Nouvelles ContRées : De l'écriptologie lective !

Par Monsieur Guillaume

Publié le 27 oct. • Lecture 5 min. •  5012 vues

Nouvelles ContRées : De l'écriptologie lective !

Tric Trac

L'originalité, dans un jeu de société, n'est pas automatiquement lié à la qualité ludique d'un titre. Vous avez certainement en tête, ou déjà joué à, un jeu en sentant combien le jeu ne ressemble à rien de connu... Tout en vous disant que cette originalité est bien la seule chose qui mérite de s'y arrêter !

Tric TracEt puis il y a ces jeux qui marquent l'histoire ludique en ouvrant une nouvelle voie des possibles, entraînant dans son sillage d'autres créations inspirées mêlants cette originalité avec d'autres mécanismes ludiques. D'ailleurs, si vous ne l'avez pas encore vu (ou revu), nous avions commencé un dossier sur certains de ces jeux : 
 

 


L'originalité de Nouvelles ContRées est encore d'un autre ordre à mon sens : En effet, jouer avec des marques-pages et dans n'importe quel livre suffisamment épais pour y partir en exploration est non seulement original, mais également assez unique en son genre et en son utilisation... D'un autre côté, connaissant notre Germain Winzenschtark (oui, c'est bien lui l'auteur), et pour en avoir déjà discutouiller avec lui, il n'est pas impossible du tout qu' "autre chose" soit possible ! Bref !

 

Tric Trac

 

Dans Nouvelles ContRées, depuis votre camp de base, quelque part dans le livre choisi (romans de gare ou érotique, essais philosophique ou livres de cuisine, règles de jeu de rôle ou thèses...), vous voilà partis à la recherche d'une cité perdue, quelque part quelques pages plus loin, modulo la durée de la partie souhaitée et les modules intégrés à votre partie.

Ici, l'exploration commence et intrigue déjà puisque vous placerez un marque-page horizontal pour votre campement, un deuxième à la boussole pour l'explorateur, au même endroit pour l'instant... Et celui, tiré parmi plusieurs, de la Cité Perdue à plusieurs pages plus loin. 

Tric TracViennent ensuite les 4 marque-pages Nord, Sud, Est, Ouest autour de la pioche de marque-pages, illustrés avec un talent certain par Jeanne Landart qui, à la fois par le format mais également par sa patte à elle, renouvelle pleinement le genre, trouvons-nous, des évocations illustratives pour ce genre de jeux à la Dixit (ça aide à fixer le type de jeu mais c'est parfois... Enfermant !).

C'est alors le moment de partir en exploration d'autant de pages qu'indiqué par le dessus de la pioche. L'éclaireur, après y avoir placé son marque-page, lit pour lui les six premières lignes de la page de droite... Puis choisit, par sa direction (N-S-E-O), un des quatre marque-pages visibles, celui là même qui, par sa couleur, son atmosphère, un détail, l'ensemble... illustre le passage lu (autour du fond, souvent, du texte). 

Tric TracPendant ce temps, ses coéquipiers choisissent chacun une mission (autour de la forme du texte).

Et vient le moment de la lecture. L'explorateur fait part, par son ton, sa lecture, ses regards, de son exploration pendant que les copines et les copains tentent de le suivre dans la jungle de mots qu'ils écoutent, focalisés qu'ils sont par la forme pour leur mission, et s'en perdant en route, parfois sur le fond

Tric TracLa lecture terminée, et c'est le débrief de l'exploration. Ont-ils remarqués quelques verbes fruitiers ? Ont-ils observer quelques tournures animalières ? Ils peuvent tenter une seule mission, et si l'explorateur infirme sa réussite (ou confirme son échec), ce sont quelques lettres de vie qui s'en iront rejoindre une boite pensée pour ranger le jeu au fur et à mesure qu'il est joué. Les missions remportées, connaissant mieux la zoologie scriptive, la topologie textuelle ou la motanique, etc. vous permettront d'éviter des pertes et des fracas lorsque l'équipe se perd lors d'une explo.

