Sandrine et Richard
Sandrine et Richard
Salut, alors certes cela va à l'encontre de plein de topics moubourreurs en diable, mais...
Mais, j'ai au dernier décompte 86 jeux dans la liste officielle et une 20aine à la vente, relégués au garage dans une caisse par faute de place car mon armoire déborde .
Alors voila, cette année, j'ai pris une pieuse résolution, pas d'achat de jeux, ni neuf, ni d'occasion...
Je ne sais pas si je vais tenir, mais dans tous les cas, cela me laissera du temps pour jouer aux jeux que j'ai déjà et dont certains ont pris la poussière...

JE serre déjà les dents quand je vois certaines rééditions (T&E)...
scand1sk
scand1sk
Si le problème est la place, tu peux toujours t'autoriser des échanges, directs ou en vendant un jeu avant d'en acheter un ?
Sandrine et Richard
Sandrine et Richard
Je crois que la place est le soucis de beaucoup.
C'est une bonne idée en effet.
Cela fait deux ans que je vends des jeux pour optimiser ma ludo afin qu'elle me convienne et suive mes envies du moment. Je commence à avoir un truc qui me plait et je pense qu'il faut faire une sorte de pallier avec ce que j'ai pour éviter le syndrome de la fuite en avant...
TS Léodagan
TS Léodagan
C'est courageux. Avec ma ludo de 400 jeux, je rêve de réduire à 150... Mon vœu pieu sera de réduire déjà à 200, mais il y aura de nouveaux achats. Faudra juste que je vende beaucoup...
Budnic
Budnic
Courageux? Peut-être... Je ne sais pas... Un plaisir masochiste peut-être aussi. Une manière de se démarquer...
Bon, bien sûr, c'est plus "facile" de se dire qu'on ne va rien acheter plutôt que de se dire qu'on va se limiter ou acheter mieux. Autant être radical si l'on veut des résultats, je comprends la démarche. Mais la regrette aussi. Car si le jeu est un produit culturel, l'achat de jeu est une sorte de mécénat.
(J'ai encore plus cette réflexion pour le CD : à l'heure où le téléchargement illégal est si facile, acheter un disque est un signe que j'envoie - à ma mesure - à l'artiste que j'apprécie et que je soutiens.)
Je trouve que c'est une bonne chose que les jeux que j'estime, d'auteurs et/ou éditeurs que j'estime, se vendent bien. Et du coup, si j'ai pu mettre mon écot dans le projet (et je ne parle pas de KS), cela me va. Alors dire "cette année, je n'achète pas de jeux", je trouve ça dommage. Est-ce que la frustration générée vaut vraiment la peine?
J'ai beaucoup de jeux (AMHA et à celui de ma femme aussi) : plus de 250. Mais je ne revends pas un jeu que j'ai beaucoup aimé/pratiqué, même si je n'y joue plus depuis plusieurs années. C'est comme un livre. J'aime le garder, y revenir ou en avoir la possibilité.
Bon, après, si c'est une question de budget, c'est autre chose, mais comme je ne suis pas dans une situation financièrement difficile, je n'ai aucune crédibilité à dire que je continuerais à acheter des jeux, quitte à ne pas partir en vacances ou à revendre la voiture, par exemple... Ou à bouffer des pâtes (qui, au kilo sont de toutes façons plus chères que des patates...)
thyuig
thyuig
Budnic dit:Courageux? Peut-être... Je ne sais pas... Un plaisir masochiste peut-être aussi. Une manière de se démarquer...
Bon, bien sûr, c'est plus "facile" de se dire qu'on ne va rien acheter plutôt que de se dire qu'on va se limiter ou acheter mieux. Autant être radical si l'on veut des résultats, je comprends la démarche. Mais la regrette aussi. Car si le jeu est un produit culturel, l'achat de jeu est une sorte de mécénat.
(J'ai encore plus cette réflexion pour le CD : à l'heure où le téléchargement illégal est si facile, acheter un disque est un signe que j'envoie - à ma mesure - à l'artiste que j'apprécie et que je soutiens.)
Je trouve que c'est une bonne chose que les jeux que j'estime, d'auteurs et/ou éditeurs que j'estime, se vendent bien. Et du coup, si j'ai pu mettre mon écot dans le projet (et je ne parle pas de KS), cela me va. Alors dire "cette année, je n'achète pas de jeux", je trouve ça dommage. Est-ce que la frustration générée vaut vraiment la peine?
J'ai beaucoup de jeux (AMHA et à celui de ma femme aussi) : plus de 250. Mais je ne revends pas un jeu que j'ai beaucoup aimé/pratiqué, même si je n'y joue plus depuis plusieurs années. C'est comme un livre. J'aime le garder, y revenir ou en avoir la possibilité.
Bon, après, si c'est une question de budget, c'est autre chose, mais comme je ne suis pas dans une situation financièrement difficile, je n'ai aucune crédibilité à dire que je continuerais à acheter des jeux, quitte à ne pas partir en vacances ou à revendre la voiture, par exemple... Ou à bouffer des pâtes (qui, au kilo sont de toutes façons plus chères que des patates...)

