Docteur Mops

Les châteaux de Bourgogne

Les châteaux de Bourgogne

"Les Châteaux de Bourgogne" plus connu sous son nom allemand "Die Burgen von Burgund"* n'est pas un jeu sur le vin. Non.

Et la Bourgogne dont il est question n'est pas seulement la région française connue aujourd'hui, entre autres pour ses bonnes bouteilles. Enfin si peut-être, tout dépend de l'époque à laquelle se déroule le jeu et en regardant le plateau... On n'en sait rien ! Et figurez-vous qu'on s'en moque.

N'allez surtout pas chercher un jeu historique voire géographique ici. On pourrait rapprocher ça de "Carcassonne Préhistoire" pour la rigueur historique et "Alhambra-New York" pour la géographie.
"Les Châteaux de Bourgogne" n'est définitivement pas un jeu thématique.

Ce qui n'est pas un souci du tout car monsieur Feld nous a concocté un jeu d'ouvriers assez classique de facture avec des bonhommes qui permettent de construire des trucs qui permettent d'agrandir son domaine qui permet de gagner des points de victoire.
Sauf que les ouvriers sont des nobles mais ne compliquons pas.

Une base classique du jeu à l'allemande. De ce côté pas de surprises. Avec Feld aux commandes, on s'arrête quand même sur le sujet car l'auteur a déjà donné dans le genre quelques perles dignes de rejoindre toute bonne ludothèque idéale.

Évacuons assez rapidement l'aspect graphique qui expose sa rigueur toute calviniste qui risque de poser quelques soucis aux hérétiques daltoniens.

Default


La première grande surprise sera de trouver des dés. Oui madame! Des dés dans un jeu de gestion à l'allemande et qui plus est, qui servent à définir les actions de votre tour un peu comme dans "long cours".
Je sais la comparaison est osée.
Rassurez-vous, le hasard ne tient malgré tout qu'une toute petite part car de nombreux modificateurs viendront influer sur le lancer permettant parfois de passer du 1 au 6 et même de pas avoir besoin de lancer.

Voici un petit aperçu des règles résumé par monsieur Lactic qui fut un des premiers Trictraquiens sur le coup :

Le jeu est divisé en 5 manches de chacune 5 tours. La victoire allant au plus méritant mesuré avec des points de prestige.

Plateau individuel - Le domaine :

Chaque joueur (2-4) disposera d'un plateau individuel représentant son domaine (en Bourgogne donc ...). Le jeu contiendra pas moins de 12 domaines différents ce qui permettra deux types de configurations :
- Tous les joueurs jouent avec un domaine semblable
- Chacun dispose d'un domaine différent
On peut constater qu'un domaine est composé de 6 types de terrains différents : bleu (maritime), vert clair (pâturages), vert foncé (forêts), jaune (mine), brun (urbain), gris (emplacements spéciaux).
Leurs dispositions ainsi que leurs proportions varient d'un plateau à un autre.
-> Votre stratégie initiale sera donc influencée par la topologie de votre domaine (à quoi bon se lancer dans l'élevage si notre domaine ne contient que peu de verts pâturages ?). Un bon point pour la rejouabilité.

Les règles de construction sont limpides : on ne peut construire qu'avec le bon chiffre sur un dé et uniquement de manière adjacente aux tuiles déjà posées. Inutile donc d'accaparer toutes les tuiles vertes si le prochain terrain est à l'autre bout du domaine par exemple.
De même, on ne peut que construire des tuiles que l'on a choisi au marché et on peut en stocker 3 maximum.

Le plateau central - le marché :

C'est ici que les choix se font. Le plateau est intégralement ré-approvisionné entre chaque manche (les tuiles restantes, lorsqu'il en reste sont défaussées).

Nous allons y trouver des marchandises (que l'on ne peut prendre qu'avec la pose d'une tuile maritime dans son domaine) qui arrivent à chaque tour (selon un dé noir en possession du premier joueur). Elle sont identifiées par un chiffre allant de 1 à 6.
Attention, on ne peut stocker que trois types de marchandises dans son domaine (sur les six types en présence), il faudra donc les choisir avec discernement : on peut empiler les marchandises de même type uniquement. Chaque marchandise vendue rapportera 4 points de victoire (en fin de partie) mais on ne reçoit qu'un sou que l'on vende un ou plusieurs marchandises du même type. Pour vendre, il faudra utiliser un dé avec le chiffre correspondant.

Nous y trouvons également les tuiles "terrains" réparties dans les six marchés. Le marché central n'étant pas accessible avec des dés mais seulement avec deux sous. Un seul achat par joueur et par tour autorisé (en plus des actions fournies par les dés).
Le principe de jeu :

Chaque joueur dispose de deux dés qui vont permettre de réaliser les actions suivantes :
- Acheter une tuile terrain dans le marché correspondant à son dé
- Défausser un dé pour récupérer deux jokers
- Utiliser un dé de la bonne valeur pour vendre un type de marchandises de même valeur
- Utiliser le dé pour construire (des tuiles que l'on aurait préalablement stockées sur son plateau, 3 maximum)

L'enrichissement et la "Feld Touch'" provient des éléments suivants :

- Les jokers servent à augmenter ou diminuer la valeur d'un dé de +/- 1. On peut même en utiliser plusieurs.

