Ce jeu est sorti le 20 mai 2008, et a été ajouté en base le 15 mai 2008 par Monsieur Phal

édition 2008

Standalone 1 extension 2 éditions
11
réponses
0
follower
Par : Koubilai_Khan | lundi 7 décembre 2009 à 23:17
Default
Koubilai_Khan
Koubilai_Khan
Je n'ai joué que deux parties à Cuba, et je suis étonné de voir que le marché est très peu utilisé.

La marchande est en générale utilisée pour sa capacité alternative.

Le raisonnement est facile à comprendre : vendre des marchandises d'un certain type devient très vite non rentable, et revient à en faire cadeau à ses adversaires. En acheter équivaut à leur donner de l'argent.

Du coup, dans nos parties, l'argent circule très peu.

Qu'en pensez-vous ?

J'aurais presque envie d'imposer un prix unique pour le marché (achat : 4 Pesos pour les produits, 6 pour les biens ; vente : 3 Pesos pour les produits, 5 pour les biens) et d'instaurer un marché des ressources.
Mon top
Aucun jeu trouvé
Giludo
Giludo
Donner des prix forfaitaires sur le marché équivaudrait à se passer de la célèbre loi de l'offre et de la demande, et ce serait dommage.

Le marché sert à se faire qq pesos quand on a besoin d'argent, et des fois on peut en gagner pas mal si il y a des cases vides. Il peut aussi servir à vendre des ressources qui n'ont pu être exportées et que l'on va perdre si elles ne sont pas dans l'entrepot.
Des fois, il vaut mieux vendre à bas prix, c'est toujours ça de gagné. Dire que tu fais un cadeau aux autres n'est pas faux, mais sur une partie, les transactions peuvent s'équilibrer.
Mon top
Aucun jeu trouvé
forest
forest
Yep...

Il est vrai que dans Cuba, le marché n'est pas l'élément le plus important.

Ce qui est important c'est comment tu arrives à gérer ton domaine. Quels bâtiments construire, quelles ressources sacrifier au profit de quelles autres.

Donc oui, le marché sert surtout à récupérer pour son cote alternatif !
Mais aussi de temps en temps à faire un joli coup de pesos (suite à la loi qui enlève une ressource a chaque tour) ou aussi à récupérer des ressources pour vraiment pas cher (loi inverse).

Bref, le marché n'a (de mon point de vue) aucun intérêt à être amélioré car il est là pour permettre UN coup de temps en temps.

Les persos les plus importants étant les 4 autres.

Et dire que les pesos ne circulent pas quand même ! Avec les enchères de corruption en fin de chaque tour ! Ca circule quand même !!
Mon top
Aucun jeu trouvé
Chewy203
Chewy203
Modifier les prix du marché en leur attribuant un prix fixe ne me parait pas terrible.

Comme dit par forest, le marché est là pour être utile par moments.
Si tu gères bien les lois permettant soit d'ajouter, soit d'enlever des produits au marché, tu peux y trouver un moyen presque aussi efficace que l'ouvrier de te rapporter des produits, ou au contraire un moyen de gagner pas mal de pesos.
Après, sans ces lois, c'est sûr que l'utilité du marché est moindre et dépend grandement du fait que les joueurs y aillent ou non.


Et quant à "offrir" des produits aux autres joueurs lorsqu'on les vend, c'est justement ça qui est bien. Vaut-il mieux perdre ses produits ou les vendre et les voir rachetés par un autre joueur ? Ce n'est pas toujours évident d'y répondre...
Mon top
Aucun jeu trouvé
Koubilai_Khan
Koubilai_Khan
Effectivement, je n'avais pas pensé à l'utiliser pour se débarrasser de ressources sans les jeter, alors que ça m'arrive régulièrement.

Le marché ne doit donner tout son potentiel que quand une des lois qui le concernent passe. Il faut donc avoir anticipé ce passage pour être en bonne position.

Merci de vos contributions ! :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Koubilai_Khan
Koubilai_Khan
Au cours de nos parties, le marché demeure très peu utilisé.
J'ai l'impression que le problème vient de ce que les joueurs ont trop peu de manière de gagner de l'argent par ailleurs, et donc ne sont pas enclins à acheter. Du coup, ils sont dissuadés aussi de vendre, car les bénéfices décroissent beaucoup trop rapidement.

Avec ma femme, j'ai tenté la variante suivante :
  • Au début du jeu, les prix sont fixés à 3 pesos pour les produits, 5 pour les biens ; un unique exemplaire de chaque marchandise est posé sur la case correspondante du marché
  • Les joueurs peuvent acheter et/ou vendre des marchandises au prix indiqué, sans limitation de quantité
  • À la fin de chaque tour, le joueur qui a remporté l'élection peut réviser les prix de chaque marchandise, d'un peso en plus ou en moins ; on bouge le pion correspondant d'une case vers la droite ou vers la gauche
  • L'action spéciale de la marchande permet d'obtenir n'importe quel produit
  • Les deux cartes "Lois sur le commerce" permettent au joueur qui a remporté l'élection de modifier les prix sans limite - il peut faire passer une marchandise d'un prix de 1 pesos à 7 pesos ; on ne tient pas compte de ce qui est inscrit sur la carte


