Ludism

Voyages avec Montaigne, l'aventure

Voyages avec Montaigne, l'aventure

La sortie de son premier jeu est un événement personnel important et intimidant surtout quand on "baigne" dans ce milieu depuis de nombreuses années et qu’on est admiratif du travail de nombreux auteurs. Je remercie Serge de m’avoir associé à ce projet, ce sera l’occasion pour moi de me frotter concrètement à la création de jeux ; j’ai toujours trouvé difficile l’exercice de créer quand on s’est frotté à autant de jeux et mécaniques de jeux et suis toujours impressionné par les auteurs qui, malgré tout ce qui existe, arrivent encore à créer des objets ludiques innovants, … C’était à nous de relever le défi à présent !

 

Vous trouverez dans ces quelques lignes les éléments qui ont fait de "Voyages avec Montaigne" le jeu qu’il est aujourd’hui.

Cet article complète, un autre article sur un aperçu du jeu.

 

… de l'aventure

L’aventure Montaigne a commencé début 2016, mon ami Serge (Ludocom) m’a contacté pour travailler avec lui sur la création d’un jeu sur le thème des voyages de Montaigne, jeu qui serait présenté lors de l’exposition « Montaigne, superstar », une co-édition Ludocom et bibliothèque de Bordeaux (https://montaignesuperstar.bordeaux.fr)

L’objectif était de créer un jeu sur le thème des voyages de Montaigne à travers l’Europe, de mettre en évidence son œuvre, ses découvertes, ses rencontres dans un jeu de cartes, familial et accessible.

 

Nous avions donc de la matière, aimablement fournie par la bibliothèque de Bordeaux : des villes traversées, des anecdotes, des découvertes (monuments, gastronomie, rencontres, …), des citations.

Nos premiers échanges nous font partir sur un maximum 110 cartes (contrainte de fabrication), ces cartes seront associées à des villes (dos) et chacune d’elle représentera une découverte (face).
 

… des voyages

Pour représenter la notion de voyage, nous sommes rapidement partis sur un voyage par joueur constitué des cartes posées de façon linéaire devant lui. Ensuite la première idée pour la phase de voyage a été d’introduire la notion de distances (grâce à des pictos). Le principe : plus l'étape est longue, plus il faudra défausser de cartes. Si on séjourne dans la même ville, on peut se ressourcer et donc piocher, on peut aussi ne pas jouer et faire une escale de ravitaillement pour piocher. Ceci avec un système de pioche face visible de plusieurs cartes en ligne avec un coût progressif afin de voir arriver les possibilités.

Les cartes servent à la fois de ressources nécessaires au voyage que l’on défausse et représentent également les découvertes faites au long du voyage, j’aime cette tension entre ces deux usages que j’avais connu dans Race for the Galaxy !

 

… de la méfiance

La deuxième question qui se pose est comment donner du rythme à la partie ? Et surtout faire que l’on ne joue pas dans son coin, je souhaitais de l’interaction sans complexifier le jeu avec de multiples cartes action. Il fallait donc que les joueurs aient à regarder ce que font les autres : sont alors nés les objectifs communs à remporter en cours de voyage et à se disputer entre joueurs. D’autres objectifs seront distribués en fin de partie pour récompenser les plus beaux voyages.

 

… des rencontres et de l'action

Au tout départ, les rencontres de voyage n’étaient qu’un type de carte Découverte. Nous ne pouvions les traiter de la même façon : réflexes de joueurs ? Un personnage, ça doit agir, ça doit avoir un effet significatif dans le jeu : nous les traiterons différemment. Nous nous en servons pour dynamiser le jeu et ajouter plus de maitrise aux joueurs en leur permettant de faire appel gratuitement au service d’un personnage rencontré lors du voyage, en le défaussant pour réaliser une action supplémentaire (rejouer ou aller chercher une carte dans la défausse pour, par exemple, aller chercher la carte Bordeaux qui manque à notre retour ou bien la carte qui nous permettra de voler un objectif à un autre joueur !)

Nous imaginons également des pouvoirs spécifiques à chaque personnage. Attention, le jeu doit rester simple à appréhender : les pouvoirs individuels ne seront proposés que dans un mode de jeu avancé.

Nous ajoutons aussi la rencontre avec un autre joueur : rejoindre un autre joueur dans la ville qu’il occupe actuellement permet de rejouer.

Avec ces deux possibilités, sans trop complexifier le jeu, on le rend plus dynamique.

 

… de la tension

Et comment il allait se terminer ce voyage ? Nous nous sommes appuyés sur les ressources historiques fournies par l'équipe de la bibliothèque de Bordeaux. Les faits : en 1580, après la publication des deux premiers livres des Essais, Montaigne entreprend un grand voyage de dix-sept mois et huit jours, à travers le royaume de France, la Lorraine, la Suisse, l’Allemagne du Sud, le Tyrol et l’Italie.

En septembre 1581, il reçoit la nouvelle qu’il a été élu maire de Bordeaux, il est alors en Italie. Il rentrera sur Bordeaux par le chemin le plus court afin de prendre rapidement ses fonctions sur les instances du roi Henri III ! Nous avions tout naturellement notre déclencheur de fin de jeu : l’Appel du Roi ! Une carte spéciale placée semi-aléatoirement en fin de paquet (différemment en fonction du nombre de joueurs pour conserver des durées de parties équivalentes) qui, une fois dévoilée, déclenche pour tous les joueurs l’obligation de retourner à Bordeaux, le plus vite possible, deux nouvelles contraintes apparaissent alors : séjours prohibés et obligation de se diriger vers Bordeaux. Pour activer la fin de partie, des bonus sont distribués aux premiers rentrés et une pression est mise sur le dernier joueur pour mettre fin au voyage.

 

Les joueurs de Voyages avec Montaigne seront tiraillés entre faire le plus beau des voyages (cartes objectifs de fin de partie) et la course : course aux objectifs de voyage, course au retour à Bordeaux après l’appel du Roi, tout en respectant les contraintes de voyage imposées. 

 

A vous de jouer maintenant

Je suis heureux, qu’après avoir été présenté lors de l’exposition « Montaigne, superstar » à Bordeaux l’an dernier, "Voyages avec Montaigne" soit maintenant accessible en boutique. J’espère que vous prendrez autant de plaisir à y jouer que nous en avons pris à le créer. 

 

"Voyages avec Montaigne"
un jeu de Serge Comba et Ivan Jacquemard
pour 2 à 4 joueurs
à partir de 8 ans
chez Ludocom
pour des parties de 30 minutes environs
Prix : moins de 20€
Sortie : là

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre chez les blogueurs...

Commentaires (1)

Default
Marc Laumonier
nickel ! et bravo Ivan !