arthelius

Test Dice Masters : Avengers VS X-men

Test Dice Masters : Avengers VS X-men

 

L’auteur de Quarriors, Mike Elliot est rejoint par Eric M. Lang pour nous proposer un jeu, Dice Masters : Avengers VS X-men dont les racines puisent allègrement dans son précédent jeu, en l’adaptant à la sauce super héroïque. Un jeu de dés où vous pourrez composer votre équipe de super héros ou de super vilains, directement issus de l’écurie Marvel et de l’évènement auquel il est lié : le cross over Avengers VS X-men.

 

Avant propos

 

Avant de décortiquer le jeu, laissez-moi vous parler un peu de comics et de contexte. Au départ Avengers VS X-men, est un cross over entre les deux grandes familles Marvelienne que sont les X-men et les Avengers, s’étalant sur de nombreux numéros. Le précédent jeu estampillé Dice Masters, vous proposait aussi de revivre un cross over celui de l’âge d’Ultron, toujours chez Marvel. C’est pourquoi dans le jeu vous retrouverez des personnages et des objets venus tout droit des X-men et des Avengers. Une sorte d’adaptation en jeux de société, non pas de deux licences, mais d’un cross over qui oppose deux camps, au sein de la même maison d’édition, un peu comme dans le jeu. Ils auraient pu proposer Civil War par exemple dans le même style, ce qu’ils feront peut-être avec la sortie du film de Captain Amrica 3, qui est sous titré Civil War. Et vous parler de cela me permet de transiter vers le prochain point :

 

83f74669d4b2ff20a4d143139d8e3777e0f0.jpe

 

Le matériel

 

Autant revenir sur le contexte et la licence, en parlant d’emblée de ce qui fâche, afin de s’en débarrasser. Le jeu propose donc de s’appuyer sur ce cross over, grand bien lui fasse. Or les illustrations des cartes ne sont pas tirées de celui-ci, mais d’œuvres des X-men et des Avengers de manière plus générale, ce n’est pas un drame, mais ça chagrine. Surtout si comme moi vous êtes un peu chatouilleux avec certaines licences. D’ailleurs il ne vous aura peut-être pas échappé que la carte du professeur X n’est pas illustrée du professeur du monde classique, le 606, celui dans lequel se déroule le cross over mais provient de l’univers Ultimate. Ce n’est pas grave, mais ça fait tâche surtout si celui-ci bénéficie plus tard d’un jeu qui lui soit entièrement dédié à l’univers Ultimate. Surtout que cela me fait glisser vers un autre point qui m’a gêné, un même personnage peut existe en plusieurs exemplaires (jusqu’à 3), tous ayant des pouvoirs et une sous-appellation différents, mais voilà plutôt que de mettre 3 illustrations différentes, l’éditeur a choisi de mettre la même. Ce n’est pourtant pas ce qui manque des illustrations étant donné la provenance des licences, et pourtant non, vous aurez la même illustration pour 3 cartes du même personnage ayant des pouvoirs différents, vraiment dommage. Après ça ne gêne pas dans le jeu car il est impossible de jouer avec 2 cartes du même personnage, mais quand même, ne serai-ce que pour le côté collection que le jeu met en avant.

 

fb479adb48b5c2f6477f6df34fe035a3c005.jpe

 

Dans le jeu de base, vous trouverez 44 dés spéciaux gravés, les blancs génériques et ceux dédiés aux personnages, accompagnant les 38 cartes qui se trouvent également dans la boite. Et vous trouverez aussi 2 sacs en papier dans lesquels vous allez piocher vos dés. Oui en papier, ça surprend au début et surtout ça reste assez fragile et pas très pratique. Cela peut s’expliquer par le format du jeu assez réduit, mais bon ça fait un peu « cheap ». De même que le digramme des mouvements se trouve en plein milieu des règles, alors que celui-ci aurait été bien mieux à part.

Je vous avais dit que je commençais par les défauts afin de m’en débarrasser, c’est maintenant chose faite, surtout qu’il ne s’agit que de défauts esthétiques qui ne nuisent pas vraiment aux mécaniques de jeu. En dehors de cela, les dés sont jolis et la boite donne envie, surtout que celle de base n’est pas forcément très chère, tout comme les boosters, mais nous aurons l’occasion de revenir dessus. Maintenant je m’en vais vous expliquer brièvement les règles dans le prochain paragraphe.

 

ff9732046a2d8d554f00ba2281a2fd986514.jpe

 

Un peu de règles

 

Dice Masters AVSXM, se joue à 2 joueurs (contrairement à Quarriors qui pouvait se jouer avec plus de joueurs), votre but : réduire à 0 les points de vie de votre adversaire. Pour cela vous allez tirer à chaque tour 4 dés, au hasard dans le sac et qui vont vous permettre d’acheter de nouveaux dés ou d’envoyer vos personnages à l’attaque ou défendre votre camp. Vous pourrez acheter des dés mis en commun ou bien des dés provenant de vos personnages. C’est grâce à cet aspect que le jeu se transforme alors en Dice Building. Les personnages ayant des pouvoirs qui pourront se déclencher sous certaines conditions.

