arthelius

test de troops

test de troops

Partir à la conquête de l’espace qui n’en a jamais rêvé ? C’est un rêve de gosse. Et bien figurez-vous que les aliens, eux aussi ont ce rêve. Mais si les cupides humains n’espèrent qu’une seule chose : emmagasiner des marchandises de valeurs, les extra terrestres eux ne songent qu’à récupérer le maximum d’objets pour le moins … étranges. Mais cela ne se fera pas sans mal, car les petites créatures de l’espace sont nombreuses, et cette conquête ne se fera pas forcément docilement. Prêt à embarquer pour un système lointain et étrange ? Dans ce cas je vous invite à monter avec moi dans la fusée Troops.

Auteur : Florent Mortier
Illustrations : /
Mécanisme : Placement, programmation, conquête
Thème : Spatial
Nombre de joueurs : 3 à 6
Age : 8+
Durée : 30 minutes environ
État : prototype

Les règles :

Le but du jeu est de réussir à réunir le maximum de ressources, que ce soit celle de notre objectif ou les autres disponibles. Pour cela vous allez devoir envoyer vos troupes sur les différentes planètes, 6 à 8 selon le nombre de joueurs, qui composent ce système. À l’aide du disque, vous allez programmer vos invasions qui pourront être pacifistes ou agressives, grâce à vos pions réversibles.

Au début de la partie vous recevez 8 troops à votre couleur que vous disposez derrière votre paravent, ainsi que 3 petites épingles et un disque avec un rappel du système planétaire, complété par une carte attitude, et pour finir une carte objectif, avec dessus l’objet que vous devrez récupérer en priorité et en nombre conséquent si possible. Puis l’on distribue de façon équitable 24 cartes objets face cachée sur chaque planète, on retourne ensuite la première de chaque pile face visible sur les planètes habitées uniquement.

Simultanément, les joueurs vont se saisir de leur disque de programmation, sur lequel ils vont déterminer secrètement la planète qu’ils vont envahir et le nombre de troops qui va être envoyé, entre 1 et 3. On détermine aussi l’attitude des troops, pacifiste ou agressive. La troisième épingle de couleur unique permet de déterminer vers quelle planète vont les petits troops, lorsque vous faites un déplacement d’une planète à une autre. Attention le nombre de troops est limité, et il y a 3 tours de jeu (composés chacun de 5 programmations). À votre tour vous pouvez également modifier l’attitude de votre troops sur une planète au lieu de faire un déplacement, vous pouvez également faire le choix de ne rien faire.

Ensuite tous en même temps, les joueurs dévoilent leur programmation et disposent leurs troops sur la planète qu’ils ont choisi. Et l’on recommence cette phase de programmation 4 fois. Une fois cela effectué on procède au partage des ressources en fonction des troops disposés sur chaque planète.

Le joueur doit être en nombre supérieur sur une planète, pour avoir une chance de remporter un maximum de ressources et récupérer ses petits aliens. Si plusieurs joueurs agressifs sont sur la même planète, celui qui est en supériorité numérique remporte les ressources et le second joueur perd un troops. En cas d’égalité agressive, les joueurs quittent la planète sans rien récolter et en perdant un troops chacun, c’était bien la peine de vouloir se mettre dessus tiens !

Si les joueurs pacifiques sont plusieurs sur une même planète, on partage les ressources en commençant par celui qui est en supériorité numérique. En cas d’égalité on procède toujours au partage, mais en commençant par le joueur dont le troops se trouve le plus près de sa planète natale dans le sens horaire.

Enfin en cas de cohabitation agressive/pacifique voilà comment procéder : si les pacifiques sont plus nombreux, les autres (les méchants) quittent la planète bredouille. Si ce sont les agressifs qui sont plus nombreux, ils chassent les autres qui ne subissent pas de pertes. Et en cas d’égalité les agressifs repoussent les pacifistes. Voici pour les partages qui constituent la majeure partie du jeu. À la fin de chaque tour, on compte ses points, chaque objet de l’objectif remporté rapporte 2 points, tandis qu’une série de 5 objets différents en rapporte 5. En fin de partie c’est le joueur avec le plus de points qui remporte la partie.

Il existe une version avancée du jeu qui propose de jouer avec des objets et des évènements, de plus chaque race possède un pouvoir. Le tout rend le jeu plus complexe, plus calculatoire. Pour ma part j’ai aimé les deux versions, tout dépend du public avec lequel vous jouez et le temps dont vous disposez devant vous.

Default

Les cartes objets, que vous devrez récupérer sur les planètes.