Cette variante donne de bons résultats. Comme les prix sont fixes, le choix de la marchande permet de changer sans problème des produits, ou d'acheter des biens qui, sans cela, restent peu utilisés. La possibilité de réviser les prix permet des spéculations intéressantes, mais accessibles aussi aux adversaires. La possibilité de réviser les prix ou d'utiliser les lois de commerce permet de réaliser des coups intéressants, à condition d'y consacrer plusieurs tours et que l'adversaire ne voit rien venir (pourquoi son entrepôt est-il plein à craquer ?).
Je pense que cette variante renforce le rôle de la marchande, permet des stratégies supplémentaires et en conclusion enrichit le jeu.

Qu'en pensez-vous ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
BackDraft
BackDraft
Koubilai_Khan dit:Au cours de nos parties, le marché demeure très peu utilisé.
J'ai l'impression que le problème vient de ce que les joueurs ont trop peu de manière de gagner de l'argent par ailleurs, et donc ne sont pas enclins à acheter. Du coup, ils sont dissuadés aussi de vendre, car les bénéfices décroissent beaucoup trop rapidement.

mmmm
ce n'est que mon avis mais plutôt que de vouloir faire des variantes pour modifier le marché, je pense qu'il est plus simple d'apprendre a s'en servir.
L'argent est extrêmement important a Cuba !
Pour deux raison :
1/ pour pouvoir acheter des marchandises que l'on a pas et ainsi marquer bcp plus de point lors d'un chargement ou d'une transformation grâce aux batiments
2/ pour pouvoir corrompre et choisir les loies
Hors le marché est un bon moyen pour gagner de l'argent...
Cuba est un jeu au multiple stratégie possible, l'argent en est une et elle est non-négligeable.
Beaucoup de joueur ont aussi du mal a voir l'intérêt des loies, hors elles sont cruciales mais pas forcément évidente à comprendre de prime abord.
L'intérêt des prix différent au marché intuite une réflexion et une observation du jeu, acheter absolument avant l'autre ou se dépêcher de vendre avant que le marché ne soit saturé, ça ajoute de l'intensité et oblige à faire des choix cruciaux.
Parfois faut stocker pour attendre le bon moment, parfois faut se démerder pour être premier joueur et jouer marchande en premier pour griller la politesse a tout le monde...

J'ai l'impression que le problème vient de ce que les joueurs ont trop peu de manière de gagner de l'argent par ailleurs, et donc ne sont pas enclins à acheter. Du coup, ils sont dissuadés aussi de vendre, car les bénéfices décroissent beaucoup trop rapidement.

Cercle vicieux, le moyen de gagner de l'argent c'est d'utiliser le marché.
si tu n'utilises pas le marché, tu n'as pas d'argent, si tu n'as pas d'argent tu ne vois pas l'intérêt du marché...
A la différence du cercle vertueux ou tu utilises le marché, donc tu as de l'argent, donc tu utilises le marché... :pouicok:
évidement c'est très raccourci, on peut gagner de l'argent différement notament grace a l'un des batiments les plus important du jeu, celui qui file 4 pesos par tour, regardez son prix c'est le batiment le plus cher avec celui qui donne 2PV, ce n'est pas un hasard :wink:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Le Chef598
Le Chef598
BackDraft dit:
Koubilai_Khan dit:Au cours de nos parties, le marché demeure très peu utilisé.
J'ai l'impression que le problème vient de ce que les joueurs ont trop peu de manière de gagner de l'argent par ailleurs, et donc ne sont pas enclins à acheter. Du coup, ils sont dissuadés aussi de vendre, car les bénéfices décroissent beaucoup trop rapidement.

mmmm
ce n'est que mon avis mais plutôt que de vouloir faire des variantes pour modifier le marché, je pense qu'il est plus simple d'apprendre a s'en servir.
L'argent est extrêmement important a Cuba !
Pour deux raison :
1/ pour pouvoir acheter des marchandises que l'on a pas et ainsi marquer bcp plus de point lors d'un chargement ou d'une transformation grâce aux batiments
2/ pour pouvoir corrompre et choisir les loies
Hors le marché est un bon moyen pour gagner de l'argent...
Cuba est un jeu au multiple stratégie possible, l'argent en est une et elle est non-négligeable.
Beaucoup de joueur ont aussi du mal a voir l'intérêt des loies, hors elles sont cruciales mais pas forcément évidente à comprendre de prime abord.
L'intérêt des prix différent au marché intuite une réflexion et une observation du jeu, acheter absolument avant l'autre ou se dépêcher de vendre avant que le marché ne soit saturé, ça ajoute de l'intensité et oblige à faire des choix cruciaux.
Parfois faut stocker pour attendre le bon moment, parfois faut se démerder pour être premier joueur et jouer marchande en premier pour griller la politesse a tout le monde...

J'ai l'impression que le problème vient de ce que les joueurs ont trop peu de manière de gagner de l'argent par ailleurs, et donc ne sont pas enclins à acheter. Du coup, ils sont dissuadés aussi de vendre, car les bénéfices décroissent beaucoup trop rapidement.

