Docteur Mops

What the Fake ?! le Pictionanimo

What the Fake ?! le Pictionanimo

« What the fake ?! » est la prochaine coédition qui réunit le festival « Paris est Ludique » et les éditions Cocktail Games. Cette sympathique initiative prend place après « Give me Five » qui avait vu le jour lors de la précédente édition.

Default

Cette année ce sont Walter Obert et Stefano Negro qui nous proposerons bientôt ce jeu d’ambiance avec du dessin dedans.

Le principe du jeu serait un mélange de « Pictionary » et de « Unanimo ». Les joueurs incarnent des artistes qui vont tous participer à une exposition thématique dans une grande ville de la planète.

Default

Concrètement, on pioche une carte comprenant six thèmes différents. Pour savoir quel sera le thème du tour il suffit de regarder le dos de la prochaine carte sur laquelle est inscrit un nom de ville. On regarde alors le thème correspondant à cette ville.

Préalablement, les joueurs se voient attribuer un rôle. Ils seront dans la grande majorité des artistes tandis qu’en fonction du nombre de participants on comptera un ou deux faussaires dans le groupe.

Les identités ne seront pas secrètes très longtemps. La différence entre un artiste et un faussaire est la façon de scorer.

DefaultDefault

Au top départ, tout le monde va devoir réaliser trois dessins (œuvres) qui représentent des sujets en rapport avec le thème de l’expo. Par exemple « les objets pointus).

Dès que l’avant dernier joueur annonce qu’il a terminé (en criant What the fake ! parce que nous sommes dans un jeu d’ambiance) la séance de dessins est terminée. Tant pis pour le dernier lambin !

Chacun va alors scorer en fonction de son rôle et des dessins des autres. Les artistes recherchent la singularité. Pour chaque dessin unique (non représenté par un autre joueur), un artiste marque 1 point. Dans tous les autres cas, il ne marquera rien. Mieux vaut donc être un original. Un dessin non identifiable mais original ne marquera rien non plus. Il ne faut pas exagérer… De même, si un petit malin dessine un ballon et affirme qu’il s’agit d’un objet pointu, il sera éliminé et risquera le goudron et les plumes.

Default

Les faussaires eux préfèrent se fondre dans la masse. Ils scoreront donc pour la raison exactement inverse des artistes : pour chaque dessin d’artiste représentant un de ses dessins, il marquera un point. S’il est le seul à faire une proposition, il ne marquera rien. Là encore les dessins non identifiables ne seront pas pris en compte.

Au tour suivant, les joueurs font passer leur rôle à leur voisin. Le ou les faussaires passeront donc de main en main. Quand tout le monde a été faussaire une fois, la partie prendra fin. La ou le joueur qui aura cumulé le plus de points remportera la partie.

Le jeu contient 54 cartes, 6 minis crayons, un bloc de feuilles et sa règle.

Une première fournée du jeu sera disponible le 14 juin 2014 sur le festival « Paris est Ludique » mais il faudra réserver.

Il prendra ensuite le chemin des boutiques qui en disposeront le lundi 8 septembre si tout va bien.

► La page officielle de Paris est Ludique


What the Fake?!
Un jeu de Walter Obert, Stefano Negro
Illustré par Stivo
Publié par Cocktail Games, Paris Est Ludique
3 à 8 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: France
Durée: 30 minutes
Prix: 13,00 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
raoulK
raoulK

J'le sens bien aussi cui là....

Bruno des Montagnes

Celui là, il est juste excellent !!!!