Je me sens moins seul ! :) (après, les disques, c'est comme les livres, passé un certain nombre -chez moi pas loin de 2500-, ça devient dur à organiser...)
Mr le Néophyte
Mr le Néophyte
Bonsoir,
je crois qu'on n'est pas tous fait pareil, je comprends la démarche de ce post.
Perso, ça fait 3-4 ans que ma copine et moi on joue, notre ludothèque se compose d'une vingtaine de jeux.
On n'a pas les moyens, peut-être pas la place, mais surtout pas l'envie d'accumuler des trucs auxquels on ne touchera que rarement.
Et c'est vrai que le coté "boulimie", pour le jeu ou autre chose, on s'en méfie.
Nous, on n'est pas des collectionneurs, mais je suis d'accord que le jeu de société est un bien bel objet, et je comprends ceux qui collectionne avec passion.
On a eu 4 jeux cette année, on nous les a offert à Noël.
Et je pense que faire le tour de Robinson, RFTG ou Freedom va nous prendre un sacré paquets de parties, et on les a choisit avec soin.
Quant on s'est lassé d'un jeu, ou s'il y a eu erreur de casting, zooouu à l'échange...
Du coup, j'achèterais un jeu si il nous branche particulièrement, qu'il est différent, qu'une fois le buzz passé il s'avère que c'est vraiment un excellent jeu, etc etc....
Il y a plein de jeux qui me tente, ben c'est pas grave, j'en ai déjà une dizaine de top auxquels j'adore joué...
Parole de néophyte...
kogaratsu
kogaratsu
En 2014 je me suis dit : je n'achète pas ou peu.
par volonté de maitriser la ludothèque d'une part et parce que rien de rien ne me tentait vraiment.
Année sage me suis je dis. :^:
Et ben à l'arrivée une année plutôt pleine avec 12 acquisitions
j'avais commencé par Tinners trail et tokaido parce qu'ils manquaient à ma ludo
space hulk parce que il se joue en solo
Année vide donc tranquille
puis des coups de coeur de second semestre
le lièvre et la tortue incroyablement accessible et malin
battle sheep chef d'oeuvre de mauvaiseté
maka bana itou
lords of xidit mécanique fabuleuse
samurai spirit parce que je ne peux pas passer à coté de ça :clownpouic:
Donc cette année pas de résolutons impossibles à tenir ou d'idées préconcues :mrgreen:
bien sur avec une ludo de 82 jeux ou presque j'affine de plus en plus ne cédant qu'aux thèmes de prédilection ou aux mécaniques qui innovent.
Mais l'imagination des auteurs reste incroyable et j'en découvre tous les jours. Donc l'objectif reste intenable d'autant que j'irau ç cannes cette année et... j'ai déjà pas mal de trucs en ligne de mire. :mrgreen:
Atreyo
Atreyo
Mr le Néophyte dit:Bonsoir,
je crois qu'on n'est pas tous fait pareil, je comprends la démarche de ce post.
Perso, ça fait 3-4 ans que ma copine et moi on joue, notre ludothèque se compose d'une vingtaine de jeux.
On n'a pas les moyens, peut-être pas la place, mais surtout pas l'envie d'accumuler des trucs auxquels on ne touchera que rarement.
Et c'est vrai que le coté "boulimie", pour le jeu ou autre chose, on s'en méfie.
Nous, on n'est pas des collectionneurs, mais je suis d'accord que le jeu de société est un bien bel objet, et je comprends ceux qui collectionne avec passion.
On a eu 4 jeux cette année, on nous les a offert à Noël.
Et je pense que faire le tour de Robinson, RFTG ou Freedom va nous prendre un sacré paquets de parties, et on les a choisit avec soin.
Quant on s'est lassé d'un jeu, ou s'il y a eu erreur de casting, zooouu à l'échange...
Du coup, j'achèterais un jeu si il nous branche particulièrement, qu'il est différent, qu'une fois le buzz passé il s'avère que c'est vraiment un excellent jeu, etc etc....
Il y a plein de jeux qui me tente, ben c'est pas grave, j'en ai déjà une dizaine de top auxquels j'adore joué...
Parole de néophyte...