- Il existe des bonus pour le premier et le second qui termine toutes ses zones d'un certain type

- Il existe des bâtiments spéciaux qui accordent des privilèges (permettant d'économiser des actions essentiellement, mais pas uniquement). Tout l'intérêt va être dans le possibilité de réaliser des combos et dans le timing de celles-ci. Si vous vous en sortez bien, vous pouvez très bien réaliser 4 actions pour le prix de deux par exemple Clin d’œil

- Les multiples façons de pouvoir scorer :

Les ventes des marchandises : chaque marchandise vendue apporte 5 points ou 1 point sinon
Certains bâtiments qui rapportent des points de suite et d'autre en fin de partie
Les sous qui apportent 1 point
Les jokers qui rapportent 1 point par tranche de 2
Les élevages d'animaux qui rapportent le nombre de point équivalent à la population d'une même espèce à chaque agrandissement du pâturage (une même tuile pouvant donc scorer plusieurs fois)
Le bonus dégressif entre chaque manche pour les zones terminées ainsi que des points fixes selon la taille de la zone terminée (exemple, vous finissez une zone de 5 case, vous marquez 20 points plus le bonus de la manche en cours).

(Descriptif Lactic d'après forum)

Par rapport à la production de l'auteur, "Les Châteaux de Bourgogne" est un jeu relativement abordable et pouvant être proposé à un public assez large.
Il faudra passer le cap d'explication des règles et la première phase car il y a un certain nombre d'informations à intégrer et une fois ceci en tête, le reste de la partie est d'une grande et logique fluidité.

Le jeu est déjà sorti depuis quelques temps en Allemagne et dans quelques grosses boutiques francophones. Vous devriez le trouver plus facilement en France puisqu'il est désormais distribué par Oya.

Default


Voilà donc une bonne récolte chez Alea, la marque pour joueurs aguerris de Ravensburger.

Attention toutefois, le jeu donne des ressentis très différents suivants que vous y jouiez à 2, 3 ou 4 :
- Plus interactif à 2
- Plus stratégique à 3
- Format plus classique à 4

Vous pouvez vous laisser tenter sans trop de craintes si vous aimez ou souhaitez découvrir le genre. Les règles sont trilingues : Allemand, anglais et français.

Le sujet sur le forum de Trictrac
Télécharger les règles officielles ici (Alea)

"Les Châteaux de Bourgogne"
Un jeu de Stefan Feld
Illustré par Harald Lieske & Julien Delval
Publié chez Alea - Ravensburger
Distribué par Oya
Pour 2 à 4 bâtisseurs à partir de 12 ans.
Disponible aux alentours de 36€

* C'est le titre allemand qui est inscrit en gros.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (8)

Default
brougnouff
brougnouff

@shingouz : tout à fait d'accord. D'ailleurs, je n'ai jamais dit que Troyes avait crée le concept mais simplement que de nombreux jeux reprenaient le même principe parce que c'est "à la mode" et que c'est "vendeur" ;-)

shingouz
shingouz

@brougnouff : notons que Feld avait déjà introduit le principe de "utilisons des dés dans nos jeux de gestion" dans Macao, sorti en 2009, et même Roma, sorti en 2005. Souvenons-nous aussi de Yspahan (2006) et Kingburg (2007), où d'autres auteurs reprenaient eux aussi cette idée. Donc la vague, c'est un peu Feld qui l'a lancée et Troyes qui a surfé dessus.

Lactic
Lactic

Merci pour toutes ces précisions utiles Harry Cover en effet.

Mon compte rendu avait en son temps été rédigé après une partie sur un proto.

brougnouff
brougnouff

Encore un jeu qui essaie de surfer sur la vague de "utilisons des dés dans nos jeux de gestion car ça marche bien puisque Troyes et d'autres jeux se sont bien vendus" !

Pour ma part, je me suis assez ennuyé dans ma partie, faute au peu d'interaction car on peut (presque) jouer dans son coin (et je ne parle pas du graphisme moyen-moyen). A réserver aux amoureux des jeux de gestion ...

Harry Cover
Harry Cover

il y a une erreur sur la manière de scorer lors de la vente, on marque de 2-4 pts par marchandise vendue

2 à 4 pts en fonction de 2 à 4 joueurs

et les jokers sont en fait des ouvriers (juste pour être un peu thématique :))

massallian
massallian

çà a l'air intéressant. Et j'aime beaucoup le format plus complet des articles, qui fait un tour synthétique des règles, des éléments et de la disponibilité...

Harry Cover
Harry Cover

J'adore ce jeu !

lors de ma dernière partie au 4e tour de la phase D, un joueur a failli me prendre le champs de 4 poules, heureusement il a préféré prendre la pension de famille !! ouff quel suspens, ce fut le grand mon d'interaction de la partie !!

;-p

après Luna cet auteur démontre outre ses qualités, une formidable capacité à se renouveler.

et puis franchement une fois les règles assimilées le jeu n'est pas si long même à 4 !

PROPHETTE
PROPHETTE

Bien résumé doctor ;-)

Un jeu surprenant qui allie dés et gestion

A l'allemande, ce qui n'est pas courant .

Mais il a l'avantage de réconcillié les allérgiques

Au dés. Expérience fait avec des antis dice, le

Verdicts ... Super on aime

Merci qui? Merci monsieur field