Le matériel :

Cette petite boite cache bien son jeu, son contenu est abondant. J’ai totalement craqué sur le design des aliens, même si je sais que malheureusement ils ne resteront pas, de même que j’ai trouvé le système du disque de programmation et des pinces bien pensé. Les petits pions sont parfaits, il manque juste une seconde face bien distincte pour les phases agressives, mais rien de bien grave. Non mon seul reproche ira au design des planètes qui ne se distinguent pas assez entre elles notamment entre la verte et la bleue. L’expérience de jeu est donc très agréable avec le matériel présent (et dire qu’il existe une version géante, miam !). Après pour une édition le matériel sera certainement revu, afin de faciliter sa production et pour améliorer sa cohérence et sa lisibilité, mais en l’état nous sommes devant un beau proto qui donne vraiment envie, en ouvrant la boite on a vraiment envie de coloniser toutes ces planètes avec nos petits troops et ça c’est l’essentiel !

Default
La boite bien remplie, avec ses aliens tout mignons.

Le ressenti durant les parties :

La lecture des règles n’est pas forcément aisée, quelques exemples pourraient aider les joueurs à mieux comprendre les situations, notamment pour les partages, qui sont le centre du jeu mais également la partie avec le plus de points à se souvenir. Même si cela reste tout à fait logique et pas du tout insurmontable.

Une fois tout ceci acquis on prend plaisir à programmer nos invasions, à prendre une planète à notre adversaire au dernier tour, à être méchant ou bien à jouer la carte du bon samaritain, tout ceci en comptant ses troops qui ne sont jamais assez nombreux. Tout est serré et le suspens est à son comble jusqu’au bout.

Le jeu fonctionne également très bien avec les enfants, même si quelques tours seront nécessaires pour bien acquérir les subtilités de la guerre ou de la pacification. Mais après ils seront sans pitié, et vous pourrez compter vos cartes en pleurant.

En mode avancée je n’ai pas trouvé qu’un pouvoir était plus avantageux qu’un autre. Il peut être intéressant de prendre ses races au hasard, ainsi le plaisir de jeu ne s’en trouvera que décuplé. Les parties sont alors plus intenses, les évènements venant contre balancer les tendances en un rien de temps. L’ambiance est renforcée et le plaisir de jeu également, mais le mode plus léger n’est pas en reste non plus.

Troops est un jeu qui laisse une très bonne impression, et l’on sent bien après sa première partie que le jeu va devoir s’apprivoiser, que les tactiques sont nombreuses, et rien que pour ça, ça donne envie d’y retourner.

Default
Voici ce que ça donne à la fin d'un tour.

La durée de vie :

Avec ses deux modes, le hasard de la pioche des ressources et des objectifs, plus les diverses tactiques à tester, je peux dire sans trop m’avancer que Troops dispose d’une très bonne durée de vie. Il est simple à mettre en place, les parties sont rapides sans être simples, offrant aux joueurs une excellente pause ludique.

Le public est assez large, ce qui permet de le sortir assez facilement, chaque partie étant différente. Troops devrait être une bonne référence de ce style de jeu, surtout qu’il existe peu de jeu de ce format avec ce thème, une sorte de mise en bouche pour vos bambins et votre entourage.

Default

Une planète et ses envahisseurs.

Mon avis :

Il n’y a pas besoin d’y aller par 4 planètes, Troops m’a fait une excellente impression et cela dès la première partie. Il est simple d’accès, amusant, rapide et surtout dynamique, on ne s’ennuie à aucun moment, et ça c’est fort appréciable. Malgré sa légèreté, les tactiques à jouer sont nombreuses, sans parler du mode avancé qui permet de totalement modifier l’expérience de jeu et de proposer une sorte de jeu de gestion pour débutants, ce qui est vraiment assez rare pour être souligné. Le design mignon fait que l’on s’attache vite à nos petits aliens, sans que celui-ci ne rebute qui que ce soit, le thème bien que spatial ne fait pas du tout austère, ni trop kawaï.

Je ne souhaite plus qu’une seule chose pour Troops, qu’il trouve un éditeur afin que celui-ci soit distribué dans le plus de foyers possible, afin que je ne sois pas l’un des seuls privilégiés à avoir joué et à avoir aimé Troops. Vers l’infini et au-delà !

Default

Plus de photos et d'autres tests sur Les 1D Ludiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

2Je n'aime pas

Commentaires (11)

Default
BriefAeon
BriefAeon

Datavinn a très bien su exprimer ce que je ressens également.

