Monsieur Guillaume

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps "path" vite..

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps "path" vite..

Bon sang de bonsoir, Essen approche ! Il n'a pas encore commencé, ce salon gigantesque au Messe qui a encore augmenté sa surface par rapport à l'année dernière, qu'il reste, même après sélection, encore près d'une quinzaine d'articles à écrire avant même de décrypter la liste des centaines de nouvelles boites qui arrivent !... Bon, laisse tomber, nous n'y arriverons jamais... sauf si nous pouvions maîtriser le saut temporel. Tiens, c'est une bonne idée, je vais aller demander au Professeur Evil dans son manoir, ça nous aiderait bien !

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Professeur Evil et la Citadelle du Temps est le prochain jeu que nous propose Funforge et qui sera disponible à Essen. Tiré des cerveaux conjugués de Brett J. Gilbert et Matthew Dunstan, il vous propose de monter une équipe de gentlemen / gentlewomen cambrioleurs-mais-l'honneur-est-sauf chargés de récupérer des trésors de l'humanité dérobé par le démoniaque professeur. 2 à 4 joueurs se frotteront donc aux pièges de la citadelle où le temps joue un rôle particulier tout au long des 30 à 45 minutes que dure une partie en moyenne. 

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Professeur, j'ai entendu du bruit dans les toilettes...

Vous devrez sauver des couloirs du temps 4 trésors avant que le professeur Evil n'en rende 4 à jamais inaccessibles. La citadelle du professeur est gardée par de nombreux pièges (cadenas, scies, cameras, lasers, console), le tout dans un labyrinthe de salle où les portes gênent toujours les mouvements. Trois trésors sont, en même temps et à tout instant, présents sur le plateau, parmi une réserve de 12 trésors. Mais ils ne sont là que pour une courte durée. Chacun de ces trésors sera, et c'est l'élément central du jeu, identifié par un jeton de couleur tandis que son jumeau sera sur l'horloge central, indiquant le temps restant avant sa disparition à jamais. Pour savoir où ils apparaissent, simple, vous tirez une des 12 cartes Lieu et hop, le voilà dans sa salle. Pour le sortir de ce piège, il faudra désactiver les pièges indiqués sur le jeton Trésor et venir s'en emparer...

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Donc la pierre de Rosette, j'ai 45 minutes pour la récupérer et je dois désactiver les cadenas et la console... hmmm... go !

 

Une fois que tous les joueurs ont choisi leur personnage et le deck de cartes Action qui vient avec, le professeur Evil est placé dans son laboratoire. L'horloge sonne les 12 coups et le jeu démarre. Chacun à son tour, les joueurs vont piocher deux cartes de leur deck qui en contient 6, toutes uniques. Après en avoir choisi une et défaussé l'autre, il réalisera jusqu'à 3 actions parmi "ouverture d'une porte de sa pièce", "désactivation d'un piège de sa pièce", "déplacement par une porte ouverte" et bien sûr, "récupération d'un trésor" si les conditions sont réunies. L'action bonus de sa carte est en plus et peut s'intercaler entre deux actions. 

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Enfin, comme dans tout bon jeu coopératif qui se respecte, le joueur termine en faisant progresser les forces adverses ici rassemblées en 3 dés. Les deux dés blanc indiquent se que fait le professeur : soit il se rend dans une pièce d'un trésor donné, virant les indésirables présents, refermant les portes et ré-activant le piège qui s'y trouve (et c'est rarement une bonne nouvelle), soit il active la sécurisation temporelle d'un trésor en faisant reculer son jeton de 5 ou 10 minutes (c'est encore moins une bonne nouvelle). Enfin, le dé noir indique combien de temps s'est écoulé pour cette action, entre 5 et 10 minutes... oui, entre les deux et avec un peu de malchances, le temps restant entre un jeton trésor et le marqueur temps peut se raccourcir de 20 minutes en fin de tour... Surveillez bien les différents trésors et synchronisez bien vos montres !

 

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Il ne nous reste plus que 30 minutes avant que le trésor bleu et vert disparaissent... Gasp !

 

Lorsqu'un trésor est récupéré ou perdu, un nouveau trésor est pioché et ce, jusqu'à ce qu'un des deux camps antagonistes en récupère 4. Ajoutons qu'à "et quart" et à "moins le quart" (via le marqueur temps), un des joueurs peut retourner sa tuile personnage, ce qui découvre une première capacité spéciale active à chaque tour ainsi qu'une deuxième, très forte, mais à usage unique.

 

 

Laser désactivé... tiiiuuuu !