Je suis un peu dans le meme delire.
Sandrine et Richard
Sandrine et Richard
Déjà pas un soucis de budget, un peu de place comme tous, mais surtout une envie de rester réaliste face au nombre de jeux...
Envie de se démarque comme on a écrit???
Peut être un peu, je ne peux nier une envie de montrer qu'une autre voie est possible.
Quand on lit les posts sur les budgets jeux ou les posts des achats d'Essen, je suis toujours très surpris par le nombre de jeux achetés. Je me dis alors que je dois être bien différent des autres pour avoir 80 et quelques jeux en presque 12 ans de pratique...Même si mes potes non ludophiles trouvent le nombre hallucinant!

Alors je me dis que je ne suis peut être pas le seulet que la minorité silencieuse n'a pas beaucoup d'espace visible.
Et comme j'ai décidé de ne pas acheter de jeux cette année, d'attendre même si il y a un jeu exceptionnel, je pourrai toujours l'acheter en 2016..
J'avais déja décidé d'acheter un jeu que s'il passait plus de 3 trimestres dans ma wishlist pour faire une sorte de décantation comme le bon vin et éviter le piège du buzz qui nous fait tourner la tête à tous...
C'est sur que c'est un peu à l'encontre des tendances avec la tendance actuelle du KS qui nous fait acheter un jeu avant sa fabrication.

Voila, pas une année forcément de frustration pure de mais d'analyse de prise de distance et j'espère de mieux choisir pour les achats de 2016!
Et vous avez vous aussi décidé comme écrit plus haut de restreindre les achats, même si le budget ne pose pas vraiment de soucis?
Yarrick
Yarrick
Etant en pleine phase extension, conversion de nouveaux fidèles :mrgreen: , pour moi, ca sera une année où j'essaie juste de pas trop craquer
Après, j'ai plus de mal à acheter des nouveaux jeux (peur de de la déception), mais souvent ca se porte plus sur l'achat d'extension dans ma wishlist afin de compléter de bons jeux !
azds
azds
Sandrine et Richard dit:Déjà pas un soucis de budget, un peu de place comme tous, mais surtout une envie de rester réaliste face au nombre de jeux...
Envie de se démarque comme on a écrit???
Peut être un peu, je ne peux nier une envie de montrer qu'une autre voie est possible.
Quand on lit les posts sur les budgets jeux ou les posts des achats d'Essen, je suis toujours très surpris par le nombre de jeux achetés. Je me dis alors que je dois être bien différent des autres pour avoir 80 et quelques jeux en presque 12 ans de pratique...Même si mes potes non ludophiles trouvent le nombre hallucinant!

Alors je me dis que je ne suis peut être pas le seulet que la minorité silencieuse n'a pas beaucoup d'espace visible.
Et comme j'ai décidé de ne pas acheter de jeux cette année, d'attendre même si il y a un jeu exceptionnel, je pourrai toujours l'acheter en 2016..
J'avais déja décidé d'acheter un jeu que s'il passait plus de 3 trimestres dans ma wishlist pour faire une sorte de décantation comme le bon vin et éviter le piège du buzz qui nous fait tourner la tête à tous...
C'est sur que c'est un peu à l'encontre des tendances avec la tendance actuelle du KS qui nous fait acheter un jeu avant sa fabrication.

Voila, pas une année forcément de frustration pure de mais d'analyse de prise de distance et j'espère de mieux choisir pour les achats de 2016!
Et vous avez vous aussi décidé comme écrit plus haut de restreindre les achats, même si le budget ne pose pas vraiment de soucis?