Les règles sont simples à mettre en action, plus simples que leur lecture, une fois maitrisée ça roule tout seul, et pour les joueurs de Quarriors vous ne devriez pas être dépaysés.

 

a671e133d9e8a4c141ed96868fcbf2d7b489.jpe

 

Combat de titans

 

Il sera faux de dire que l’on ne prend un certain plaisir à composer son équipe et à dérouiller son adversaire avec ses super héros (ou vilains). Une fois les règles maitrisées, les tours s’enchainent assez vite, et l’on est pris dans le feu de l’action, activant ses dés pour défendre ses positions ou bien marronner son adversaire. Bien entendu le hasard des dés aura son incidence, mais les parties restent équilibrées malgré tout, ce qui est agréable.

Un jeu assez simple à maitriser et que l’on pourra facilement malaxer pour en faire un peu ce que l’on veut. Équipe de vilains contre les gentils, modifier le nombre de points de vie, s’ajouter des contraintes, et surtout le gros plus de tout ceci créer son équipe personnalisée grâce aux dés vendus dans des boosters à part. Si le rapprochement des mots « booster » et « vente » dans une même phrase vous effraie, n’ayez crainte, car ces boosters sont souvent vendus moins de 2€, ce qui est tout de même très raisonnable. Même si cela induit forcément un indice de rareté pour les cartes et les dés. De quoi booster grandement la durée de vie, qui est de base assez importante.

 

c9bcd0340be70a436bace79848cc97b0c7b3.jpe

 

Les autres à venir

 

Mais voilà comme l’âge d’Ultron qui fut le jeu précédent, à peine cette « extension » sorti que déjà une nouvelle concentrée sur Spider-man arrive sur nos étals. De quoi ravir les fans, surtout que l’on pourra mélanger le tout. Il faut également savoir qu’un même jeu, mais pour les héros de chez DC comics (Superman, Batman, Wonder Woman et consorts) à vu le jour. Je ne saurais vous dire si les deux jeux peuvent se faire face ou non, mais avouez que de voir les héros Marvel se battre avec ou contre les héros DC a quelque chose de jouissif pour tous fans de comics qui se respecte.

 

9dff6bc16256a9022e887f4875a438f986c3.jpe

 

Oui, mais au fond qu’est ce que j’en pense

 

Je dois dire que Dice Masters AVSXM me laisse assez perplexe, non pas véritablement sur ses mécaniques, qui bien qu’assez longues à lire dans la règle sont parfaitement logiques et bien pensés lorsqu’on les joue, mais plus au niveau de sa forme et de la licence qu’il représente. Quarriors proposait un jeu complet, où aucun booster n’était proposé, du coup le prix était bien plus élevé et pouvait empêcher certains de s’essayer au titre. Ici ce n’est plus le cas, mais cela implique aussi l’apparition de boosters qui ne sont pas indispensables, mais reste attractif pour les fans vu leurs prix assez réduits. Mais qui introduisent aussi la notion de rareté. Et c’est là que nous touchons une autre notion : celle de fans. En utilisant une licence, un jeu met toute les chances de son côté en attirant dès le départ les fans, mais voilà si ce jeu leur est adressé, le contenu ne rend pas hommage aux héros qu’ils aiment. Ce qui aura pour effet de les détourner. Pourtant, les quelques défauts énoncés n’auront aucun effet sur les mécaniques de jeux, et le fait de passer à des boosters semble parfaitement logique vu la licence. Ce n’est donc clairement pas aune mauvaise idée, ce qui l’est c’est de ne pas proposer un matériel qui soit à la hauteur des licences proposées, et sur ce point Dice Masters AVSXM aurait des choses à améliorer, juste en prenant un peu plus en compte le matériel de base, et en essayant de gâter un peu plus les fans.

 

0ebfb6b58820ff2dbb6dcc1348f0751dfea2.jpe

 

Mais revenons au jeu en lui-même, celui-ci est fluide, agréable et peut s’emporter aisément. Il saura plaire aux fans avec la possibilité de composer ses équipes et le novice trouvera en Dice Masters AVSXM, un jeu plaisant et amusant. Le paquet de base reste accessible comme les boosters, il ne manque plus que des règles supplémentaires pour jouer avec plus de joueurs afin de rendre l’expérience encore plus jouissive. Si le cross over de base mettait en scène une confrontation, l’édition de Dice Masters AVSXM lui rend parfaitement hommage, aussi bien dans le fond que la forme. Un jeu pour les fans, mais pas que, surtout avec les futures extensions et les tournois en approche.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (1)

Default
Sylvano
Sylvano
Les règles pour jouer à 4 existent déjà...