Docteur Mops

Secret Moon, le prochain Seiji Kanai

Secret Moon, le prochain Seiji Kanai

Si tout se passe bien, les visiteurs du salon d’Essen 2014 devraient pouvoir y trouver le dernier jeu de monsieur Seiji Kanai dont le Love Letter a fait le tour du monde, ce dont nous nous réjouissons, amateurs de la chose que nous sommes.

Love Letter fut sans doute le fleuron de la nouvelle vague de micro jeux (minimal game design) qui, en ses temps de richesses éditoriales, a su trouver la route du cœur des joueuses et des joueurs en recherche de jeux simples et courts.

Default

Vous vous souviendrez donc peut-être que dans Love Letter, si tout se passe bien, nous avons pu faire parvenir une lettre d’amour à la belle princesse cloîtrée dans son château.

En règle général, ce genre d’histoire se termine tragiquement par un mariage et une brouette d’enfants, laissant rêveur les princesses et les princes en devenir tandis que les parents ricanent en imaginant nos héros vider la machine à laver en se demandant comment payer une place de crèche tandis qu’une douce odeur de cannabis suinte de la chambre close de l’aîné vibrante sous les assauts des groupes de métal joués à fond.

Mais là non.

Figurez-vous que la princesse est là, assise sur le bord de son lit au moelleux matelas dans lequel est toujours coincé un petit pois moisi depuis des années.

Et elle soupire, les yeux pleins d’étoiles en lisant une lettre d’amour dont elle ne sait pas les efforts qu’il aura fallu pour qu’elle lui parvienne.

Mais elle est bien cette lettre ! Et la princesse est soudain toute pleine d’un gros cœur qui bat le rythme de l’amour qui est plus fort que tout.

Default

Enfin normalement. Parce que le Ministre l’a à l’œil (pas plein d’étoiles du tout) cette petite sotte énamourée qui serait donc prête à épouser le premier manant un peu verbeux venu alors qu’on pourrait la refourguer à un adipeux plein de pognon et de bonnes terres fertiles pour nourrir des armées.

Bon le décor est posé, nous pouvons donc distribuer les rôles de drame shakespearien du levant.

Chaque joueur va donc recevoir une carte lui indiquant quel personnage il est. Chut ! C’est secret.

Le jeu est un jeu d’équipe à rôles secrets.

D’un côté la Princesse et son Voyageur. S’ils résistent 3 manches, ils ont gagné.

De l’autre l’affreux Ministre et sa clique. S’il assomme la Princesse c’est tout bon ! S’il dévoile à la fois la Princesse et le Voyageur, c’est tout bon aussi pour lui. Si c’est lui qui est capturé, c’est moins trop tout pas bon mais l’équipe de la Princesse fait la fête.

Default

Attention Casting !

  • Vous êtes la Princesse.

C’est trop cool de la mort mais je serais vous, je resterais planquée le plus longtemps possible. Bon. En même temps le seul qui puisse vous chopper est le Ministre mais…

  • Vous êtes le Voyageur.

Vous avez déjà pécho une princesse et ce n’est pas tous les jours. Comme vous êtes quand même un aventurier, vous capturer ne suffit pas à vous faire perdre. Vous savez qui est la Princesse (brouuu brouuuu !) donc le reste c’est surement des méchants.

  • Vous êtes le Ministre.

C’est dingue comme tout le monde vous trouve vilain alors que vous êtes juste pragmatique. Vous pouvez accuser tout le monde tout le temps. C’est chouette mais c’est aussi un moyen de lever votre déguisement et de se prendre un mauvais coup.

  • Vous êtes un garde.

C’est la vie. Et vous n’êtes pas le seul. Moins hardi que votre chef, le vénéré Ministre, loué soit sa sagesse et sa bienveillance, vous avez la trouille qu’on vous découvre. Tellement la trouille que si cela arrive, vous tombez dans les pommes et zou ! Finito !

  • Vous êtes le Prêtre.