Je comprends parfaitement la démarche, finalement c'est simplement une question d'adéquation entre le temps consacré au jeu et la quantité de jeux achetés : quand ça dérape il est raisonnable de se demander si on n'a pas d'autres priorités de budget et/ou d'espace de rangement.
Pour ma part je fais le « plein » de jeux une fois tous les x années. Ca me permet de prendre quelques jeux récents pour être à jour des choses nouvelles qui m'ont l'air intéressantes, et à côté de prendre des jeux qui ont fait leurs preuves après quelques années de recul.
Et puis quand un jeu nous plait, ma compagne et moi aimons bien y jouer beaucoup pendant des semaines ou des mois, alors que pour les jeux qu'on sort que tous les deux mois, on a l'impression de pas progresser, de pas essayer de nouvelles tactiques et finalement de rejouer toujours la même partie.
Mais je sais que j'ai naturellement tendance à acheter trop de jeux par rapport au temps dont je dispose et que du coup, à côté des quelques best-of qui sortent chaque semaine, la majorité de mes jeux ne sortira probablement pas plus de 3-4 fois dans l'année.
Alors je me modère car j'ai un problème d'espace et je laisse passer quelques années avant la prochaine fournée.
Cripure
Cripure
Perso avec ma ludothèque de 3 ans d'âge je me suis fixé un objectif et je m'y tiens.
Une ludothèque de 80 jeux pas plus en hommage à Jules Verne et son Tour du Monde en 80 jours.
Un Tour du Monde en 80 jeux :D
Pour l'instant je résiste...aux tentations excessives... :twisted:

Après je décide (ou pas) de me prendre un nouveau jeu SI j''en échange un ou j'en vends un.
Je me fais une liste d'envies comme suit fluctuante selon mes...envies justement :roll:
Mes achats et prévisions d'achats mensuels (1 jeu par mois):
janvier : La Isla (acheté)
février : Elysium (précommandé)
mars : Saint Petersburg ou El Gaucho
avril : Kenjin ou La Cigale et La Fourmi
mai : Concordia ou Kemet
juin-juillet-août : garder des sous pour partir en vacances...avec des jeux !
Vive la décroissance :wink:
scand1sk
scand1sk
J'ai commencé à acheter sérieusement des jeux en 2005, j'en ai aujourd'hui plus de 400… Une moyenne de 40 jeux par an donc, mais j'ai beaucoup réduit la voilure, je me suis mis aux Math Trades (même si ça prend pas mal de temps). Mais à 10/15 jeux par an aujourd'hui, je me considère comme « raisonnable ». Et ce d'autant plus que je n'ai plus beaucoup le temps de jouer en ce moment (c'est normalement transitoire :))
Il y a un petit côté collectionnite aussi, je me fais quelques « séries » : les Alea, les 2F Spiele, les (K)SDJ… Déjà de quoi remplir une ou deux armoires, mais ce sont des séries choisies parce que j'aime presque tous les jeux qui en font partie :)
Golden
Golden
Moi je serai plutôt entre les deux.
Pas d'achats excessif car déjà du haut de mes 90 jeux je n'ai plus le temps de jouer à tout et il faudrait que je trouve quelques acheteurs pour des jeux qui ne sortent plus (genre un Battlestar Galactica tout neuf dont je n'ai fait que 2 parties mais personne ne veut y jouer...).
Par contre dire aucun achat en 2015, non je m'y refuse, de toute façon c'est déjà mort je viens d'acheter Kanban (qui est excellent ceci dit au passage, avec une profondeur immense) et Patchwork. Mais pas d'achats excessif non plus. En 2014, j'ai eu cette même volonté de vouloir rejouer à ce que j'ai acheté, j'en ai quand même acheté 14, du petit genre time's up, cardline comme du gros genre caverna ou TM.
2015 sera sur la même lignée, se faire plaisir quand un jeu plaît vraiment, mais pas d'achats compulsif ni d'augmentation de ludothèque à tout va. J'ai déjà troyes, myrmes, caverna, TM, RR, agricola, la route du verre et bien d'autre à approfondir, j'ai déjà largement de quoi occuper mes soirées. Sans compter que je suis en club et que je peux emprunter les jeux du club, ce qui augmente encore le choix, ou jouer à des jeux que je n'ai pas et que les autres ramènent quand ils viennent.
Tout cela c'est du plaisir, du plaisir ludique, donc oui j'achèterai mais modérément, une douzaine de jeux cette année encore et j'assume 8) Pourquoi se priver de plaisir quand on peut bien sûr...
Jer
Jer
Pour ma part, je vais essayer de ne pas trop acheter non plus de nouveaux jeux cette année.
J'ai surtout envie de jouer régulièrement aux nombreux jeux que je possède déjà. J'ai eu, comme tout le monde ici je pense, une période où j'achetais plein de jeux, puis je me suis calmé quand j'ai réalisé que je ne jouerais jamais à tout.
Du coup, je me limite aux extensions, ce qui est parfois un gros budget (X-wing par exemple).
Evidemment, il y a toujours des sorties en cours d'année qui risquent de me faire craquer. Pour l'instant, les seuls deux jeux qui m'intéressent un tant soit peu sont la réédition de El Grande et Quartermaster General.
On verra à la fin de l'année.
FMP_thE_mAd
FMP_thE_mAd
Sandrine et Richard dit:Et vous avez vous aussi décidé comme écrit plus haut de restreindre les achats, même si le budget ne pose pas vraiment de soucis?

