Docteur Mops

Yunnan, vous reprendrez bien une tasse de thé ?

Yunnan, vous reprendrez bien une tasse de thé ?

Lors du salon d’Essen 2013, l’éditeur allemand Argentum Verlag présentera son nouveau jeu : « Yunnan ». Plusieurs boîtes de jeu seront disponibles : une version allemande, une version anglaise mais également une française, ce qui nous arrange bien.

Default

« Yunnan » est un jeu de gestion qui s’adresse à des joueurs exigeants à savoir nos petits chéris de kubipousseurs amateurs de jeu à l’allemande.

L’histoire nous ramène un millier d’années en arrière dans la province chinoise du Yunnan. On y produit le très fameux thé pu’er, un thé post fermenté qui se conserve en gagnant en prestige comme un bon vin. Vous pourrez donc pour une meilleure immersion pratiquer le jeu en dégustant un Tuo cha facilement trouvable par ici.

C’est donc dans la peau d’un négociant de thé que nous allons nous plonger en essayant d’optimiser les choix nombreux de ce jeu avec notre petite équipe d’ouvriers du thé (Ils ne seront que trois en début de partie).

Une partie dure en moyenne 7 manches. Cela peut varier car la condition de fin de partie est qu’un joueur atteigne un montant de 80 Points de Victoire.

Chaque manche va diviser en deux parties distinctes. La première est une phase de pose d’ouvriers se déroulant dans la partie basse du plateau de jeu et qui va permettre de s’équiper via un système d’enchères sur divers lieux.

La deuxième phase sera celle du voyage. Les négociants prendront la route pour s’implanter dans des provinces de plus en plus éloignées (partie supérieure du plateau) pour en retirer des revenus qu’ils espèrent conséquent.

Default

La phase enchères

Chaque joueur va pouvoir placer ses ouvriers disponibles sur des emplacements situés sur les 5 Bâtiments proposant des améliorations.

  • L’école de commerce permet de recruter un nouveau négociant (ouvrier).
  • Le Bureau des douanes permet de franchir plus de frontières lors des voyages.
  • Le Négociant en chevaux permet d’accéder à de nouvelles provinces plus éloignées.
  • La Maison du Dragon permet d’accroître son score d’Influence.
  • Le Chantier de construction permet de construire dans la phase de Voyage, un Comptoir (permettant de connecter une route commerciale), un Pont (permettant le passage sur les ravins) ou une Maison de Thé (qui protège du pouvoir de l’Inspecteur de Province).
  • On peut également se rendre à la Banque pour gagner des sous. Par contre cela retire tous vos pions misés préalablement sur les enchères d’améliorations. On ne peut être que deux sur la Banque.

Enchères oui mais pas vraiment. Les enchères dans ce jeu sont particulières. Pour chaque Bâtiment d’amélioration des places sont disponibles et leurs coûts sont indiqués dessus (et donc fixes). Le joueur peut alors choisir sur quel emplacement il désire se poser et en connaît donc le cout à l’avance. Si l’on choisit une des cases avec un faible coût, on peut se faire éjecter par un conçurent misant plus. Les places plus chères sont aussi plus sûres puisqu’ici personne ne pourra vous déloger.

Les revenus obtenus à la Banque sont variables. Ils dépendent de combien les autres joueurs ont dépensé en améliorations. Pour connaître le montant, on additionne toutes les dépenses des joueurs et on regarde sur la piste des revenus la case qui correspond à ce montant. Sur cette case on trouve deux chiffres, un qui indique les revenus du premier joueur à la Banque et l’autre ceux du second.

Default

Voyage ! Voyage !

Il est temps désormais de déplacer les pions Négociants dans de nouvelle province en respectant les limitations. On ne peut dépasser le nombre de frontières indiqué par son pion sur la Maison des Douanes. On ne peut aller que dans des provinces dont on contrôle l’accès (Négociant en chevaux).

Du balai !

Une fois arrivé sur place et s’il y a des concurrents, on peut « déporter » un de ceux-ci pour peu qu’on dispose d’une meilleure réputation que lui (Maison des Dragons). C’est méchant.

Default

Construire

C’est le moment de placer les constructions achetées lors la phase précédente.

Sur la route toute la sainte journée

C’est mieux dans ce jeu d’avoir une route continue. On considère que des provinces sont connectées quand elles possèdent un de vos négociants ou une de vos maisons de thé. Les ponts servent de raccourcis.

Si d’aventure un négociant se retrouvait isolé, il serait obligé de revenir à Pu’er. Un comptoir isolé reste bien entendu sur place mais il ne génèrera pas de revenus.

Gaffe ! Voilà l’Inspecteur

Le pion de l’Inspecteur va alors se déplacer dans la province qui génère le plus de revenus (tu m’étonnes !). Là, il vaut mieux être un négociant bien établi… En effet l’inspecteur va regarder (méchamment) les négociants qui possèdent une influence de moins de 4 têtes de dragon et pas de maison de thé et il va virer celui qui remplit ses conditions et est le plus influent.

Il se peut que personne ne remplisse ces conditions auquel cas l’Inspecteur poussera juste un grognement et ne fera rien.

Default

Du thé et donc du blé…

C’est le moment tant attendu de gagner des brouzoufs. Chaque province versera des Yuans à chaque négociant présent et à chaque Comptoir. Par contre attention, si une route n’est pas commercialement continue, il faudra payer des frais de transports.

Il faut également savoir que celui qui a touché le plus haut revenu deviendra premier joueur du tour suivant.

Les sous c’est bien mais ce n’est pas ainsi qu’on gagne.

Vous avez remarqué que pour l’instant on dépense puis on gagne des Yuans. Toujours aucun Points de Victoire ! Dans ce jeu, vous allez pouvoir à cette phase troquer 1 Yuan contre 1 Point de Victoire. Sachant qu’une fois atteint 80 c’est la victoire totale. Enfin totale, il faudra aussi ajouter à cela les points qui traînent : 1Point par Yuan conservé, des points pour le nombre de frontières traversées, l’Influence et les maisons de thé. Après cela seulement on connaîtra le grand vainqueur !

Vous savez tout ou presque !

► Télécharger les règles en français en cliquant ici

► Retrouvez notre collège Guido et Roman Mathar de Argentum Verlag sur Tric Trac DE (deutsch)


« Yunnan »
Un jeu de Aaron Haag
Illustré par Dennis Lohausen
Publié chez Argentum Verlag
Pour 2 à 5 joueurs dès 12 ans
Public : connaisseurs
Durée : 90 min
Disponible : Essen (octobre) 2013
Prix conseillé : non communiqué
Langage : Français ou Anglais ou Allemand


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Yunnan
Yunnan
Par Aaron Haag
Illustré par Dennis Lohausen
2-5 12+ 90´

Commentaires (4)

Default
Kerquist
Kerquist

Ce jeu a l'air de proposer pas mal de petits mécanismes intéressants.

A voir s'ils sont bien imbriqués et forment un ensemble équilibré.

Rastakakou
Rastakakou

J'espère qu'il y aura une TTTV, que l'on puisse vérifier si ce jeu est à la hauteur des palpitations que génèrent la lecture de cet article !

Yannik
Yannik

Y a des trucs qui tombent d'on ne sait où et qui tout de suite titillent... Surtout en français... En fait c'est le système d'enchères à expulsion non?

Totoche
Totoche

Wahou ! Je ne sais pas ce qu'il vaut en jouabilité, vivement une TTTV, mais on ne peut pas nier qu'il a de la gueule.

;o)