Lors des parties de Professeur Evil et la Citadelle du Temps cohabitent, pour un joueur habitué aux jeux coopératifs, deux sentiments : d'un certain côté, un certain classicisme : des personnages, des capacités, de la synchronisation à avoir via une discussion, de l'anticipation à envisager grâce aux cartes Lieu déjà retournées, la gestion des priorités avec l'éternel "bon, cet objectif, on va considérer qu'on le perd pour gagner du temps ailleurs"... et la montée de la pression du Mal à la fin du tour. Et puis, forcément, en tant que joueurs, nous projetons des envies : Entendre parler d'aventuriers qui se glissent dans un manoir et doivent déjouer des pièges... ça provoque des tas d'images où le risque côtoie le succès d'un héros blessé mais victorieux. Ici pas de danger. Les pièges sont de sages tuiles à désactiver sans difficulté et sans risque que celui d'être ré-activer par le passage intempestif du professeur. Rendons à César ce qui est à Evil, les projections sur un jeu ne sont pas à imputer au jeu mais aux joueurs !

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Sous d'autres points de vue, des éléments captent bien l'attention : La gestion du temps justement et ses conséquences sur la façon d'envisager les actions : Est-ce que mes actions sont utiles et à quel terme ? court, moyen, long terme ? D'autant qu'à courir plusieurs lièvres-trésors à la fois, on risque de tous les perdre. Et surtout la pression que ce marqueur apporte lorsqu'on le voit s'approcher des Trésors. Après, le jeu n'est pas punitif au sens où nous avons trois "chances" avant de perdre. Il faut donc "juste" perdre les bons trésors qui nous laissent le temps de remporter les quatre autres pour l'emporter.

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

Du côté du syndrome du joueur alpha, celui qui dicte quoi faire à toute la table, le cuistre, il est effectivement plus difficile de le faire ici dans le sens où il est très difficile de prévoir le résultat des 3 dés en fin de tour... et donc plus difficile d'affirmer qu'il faut faire ça et ça. Quoiqu'il en soit, un joueur alpha qui ne respecte pas ses compagnons de jeu, ça se calme plutôt ou ça va jouer à autre chose... non mais, des fois... c'est vrai quoi, on joue à un jeu de "société", pas à un jeu pour mettre "monsieur alpha sur un piédestal" !

Et puis les décisions à prendre en commun autour des pouvoirs spéciaux, des capacités des personnages, sont des moments de partage d'arguments et d'avis intéressant. Enfin, la gestion des decks personnalisés donnent un plaisir particulier puisque chaque personnage est véritablement unique et découvrir de partie en partie comment la synergie va naître est très plaisant. 

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..Tout ceci permet donc de proposer Professeur Evil et la Citadelle du Temps comme un coopératif parfait à destination des joueurs plus occasionnels, dans la célèbre catégorie du "familial plus" aux contours indistincts, le tout dans un très bel écrin quasi-steampunk illustré par Biboun.

Attention, ceci ne signifie nullement que le jeu est facile vu qu'il y a quelques propositions et trésors spécifiques (les "55 minutes") qui viennent renforcer le niveau du défi... et les amateurs de plans qui se déroulent sans accrocs pourront y trouver leur plaisir également. Dans ce format de partie, il est très plaisant de se frotter aux griffes temporelles de Prof'. Et les nouvelles sont d'ailleurs bonnes pour le jeu depuis la Gencon et sa présentation, puisque le jeu sera disponible en en anglais, français, néerlandais, chinois, coréen. Il sera bien sûr disponible à Essen. 

Professeur Evil et la Citadelle du Temps : Ce que le temps path vite..

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (10)

Default
McAdamia
McAdamia
Un autre jeu dans ma shopping list.
Ushka19
Ushka19
Et rien à voir, mais à quand un jeu sorti de la tête de Monsieur Guillaume ? :D :D :D
Ushka19
Ushka19
Super article ! Mais toujours pas de fiche de jeu ?
Djinn42
Djinn42
Tu peux en créer une.
morlockbob
morlockbob
si tu l as crée, mets le max d info, c est utile et ça changera de toutes ces fiches pleines de vides. merci
Ushka19
Ushka19
ok je vais essayer
Monsieur Phal
La fiche a été faites par l'éditeur...
Elias481
Elias481
De magnifiques illustrations de Biboun, le TIME BOMB "Moriarty vs Sherlock" aurait-il servi de laboratoire test ?
Elias481
Elias481
Super article en effet ! je me permets néanmoins de vous conseiller une relecture attentive, certaines fautes d’orthographe font quand même mal aux yeux... Merci !