Docteur Mops

Nieuw Amsterdam : Le jeu dans la peau

Nieuw Amsterdam : Le jeu dans la peau

White Goblin nous avait habitué à publier en grappe des jeux rapides et familiaux. Ils ont décidé de ne pas laisser sans nourriture les joueurs connaisseurs et la preuve en est là, dans quelques jours, dans les boutiques : "Nieuw Amsterdam" du plus pur kubenbois de gestion à l'allemande. Enfin à la Hollandaise... Enfin avec un auteur berlinois... Enfin vous voyez quoi...

À Amsterdam
Y a pas des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes... Non.
Ne confondons pas Amsterdam l’ancienne et Nieuw Amsterdam. Plus connue aujourd'hui sous le nom de New York...

Retour en arrière au bon temps où le monde s'offrait aux hommes de bonne volonté avec des terres fertiles, de nouvelles richesses pour peu qu'on aime jouer un peu des coudes et qu'on massacre les cancrelats qui vivaient là avant.
En attendant de les massacrer, on peut toujours s'entendre pour faire du commerce. Comprenez par là leur acheter des fourrures pour les revendre la peau (des fesses cette fois) au pays natal.

C'est là tout le challenge qui va vous être offert. Votre but dans la vie ; devenir le prochain directeur général de la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales. Jeffrey D. Allers sur son blog se faisait la remarque que personne n'avait jamais pensé à utiliser ce thème dans un jeu. J'ai bien une petite idée du pourquoi mais on me taxerait une fois de plus de mauvais esprit.

Et bien que le thème soit important à ses yeux, il va bien falloir qu'il se rende à l'évidence : les amateurs de jeux de gestion y prêtent attention environ 6 secondes avant de parler de... kubenbois auxquels on adjoint quand même poétiquement une couleur pour pouvoir les identifier.

C'est parti pour la production/achats/reventes

Une partie de "Nieuw Amsterdam" se déroule en 6 tours chacun se décomposant comme d'hab en diverses phases.

On commence par l'Entretien parce que c'est important. On vide ce qui n'a plus lieu d'être, on remplit ce qui le doit. Bref, on fait le ménage pour que tout soit nickel pour le prochain tour.

On passe ensuite aux enchères.
Là on regarde se qui se passe dans le Coffre aux trésors. Chaque joueur va pouvoir miser pour enchérir les choses placées dans une des colonnes de ventes.
On y trouve, sa prochaine place dans le tour, des jetons actions (nous y revenons tout de suite) et des sous.
Des sous ? Pourquoi acheter des sous ? En fait l'argent fait bien office d'argent mais en ces temps ci, on peut aussi payer avec tout ce que vous possédez qui a de la valeur (céréales, bois, marchandises).
Du coup le dernier acheteur n'a plus trop le choix mais au moins c'est gratuit.

Il est temps d'agir nom d'un petit bonhomme!

Les jetons actions que vous avez acheté permettent de... faire des actions. Parfait !
Vous en avez de trois sortes : Villes, Domaine, Commerce.
Ils se résolvent toujours dans le même ordre.
Une fois votre action de jeton effectuée vous aurez le droit à une action spéciale gratoche mais pas trop.
Ou alors vous ne faites rien et vous les échangez chacune contre une pièce.

Voyons voir ce que nous pouvons faire :

Quand on arrive en ville.

Ici on est au moins sûr de ne pas se bouillasser les chaussures. On peut construire une échoppe, ou lancer des élections qui sont un comptage des majorités dans les quartiers de la ville.

Le bons sens près de chez vous

Les actions de Domaine vous permettent de l'agrandir en ajoutant une nouvelle carte de Terrain. Ensuite il faudra le défricher. Vous allez voir les sauvages déguerpir.

Et se sera tout ?

Les actions de Commerce vous permettent d'acheter des fourrures aux Lenapes (plus connus chez nous sous le nom de Delaware). Le truc c'est qu'à force de défricher, leur campement se trouvera de plus en plus loin et le coût du trajet se fera sentir.

