Paul Malairan

Soviet Kitchen, la tambouille délirante venue de l’Est

Soviet Kitchen, la tambouille délirante venue de l’Est

Tric Trac

On a testé : Soviet Kitchen, la tambouille délirante venue de l’Est

 

Soviet Kitchen débarque en France localisé par Igari (Templari, Onitama…).

L’occasion pour nous de mettre les mains dans la purée de pneus en compagnie de Raphaël, son éditeur.

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Soviet Kitchen nous place dans les fourneaux de l’armée de la mère patrie. Nous devons préparer des plats pour nos valeureux soldats en respectant surtout la couleur du plat demandée en consigne. Car nos pauvres camarades vont en avaler des vertes et des pas mures.

Pneus, bottes et déchets radioactifs, il va falloir surveiller la jauge de toxicité car les ingrédients sains se font plutôt rares. Les cuisiniers doivent coopérer pour obtenir la meilleure teinte d’aliment, mais n’ont pas le droit de se montrer leurs cartes. La communication est primordiale, surtout que certaines cartes ont des pouvoirs spéciaux comme le combo Faucille et Marteau qui vous donnera la couleur exacte de l’aliment. La prise en main du jeu et très simple : il suffit de suivre le tutoriel de l’application qui vous dira le nombre de cartes à distribuer, la mission, quand repiocher etc en fonction du nombre de joueurs. Le téléphone, qui représente la machine à broyer reste plus ou moins fixe sur la table, écran vers le haut. Les joueurs présentent le QR code présent au dos de leur carte sur la caméra frontale.

Soviet Kitchen propose un déroulement en campagne scénarisée et des achievements et  objectifs à débloquer tout comme on peut en trouver dans le jeu vidéo, ce qui le rend à mon sens très attractif.

 

Tric TracLe Trailer vidéo du Kickstarter donne le ton.

 

Un univers détonnant, servi par des graphismes décalés

 

Les illustrations et le graphisme sont très réussis et bien mises en valeur par l’édition.

La boite compacte (du format de Templari) accueille les illustrations d’Andreas WILDE qui est aussi l’auteur du jeu. L’humour noir est omniprésent dans les cartes et dans l’application, ce qui explique peut-être que le jeu est donné pour 14 ans et +. Nous avons joué une heure d’affilé -débloquant ainsi le succès « Esclave de Staline »- sans presque nous en rendre compte. Soviet Kitchen est attractif et adictif comme un jeu mobile, tout en nous permettant de jouer en coopération sans être les yeux rivés sur l’écran. Les interactions avec le téléphone se faisant à bout de bras et chaque joueur ayant sa main de carte, chaque camarade dispose de son espace personnel sans être agglutiné en un point de la table. Le jeu ne joue pas sur l’urgence comme Unlock ou Phone Bomb et met ainsi en place une ambiance conviviale et plutôt calme. Idéal en attendant le chasse-neige autour d’une bonne Vodka !

 

 

Tric Trac

 

Pour Aller Plus Loin :

Soviet Kitchen est un jeu de Andreas WILDE,
Illustré par Andreas WILDE,
Application programmée par Bartlomiej ZALEWSKI.

14 ans et + / 1 à 6 joueurs / 25 minutes

 

D'autres articles à venir sur Le Joueur Inclassable, le blog spécialisé en jeux hybrides, Chasses aux Trésors et expériences immersives.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default