Personnellement ça fait 1 an que j'ai pris cette décision. Pas de ne plus acheter, mais d'acheter très précautionneusement.
En 2014 j'ai acheté Colt Express, et les paquets de carte Seigneur des Anneaux JCE. Et c'est tout. On m'a offert Concordia à Noël. Donc, 2 vraies nouveautés seulement.
Je vais faire pareil cette année.
La raison est simple : à force d'enchainer les nouveautés (comme cela nous est arrivé en 2013 avec mon petit groupe de joueur) nous avons constaté qu'on ne profitait pas assez des jeux qu'on avait. Faire une partie ne suffit pas à voir si un jeu est bon ; et cela suffit d'autant moins pour l'apprécier.
Personnellement j'aime tester des stratégies différentes, ou tout simplement jouer aux jeux qui me plaisent.
Donc désormais, je n'achète plus que des jeux sur lesquels j'ai flashé (Colt Express fut de ceux-là, Concordia aussi), ou des extensions de jeux (comme ça, on varie les plaisirs même avec un "vieux" jeux).
Et si un jeu a une mécanique trop proche d'un jeu que j'ai déjà, je ne le prends pas (Terres d'Arles par exemple : ayant déjà Agricola et Caverna, je ne l'ai pas acheté, à raison je pense).
Pour le reste, ma ludothèque d'environ 70 jeux couvre, je pense, suffisamment d'aspect et de style pour qu'on trouve notre bonheur à chaque soirée. Et un ami, qui a beaucoup plus de jeux que moi, a aussi plein de jeux à nous présenter.
Et du coup je suis toujours content de sortir des jeux que je possède. Ainsi cette année on a rejoué à Metropolys, Mr Jack, Hazienda, le jeu d'Echecs... Autant de jeux, que je trouve très bien, et qui n'étaient plus sortis depuis un moment !
vince_jeux
vince_jeux
je sais que certain font ce genre de défi, en limitant la grosseur de la ludothèque. Le mieux que j'ai vu c'est un +1 sur l'année. Ca autorise tous les achats compulsifs et tous les achats à condition de vendre. C'est à mon avis, plus réalisable et bien moins frustrant....
kogaratsu
kogaratsu
Cette année, plutôt que de viser un 10x10 intenable par exemple, je préfère me fixer un objectif de ressortir quelques jeux déjà anciens et que je veux absolument jouer entre 1 et 3 fois cette année.
Histoire de profiter de ma ludothèque.
Hansa teutonica
Sekigahara
Tzolkin
Myrmes
Russian railroads
Prosperity
Terra mystica
Lancaster

Impossible de viser 10 parties car il y aura aussi les jeux plus récents aussi, les jeux des autres donc je vise entre 1 et 3 parties.
histoire de "rentabiliser" la ludo actuelle :mrgreen:
En général je tourne à quelques 200 parties par an donc c'est tenable.