Default


Une fois que vous avez des fourrures, il ne reste plus qu'à envoyer tout cela au pays par bateaux. Il existe plusieurs type de fourrures mieux vaut faire des lots homogènes pour gagner plus.

Non tu ne rentres pas chez toi, la journée n'est pas finie !

Les actions spéciales sont gratuites. Enfin gratuites parce que vous avez le droit d'en faire à chaque fois que vous faites une action normale mais en fait elle est payante parce qu'elle coûte 1 pièce sans compter les frais possible de la dite action elle-même.
C'est du gratuit payant... Je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure manière d'expliquer que vous avez droit à une action supplémentaire en fait...

D'autant que chaque action spé est lié à un quartier de la ville et que si c'est vous le boss du quartier, ce serait idiot de payer non ?

Allez ! Une petite liste pour vous donner une idée :

- Vendez du bois
- Construisez un entrepôt
- Construisez des fermes
- Achetez des fourrures au black
- Déménagez votre comptoir plus près des indiens
- Vendez vos chocapiks

Tu vois petit ? C'est ça la liberté !

Une fois qu'on a bien bossé (ohé ohé!) il est temps de palper un peu.
Les terrains avec des fermes vous donnent des chocapiks
Vous donnez une chocapik pour manger par échoppe possédée. (Je vous dit pas les charges ma pov'dame)
Les bateaux ramènent du matos mais il faut pouvoir les stocker.
Les impôts locaux vous ramènent 1 pièce par échoppe plus 1 si vous êtes le boss. (Oui j'ai beaucoup fait pour cette ville mais elle me le rend bien)

Après on se couche et lendemain ça recommence.

Au bout de six tours, on additionne ses points de victoire : majorité dans les quartiers, le dernier terrain non défriché, les fourrures et les ressources qui traineraient encore.

Tu vois mon garçon, nous avons toujours été courageux dans la famille. On aurait été là le cul sur un tas de feuilles mortes à fumer le calumet, nous n'aurions pas ce que nous aurions aujourd'hui.

Le blog de l'auteur où il raconte la création du jeu (english)

"Nieuw Amsterdam"
Un jeu de Jeffrey D. Allers
Illustré par Joshua Cappel
Publié par White Goblin
D'après une histoire vraie
Pour 2 à 5 fiers colons hollandais dès 12 ans
Durée moyenne estimée de partie 90 min
Public courageux et connaisseurs
Disponible le 12 octobre 2012 dans les 45€ et en présentation au salon d'Essen 2012

Jeffrey D. Allers mange n'importe quoi

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (9)

Default
Giludo
Giludo

Des fermes, du bois, des peaux, mais pas de porcs.

Pourtant j'ai souvent entendu parlé du porc d'Amsterdam...

erasmino
erasmino

Au Docteur Mops: si cela ne tient qu'à cela et si vous pouvez dégager une poignée de dizaines de minutes, je veux bien passer vous voir avec mon exemplaire. ;) Bien à vous.

erasmino
erasmino

N'ayez pas d'inquiétudes Mr. Jones, nous ferons une partie dès réception de cette pépite...

elijah29
elijah29

I don't know why but I love you, ainsi que le disait un grand philosophe.

Docteur Mops
Docteur Mops

Oui oui Oui mais même avant en boutique.

elijah29
elijah29

Très cher Mops à la plume ludique

et le jeu sort-il à Essen en VF ? Merci d'éclairer ma lanterne inculte.

Bien à vous

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher Abedijah, les gobelins blancs voudraient bien et nous aussi mais ils payent mal leurs ambassadeurs à l'étranger visiblement ^^ Leur souci est qu'ils sont loin et nous très occupés.

Abedijah Jones

C'est Le jeu que j'attends en cette fin d'année...En espérant le voir prochain sur TTTV!

Mc Kain
Mc Kain

j'adore "d'après une histoire vraie"