...

12
réponses
0
follower
Par : king bing | vendredi 6 octobre 2006 à 14:27
Default
ReiXou
ReiXou
C'est un jeu de gestion et il faut optimiser ses sous. Comme à Zavandor ou Age of Steam par exemple.

L'aspect comptable est important, c'est sur.
topkewl
topkewl
bien sur, on peut compter, mais ds tout les jeux on peux compter

la il s agit de bien doser ses sous. Beaucoup moins critique que dans age of steam.

pour mon epouse, mes amis (nombreux) et moi meme ,ca se joue sans calculette.

et un conseil, achete le tu va adorer

perso il est dans mon top 3


topkewl qui va bientot faire son classement ;-p
Mon top
Aucun jeu trouvé
Funkyflexbaba
Funkyflexbaba
La balance est clairement du côté du 2e aspect en ce qui me concerne.

On compte certes, mais seulement pour bien gérer son budget.
Ces calculs sont très faciles à maîtriser et ne demande aucun gros investissement intellectuel (on est plus proche du Monopoly que d'AOS ;) ) .
J'ai eu l'occasion d'initier tous types de joueurs a Funken et cet aspect n'a semble-t-il jamai gêné quiconque...

Pour faire court:
Fonce c'est du tout bon!
ET il serait franchement ballot de passer à côté d'un tel jeu à cause d'une réputation non justifiée (selon moi) de grosjeuprisedetêtecalculatoire.
Mon top
Aucun jeu trouvé
BRAX809
BRAX809
La calculette c'est bien mais tu peux jouer sans sans problème.
J'ai joué sur le plateau et sur BSW.
Sur BSW il y a la calculette. Sur une partie tu l'utilises de 0 à 2 fois (en moyenne je l'utilise 0,6 fois par jeu).
Mon top
Aucun jeu trouvé
scand1sk
scand1sk
Ba, il y a quelques additions à deux chiffres à mener au moment du placement, et à faire un peu à l'avance si on veut prévoir son coup. Lors des premiers tours, on prend rarement plus d'une ville ou deux par tour, et il n'est pas rare de n'en prendre même aucune.

En fin de partie par contre ça peut s'enchaîner (5 ou 6 villes d'un coup pour finir la partie). Une bonne technique pour simplifier les calculs est de compter séparément le coût d'installation (10, 15 ou 20) et les coûts de liaison (variable d'une ville à l'autre). Une calculette ça peut aider un peu, mais on peut s'amuser sans compter forcément ses soux au centime près...

A noter que je trouve ça plus facile dans AoS : la nécessité de compter est plus importante, mais ce sont des additions à un chiffre, donc moins de risque d'erreur sur les retenues...
dar dar
dar dar
:china: Alors là, je me dois d'intervenir!

Funkenschlag c'est clairement ce qui se fait de mieux en matière de gestion/originalité du thème.

Dans mon etourage de joueurs les avis sont partagés mais l'aspect "calculatoire"ne s'est jamais ressenti dans nos parties qui étaient fortes en intéraction/blocage et surenchère.

Pour moi, la seule réflexion à mener concernant le jeu concerne plutôt le thème et son aspect graphique.

En bref, soit on est fasciné par l'alchimie entre la logique et la pureté des mécanismes (moi en clair), soit on est repoussé par le côté "sérieux" du jeu, qui s'estompe un peu une fois la partie débutée.

Cette logique d'enchaînement des actions peut donner l'impression d'un certaine répétitivité, mais le jeu est très fort en rebondissement.

Je ne serais jamais objectif sur ce jeu qui représente à mon avis un véritable coup de génie de son auteur.

Ce qui est sûr, c'est qu'un amateur de gestion ne peut passer à côté.


Désolé pour la longueur mais on parle de Funkenschlag quand même...
ElGrillo
ElGrillo
Sans calculette bien sur :shock:
C'est un jeu de gestion donc un peu de calcul s'impose savoir si tes investissements en centrale sont rentables mais il n'y a pas que ça.
La phase d'enchères est superbes d'intensité et l'interraction due au placement des villes sur le plateau est très sympa (ça dépend pour qui).

Après, ça dépend avec qui tu joues : si les joueurs sont hyper calculateurs, j'imagine que ça peut durer longtemps et la calculette deviendrait indispensable si tu veut être compétitif, mais si ce sont des joueurs habitués du jeu de gestion et qui la joue fun, en ne se prenant pas la tête des plombes (en réfléchissant un peu quand même, faut pas exagérer), il n'y a aucun problème.

