Monsieur Guillaume

Tortuga et l'ile de la Muerte !

Tortuga et l'ile de la Muerte !

S’il y a un thème qui traverse les courants ludiques, c’est bien celui de la piraterie, et ce ne sont pas les titres sortis chez Queen Games qui me contrediront : Port Royal (2000), Seerauber(2006), Montego Bay (2009), Pirate Den (2014) et enfin, dernièrement Tortuga (2014)...

Les joueurs, de tous temps et de tous âges, prennent plaisir à jouer dans cet univers aventureux aux possibles, exotiques, dangereux certes, mais tellement palpitant... même si le cinéma a évidement enjolivé la réalité historique !

Bon, vous embarquez ou j'vous laisse à quai, moi ?

Default

Tortuga qui est d’ailleurs signé par Jay Cormier et Sen-Foong Lim, deux auteurs qui travaillent toujours ensemble quasiment. Nous les avons retrouvé aux manœuvres de jeux comme Akrotiri ou Belfort.

Ici, prenez la tête d’une flotte de navires boucaniers, agrandissez là, équipez vos hommes de sabres et vos navires de canons et peut-être pourrez-vous aller mettre à l’abri vos coffres au trésor sur l’île de la Tortue.

Hissez la Grand Voile ! On décolle... euh... on vogue !

La première partie du tour de jeu, rapide et simultané, vous demande de lancer ses 5 dés (au départ), d’en choisir sous condition en même temps avant de révéler votre choix et de les placer sur votre plateau à l’endroit adéquat… et ainsi de recommencer jusqu’à ce que tous aient terminé de placer ses dés.

Default

Le matériel de jeu

Mais deux subtilités viennent pimenter cette partie :

  • D’une part, chaque dé du set est différent : Crâne et lettre (de A à E pour les cinq dés) sur une face. Puis cinq faces avec un des cinq symboles du jeu (Flotte, Equipage, Trésor, Canon, Sabre) et un chiffre sur chacune des faces. Les chiffres vont de 1 à 5 et chaque symbole est sur chaque dé. Un dé sera ainsi plutôt axé sur les canons (5), puis la flotte (4), puis les trésors (3), etc…

Lorsque vous choisissez vos dés, vous pouvez en choisir plusieurs à condition qu’ils montrent le même symbole (le crâne étant un joker) mais vous devez en prendre au moins un. Il est bien sûr conseillé de « zyeuter » ce qu’ont gardé les autres forbans au tours précédent pour se placer correctement… si ces foutus dés vous écoutent et que Dame Fortune est avec vous ! En cela, on retrouve un mécanise proche du très sympathique Dice Town.

  • Deuxième subtilité, si vous finissez plus vite que les autres, en ayant gardé donc les dés par poignée (trois dés en Canon et deux en Trésor par exemple), chaque lancé subséquent de vos adversaire vous octroiera un bonus de +1 à placer sur une de vos zones du plateau ou le passage à un +2 d’un bonus initial précédemment gagné… par contre, vous aurez grillé vos cartouches et vos adversaires pourront choisir leurs dés en conséquence.

Tu me fais un noeud de cabestan ?

Le tour se poursuit ensuite par une résolution dans l’ordre des 5 zones des plateaux de jeu des joueurs. Celui qui a le plus fort total (chiffre(s) et bonus cumulé) et le second obtiennent les avantages de la zone.

Default

Pour la Flotte et l’Equipage, le premier agrandit sa flotte de deux cases et le second d’une case. Ceci permet de garder davantage de dés en Canon et Sabre ainsi que de Trésors dans ses cales.

Pour la chasse au Trésor, le premier pioche un Coffre du sac, le place dans sa cale et pioche deux tuiles Trésor (1 à 3 pièces d’Or) au centre du jeu, autour de Tortuga, en garde une face cachés et remet l’autre. Le second n’aura droit qu’à une tuile Trésor.

Le premier en Canon lâche une bordée sur un adversaire, s’emparant d’un de ses coffres, le faisant reculer d’une case sur la piste Flotte. Attention, attaquer un pirate aux canons armés vous fera également reculer d’une case votre Flotte. Le second fait les mêmes dégâts sur une autre cible mais ne peut prendre un coffre que parmi les éventuels présents sur Tortuga

Les Sabres lancent l’attaque, fonctionnant de la même façon que les Canons (vol d’un coffre et baisse de l’équipage pour le premier ; baisse de l’équipage pour le second et vol d’un coffre sur Tortuga pour le second.)

