Docteur Mops

Off Shore 5 Millions, faisons semblant d'être riches

Off Shore 5 Millions, faisons semblant d'être riches

Si ça ne s'appelle pas avoir du nez ça !

À moins bien sûr que... Peut-être savait-il ? C'est louche en fait ...

Reprenons. Monsieur de Breville, quels sont vos liens exact avec monsieur Cahuzac ? Si mes notes sont justes, vous avez été été autrefois trader et vous affirmez aujourd'hui être éditeur de jeu de société.

Ça rapporte tant que ça ? Comment ? Auteur aussi ?

Peu importe.

Mi-décembre 2012 vous publiez un jeu de cartes nommé "Off Shore 5 millions" dont, je cite, il faut :
-Etre le premier joueur à déposer 5 millions d'euros sur un compte bancaire offshore, en échappant aux impositions de vos adversaires grâce aux cartes ANGE GARDIEN, PARADIS FISCAL et RESIDENT SUISSE.
- Attaquez les autres joueurs avec vos cartes IMPÔT, ruinez les avec la BANQUEROUTE, et renvoyez leur attaques avec la carte BOOMERANG.

Conjointement, et vous affirmez que c'est par la plus grande des coïncidences, éclate l'affaire que l'on apellorio Cahuzac...

Avouez que nous avons de quoi nous poser de questions...

Je lis : "Cyril De Breville, 38 ans, a commencé sa carrière dans le secteur bancaire et se destinait à devenir trader. Trouvant ce métier assez répétitif, il quitte rapidement le milieu bancaire pour devenir mannequin et acteur en 2002, année où il créé « Offshore 5 Millions » en partant de l’idée que la fuite des capitaux allait s’amplifier avec une pression fiscale qui ne cesserait d’augmenter en Europe."
Ha en fait vous avez "failli" être trader....

Il semblerait que vous ayez présenté votre jeu à Ravensburger France, qu'ils ont envoyé le projet en Allemagne où tout se décide mais qu'ils ont trouvé votre jeu trop politiquement incorrect. Vous avez donc décider de l'éditer par vous-même.

Mais avec quels fonds monsieur de Breville hein ? J'aime mieux vous dire que Bercy vous a dans son collimateur! Vous ne vous en tirerez pas comme ça !

"Si tu me dis que tu n'es pas au courant, je te défendrai"

- François Hollande

Nous ne vous en avions pas encore parlé sur le Tric Trac, alors voilà nous profitons des vacances pour vous présenter "Off Shore 5 millions".

"Off Shore 5 millions" c'est un peu comme un "Monopoly" moderne. Du moins c'est ce qu'aimerait bien son auteur ^^ De fait techniquement le jeu s'apparente plus au "Mille Bornes", autre jalon de l'histoire des jeux modernes.

Lecteur gamer, passez donc votre chemin, le jeu est clairement destiné à un public familial. On essaye de mettre le plus d'argent de côté tandis que les adversaires vont essayer de vous mettre des bâtons dans les roues en jouant des cartes "impôts".

Ne dit-on pas que monsieur Charles B. Darrow, censé être le créateur du "Monopoly" avait lui aussi été refusé par les éditeurs avant d'être édité commercialement en 1935 ? Ne dit-on pas que son succès fut lié à la crise car jouer les richards faisait rêver le public ? C'est vrai que les conditions historiques semblent à nouveau réunies.

Alors les ingrédients du succès sont-ils vraiment réunis ? Ça c'est l'avenir qui nous le dira. M'enfin entre-nous soit dit... On fait quoi aujourd'hui avec 5 millions ?

Si mettre vos économies à l'abris des impôts en évitant de vous faire attraper dans un jeu simple d'accès et sujet au hasard de la pioche et de ses rebondissements vous tente, alors direction le site officiel du jeu.

Pour en savoir plus :

► Direction le site officiel (infos et commandes)
► Un article sur Le Point.fr


"Off Shore 5 millions"
Un jeu de Cyril De Breville
Illustré par Cyril De Breville et Teck Bou Khong
Publié chez De Breville Editions
Distribution : De Breville Editions
Pour 2 à 6 joueurs dès 8 ans
Public : Casuals
Durée : 20 min
Disponible mais pas partout dans les 20€


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (3)

Default
naok
naok

reeendeeez-vouuus au paradiis

aattentioon c'est un pièège

vlan
vlan

Je vais éviter d'investir dans ce jeu, de peur que l'auteur/éditeur ne s'évade avec mon argent dans un paradis fiscal...

Nono
Nono

mmmm... je ne sais quoi dire d'autre à la lecture de cette news