Pas de chance, vous auriez été l’aîné vous héritiez, il ne restait plus que la voie militaire ou religieuse. Vu la tête des gardes… Bref vous êtes prêtre.

Vous ne supportez pas l’arrogance de ce Ministre donc vous êtes dans la bande de la Princesse. Le truc chouette c’est que quand on vous questionne, vous pouvez répondre comme un garde. Mensonge ? Oui mais l’absolution hein ? Ce n’est pas fait pour les chiens !

Default

Chacun tient son rôle ? C’est parti.

Chaque joueur reçoit une carte d’initiative qui va indiquer l’ordre du jeu.

Quand vient notre tour :

  • Je peux enquêter. Je prends la carte d’un joueur qui proteste vigoureusement et je la regarde en secret. Pas le droit de dire ce que j’ai vu ou de causer. Mais je pose un jeton dessus pour me souvenir que je l’ai fait parce que j’ai une mémoire de carpe Koï.
  • Je peux me renseigner. Je montre un joueur et je lui dis « Qui va là ? ». Si c’est la Princesse ou le Voyageur, ils ne disent rien (pimbêche…). Si c’est le Ministre, il dit « C’est moi imbécile ! » (oups), si c’est le Prêtre ou un Garde, il dit « Ben c’est moi… ». La je pose un marqueur pour la raison sus-citée.
  • Je peux accuser. Haha ! C’est toi le Garde ! Si j’ai bon, il doit révéler sa carte. Sinon rien. Et ça ne fonctionne pas qu’avec les gardes.
  • Je peux dissimuler. La ou le joueur ciblé ne peut être victime d’aucun effet ce tour. Elle ou il incline sa carte pour se souvenir. On peut se dissimuler soi-même. Hop ! Plus là !
  • Je peux interrompre. Je prend la carte d’initiative d’un joueur qui n’a pas encore joué son tour et hop ! Tu ne joueras pas ce tour ci ! C’est énervant hein ?
  • Je peux capturer. On ne peut capturer que des personnages révélés. Bon en gros, on l’élimine de la partie. C’est énervant aussi hein ? Attention, les Gardes ne capturent jamais personne ! Ils sont bêtes les Gardes.

Notez qu’on peut être capturé mais gagner quand même si nous sommes dans l’équipe victorieuse.

Default

Je pense que vous avez compris de quoi il allait être question. Pour le moment, peu d’illustrations circulent donc, il faudra attendre un peu.

Secret Moon est bien un Loup-Garous like mais monsieur Seiji qui est un grand amateur du jeu français n’est pas un grand orateur. Il a donc décidé de travailler sur une version silencieuse. Les règles ont été traduites par la famille Athimon en attendant une possible VF. Pour le moment pas d’info là-dessus.

Vous savez tout ou presque.

Default


Secret Moon - シークレット・ムーン
Un jeu de Seiji Kanai
Illustré par Noboru Sugiura
Publié par Kanai Factory
5 à 8 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: Japonaise,...
Durée: 10 minutes
Prix: 9,00 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (3)

Default
morlockbob
morlockbob

J ai bien l impression que kanai perd de sa superbe depuis qq jeux...

Docteur Mops
Docteur Mops

Testé mais pas approuvé ce qui laisse entendre que ce sont les blablas qui sont amusants dans les Loups-garous.

Loin d'un love letter, ce secret moon semble bricolé et l'élégance y est remplacée par un bricolage sympathique mais assez vain.

Izobretenik
Izobretenik

J'attends avec impatience de voir ce que ce jeu va pouvoir donner... surtout sa dimension silencieuse.

Il faut dire qu'ici, chaque année, c'est plusieurs nouvelles versions des Loups Garous qui sortent, chaque auteur/autoéditeur y allant de sa version. Les loups garous like sont très nombreux et ça marche encore du tonnerre ici. Reste à voir si ça va intéresser les Occidentaux.

Après le UNO, Seiji s'attaque aux loups garous. What's next? :)