Maître Renard, rusé qui fait sa loi

Default

Maître Renard a toujours aimé les poules. Les poules dodues, de luxe… Et pas que. Ha ! Ça ! Il s’était fait une superbe réputation dans le domaine de Grisbois. Seulement voilà… Il part. Certains disent qu’il est devenu vieux, d’autres qu’il part en vacances. Alors nous n’allons pas glapir de joie non ! Mais… Il y a une place à prendre et ça Goupil l’a bien compris et a organisé une petite compétition pour savoir qui deviendra le plus beau rouquin du coin.

C’est donc en panachant de la queue fièrement que nous nous rendons au tournoi avant de découvrir que nous allons participer à une chasse… en aveugle.

Default

Maître Renard est un de ces jeux où non seulement le ridicule ne tue pas mais où il devient une source de ricanements quasi irrépressibles. Et encore, l’éditeur prend soin de nous en nous affublant de masques plutôt mignons. Nous avons évité le pire.

La première chose qui nous saute aux yeux c’est qu’il n’y a pas de trous. Et non, ce n’est pas une erreur de fabrication ; ces masques sont là pour nous rendre aveugles. Et beau aussi.

Avant donc de perdre la vue, il faut mettre dans la boîte du jeu, qui sert de terrain de chasse, d’adorables petits pions aux formes stylisés représentent nos futurs butins. Il y a effectivement des poules mais aussi des moutons, des oies, des chevaux, …

Default

On pioche 3 cartes dans le paquet. Ce sont nos objectifs du tour. Cette fois nous sommes prêts, masques en place et au signal tout le monde va aller tâtonner avec une seule main dans le but d’identifier juste avec la forme, les butins convoités.

Quand on pense tenir le bon bout, on place le jeton dans son autre main et on repart à la chasse en espérant trouver trois bonnes pièces.

Dès qu’un joueur pense être satisfait, il s’écrie « Stop ! » et c’est fini ! Terminé !

DefaultDefault

Tout le monde fait alors le bilan de cette frénésie et c’est très simple. Chaque pièce correspondant à l’objectif rapporte 1 point. Chaque pièce qui ne correspond pas retire 1 point. Chaque pièce en sus de trois, retire un point. Soyez rassurés, on ne peut pas tomber au-dessous de zéro.

Ces petits points sont convertis en charmant cocos car les œufs sont les récompenses de ce jeu de mains pas vilain.

DefaultDefault

À partir de la deuxième manche, comme tout le monde a bien compris le principe, nous allons ajouter deux pièces Renard. Un joueur qui possède un Renard dans sa main remportera toujours 1 point pour lui quelque soit l’objectif. C’est donc un joker.

À la troisième manche, ce sont deux Serpents qui font leur apparition. Avec un Serpent en main, nous pourrons aller voler une pièce dans une main adverse. Ha ! C’est moche ! M’enfin, on va se gêner tiens !

À la quatrième manche nous célébrons l’arrivée dans la boîte du Marteau. Le Marteau c’est pour taper sur la tête d’un serpent voleur. Un truc bien pour se protéger des vols.

Default

Tous les nouveaux venus sont nommés les pions Ruse. Sachez qu’un joueur ne peut posséder en main qu’un seul et unique pion Ruse. Sinon quoi ? Alors un point de pénalité et puis c’est tout !

La partie prendra fin quand un joueur sera l’heureux possesseur de 10 œufs. Les plus mordus termineront à 15 tandis que (scoop variante Tric Trac attention !) les plus promotionnels termineront 13 à la douzaine.

Le jeu de Frédéric Vuagnat est prévu pour le 20 février 2015 et sera donc présent au Festival International des Jeux de Cannes. Si vous y passez ou même sur d’autres festivités ludiques, vous pourrez vous procurer un masque de Renard des Neiges édité à 500 exemplaires si vous achetez un exemplaire du jeu.

Default


Maître Renard
Un jeu de Frédéric Vuagnat
Illustré par Charlène Le Scanff
Publié par Superlude
2 à 4 joueurs - 7 à 99 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 20 minutes
Prix: 26,00 €
Disponible le 20 février 2015 - Cannes 2015





Commentaires (5)

  • Jamouck

    C'est indéniable, Superlude (on se souvient de La nuit du grand Poulpe) font de très beau et bon jeux pour la jeunesse (et pas que). Le paysage de cette catégorie de jeu (je cible vraiment les jeux 6-10ans) s'améliore de jours en jour, dans un passé pas si lointain l'indigence et la mièvrerie régnait en maître sur cette famille de jeu.

  • goupil

    Que, on parle moi ?

  • Trop bien de génial ! Vivement Cannes !

  • Merci Mr Mops pour cet article.
    Fred V

  • ahuacatl

    Testé en mode prototype et approuvé, bon jeu familial et original, servi par de belles illustrations.

    En plus, pour une fois qu'on peut peloter la voisine de tablée en ayant une excuse valable... (oups pardon, c'est le masque, je vois rien...)

Aucune publicité commerciale, ou nom de boutique ne sera toléré dans cet espace. Nous nous accordons le droit de supprimer tout message.
Default