On a quoi dans les cales ?

Pour finir le tour, on déplace les coffres au Trésor d’un zone : De la Zone de Flotte à son Coffre sur Tortuga, de la zone de l’équipage à la zone de Flotte, de la zone de l’île à la zone d’équipage. Attention, s’il y a trop de trésors pour de petites cales, on balance par dessus bord sans état d’âme… (en même temps, des pirates, hein…)

Default

Le jeu s’arrête lorsqu’un corsaire enterre à Tortuga son sixième coffre. Chaque coffre à Tortuga vaut 3 points, dans la zone de Flotte 2 points et dans la zone d’Equipage 1 point, sachant que les coffres Violet valent le double.

3 points pour un ensemble de coffre Bleu, Jaune, Rouge, sachant que les Blancs sont des jokers

1 point par case sur la piste de Flotte et d’Equipage

Enfin 1 point par pièce d’or sur les tuiles Trésor...

Oui, quasiment tout à la fin rapporte des points et c'est indubitablement celui qui en a le plus qui l'emporte.

C'est l'île de la Muerte, là ?

Etonnant ! Ce "petit-gros" jeu qui a démarré sur « Kickstarter », comme d’habitude avec Queen Games même si le pourquoi du comment interroge, en réunissant grâce à 580 « backers » (souscripteurs par le fait) pour une somme de 28 490 $.

Non pas étonnant à cause du matériel. Celui-ci est plutôt agréable et la couverture à la « Les Pirates : Bon à rien, mauvais en tout » ; l’ambiance bonne enfant autour de la table et les parties agréables. Ça se joue assez vite, les choix sont réguliers et intéressants, à peser le pour ou contre de garder tel dé ou pas, en fonction du choix des autres ou de ses attentes. Par exemple : « Personne ne semble vouloir agrandir sa Flotte à ce tour, un simple 2 en Flotte me suffira » ou « je garderai bien ce 3 en Canon, mais c’est le dé avec un 5 en Sabre… allez, je le relance ». De plus, l’interaction indirecte de la phase de choix des dés fait place à de l’interaction très directe lors des abordages et des pillages, lorsque les canons font feu et les sabres tintent. Généralement, c’est à ce moment-là que les « couineurs »* couinent et les « pleureuses »* pleurent… et c’est très drôle.

*célèbres catégories de joueuses et joueurs

Non pas étonnant parce qu'il manque effectivement une aide de jeu sur les résolutions de chaque zone (et ce n’est pas par manque de place, il en reste sur le paravent)

Ni par le calcul des points, pas forcément alambiqué inutilement, mais qui sort froidement du thème avec ses coffres de couleurs (j’aime bien qu’on me dise que les pierres précieuses (violet) valent doubles).

Ni par la taille de la boite pour la semblante "légèreté" du jeu qui surprend…

Non. Etonnant parce que cela entraine le questionnement suivant : Emportera-t-il le cœur de joueurs ? Quand un jeu est bon mais perdu au milieu d’une multitude de jeux bons et de quelques jeux excellents, trouvera-t-il sa place ?

Et bien c’est maintenant à vous, joueuses, joueurs, d’y jouer et de nous le dire ! Moi, j'y retourne quand même parce qu'il titille l'envie de faire couiner ses adversaires... "yo-ho-ho, ils étaient quatre autour du plateau... quatre et du cidre à bord !!"

A l’aboooorrrrdddaggge !!

Et si vous voulez en lire un peu plus, mais sous une autre plume :

► L'article d'Arthelius-Le-Borgne

Default


Tortuga
Un jeu de Jay Cormier, Sen-foong Lim
Illustré par
Publié par Queen Games
2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Langue des règles: Française, Allemande
Durée: 35 minutes
Prix: Non renseigné



/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (3)

Default
Salmanazar
Salmanazar

Le design est très (trop) queen games.

Totoche
Totoche

Un jeu de bateaux. Un jeu de bateaux. C'est vite dit.

Et y sont où les bateaux ? hein ?

Wilhelm
Wilhelm

Je ne sais pas pourquoi, mais dès que je vois une boite de jeu avec un bateau et des mecs avec des sabres dessus, et bien une envie très forte de sortir la carte bleue s'empare de ma personne

Vive les jeux de Pirates