Tric Trac

Ceci fait, il leur faudra alors choisir les traces qu'ils suivent et choisir ainsi la direction du marque-page élu... Pour la comparer à celle prise par l'explorateur. S'ils se retrouvent, c'est un marque-page gagné, et une avancée du camp de base qui, de paragraphe en paragraphe, se rapproche du but ! Sinon, il faudra recommencer avec un nouvel explorateur... Ou pas ! L'objectif étant de se faire plaisir et de s'amuser et non de se forcer à lire ou quoi que ce soit. 

Tric TracLorsque l'équipe, écartant quelques lianes-phrasées, découvre enfin la cité perdue, tout ne s'arrête pas aussi brusquement. Il faut encore y entrer ! Et pour ce faire, réaliser une exploration "spécifique" à la cité : Une règle de lecture qui rendra les choses plus littéro-comico-complexe... Espérons qu'ils vous restent quelques points d'encrelettres, ou quelques missions réussies pour en empêcher la perte !

Enfin, litote sur le gâteau, viendra le moment de découvrir le trésor de la cité : Le sens réel et caché du livre que vous tenez entre les mains. Prenez tous les marque-pages accumulés et ensemble choisissez celui qui est le plus représentatif de vos lectures émincées en partie de jeu. Tournez autant de pages qu'indiqué au dos et lisez la première phrase complète rencontrée. Le trésor est là, et pratiquement à chaque fois, la magie opère. Rafraîchissant comme un atterrissage en plumier, inutile et pourtant indispensable, la boite se referme ainsi sur une aventure bigarrée en ayant l'impression d'un accomplissement secret. 

Tric Trac

Oh oui, je sais, vous allez me dire que nous sommes des anciens collègues puisque Germain a travaillé à Tric Trac. Là, voilà, vous le saviez même déjà. Votre cerveau s'est mis ainsi en garde automatique de toute impulsion influencée et votre jouativité ludique n'en sera que plus personnelle !

Oh oui, je sais, vous allez me dire que vous êtes de ces baroudeurs qui escaladez la Somme Théologique de Thomas d'Aquin comme d'autres descendent en Skimots du Frison-Roche. Tant mieux, il vous reste alors les modules avec un explorateur chacun et sa capacité spéciale ; Des péripéties qui permettent d'aller plus loin et plus vite dans l'exploration mais au prix de quelques menus dangers scripturo-linguales ou même, une façon plus exploravagantes d'encaisser les échecs d'une exploration. Bref ! Largement de quoi sursoir aussi longtemps qu'il y aura un livre dans votre bibliothèque au tour accompli et à la clôture définitive de ces Nouvelles ContRées.

Tric Trac
Oh oui derechef, je sais, vous allez me dire que c'est un jeu où l'on met un peu de soi et que, pour certains, cela peut effrayer un brin. Et pourtant, rien de plus simple que de rentrer dans le jeu. Aucune obligation de lire ou quoi, seulement être porté par la découverture d'un livre d'une façon étrange et subtile, tout autant que partager ce moment avec d'autres civi-lisants... Et pour ceux qui gnagnatent de ne pouvoir créer ou maîtriser les éléments à passer pour faire comprendre le marque-page choisi, soyez donc explorateur, bon sang de vives voix ! Créez donc votre lecture, envolez donc vos tonalités et vos intentions, naviguoyez à gorge déployée ! 

 

Tric Trac

Nouvelles ContRées n'est peut-être pas de ces jeux dont on enchaîne les parties les unes après les autres, non ! Nouvelles ContRées n'est peut-être pas de ces jeux parfaits sans qu'il n'y ait rien à redire ou à apprendre pour un tout jeune et nouvel éditeur comme Olibrius. Nous aurions aimés et appréciés par exemple que les marque-pages, certes au format de leur fonction, soient un peu larges pour y apprécier encore plus les illustrations et les détails plaisants qui s'y trouvent. 


Mais Nouvelles ContRées est clairement, de ces jeux qui impriment la marque de leur originalité et de la forme d'amusement qui s'en vient avec. A nul autre pareil et bien loin des tiédeurs que laissent plusieurs boites de jeux dans un torrent régurgitant ses nouveautés, Nouvelles ContRées nous marque ainsi à chaque partie d'une découverte qui peut être, tout autant que le plaisir de s'être amuser, une découverte d'un bout de soi, d'un bout des autres et d'un bout de livre... Et tous, nous ne les regarderons plus tout-à-fait pareil !

Et ça, ça vaut son pesant de caractères idéographiques à tendance hieroglypho-pictogrammesque !