Cercle vicieux, le moyen de gagner de l'argent c'est d'utiliser le marché.
si tu n'utilises pas le marché, tu n'as pas d'argent, si tu n'as pas d'argent tu ne vois pas l'intérêt du marché...
A la différence du cercle vertueux ou tu utilises le marché, donc tu as de l'argent, donc tu utilises le marché... :pouicok:
évidement c'est très raccourci, on peut gagner de l'argent différement notament grace a l'un des batiments les plus important du jeu, celui qui file 4 pesos par tour, regardez son prix c'est le batiment le plus cher avec celui qui donne 2PV, ce n'est pas un hasard :wink:


100% d'accord (Cuba étant dans mon top 10)
Mon top
Aucun jeu trouvé
Koubilai_Khan
Koubilai_Khan
BackDraft dit:ce n'est que mon avis mais plutôt que de vouloir faire des variantes pour modifier le marché, je pense qu'il est plus simple d'apprendre a s'en servir.
L'argent est extrêmement important a Cuba !
Hors le marché est un bon moyen pour gagner de l'argent...
[...]
Cercle vicieux, le moyen de gagner de l'argent c'est d'utiliser le marché.
si tu n'utilises pas le marché, tu n'as pas d'argent, si tu n'as pas d'argent tu ne vois pas l'intérêt du marché...
A la différence du cercle vertueux ou tu utilises le marché, donc tu as de l'argent, donc tu utilises le marché...
Merci pour ces réactions. Tout conseil sur l'emploi du marché est le bienvenu. Cuba fait lui aussi partie de mon top 10, c'est pourquoi j'essaie d'en explorer la richesse, en faisant varier quelques éléments.


À ma table, le problème du "cercle vicieux" est le suivant : un joueur a besoin d'argent et vend ses produits à 3 pesos. Il utilise l'argent pour payer la taxe, ou corrompre... Du coup, il n'en a plus pour acheter !
Après, pour 2 ou 1 pesos, personne ne vend : il vaut mieux conserver le produit dans l'entrepôt dans l'attente d'un chargement sur bateau favorable, ou pour payer la redevance. Les autres joueurs trouvent en général leur production suffisante et ne songent à acheter que s'ils ne participent pas aux élections, jamais à plus de 2 pesos. Au-delà, cela revient à utiliser (à 1 peso près) le contremaître et la grande banque ou le maire pour se procurer un produit qu'il aurait été plus simple de produire avec l'ouvrier.
Y a-t-il quelque chose qui nous échappe, à moi et mes joueurs ?
Mon top
Aucun jeu trouvé
BackDraft
BackDraft
Bah en fait le marché est une action possible parmis d'autre, le fait qu'on ne l'utilises pas tout le temps est normal
Quand la marchandise est à un ou deux pesos ça peut être intéressant d'acheter, et si on a déjà la marchandise on peut se démerder avec les lois pour trouver de l'utilité à de nouvelle marchandises (genre les loies sur les taxes).
Les bâtiments aussi peuvent rendre le marché utile, on peut certes n'acheter des bâtiments qu'en fonction des ressources que l'on produit de manière sure, on peut aussi construire un bâtiment qui demande une ressource que l'on produit peu ou pas en s'appuyant sur le marché.
Le nombre de bâtiments que l'on construit et l'endroit ou on les places ont aussi un impact sur le marché, car les ressources deviendront plus rare avec bcp de batiments
Sans oublier les lois sur le marché qui le saturent ou le vide, idéal quand on veut vendre ou acheter...

Moi le marché je m'en sers pour vendre du rhum et tabac pour me faire des gros sous, ou au contraire en acheter a moindre frais
acheter un p'tit produit de ci de là pour m'aquitter de la taxe et charger un gros bateau dans le même tour.
Les possibilité sont multiples mais pas obligatoire, on peut jouer sans le marché comme on peut jouer sans construire des masses de batiments.

Mon conseil, a ta prochaine partie, essaye d'être riche, prend le batiment qui file 4 pesos, produit du rhum ou tabac et paye pour choper les loies qui pénaliseront les autres !
Tu verras que le marché est très utile dans ca cas là, après il y'a plein d'autre manière de jouer aussi :pouicok:
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
Koubilai_Khan
Koubilai_Khan
Merci du conseil, BackDraft. Je le suivrai lors de notre prochaine partie.

Quelques remarques.
D'une part, Grande Banque (2 Bois, 3 Pierres) + Distillerie/Manufacture de cigare (2 Bois, 2 Pierres) = 4 Bois, 5 Pierres. Cela semble imposer une grande partie des deux premiers coups pour obtenir le maximum de ressources. Il faut faire appel 2 fois de suite à la capacité spéciale de la marchande si on construit le premier bâtiment sur un carré de ressources.

D'autre part, le placement des bâtiments est dicté par la ressource à transformer, puisqu'il en faut au moins 2 pour rentabiliser le bâtiment. Après, il ne faut plus espérer bouger l'ouvrier.
Mon top
Aucun jeu trouvé