Mais moi, je ne me suis jamais posé la question de la calculette. Peut être si je joue un jour contre des matheux... mais en ce moment, je risque rien :D
ElGrillo
ElGrillo
King Bing dit:
ElGrillo dit:Sans calculette bien sur :shock:

Je tiens juste à préciser que le coup de la calculette, c'est à prendre au second degré; c'est juste pour imager de manière forte mon propos.


ouais j'avais compris.
alors je te la refais :

sans calculette bien sur :roll: :lol:

c'est mieux là ? :D
Gorthyn
Gorthyn
Comme on me cite, j'éprouve un peu le besoin de mettre mon grain de sel. J'assume bien entendu mes écrits, mais il est un peu sorti du contexte de mon avis complet.

J'ai fini par acheter ce jeu car je le trouve vraiment excellent, même si cet aspect calculatoire à pu me gêner au premier abord (je trouvais que cela prenait trop le pas sur le plaisir de joueur lors de mes deux premières parties). J'ai seulement refait une partie depuis cet avis et le plaisir a repris le dessus, ce qui est le plus important à mes yeux... même si l'aspect calculatoire est bien présent (on ne risque tout de même pas de l'oublier) : mais c'est un jeu de gestion, donc faut bien y passer un minimum.

Je laisse la note à 3 sur mon avis (j'évoquais déjà mon malaise face à cette note lors de sa publication) car je n'ai malheureusement pas trouvé l'occasion d'y rejouer depuis afin d'avoir un avis plus tranché et définitif. Je reverrai mon avis, et ma note, dès que possible.
epave de pwasson
epave de pwasson
pour moi Funkenschlag c est :
¤ le jeu qui a fini par rompre mon inextingible envie de decouvrir de
nouveaux jeux à chaque fois (avant c etait du genre "on fait un ptit jeu ?? un que je connais pas si possible" et depuis Funk j en suis a "un ptit jeu ?? Funkenschlag ??")...
¤ du calcul mais pas a outrance (a part pitet sur la fin effectivement mais comme generalement tout le monde est dans la course il faut bien depenser son argent !)
¤ un phase d enchere assez geniale (jusque combien je veux bien payer cette superbe centrale....)
¤ un equilibre quasi parfait... le systeme de premier/dernier joueur permet un rattrapage des joueurs a la bourre
¤ du suspens jusqu a la fin car le vainqueur n est pas connu d avance !
¤ que du bonheur alors fonce....
Mon top
Aucun jeu trouvé
Default
epave de pwasson
epave de pwasson
King Bing dit:C'est pas un peu bizarre, cet "équilibre" dans Funkenschlag ?
Si l'on joue mieux que ses adversaires, il me paraît normal de creuser un peu l'écart.
N'est-ce jamais possible dans Funkenschlag ?
Je me pose la question suivante: si tout le monde peut rattraper tout le monde, et ce jusqu'à la fin, la victoire est-elle toujours méritée ?
Ceci dit, je reste toujours très tenté par Funkenschlag.


en fait ceux qui font naouak ne pourront pas pretendre a la victoire !!
les joueurs qui ont pris peu de retard peuvent a tout moment revenir dans la partie... cela est du au fait que les ressources et villes sont achetées par ordre croissant de la position... le dernier commence, le premier fini... les ressources ayant un cout qui augmente en fonction de leur "rareté" fait que les joueurs en avance doivent payer plus et pour les villes peuvent avoir des possibilités "bloquées" de placement... apres tout est question de stratégie : l attente juste derriere (qui marche tres bien a funken) et la course en tete (qui necessite peut etre plus de calcul au centimes pres !)
Mon top
Aucun jeu trouvé
scand1sk
scand1sk
Mmmh, il est certain qu'une erreur en fin de partie à Funkenschlag est bien plus chère qu'une erreur au début...

À la limite, il n'est pas gênant de prendre beaucoup de retard au début, mais c'est dans les trois derniers tours qu'on reconnaît les meilleurs ;)

Dans le courant de la partie, le point le plus crucial est de savoir viser à long terme lors des achats de centrale. Si possible et sur le papier, il ne faudrait jamais acheter de centrale pouvant alimenter moints de cinq villes, mais il faut pour cela que les centrales à 20+ sortent avant le troisième tour...