Docteur Mops

Sweet Honey, bee mine ! : les cousines de Maya

Sweet Honey, bee mine ! : les cousines de Maya

Parmi les nouveautés japonaises apparues au dernier salon d'Essen une petite boîte étrange au doux nom de Sweet Honey, bee Mine ! » (jeu de mot !) attirait notre attention.

Du miel et des abeilles sexy. Ne vous y trompez pas, c'est un petit jeu de cartes méchant.

 

Comme d'habitude avec les jeux japonais et malgré une traduction des règles en français (que vous pouvez trouve ici), la première chose obligatoire est de décrypter les règles. C'est un peu comme reconstituer l'adn d'un raptor, il manque toujours des morceaux et ceux présents ne sont pas toujours compréhensibles. C'est ainsi que l'on a compris qu'on pouvait piocher des cartes uniquement parce que le tas de cartes s'appelait la pioche ^^ Les règles ont juste omis de préciser ce qui composait un tour de jeu... Heureusement nous avons un peu l'habitude en complétant avec de l'adn de grenouille. Enfin ici de guêpe...

Tric Trac

Le jeu se compose de cartes Abeille numérotées de 1 à 10. Il n'existe qu'une seule carte 1, deux de 2, trois de 3, jusqu'à dix de 10. Certaines cartes comporte au dos un indice (Haut ou Bas) tandis que d'autres restent mystérieuses.

Chaque joueur commence la partie avec 5 cartes piochées aléatoirement. On dispose également d'une réserve de 15 jetons Miel qui sont les points de victoire.

 

Une partie se déroule en plusieurs manches et en fin de partie le joueurs avec le plus de points de Miel sera le vainqueur.

Sweet Honey Bee Mine !

Choisissons une première carte de notre main. Tous les joueurs révèlent cette carte simultanément et celle ou celui qui a joué la plus forte sera premier joueur. Chacun conserve sa carte visible devant lui.

 

Le premier joueur choisit une de ses cartes en secret et va la proposer au joueur suivant accompagnée de 1 à 3 jetons Miel.

Celui-ci peut l'accepter ou la passer à son voisin.

Sweet Honey Bee Mine !

  • S'il l'accepte et qu'il ne possède déjà aucune abeille de cette valeur, il conserve la carte et les jetons Miel et devient premier joueur.
  • S'il l'accepte mais possède déjà une carte de même valeur alors il est KO. Les jetons Miel de la carte sont rendus au donneur de la carte. Le joueur KO paye le montant de la carte qui l'a tué en plaçant cette amende au milieu de la table. Ce sera pour le vainqueur. Un joueur éliminé conserve tous ses autres jetons Miel et pourra donc quand même marquer des points en fin de manche. S'il lui en reste...
  • S'il n'accepte pas, il passe la carte au joueur suivant mais rajoute autant de jeton Miel qu'il y en avait avec celle-ci. 

Et ainsi de suite...
Si une carte fait le tour de la table et revient à celui qui l'a envoyé, il ne peut donc plus que l'accepter.

 

Quand s'arrête une manche ?

Une manche peut prendre fin sous 3 conditions :

  • Tous les joueurs sont KO sauf un
  • Un joueur possède 35 points de cartes Abeille
  • Un joueur possède 3 cartes de valeur inférieure à 6

Quand une manche prend fin, chacun fait la somme des ses jetons Miel.
 

Sweet Honey Bee Mine !

Quelques cartes spéciales

La carte 1 est chouette car il n'en existe qu'une donc on ne peut jamais être KO avec le 1. Par contre elle est dotée d'un pouvoir plus sombre : le joueur qui possède le 1 exposé devant lui devra payer le double du montant si il est KO dans la partie (deux cartes de même valeur)

 

Les cartes 2 et 3 oblige le joueur qui les a devant lui à se défausser d'une carte de sa main. Il devra donc jouer avec moins de cartes en main. C'est le joueur qui a « envoyé » un 2 ou un 3 qui choisira la carte à défausser en regardant les indices au dos.

Enfin, et ce n'est pas dans la règle, le joueur refait sa main à 4 cartes (ou moins s'il des 2 ou 3).

 

 Tric Trac

La comparaison avec le l'excellentissime Non Merci est évidente. De fait, Sweet Honey, bee Mine ! Serait un mixte entre Non Merci et le Poker des Cafards.

On y retrouve d'ailleurs des sensations similaires même si le scoring mielleux en fait un jeu un peu moins fluide que ces inspirateurs. Parfois le hasard nous jouera des tours mais les manches sont rapides.

Les illustrations de Satoshi Jimbo sont dans un style manga vintage qui ne donnent pas envie de se ruer sur bête ce qui serait bien dommage.

 

Pour le moment, il sera surement difficile de vous procurer ce jeu de carte autrement qu'au Japon (et encore... Il semble même déjà épuisé) à moins qu'un éditeur occidental n'y jette un œil. À ce moment de votre lecture vous vous demandez surement le pourquoi de cette jeune femme dans cet article. C'est un mannequin japonais qui célèbre à sa manière le précédent jeu de l'auteur qui s'intitule Qui a sali les toilettes ? Un auteur qui explore le monde des textures donc...

 

Vous savez tout ou presque !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Sweet Honey Bee Mine !
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Le Poker des cafards Royal
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires

Default