet et le demat', c'est l'accès a un magasin minimum (en grande banlieue) a 15-20km de chez soi, et si "y a pas" ben encore 20km, etc. En campagne, c'est 30-40km.

Bonjour les 120km de l'enfer pour choper le dernier disque de Booba (bonjour l'enfer pour l'écoute aussi mais c'est un autre sujet).

C'est ca le truc en campagne. T'a pas intérêt a être fan de Booba (alors des jds expert, tu pense bien que c'est mort).

Ou alors tu passe par Amazon et c'est la dessus que tu tombe sur des contrefaçons.

La boite n'est pas attaquable pour recel ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
Spout
Spout
morty dit :
Lepin est la marque de contrefaçon chinoise. Alors oui la mécanique et la forme des briques a encastrer est tombé dans le domaine public, d'où l'arrivée de nouvelles marques comme Megablock. Là je parlait vraiment de set complet copié à l'identique (y compris la boite) avec le seul logo qui change... Quand tu regarde le logo de Lepin avec la même typo que le Légo des boites originales.. Bref rien de très fin…

Et visiblement ils n'envoient jamais les boites (ou alors faut payer beaucoup plus cher). Ils t'envoient un sachet de pièce et la notice de montage en pdf par email. Evidement c'est pour éviter que les douanes ne saisissent la marchandise.

Pour Lego, c'est aussi et surtout que Lego ne réédite pas certains modèles "collector". Il fallait le prendre à ce moment là, et pis c'est tout. C'est au moins l'aspect positif de ces Lepin, c'est la possibilité d'avoir des objets non édités. Lego cherche à ce que ces sets prennent de la valeur sur un marché de collectionneur. Et pour ces collectionneurs, seul Lego a de la valeur.

Par contre, pour le JDS, c'est totalement différent, puisque ces produits sont encore présents et disponibles à la vente. La contrefaçon nuit aux ventes réelles de l'auteur et de son éditeur (sans compter que l'acheteur risque d'avoir un produit pas à la hauteur).

LEauCEstNul
LEauCEstNul
Du coup, y aura un Lepinpin pour Conan v1 : c'est pareil, c'est plus vendu ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
noixman
noixman
Dans modèles "collector", il y a collector ... ce qui veut tout dire. Le but n'est pas de faire un objet que le plus grand nombres pourra avoir chez soit.
Les personnes qui font des contrefaçons de "collector" finissent juste par faire que ce terme de "collector" n'ait plus de sens.
Mon top
Aucun jeu trouvé