Descent - Légendes des Ténèbres : un tout nouveau jeu dans l'univers Descent.

Tric Trac


Monsieur Guillaume

Commentaires (24)

Default
Evanes
Evanes
Etonnant qu’il soit aussi difficile (et long) de pouvoir enfin visionner cette explipartie promise...
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Oh non, rassurez-vous, rien d'étonnant à cela.
Il y a, pour les vidéos également, un calendrier éditorial. Alors certes, nous le bousculons un peu parfois, mais il faut aussi respecter l'ordre de tournage...
Bref, elles arrivent et ce sera très bien :)
Merci pour votre motivation
G. Winzenschtark
G. Winzenschtark
J'ai enfin trouvé le courage de lire des choses sur Nouvelles ContRées. Mon doux Guillaume, tu me fais verser des larmes chaudes et gorgées d'amour. 🥰
Gabriel Ombre
Gabriel Ombre
Adopté :)

Dompté, je ne sais pas encore :)

On arrive doucement en terre inconnue, où le territoire normé du jeu est le terrain d'expression de certaines sensibilités qui se libèrent peu à peu, en bruine fine d'émotions, de sentiments qu'on pensaient enfouis et de petits bonheurs fugaces qui marquent le temps d'une partie et peut être après.

Et malgré les points cardinaux, cette impression d'être emporté vers une destination qui nous dépasse.

Merci à l'auteur pour ce trait de génie.

Et au diable le livre, pourvu qu'on ait l'ivresse.
Dou douille
Dou douille
Franchement bravo à Germain!
Il commence direct par un olni qui lui ressemble tout à fait! Ce jeu je l'attends et sera dans ma ludothèque .
Vivement sa sortie
fets14
fets14
Et dispo quand ce jeu dans nos boutiques ?
Olibrius Editions
Olibrius Editions
Nouvelles ContRées est disponible chez les ludicaires depuis le 29 octobre. Certains magasins se font dévalisés, si c'est le cas pour le vôtre, un gros arrivage arrive ensuite début décembre.
Dou douille
Dou douille
Merci beaucoup pour ces précisions et bravo à vous pour le travail éditorial ;)
Libraman
Libraman
La forme et le fond de ce jeu me laisse pantois. Aussi original qu'étrange, les règles compliqués et simples, la découverte des ouvrages transcendées par le ludique. Même votre papotache était bizarre, entre complicité et découverte, donnant naissance à ce format étrange d'Explipotache ou de Papopartie ! L'édition me semble fort belle et les dessins forts beaux.
Si c'est nouvelles contrées sont à porté de main elles seront miennes ;-)
Evanes
Evanes
Pas de partie ?
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Oh que si... Et dès qu’elles sont disponibles, paf ! Je les ajoute ici !
Arbre2vie
Arbre2vie
Cela ne sert à rien d'essayer de l'expliquer, il faut y jouer. Mon coup de coeur de l'année, est arrivé jusqu'à moi par le biais d'un synchronicité désarmante. ;)
melanoch_tagada
melanoch_tagada
Complètement d'accord! Plus je lis des explications et plus j'en suis convaincue! Il faut y jouer on vous dit! Et c'est tout!!!
Olibrius Editions
Olibrius Editions
Oui, vraiment, le jeu n'est pas compliqué du tout mais chaque petit mécanismes dénote tellement qu'il est difficile d'en ressentir l'état d'esprit à l'écoute des règles. On s'y perd, c'est inévitable et c'est peut-être la marque d'un OLNI. Le tout est de l'essayer et de l'explorer ensuite avec les modules pour y trouver son bonheur ludico-livresque.
ThierryLefranc
ThierryLefranc
Faudrait quand même faire un tour pour rien, parce que je ne me rends pas bien compte...
Olibrius Editions
Olibrius Editions
Oui, difficile de se rendre compte tant que l'on n'y a pas joué. Le jeu est simple à jouer mais difficile à capter dans son entièreté à l'explication (vidéo ou écrite). Une vidéo d'expli-partie est prévue par Trictrac et rendra le tout appréhendable.
Skuthus
Skuthus
Voici un jeu qui ne manque pas d’air
Je vais lire l’article de ce pas
Skuthus
Skuthus
Et mon jeu de mot alors !