Il y a un je ne sais quoi dans tous vos articles qui me fait penser que vous cherchez a me convaincre contre mon gré.

arthelius
arthelius

@BriefAeon : Oulà non je ne cherche à convaincre personne, je donne mon avis, après a vous d'avoir el votre. Je présente un jeu, ses règles, son matériel, les ressentis que j'ai eu en y jouant, et enfin je vous dis ce que moi j'en pense mais ça s'arrête là. Il n'y a vraiment rien derrière tout ça.

Mortier F.
Mortier F.

Quoi qu'il en soit, merci Arthelius pour cet article. Ca fait toujours plaisir, quel que soit le chemin que prendra Troops. Au plaisir de le faire découvrir aux interessés sur les divers salons et festivals.

Datavinn
Datavinn

Content d'avoir pu dire sans casser. Plaire ou ne pas plaire, telle est la question ? hmm :)

Nemours, j'y habite depuis peu, c'est chouette, mais niveau jeu, heureusement que je monte sur Paris tout les jours !

Datavinn
Datavinn

Oui, vu comme ça, bien sur, mais vous pensez que les avis postés sont tous des tests ? Pour les plus court, ce serait des "Tests express" ?

Je me permet puisque vous me le proposez, mais c'est subjectif évidement et sans animosité, je n'avais qu'a pas cliquer et lire. :

J'ai du mal avec ce mot qui paraît figer dans du marbre un avis, une appréciation et qui amène, comme un teasing (équivalent français ?), une sentence finale. On est pas loin, en faisant des raccourcis, du guide d'achat.

Ce que j'aime dans les articles du Dr Mops et de Mr Phal et ce qui m'a "fidélisé" sur TT, c'est qu'il me parle. A moi. J'ai l'impression d'avoir un joueur qui me dit son ressenti, avec leurs humeurs et leurs tripes.

Plus personnel.

Régulièrement, le ton que vous utilisez me semble emprunter a des (10) méthodes (pas 9 ni 11) de mass-média.

C'est surement faux et méchant, mais c'est mon ressenti à votre lecture. Ou alors, vous aimez bien le mass-média, pourquoi pas. Pas moi.

Mes excuses si a tout hasard je vous blesse, c'est pas mon intention. Je ne suis qu'un anonyme (Vincent Rioult, graphiste, Nemours - allez hop !) derrière un écran qui critique et c'est pas bien.

Sinon, j'aime bien les sujets que vous traitez !

arthelius
arthelius

@Datavinn : Merci d'avoir osé exprimer aussi clairement votre propos, que je en prends du tout mal, bien au contraire.
Je n'ai pas de formation ou même consulté les techniques des mass-média, donc si je les utilises c'est par pur hasard. Je débute plus ou moins dans les tests (le blog Les 1D Ludiques a juste un an le 19), donc ce n'est pas toujours simple. Après écrire avec un ton "alternatif" n'est pas donné à tout le monde, après tous les jeux ne s'y prêtent pas en plus. Puis ce ton peut sembler trop "frivole" (enfin c'est mon avis là), et ne pas plaire. Après j'ai testé une telle approche avec le prochain test (rainbow), donc on verra bien. ^_^

Après il y a la partie "les ressentis durant les parties" qui sert justement à donner un avis général, et plus immersif. Après il reste de la marge de manoeuvre je pense.

Nemours, c'est amusant je connais bien et j'y vais régulièrement ^_^

arthelius
arthelius

Oui je pourrais ajouter le terme proto devant, ainsi ça séparerait mieux la nature de ces derniers. Car je pense qu'il en faut pour tous les goûts et que les tests plus complets des jeux sortis peut également intéresser. Et puis mine de rien ce n'est pas simple de dénicher des protos et de réussir à convaincre les timides auteurs. ^_^

Oui Troops possède énormément d'interaction, ainsi qu'une bonne finesse de jeu.

orelo69
orelo69

J'ai testé ce jeu à la nuit de folie organisé au Ludopole. Il est tout simplement génial ^^

Facile à mettre en place, intuitif et surtout interactif entre les joueurs jouant entre alliances et gue-guerres cosmiques!

@arthelius : Pour le titre, pourquoi pas "Troops: le test de la conquête de l'espace!"

morlockbob
morlockbob

Proto test ?

je l ai déjà évoqué , mais la rubrique test sur des jeux sortis en magasin fait doublon avec les avis, par contre ici elle prend toute sa signification (la présentation me va). Ce jeu à l'air agréable. à suivre.

arthelius
arthelius

Car j'ai testé le jeu ^_^

Après voulant un peu revoir tout ce système si vous avez une autre idée de titre ou de présentation, n'hésitez pas surtout :) merci ;)

Datavinn
Datavinn

Pourquoi vous dites "TEST" ?